AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Au volant de mon bolide.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Manipulation de la chance.

MessageSujet: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Sam 24 Oct - 17:33

-Monsieur Owen ! Revenez ici ! Je vous signale que vous n’avez toujours pas payé votre loyer ce mois ci.

Noa stoppa sa course dans les escaliers et se retourna vers sa propriétaire. Une dame d’un certain âge, pour ne pas être impoli, à l’air aussi rébarbatif qu’un chien enragé. Il lui sourit, un de ses sourires qu’il réservait pour les demoiselles à qui il voulait plaire. Cela ne la dérida pas pour autant. C’était à prévoir. Plan B enclenché.

-Comment ? Mais enfin dame de rêves, vous savez très bien que jamais je n’oublierais de payer une personne aussi aimable et aussi généreuse que vous. Laissez moi le temps de chercher mon portefeuille dans la rue.

-C’est ça ! Et je vous signale aussi que les autres locataire se plaignent de votre comportement ! Notamment quand vous vous introduisez dans les salles de bain pour…

-Que voulez vous , je suis un vrai bourreau des cœurs. Et je ne résiste pas aux petites brunes. Sur ceux Miss, je vous laisse ou je vais en retard pour mon rendez vous !

Et il détala sans demander son reste, avec les hurlements de la vieille en fond sonore.
Chopant au passage une pomme sur un établi qui se trouvait là il descendit la rue qui menait a son vaisseau. Prit place dans la cabine et décolla.
Tout avait commencé par une erreur…de qui ? De lui bien sur. Les Keitai étaient certes bien pratique, mais provoquait des rencontres bien incongrues, comme celle-ci d’ailleurs. Il avait envoyé un message anodin, par rapport à une récompense suite à une course gagnée, sauf que c’était a la mauvaise personne…Et de réponses en réponse, sans parler des excuses qu’il avait dut présenter, les deux personnes c’étaient données rendez vous. A Macalania. Sur la place. Un lieu calme pour une rencontre un brin particulière. Et encore…il était habitué aux rendez vous discrets, avec ses camardes pirates ou bien encore avant une course de Racer, mais c’était la première que quelqu’un lui donnait rendez vous juste pour le voir. Sans chercher a obtenir quelque chose de lui.

Bref ! Il atterrit un peu en contrebas de la Place, pas besoin de dissimuler son bolide, il n’y avait personne au alentour. Il remonta la rue d’un pas nonchalant, il n’était pas pressé, il était un peu en avance sur l’heure convenue, ou peut être était ce l’autre qui était un peu en retard ?
D’ailleurs il faisait un peu froid ici. Un thé ou un chocolat chaud, n’importe quoi en fait pourvu que ce soit brulant, serait le bienvenu.
Arrivé enfin ! C’est que la pente avait été raide, il aurait dut se « garer » plut haut. A noter al prochaine fois qu’il reviendrait ici.
Encore personne sur la Place. Bon, il devrait attendre dans ce cas. Il passa une main dans ses cheveux, posa les écouteurs sur ses oreilles, s’assit a un banc. Genre le mec relax qui n’as rien d’autre a faire que de glandouiller.

On monte un peu le volume, on ferme les yeux et on se laisse emporter par les musiques…et on n’entend plus rien pendant quelques minutes.
Ce n’est qu’après avoir ressentit une pression sur sa manche qu’il ouvrit les yeux, se retrouvant nez a nez avec…euh…sans doute celui qui avait proposé cette rencontre. Il arracha les écouteurs et se remit debout.


-Oups. Pardonnez moi. Je ne vous avez pas entendu venir. Je suppose que c’est vous la personne avec qui j’ai rendez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 24
Localisation : Dans le ciel *w*

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Aucun. Fait juste des prouesses avec ses revolvers =O

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Dim 25 Oct - 0:57

8h. Akiko se réveilla, non sans un certain mal, mais elle se réveilla. Enfin plutôt elle émergea car elle s’était encore couchée tard, la veille. Elle était restée longtemps à envoyer des mails via son Keitai. Ah, son Keitai ! Elle ne pouvait plus s’en passer depuis qu’elle l’avait acheté. Elle ne connaissait l’existence de ces petites merveilles que depuis peu. Et elle se demandait, au jour d’aujourd’hui, comment elle avait pu vivre sans. Grâce à son Keitai, elle envoyait des mails à droites, à gauches, le tout anonymement. Elle s’amusait drôlement bien ! Un jour elle avait fait une farce à quelqu’un, en lui faisant croire qu’elle s’était trompée d’adresse, et finalement elle ne lui avait jamais reparlé. Elle s’en fichait un peu à vrai dire, car elle s’était trouver un nouveau compagnon de jeu…

Cela remonte à quelques semaines déjà. Akiko était à bord de son vaisseau, elle parcourait la vaste étendue de bleu à la recherche d’un trésor quelconque. Elle était aux commandes de son engin lorsqu’elle reçu le premier mail. Elle cru d’abord que c’était un des pirates du clan qui lui envoyait une info’ précieuse pour ses recherches. Mais non… C’était un certain « Lark ». Après quelques réponses échangées, Akiko trouva un certain intérêt à ce « Lark ». Bien qu’il se fût trompé d’adresse mail, il lui répondait toujours, lorsqu’elle lui envoyait un message. Il aurait put très ne pas lui répondre et l’ignorer, mais non. Et depuis, il était devenu pour elle un passe-temps, un ami virtuel, une drogue… Elle ne pouvait plus se passer de lui. Non pas qu’elle été amoureuse, non, pas du tout. Mais cela l’occupait, ses heures perdues, elle les passait sur son Keitai à parler avec Lark ou avec d’autres mais elle préférait Lark. Allez savoir pourquoi.

Ce jour là, Akiko avait rendez-vous avec le fameux Lark. Elle ne savait pas si c’était un garçon ou une fille, en fait, mais le pseudo « Lark » lui laissait sous-entendre que c’était un homme. Enfin, elle s’en fichait un peu. Elle avait envie de voir cette personne, de mettre un visage et peut-être un nom sur cette ami virtuel. En sortant de son lit, elle fit attention à ne pas réveiller sa colocataire, une jeune fille dont elle connaissait à peine le nom. C’était seulement pour avoir un toit et payer pas trop cher qu’elle avait accepté de se mettre en colocation avec elle. Rien de plus. Vers 10h, Akiko sortit de chez elle, habillé et armé. Elle ne sortait jamais sans ses revolvers, même si c’était pour voir un ami. Le danger était partout, elle l’avait bien appris durant cette année qu’elle avait passé au clan Hibaku. Seulement un an s’était écoulé depuis qu’elle avait intégré les Hibaku. Et en un an, elle en avait vu, des choses…

Son vaisseau était dans un hangar qui était à deux pas de chez elle. Il était assez pratique, pas trop grand, pas trop voyant, parfait en somme. Elle monta à bord et démarra. Elle avait rendez-vous à Macalania, sur la place qu’elle connaissait bien. Elle avait souvent rendez-vous sur cette place. Elle était tranquille, peu de personne la fréquentait, idéale pour une rencontre discrète. Akiko démarra. Il lui fallait à peu près vingt minutes pour aller d’Anthalys à Macalania. Elle était impatiente de voir à qui elle avait affaire…

Vingt minutes plus tard, Akiko aperçut la place de Macalania. Elle atterrit en contre bas, à coté d’un autre vaisseau. Elle se demanda à qui il pouvait bien être, et ne soupçonna même pas une seconde qu’il pouvait être à Lark. Elle prit ses Air Treck, qui était accrochés à cotés de son siège, les chaussa et descendit de l’engin. Elle porta ses mains sur ses cuisses, par-dessus sa robe rose. Ses revolvers étaient bien là, elle n’avait donc pas besoin de s’inquiéter. Et elle se mit en marche vers la place. Enfin, elle se mit plutôt à rouler vers la place. Elle n’allait pas très vite, elle croyait qu’elle était en avance sur l’heure qu’ils avaient prévu. Elle comprit qu’elle avait faux sur toute la ligne lorsqu’elle L’aperçut.

Il était habillé assez chic, avait les cheveux ébène et mi-long. A première vu, il paraissait être mignon, voire carrément mignon. Akiko s’approcha de cet homme qui semblait être Lark. Assis sur son banc, il écoutait de la musique et avait les yeux fermés. Akiko s’approcha du jeune homme. Il ne sentait toujours pas sa présence. Cela amusa quelque peu la jeune fille. Elle laissa échapper un petit rire avant de tiré légèrement sur la manche du prétendu « Lark ».

-Oups. Pardonnez-moi. Je ne vous avez pas entendu venir. Je suppose que c’est vous la personne avec qui j’ai rendez vous ?

Akiko esquissa un large sourire au jeune homme. Elle se pencha légèrement, les mains derrière le dos et avança de telle sorte qu’elle se retrouva devant lui. Elle planta ses yeux dans ceux du jeune homme.

-Oui, c’est bien moi. Hawk ! Enchantée... Lark.

Elle pivota légèrement sur ses Air Treck et se trouvait maintenant assise à ses cotés. Maintenant qu’elle l’avait en face d’elle, pour de vrai, en chair et en os… Elle ne savait pas quoi lui dire. Ou plutôt, elle ne savait pas par quoi commencer. Elle avait envie de savoir tellement de chose ! Elle tourna la tête vers le jeune homme, toujours en souriant.

- Dites-moi Lark, quel âge avez-vous ?


Elle n’avait rien trouvé de mieux à dire. Il fallait dire qu’Akiko n’était pas très douée dans son genre…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Au volant de mon bolide.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Manipulation de la chance.

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Dim 25 Oct - 9:38

C’était une fille, assez jolie avec ses deux couettes de cheveux violets et ses yeux de la même couleur. Remarque tant mieux, il n’aurait pas vraiment apprécié de tomber sur un cageot…alors qu’un petit lot comme ça il dit pas non. Ha ! C’était pas le moment de penser à ça ! Vilain coté pervers dégage !
La robe un peu, voir carrément, bouffante qu’elle portait ne mettait certes pas ses courbes en valeur, mais ajoutait une touche de…euh…enfin ça collait bien avec la première impression qu’on avait de cette jeune fille.

Elle se pencha vers lui, un peu trop près à son gout d’ailleurs pour un premier rendez vous, et planta ses yeux dans les siens, attention on doit éviter de loucher. Par reflexe Noa glissa ses mains dans son dos, ses doigts rencontrèrent la surface lisse et froide de son flingue, c’est pas qu’il se sentait vraiment menacé, elle n’avait pas l’air de lui vouloir du mal, mais bon…on n’est jamais trop prudent. Il y avait tellement de gens peu recommandables dans ce monde. A commencer par sa propriétaire. Tiens, d’ailleurs il ne l’avait toujours pas payé celle là, faut dire qu’il était un peu a court pour l’instant et puis il aimait pas lâcher son fric.
Mais revenons à la conversation qui nous intéresses tous sans exception. Elle avait pivoté sur ses Air Treck et se retrouvait assise à coté de lui. Noa retira ses mains de son dos, au passage il coupa la musique.


-Je suis également ravi de faire votre connaissance Hawk.

C’est vrai qu’il ne l’imaginait pas vraiment comme ça, après tout peut importe. Du moment qu’elle n’essayait pas de lui trouer al peau tout allait bien.
Au début elle ne dit, se contentant juste de le regarder, avec son petit sourire qui peut dire tant de chose à la fois. Elle ne semblait pas tout a fait a l’aise, faut dire que lui non plus. Les filles qu’il rencontrait d’habitude était disons plus directe, ce genre de filles qui trainent toujours dans les boites, légèrement éméchées et qui ne rechignent pas qu’on leur offre leur vingt-quatrième verre, non sans avoir quelques arrière pensées.
Finalement ce fut elle qui brisa la glace, certes sa première question était peu conventionnelle, ce qui le fit sourire. Son âge ? Mais pourquoi pas…


-C’est une question bien indiscrète que vous me posez d’entrée de jeu Miss. J’ai 25 ans. Bientôt 26 dans quelques mois, mais je préfère ignorer cette information. Je vous retourne la question d’ailleurs.

Jetant un regard rapide sur l’ensemble de la personne. Il là situait entre 17 et 20 ans. Ni plus ni moins. A moins qu’elle ne fasse plus jeune que son âge réel, auquel cas il lui demanderait la marque de sa crème anti-rides, ou l’adresse de son chirurgien.
Le froid n’avait pas augmenté depuis tout a l’heure, il c’était même adoucit quelque peu. Un temps idéal pour une sieste, ou pour une course. Il plongea la main dan sa poche droite et en sortit son paquet de cigarette, en sortit une, l’alluma. Ce n’était pas vitale pour lui, ce n’était pas non plus pour avoir l’air cool. C’était comme ça, parce qu’il la prenait toujours vers cette heure-ci.
Il fit attention de ne pas souffler de fumée dans le visage de son interlocutrice, détournant un peu la tête.


-Et que faites vous dans la vie Hawk ? J’avoue que je me posait de multiples questions a votre sujet, d’ailleurs je ne sais pas vraiment par laquelle commencer.

Juste un sourire et on fait attention de ne pas se bruler avec la cigarette. C'était pas le moment de faire un trou dans son gant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 24
Localisation : Dans le ciel *w*

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Aucun. Fait juste des prouesses avec ses revolvers =O

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Dim 25 Oct - 23:12

Lorsqu’Akiko s’était approchée du jeune homme, elle remarqua qu’il avait glissé ses mains dans son dos. Elle s’était vaguement demander pourquoi. Avait-il peur que ses mains fassent des choses qu’il ne voulait pas ? Cela aurait été amusant, la jeune fille aurait bien aimé voir ce qu’il aurait pu faire. Mais il ne fit rien, ses mains était restées bien sagement dans son dos. Tant pis, après tout, elle n’était pas là pour voir ce que ses mains allaient faire. Elle était là pour le voir lui. Elle était un peu déçue, au début, car aucun des deux ne parlait. Elle avait bien envie de lui demander ce qu’il écoutait comme musique mais elle aurait parut stupide. C’est ainsi qu’elle lui demanda son âge. Un peu banale comme question et plutôt indiscret mais elle ne savait vraiment pas par où commencer. Oh et puis, de toute façon, elle aurait bien le temps d’apprendre à le connaître, n’est ce pas ?

Akiko se cala un peu plus sur le banc, prenant ses aises. Elle croisa ses jambes sous sa robe bouffante, celle qu’elle aimait tant. Elle se demanda qu’elle impression Lark avait eu en la voyant. Elle, elle le trouvait plutôt mignon, elle aimait beaucoup ses cheveux à vrai dire. Elle faisait une fixation sur ses cheveux. Souples, noirs, mi-longs… Elle les trouvait magnifiques. Et ses yeux aussi. Ses deux prunelles dorées contrastaient parfaitement avec la noirceur de ses cheveux… Elle se surprit en train d’épier le moindre de ses traits. Ses joues rosirent légèrement. Et s’il avait remarqué qu’elle était en train de le dévisager ? Comment allait-il réagir ? Elle détourna légèrement la tête, un peu gêné par son attitude qu’elle avait.

-C’est une question bien indiscrète que vous me posez d’entrée de jeu Miss. J’ai 25 ans. Bientôt 26 dans quelques mois, mais je préfère ignorer cette information. Je vous retourne la question d’ailleurs.

Akiko laissa échapper un petit rire. Il préférait ignorer la question ? Pourquoi donc ? Il se trouvait trop vieux ? Il était vrai qu’ils avaient quand même presque 7 ans de différence mais… Akiko ne le trouvait pas vieux du tout. Enfin, peut-être était-ce un complexe chez les hommes ? La jeune fille cessa son petit rire et s’apprêta à répondre lorsqu’elle vit Lark sortir quelque chose de sa poche. Elle tendit le cou, histoire de voir ce que c’était. Un paquet de cigarette. Il fumait ? Il fallait croire que oui, puisqu’il en alluma une et tira dessus. Akiko n’aimait pas tellement les cigarettes. L’odeur, ça la gênait un peu. Mais bon, elle passait outre cette gêne. Surtout que le jeune homme évitait soigneusement de ne pas recracher la fumée dans sa direction. Quelle douce attention de sa part ! Akiko riait intérieurement. Elle ne le connaissait que via les mails mais elle lui trouvait un certain charme et un certain intérêt. Il suscitait chez elle une vive curiosité, ce qui, il fallait l’avouer, n’était certainement pas la meilleure chose pour lui. Car Akiko avait cette manie de demander cash ce qu’elle voulait. Ce qui la retenait de poser ses questions c’était… Qu’elle ne savait pas par où commencer. Et cela l’embêtait au plus haut point.

-Et que faites vous dans la vie Hawk ? J’avoue que je me posais de multiples questions a votre sujet, d’ailleurs je ne sais pas vraiment par laquelle commencer.

Akiko regarda le jeune homme. Il souriait avec sa cigarette entre les doigts. Le regard d’Akiko allait de la cigarette au jeune homme. Et cela pendant quelque seconde. Puis elle détourna la tête. Elle posa ses deux mains sur le banc, une à sa droite et une à sa gauche. Elle s’appuya très légèrement dessus, suffisamment pour être assez haute et pour que ses pieds ne touchent pas par terre. Et elle balança ses jambes dans le vide, ses Air Treck toujours chaussés. La jeune demoiselle regardait le ciel. Cette vaste étendue de bleu qu’elle aimait tant, cette vaste étendue de bleu où elle était libre de faire ce qu’elle voulait. Ce jour là, bien qu’il faisait froid, il n’y avait pas beaucoup de nuages. Akiko n’aimait pas quand il y avait des nuages. Cela empêchait de voir et, généralement, le ciel pleurait à cause d’eux. Et Akiko n’aimait pas voir le ciel pleurer. C’était une des choses qui l’horripilait. Enfin, elle se décida à répondre à Lark. Elle leva ses jambes un peu plus haut et regarda ses pieds, tout en les bougeant pour attirer l’attention dessus.

-Moi aussi je me pose beaucoup de question à votre sujet! Vous m'intriguez vraiment! Vous voulez savoir ce que je fais dans la vie? Oh… Voyez-vous, je fais pas mal de courses de Air Treck. Et je revends ce que je gagne. C’est sympa vous savez ! Et, vu que j’ai 19 ans, généralement ceux contre qui je me bats ne font pas très attention et ne se donne pas à fond. Je gagne assez souvent…

Elle sourit suite à ce qu’elle venait de dire. Il était vrai qu’on ne la prenait pas au sérieux quand elle disait qu’elle avait 19 ans et qu’elle faisait des courses d’Air Treck. Mais cela ne la dérangeait pas en fait, puisqu’elle gagnait souvent grâce au manque de sérieux de ses adversaires. Mais elle ne faisait pas que de l’Air Treck dans la vie… Elle était aussi Pirate. Pirate du Ciel. Elle parcourant la vaste étendue de bleu à bord de son vaisseau. Devait-elle le dire à Lark ? Et s’il faisait parti de l’empire, sans qu’elle le sache ? Elle savait que la tête des Pirates était mise à prix, elle ne voulait pas se trahir elle-même. Et pourtant… Elle avait vu un autre vaisseau en arrivant. Et, à part eux deux, il n’y avait personnes d’autres… Peut-être que…

-Sinon, quand je ne fais pas de courses d’Air Treck, je parcours le Ciel à bord de mon vaisseau. D’ailleurs, en parlant de vaisseau, j’en ai vu un en atterrissant en contre bas. Serait-ce le votre, Lark ? Seriez-vous, vous aussi, un Pirate du Ciel ?

Elle était peut-être jeune, naïve et maladroite, mais elle était très loin d’être bête, très loin…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Au volant de mon bolide.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Manipulation de la chance.

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Mer 28 Oct - 10:41

Stop ! On rembobine la cassette. Play. Il avait sauté une étape ou quoi ? C’est ça il avait dut faire un saut dans la neuvième dimension…ou bien cette fille était…vraiment trop naïve ? Savait elle ce qu’elle risquait en lui posant ce genre de question ? Elle était intrigué par lui ? Super…elle était même prête a lui dire qu’elle était une pirate du ciel. Au méprit de toutes les règles de sécurité ?
D’un certain coté cela lui prouvait qu’elle avait confiance en lui. Ou alors c’était une ruse ! Hahaha ! Une ruse diabolique que tout les chiens-chiens de l’empire appliquait lors d’une rencontre, s’assurer que c’était un rebelle ou un parfait innocent ?

Que dire ? Que croire ? Dans ce genre de situation Noa pouvait vite perdre le contrôle et piquer une de ces crise de délire complètement barge. Pas dangereux pour lui ni pour elle. Juste la honte. Bon…on en était là.
Qui plus est elle avait l’air tout innocente cette petite de 19 ans. Des courses de Air Treck ? Clair que c’était moins dangereux que celle de Racer…mais si on pouvait se faire du fric avec…c’était aussi bien. Noa imaginait bien Hawk en train de doubler tout les autres, avec son joli sourire…et pan se prendre le poteau !

Il eut un gloussement. Mais ce n’était pas le moment de perdre les pédales. Pas tout de suite en fait. Elle gagnait assez souvent ? Tout comme lui. Mais pas tout à fait par les même procédés. Lui jouait plutôt avec son don si jamais il voyait que la situation lui échappait, elle comptait plus sur le fait que ses adversaires étaient des abrutis finis. Comme quoi…il perdrait surement face à elle. Quoique les Air Treck n’avait jamais été son point fort, il préférait rester les pieds bien ancrés sur le sol quand il n’était pas en l’air.

Mais revenons donc à cette phrase, cette dernière phrase si particulière. Si c’était une pirate il fallait maintenant déterminer son clan. Facile, il ne l’avait vu parmi les autres membres du clan Kyosei. C’était donc une Hibaku. Bonne ou mauvaise nouvelle ? C’était à voir plus tard.


-Ce vaisseau est effectivement à moi Miss. C’est un mon gagne pain, pour deux raisons d’ailleurs. Vous êtes plutôt une championne d’Air Treck quand a moi je suis plutôt un champion de course de Racer.
La seconde raison est que vous avez visé juste. Je suis un Pirate du ciel. Tout comme vous.


Et voila c’était dit ! Pour le meilleur et pour le pire il avait prononcé ces fameux mots. Il lâcha sa cigarette a demie fini et écrasa le reste sous son talon. Il passa une main dans ses cheveux et poussa un soupir. L’avenir serait incertain ? Ha ha la bonne blague ! Personne ne c’était jeté sur lui et il ne voyait personne au alentour. Il pouvait respirer ? Oui ? Bon !
Il tourna la tête vers sa camarade, un grand sourire aux lèvres. C’était étrange. Deux personnes qui se rencontrent par l’intermédiaire des Keitai passait encore. Mais deux pirates !


-Maintenant que nous sommes entre nous Miss je vous propose de laisser tomber les noms de code.

Ho oui pitié ! Il avait tellement envie de l’appeler par son prénom ! A moins qu’elle refuse…c’était juste le premier rencart. Non ! Rendez vous ! Décidemment…Il avait peut être besoin de boire un coup en fin de compte.
Il tendit la main vers elle, négligemment.


-Je ne nome Noa Owen. Pirate du clan Kyosei. Enchanté de nouveau.

Et là l’instant fatidique…celui ou on se rend compte que trente soldats vont te tomber dessus et criant comme des sauvages et de ligoter comme un rhum-steack pour te bouffer tout cru.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 24
Localisation : Dans le ciel *w*

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Aucun. Fait juste des prouesses avec ses revolvers =O

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Sam 31 Oct - 19:44

Akiko savait pertinemment qu’elle prenait un risque en lui dévoilant son véritable métier. Pourquoi ? Car c’était très mal vu d’être un Pirate du Ciel, votre tête est mise à prix et tous ces… Tous ces bellâtres de chasseurs de primes en veulent à votre peau. Grâce à vous ils se font de l’argent. Ils tirent profit de vous, de votre dur labeur… Ah, oui ! Pour profiter de vous ils profitent ! Akiko le savait parfaitement, on lui avait fait clairement comprendre lors de son entretien avec le chef du clan. Et pourtant, elle avait prit le risque de tout dire à Lark. S’il avait été un chasseur de prime, il lui aurait sauté dessus sans pitié et l’aurait probablement déjà tuée pour toucher sa prime. Enfin, tuée… Peut-être pas. Car Akiko savait très bien se défendre. Il aurait mit du temps avant de l’achever. Beaucoup de temps. En plus, sur ses Air Treck, elle allait vite, très vite.

La jeune file porta ses mains sur ses cuisses, par-dessus sa robe. Ses revolvers étaient toujours là, elle était donc sure de pouvoir riposter en cas d’attaque. Mais le jeune homme n’avait pas l’air de vouloir l’attaquer, non. Au contraire. Il semblait en proie à un conflit intérieur. Il n’avait pas vraiment réagit de suite, il avait même étouffé un rire. Quoi, c’était drôle ? Ce n’était pas un rire qu’elle voulait, mais une réponse ! Alors elle attendait. Et elle le dévisagea. Enfin plutôt elle essaya de savoir ce qu’il pensait. Dur. Très dur. Peut-être songer-il à la réponse qu’il allait donner. Peut-être était-il vraiment un chasseur de prime de l’empire et qu’il cherchait à l’embobiner ? Elle fronça légèrement les sourcils. Peut-être qu’il évaluait juste la situation dans laquelle il était. Si c’était vraiment un pirate, Akiko venait de le mettre plus ou moins dans l’embarras… Bah, après tout, tant qu’il apportait des réponses à ses questions, ce n’était pas bien grave !

Et puis enfin il répondit. Ah ! Pas trop tôt ! Alors comme ça, lui aussi c’était un pirate ? Elle avait tapé dans le mille … Il était vrai qu’elle n’avait pas vraiment fait attention lorsqu’elle avait atterri à coté de Son vaisseau. Ce n’était que peu de temps après leur rencontre qu’elle avait fait le rapprochement. Et en plus, elle avait vu juste ! Qu’elle joie ! Sauf qu’elle n’avait pas pensé au fait qu’il aurait pu être champion de course Racer. Bah, c’était pas le plus important. Elle avait aussi songé à faire des courses de Racer mais l’Air Treck était tellement mieux ! Sentir le vent courir sur votre peau lorsque vous roulez, s’engouffrer dans vos vêtements et puis voler ! Ah, c’était peut-être la chose qu’elle aimer le plus ! Voler ! A bord de son vaisseau, monté sur ses Air Treck… Akiko essayait le plus possible de se rapprocher de la vaste étendue de bleu qu’elle chérissait tant.

Puis elle revînt à la réalité. Elle était assise sur un banc, elle était sur la terre ferme. Elle ne devait pas s’amuser à penser à autre chose que ce qui se passait devant elle. Elle ce qui se passait… Pas grand-chose si ce n’était la cigarette du jeune homme qui venait de tomber par terre et de se faire écraser par le talon de ce dernier. Passionnant ! Elle avait bien envie de retourner dans ses nuages si c’était pour voir ça ! Pourtant, elle continua de scruter son interlocuteur. C’était quoi cette lueur de « crainte » qui passa dans ses yeux. Avait-il peur que… Non, quand même pas ? Lui aussi il avait cru qu’elle était chasseuse de prime pour l’empire ? Enfin c’est ce qu’Akiko pensa. Ils avaient pensé la même chose. Certainement l’instinct de pirate ! C’était vraiment un comble, quand on y pensait ! Akiko trouva cela bien drôle, de se retrouver en face d’un autre pirate ! La jeune fille tendit encore ses jambes devant elle et regarda ses Air Treck. Ils étaient bien beaux !

Mais elle fut vite sortie de sa rêverie. Oh, oui ! Bien vite sortie…

-Maintenant que nous sommes entre nous Miss je vous propose de laisser tomber les noms de code.

Laisser tomber les noms de codes ? Il était fou ? Croyait-il qu’elle allait lui donner son vrai nom ? Elle le ferait peut-être, si lui donnait le sien. Mais quand même… C’était risqué non ? Et puis, le surnom « Miss » lui convenait tout à fait ! Elle n’avait pas envie qu’il l’appelle par son prénom. Enfin, pas envie… Disons qu’elle avait peur. Et s’il jouait la comédie depuis le début ? Si il était un chasseur de prime ? S’il faisait parti de l’empire. La jeune pirate leva les yeux vers Lark. Il lui tendit une main, qu’elle s’apprêta à prendre. Mais elle s’arrêta net.

-Je ne nome Noa Owen. Pirate du clan Kyosei. Enchanté de nouveau.

Kyosei ? Quoi ? Non, tout mais pas ça ! Akiko fut terriblement déçue. Elle l’appréciait énormément, et il faisait parti du clan Kyosei. Non pas qu’elle les détestait mais… Presque. Tout ça à cause de son ami d’enfance. Et si elle faisait abstraction de ce qu’elle avait entendu ? Oui, elle n’avait rien entendu, elle n’avait rien entendu… Et pourtant, la simple pensée qu’il appartenait au clan Kyosei et qu’il puisse connaître Matsui l’horripilait. Elle retira complètement sa main et se leva précipitamment, n’ayant pas pris la peine de serrer celle de Noa… Et puis était-ce vraiment son prénom. Bah, qu’importe ! Elle était dos à lui, elle avait peur de mal réagir si elle le regardait encore trop longtemps…

-Désolée… Je m’appelle Akiko Fubaki. Vous devez certainement avoir déduis de quel clan j’étais, n’est ce pas ?

Elle mit ses mains derrière son dos. Que devait-elle faire ? Rester ainsi ? Non elle ne devait pas. Elle se retourna et prit la main de Noa dans la sienne. Elle exerça une légère pression dessus avant de la lâcher et de reculer de quelques pas. Elle se trouver bête, mais elle ne savait pas comment réagir…

-Je… Je vous prie de m’excuser. Je suis une Hibaku et le clan Kyosei… Disons qu’il y a une personne là-bas que je connais très bien. Et qui est aujourd’hui mon rival… Bref je ne m’attarderai pas plus longtemps là dessus. Depuis, j’ai un peu le clan Kyosei dans ma ligne de mire mais…

Elle leva les yeux, d’un air plaintif. Elle n’avait pas envie de détester Noa parce qu’il faisait parti du clan Kyosei ! Ca aurait été un autre, elle s’en fichait, mais lui… Celui à qui elle passait le plus clair de son temps à envoyer des mails, celui à qui elle trouvait une certaine sympathie… Non, elle n’avait pas envie de le détester pour son clan !

-Je n’ai pas envie de vous avoir comme rival, bien que je me sois juré de ne jamais devenir amie avec un Kyosei. Je vous apprécie, et je n’ai pas envie de vous compter parmi ceux que je n’aime pas. Je ferai abstraction de votre clan… Mais promettez-moi de ne jamais dire à personne que nous nous connaissons d’accord ?

Elle avait la voix qui tremblotait légèrement, comme de peur que quelqu’un l’entende. Pourtant, il n’y avait aucun mal de fait ! Enfin, elle trahissait juste une promesse faite à elle-même mais bon… Ce Noa pouvait en être fier !

-Et sinon… Ca fait longtemps que vous êtes pirate ?


Elle avait assez confiance en Noa. Même si il l’avait trompée, même si ce n’était pas celui qu’elle croyait, elle pourrait toujours l’abattre d’un ou deux coups de revolver, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Au volant de mon bolide.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Manipulation de la chance.

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Dim 8 Nov - 1:24

[HJ: Je change juste la couleur des paroles, vu que le violet ne ce voit pas très bien sur ce nouveau fond ^__^]

Un instant d’hésitation et soudain un retournement de la situation. La demoiselle allait lui prendre la main et puis elle c’était arrêté net. Noa resta planté là. Sa main pendante dans le vide…Bon ben tant pis…Elle se releva précipitamment. Allait elle partir a toute vitesse sur ses Air Treck ? Non. Elle resta là, le dos tourné a lui qui ne savait pas vraiment quoi faire. Généralement cela se passe mieux avec les personnes du sexe opposée.
Akiko Fubaki ? Il hocha la tête, comme ça…Il allait remettre sa main bien à l’abri dans sa poche quand elle la lui prit. Oui il savait de quel clan elle l’était. Hibaku et Kyosei ne faisait pas vraiment bon ménage ces derniers, surtout les deux chefs de clan. Noa se savait pas vraiment quoi penser de cet mini guerre. Ils étaient tous pirate peut importe le nom de leur clan respectif.

Il n’avait jamais mit les pieds chez les Hibaku, il ne savait pas comment ça se passait là bas. Sa chance l’avait mit sur la route des Kyosei et personnellement il n’en c’était plaint.
Une personne qu’elle connaissait bien ? Son rival ? Mais c’était intéressant tout ça ! Il se posa la question de savoir si il connaissait cette personne c’était peu probable il ne passait pas assez de temps avec les autres. Il se contentait de ramener les nouveaux et de faire deux ou trois attaques. Elle relâcha la pression et s’éloigna de nouveau.
Il comprenait un peu les motivations qui poussait Akiko a agir ainsi…sans doute qu’a sa place il aurait fait autant, mais comme il n’avait pas de rival il ne pouvait pas le dire en toute certitude. Il se leva a son tour. S’étira un peu tout en continuant d’écouter sa camarade. Soit. Il ferrait ce qu’elle demanderait. Lui non plus ne voulait pas l’avoir comme ennemi. Il l’aimait cette petite, avec ses yeux violets et sa robe bouffante qui la faisait ressembler a un bonbon sur patte ! Il acquiesça d’un mouvement de tête.


-Très bien. Je comprend.

Pas tout a fait mais bon. Il jeta un regard autour de lui et redevint sérieux pendant un temps. La voix de son interlocutrice tremblait légèrement, était de la nervosité ? De la peur ? De la tristesse ? Il ne pouvait pas le dire, c’était pas son truc de deviner les émotions des gens qui l’entourait. Du reste il s’en fichait la plupart du temps. Mais pas aujourd’hui. Peut être parce qu’il aimait bien cette fille, peut être que c’était autre chose. Va savoir.
Ils restaient debout, elle ne semblait pas vouloir se rasseoir, lui non plus. Il avait plutôt envie de faire un tour, allez voir un peu plus loin. La question d’Akiko le ramena sur terre.


-Assez longtemps en fait maintenant que j’y repense. A peu près 4-5 ans. Et vous ?

Il eut un sourire quand il repensait a tout ce qu’il avait vécu avec ses compagnons, des attaques de vaisseaux aux soirées bars et beuveries pour finir par se faire jeter par le patron par des grands hurlements et a coups d’insultes. Quelques bagarres aussi…amicales ou non. Mais il partait un peu trop loin dans le passé.

-Je vais vous dire Miss je veux bien ne rien dire a deux ou trois conditions. La première c’est qu’on arrête de se vouvoyer, la deuxième ce que tu acceptes d'aller faire une ballade, parce que là je commence a rouiller sur ce banc, quand a la troisième…je la trouverais bien en route. Alors ? On fait comme ça Akiko ?

De toute façon il ne lui laissa pas vraiment le choix. Il la prit par le bras, sans la forcer bien sur, et l’entraina calmement. Le fait de marcher lui remettait les idées en place, pour autant qu’elles en eussent besoin.

-A tout hasard Miss, je pourrais connaitre le nom du vil personnage qui te fait faire une tête de dix pieds de longs ? Juste par curiosité…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 24
Localisation : Dans le ciel *w*

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Aucun. Fait juste des prouesses avec ses revolvers =O

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Mer 11 Nov - 14:53

Une sorte de soulagement s’empara d’Akiko. Il comprenait ! Cela voulait aussi dire qu’il acceptait qu’elle fasse partit des Hibaku, et qu’il voulait bien rester son « ami ». Elle était joyeuse, car elle s’était étrangement prise d’amitié pour le jeune homme qu’elle ne connaissait que via son Keitai. Elle espérait vraiment pouvoir le connaître en « vrai » et cette nouvelle lui faisait chaud au cœur. Alors elle souriait, d’un de ses sourires qui faisait tomber les hommes et… Et elle se trouvait bête. Pourquoi faire un tel sourire à Noa ? Il n’était que son ami après tout… Elle laissa échapper un petit rire. Elle pouvait être si nunuche quand elle le voulait ! C’en devenait effrayant…

Lorsque Noa lui répondit, elle planta ses prunelles violettes dans les prunelles dorées du jeune homme. Cela faisait déjà quatre ou cinq ans qu’il était pirate ? Wahou ! Enfin, en même temps, il avait 26 ans, et Akiko, elle, n’en avait que 19… Mais elle trouva ça « classe » d’être pirate depuis tout ce temps. Comment serait-elle, elle, dans 4-5 ans ? Serait-elle une pirate de renommée ? Ou alors, une pirate inconnue ? Ou même… peut-être serait-elle en prison, car un chasseur de prime l’aurait capturée ? C’était impressionnant tout ce qui pouvait arriver en 4-5 ans ! Mais, pour le moment, Akiko voulait profiter de l’instant présent, et essayait de ne pas penser à ce qui pouvait lui arriver dans les années futures…

Elle fut aidée par le jeune Kyosei, qui venait lui attraper le bras. Qu’est ce qu’il faisait ? De plus, même si Akiko voulait opposer une quelconque résistance, jucher sur ses Air Trecks, il n’était pas difficile a Noa de la trainer où il voulait… Mais elle apprécia ce geste, et même si elle avait était en chaussures normales, elle se serait laisser entraîner.

Il lui imposait ses conditions ? La jeune pirate sourit. Elle n’aimait pas qu’on lui impose les choses mais, vu sous cet angle, elle trouva cela amusant de se laisser prendre au jeu. Et puis, Noa lui faisait un peu du chantage, « Je ne dirai rien si tu acceptes ceci… » C’était assez drôle ! Elle ne rechigna pas, et accepta de le suivre. Elle était curieuse de savoir quelle serait la troisième condition… Perchée au bras du pirate, elle avançait au rythme de ses pas. Elle était presque mal à l’aise car, vu par quelqu’un d’extérieur, ils avaient l’air d’un vrai couple…

La jeune fille se retint de rire. Quel drôle de pensée elle avait là ! Mais elle fut sortit de sa rêverie bien vite…

-Tu veux savoir qui est mon rival ? Oh et bien… Ils s'appelle Matsui. Matsui Takahata. Tu sais, avant, c’était mon meilleur ami mais il a trahit notre promesse…

Akiko se stoppa dans ses paroles et s’arrêta même de marcher… Sauf que Noa l’entrainait et elle roulait à coté de lui. Comme si il l’avait tenu en laisse ! Elle se remit à bouger les jambes, pour éviter de passer pour une grosse fainéante, et continua de parler. En évitant de dévoiler son passé comme elle venait de le faire…

-Enfin, on s’en fiche, le passé, c’est le passé… Moi, ça va faire tout juste un an que je suis pirate. J’ai attendu ma majorité pour me présenter et puis j’ai été acceptée. Rien de bien intéressant tu vois…

Ils avaient à présent atteint la route par laquelle ils étaient venus tous les deux. Leurs vaisseaux respectifs étaient garés en bas de la petite rue. Akiko s’étaient arrêtée et avait légèrement serré le bras de Noa pour lui faire comprendre de s’arrêter. Elle n’avait pas envie qu’ils se quittent, elle voulait encore passer un petit moment avec lui. Une légère brise fraîche souffla. Le vent s’engouffra sous la robe de la jeune pirate et elle eu un gros frisson. C’était très désagréable ! Ils ne devaient pas rester là ! Il fallait qu’elle trouve quelque chose à dire ou à faire. Alors, une idée lui traversa l’esprit.

-Noa, tu m’as bien dit que tu faisais de la course de Racer, n’est ce pas ? Tu… Tu pourrais m’en parler un peu ? J’aimerais bien comparer avec la course d’Air Treck ! On a qu’à aller boire un verre, on sera tranquilles et surtout, on sera au chaud !

Akiko commença alors à rire de bon cœur. Elle calma vite sa crise de fou rire et regarda Noa. Elle lui souriait, et espérait vraiment qu’il accepterait de passer un peu plus de temps en sa compagnie. Et puis, c’était pas mal trouvé l’idée de la course de Racer, non ? Surtout qu’Akiko, la course de Racer… Ça ne l’intéressait pas trop depuis qu’elle faisait de L’air Treck. Mais bon, quand on veut avoir quelque chose, on est prêt à tout, même à apprendre des choses qui ne nous scient guère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Au volant de mon bolide.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Manipulation de la chance.

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Sam 21 Nov - 13:31

[HRP: Ouha ! Désolé pour l'attente de réponse, juste un probleme de connexion...]

Elle n’avait pas cherché a lui échapper, elle avait juste suivit le mouvement, bon au début elle se contentait juste de se laisser rouler sur ses Air Trecks, enfin pas tout fait, c’est vrai qu’au début elle marchait vraiment…Ce n’est que quand elle répondit a sa question qu’elle cessa brusquement de bouger ses jambes, se laissant trainer. A vrai dire Noa ne l’avait même pas remarquer, il était trop occupé a réfléchir…Voyons voir Matsui Takamachin…Non, décidément cela ne lui disait rien, peut être l’avait il croisé, une fois dans les couloirs ou bien avait il été en mission avec lui…il n’avait seulement pas retenu son nom, peut être parce qu’il n’en voyait pas l’intérêt sur le coup.

Alors comme ça c’était son ami ? Oups ! Pardon il AVAIT été son ami. Trahir une promesse ? Voila typiquement le genre de chose qu’il ne pouvait supporter de la part des gens, qui plus est de la part d’un homme. Faut dire que le pirate avait une certaine vision de l’humain en général, il savait bien sur que tout n’était pas rose chez l’espèce humaine, mais il ne pouvait pas s’empêcher de voir le bon coté des choses, comment on dit déjà ? Optimiste ! Il était un optimiste de première catégorie ! Toujours a sourire et a prendre les sujets à la rigolade, il se moquait de tout le monde sans aucune distinction, puissant comme pauvre…

Cela faisait donc un an qu’Akiko avait rejoint les Hibaku. C’était peu. Une pensée lui traversa l’esprit, une horrible pensée a vrai dire. Il était un peu le recruteur des pirates du clan Kyosei, il n’était pas le seul, à leur manière tout les pirate étaient recruteur, mais peut être était il responsable de l’entrée de ce jeune Matsui dans son clan. Un frisson soudain lui traversa l’échine. Ho qu’il n’aimait pas quand son cerveau lui imposait des évidences presque trop parfaites ! Non non non, il n’était pas responsable de cette situation.
Il n’avait même pas remarquer les alentours, il c’était juste contenté de tourner, ses pas le guidaient tout seul. Ce n’est que quand Akiko lui serra le bras qu’il revint un peu sur Terre et qu’il remarqua qu’ils se retrouvaient devant ses vaisseaux, l’un des deux était le sien, l’autre devait être celui de la demoiselle. Pas trop grand ni trop voyant, un parfait engin pour celui, ou en l’occurrence pour celle, qui veulent passer inaperçu.

Une brise s’engouffra sous le manteau de Noa, lui qui détestait le froid ! Vite une idée pour se tirer de là ! Finalement ce ne fut pas le peine, Akiko avait ouvert la bouche, ce qui lui fit penser qu’il n’avait pas dit un seul mot depuis tout a l’heure, laissant la demoiselle menait la conversation. Boire un verre ?


-Excellente idée la Miss. En route pour un bar ! On vas se bourrer la tronche ! Histoire d’oublier un peu les galères !

Bon on se calme un peu l’alcoolique…

-Les courses de Racer hein ? Je suppose que c’est un peu comme une course de Air Trecks…Faut juste arriver premier et faire en sorte que l’adversaire ne s’en relève. Le seul point qui puisse éventuellement différer ce que quand tu tombes de tes jolis patins tu risques de te fracasser la clavicule ou un autre truc, si tu tombes d’un Racer en pleine course tu risque de mourir sur le coup ou pire de te retrouver coincé dans le bidule qui prend feu.

Il ne parla pas de l’adrénaline qui emplissait les veines, de cette sensation de liberté totale qui t’envahit quand on se trouvait en plein ciel, vitesse maximale, toute tes pensées se concentrent sur la course, pas le temps de parler ou même de penser, un instant d’inattention et…BOUM !

-Perso j’ai expérimenté de nombreuses fois le deuxième cas, ce n’est pas très agréable. Heureusement que mon don peut me tirer de ce genre de situation !

Tout en parlant il c’était dirigé vers un boui boui qu’il avait aperçut un peu plus au Sud, Akiko toujours a son bras, on aurait presque put les prendre pour un gentil couple…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 31
Date d'inscription : 18/10/2009
Age : 24
Localisation : Dans le ciel *w*

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Aucun. Fait juste des prouesses avec ses revolvers =O

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Lun 23 Nov - 11:06

La bonne humeur de Noa fit plaisir à Akiko. Elle ne s’attendait pas à ce qu’il soit si enjoué à l’idée d’aller boire un verre ! Enfin, elle, elle ne voulait pas aller jusqu’à se « bourrer la tronche », mais elle était tout de même partante. Elle suivit donc Noa, toujours perchée à son bras. Elle aimait bien lui tenir le bras. Allez savoir pourquoi ! Parfois, Akiko aimait certaines choses très anodines. Il ne fallait pas chercher à comprendre. C’était surement psychologique.

Tous les deux si dirigèrent alors vers une sorte de mini bar, un peu plus au Sud de la place. Noa lui parlait des courses de Racer avant même qu’ils n’atteignent le bistrot qu’ils avaient en vue, une nouvelle brise de vent froid s’engouffra sous les jupons d’Akiko. Plus fraîche qu’avant, la jeune fille la sentit passé et, instinctivement, se colla au jeune homme pour essayer de récupérer un peu de chaleur… Elle se sentit plus que confuse et se décolla rapidement de lui, en passant sa main pour remettre sa jupe en place en baissant la tête. Non mais, elle se prenait pour qui ? Ce n’était pas une fille comme ça, jusqu’aux dernières nouvelles ? Tss, maudit vent froid.

Pour essayer de chasser cette foutue pensée, Akiko compara mentalement la course de Racer et celle d’Air Treck. La seule grosse différence était qu’on avait plus de chance de perdre la vie lors d’une course de Racer que lors d’une course d’Air Treck… Quoique, si on roulait mal on que l’on heurtait un obstacle plus gros qu’un autre, on pouvait salement s’amocher ! Heureusement, Akiko n’avait jamais eu d’accidents, et espérait de ne pas en avoir. Cependant, elle eu mal pour Noa lorsque ce dernier lui dit que lui, il avait connu des cas assez extrême. Il s’était retrouvé dans son bolide en feu ! Et il n’était pas mort, heureusement ! Mais quand même, comment avait-il fait pour … Son don ? Quel don ? Il avait un don ? Akiko releva la tête vers le jeune homme, et posa un regard interrogateur sur lui. Curieuse comme pas deux, elle plissa les yeux d’un air qui voulait dire « toi, mon coco, t’as dit un truc qui fallait pas ! ». Et oui… Une sorte de mini questionnaire commença à se préparer automatiquement dans la tête de la jeune fille…

*-C’est quoi ton don ?-Tu l’utilise souvent ?-Tu peux me montrer ?-Tu l’as depuis que tu es né ?-Tu t’en es aperçu vers quel âge? …*

Bien sur, Akiko ne poserai pas toutes ces questions mais c’était ainsi que fonctionnait son cerveau. Le regard emplit de malice, la jeune fille se contenta d’esquisser un large sourire et de laisser échapper un petit rire. Elle, elle n’avait pas de don. Enfin, si considérer que faire de la course de Air Treck en robe bouffante pas pratique et, qui plus est, être douée et en Air Treck et dans le maniement d’armes, alors Akiko avait un don. Sinon, elle n’en avait pas. Oh, des fois, elle était un peu triste de ne pas en avoir. Surtout qu’elle connaissait plusieurs personnes qui en avait. Mais bon, elle était bien comme elle était, elle n’avait pas besoin d’avoir de don pour plaire et pour être douée. Tout allait bien, au final…

Les deux jeunes gens étaient maintenant tout près du mini bar, Akiko ne répondit pas tout de suite à ce qu’avait dit Noa, elle avait… Comment dire… Un peu froid ? Oui, c’était cela, elle avait froid. Elle quand elle avait froid, il lui était difficile de prendre la parole. La jeune pirate accéléra le pas et entra dans le bistrot. Une douce chaleur se répandant dans la pièce, et s’empara d’elle au passage. Elle ferma les yeux et respira un bon coup. Elle était bien, au chaud et perchée au bras de Noa… D’ailleurs, elle songea qu’il était peut-être temps de le lâcher…

-Euh, avant d’aller s’asseoir et de continuer notre conversation, je voudrais m’excuser. Je suis restée accrochée à ton bras comme un vulgaire toutou. Mais bon, c’était sympa !

Akiko sourit et ils allèrent prendre un table, un peu plus au fond que les autres pour ne pas être entendus des oreilles indiscrètes…

-Dis-moi, tu m’as bien parlé d’un don, non ? Quel est-il ? Tu l’utilise souvent ? Tu peux me le montrer ! Euh…

Une vive excitation s’était emparée de la jeune fille. Elle retomba bien assez vite lorsque l’on vint prendre leur commande.

-Pour moi, ça sera … Une simple bière. Et toi, Noa ? Fais attention quand même, je n’ai pas envie de te voir bourrer et de devoir te ramener chez toi ! Surtout que j’sais même pas où t’habite !

La jeune fille rit de bon cœur et avait hâte qu’il lui parle de son don. Elle avait eu peur de n’avoir plus rien à lui demander, puisqu’il lui avait parlé de la course de Racer avant qu’ils ne soient arrivés au bar. Mais finalement, la chance était de son coté, puisqu’il avait relancé un nouveau sujet. Elle attendit alors que Noa passe sa commande, sans le presser mais en le soutenant du regard pou lui faire comprendre qu’elle avait hâte de l’écouter…



[HRP: T'inquiètes pas pour le temps de réponse (: tu peux prendre tout ton temps, tant que tu me réponds à la fin huhu ♥ En tout cas, juste pour dire que j'aime notre Rp! =O xD Voilà... Sur ce... ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Au volant de mon bolide.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Manipulation de la chance.

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Lun 30 Nov - 17:23

Une pression un peu plus insistante sur son bras et Noa remarqua que la Miss c’était rapproché de lui. Fallait il voir un lien avec la bise qui commençait sérieusement à se montrer trop présente ? Surtout qu’elle n’était pas très couverte, faut bien le dire. Pour Noa ça allait, bien que la futur vision de se retrouver assis dans un coin plus chaud, en charmante compagnie tout en buvant un coup pouvait être un bon moteur pour se sentir bien malgré la fraicheur environnante. Akiko se décolla bien vie en baissant la tête, il vit tout ça d’un œil amusé, sans oser faire de commentaire. Cela n’aurait pas été très courtois. Et bien que la courtoisie ne soit pas son point fort…il ne tenait pas a se faire une ennemie aujourd’hui…en dehors de sa propriétaire qui devait fulminer et mordre tout les passants en leur transmettant la rage peut être ? Faudrait vraiment qu’il songe à la payer un jour…un jour où il aurait un peu plus d’argent. Et aussi le jour ou il aurait de lui en donner, sans doute à Noel ou pour le Premier de l’An ?

Ô douce chaleur qui pénétrait dans chaque fibres de son corps gelé. C’était presque jouissif…euh…non quand même pas. D’ailleurs il nota qu’Akiko avait encore plus envie que lui de entrer dans le bar, vue la brusque accélération. Elle le traina jusqu’à un coin un peu à l’écart, surement pour être plus au calme et ne pas avoir des oreilles baladeuses. En fait c’est pas que l’endroit était bondé, mais presque, tout le monde c’était donné rendez vous ici, certains pour s’abriter du vent et du froid, d’autre parce qu’ils n’avaient sans doute que ça à foutre de leur journée, ha les fainéants !

Par contre une fois assis ce fut un vrai raz de marée de question qui déferla sur lui, il n’avait jamais imaginé que posséder un Don puisse intriguer a ce point, tant de gens en ont un. Enfin…ce montrer curieux n’est pas mauvais pour la santé. Il n’eut pas le temps de répondre tout de suite car ce fut à ce moment précis qu’un serveur vint prendre leur commande. Un jeune garçon typique et qui n’avait aucune importance dans cette histoire, mais Noa nota que le tablier qu’il portait autour de la taille avait une tache sombre sur le coté droit. Comme quoi on s’attacha à des choses insignifiantes parfois. De la bière hein ? Les jeune demoiselles convenables ne prenait pas de bière d’habitude, mais les demoiselles convenables ne fréquentaient pas les Pirates.


-Va pour un Blue Lagoon. J’ai une folle envie de citron et de vodka ces derniers temps. Et ne t’en fais pas Akiko je sais rester sobre…mais je ne serait pas contre ta visite dans mon humble appartement Ô combien spacieux et confortable.

Bon il plaisantait en disant ça, cela ce voyait d’ailleurs, vu le large sourire qu’il arborait. Il attendit que le jeune homme soir partit pour continuer la conservation.

-Pour en revenir à mon talent particulier, il est d’une certaine utilité…mais je ne le qualifierait pas d’extraordinaire non plus. Quoique…pour ne pas te mentir je l’utilise tout les jours et plus particulièrement pour les courses, c’est pour ça que je suis imbattable. Les autres concurrents non aucune chance avec moi et mon don de manipulation de la chance.

Une pause. Un petit rire quand il repensa aux mines déconfites et aux regards envieux des badauds quand il descendait de son Racer et puis cette phrase : T’as encore gagné mec, t’es le meilleur pilote de tout le continent, ce n’était pas tout à fait vrai, mais ce n’était pas faux non plus.

-Bon c’est tricher j’en suis conscient, mais on s’y fait avec le temps. Quand à la démonstration et bien…

Il ne se concentra pas vraiment, il ferma juste les yeux, sentit la chaleur qui l’envahissait à chaque fois qu’il utilisait son talent, il ne cherchait pas à faire quelque chose de particulier. La chance c’est bien connue est aléatoire. Le serveur revint a ce moment là, il portait les commandes avec un air guilleret, quand il s’approcha de la table, Noa avait toujours les yeux fermé, il les rouvrit aussitôt se tenant près pour la suite des évènements qui n‘allaient pas tarder à suivre.

-Voici vos boisons et comme vous êtes notre trentième client de la journée elles vous sont offertes par la maison ! Vous savez-vous avez eut de la chance une minute de plus et vous étiez les vingt-neuvième seulement.

Et Noa joignit les mains avec une mine angélique, leva les yeux au ciel et sourit de nouveau.

-Mon dieu c’est vrai que c’est une sacrée chance faut croire que c’est mon jour.

Et le serveur repartit, Noa commença à siroter son cocktail d’un air goguenard.

-Tu vois. C’est cool non ? Et je peux faire ça toute la journée quand je suis en forme.

Enfin presque toute la journée, d’ailleurs il devrait sans doute l’utiliser quand il rentrerait chez lui, afin d’éviter de se faire tuer par sa proprio enragée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Time waits for no one
Just for me

Time waits for no one ♥ Just for me

Messages : 788
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 25
Localisation : Où le vent souffle, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Dim 10 Jan - 23:39

Des nouvelles d'Akiko é__è?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 116
Date d'inscription : 08/09/2009
Localisation : Au volant de mon bolide.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Manipulation de la chance.

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Ven 15 Jan - 3:44

Malheureusement non =(
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Time waits for no one
Just for me

Time waits for no one ♥ Just for me

Messages : 788
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 25
Localisation : Où le vent souffle, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki] Ven 15 Jan - 23:07

Je tenterai de la joindre au plus vite Noa :3
Essaie de faire évoluer ton personnage pendant ce temps Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki]

Revenir en haut Aller en bas

Keitai...my friend[PV Akiko Fubaki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Macalania ~ :: Place ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit