AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Recrutement militaire. [PV Anastasia].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar


Messages : 716
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 24
Localisation : En haut! En bas! A gauche! A droite!♫

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/700  (0/700)
~ Don: Invocation de Fenrir et contrôle des ténèbres.

MessageSujet: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Sam 31 Oct - 11:25

La grande place était bondée de monde depuis deux heures. Deux bureaux avaient été placés, ainsi qu'une sorte de stand, de façon à ce que les gens viennent signer un papier devant l'un des secrétaires et puis passer devant la dernière personne pour qu'on lui donne les vêtements militaires. Il y avait une queue immense devant les employés qui se faisaient remplacer de temps en temps par des soldats. Abban était adossé contre un mur, regardant alors les centaines d'inconnus qui venaient servir l'Empereur dans son armée, et le reste qui venaient juste les observer. Certains huaient, mais les autres s'en fichaient carrément. Les soldats s'empêchaient de coller leurs poings sur le visage des villageois, afin de ne pas donner une plus mauvaise réputation à l'armée impériale. Le commandant avait fait il y a plusieurs jours de cela des centaines de fiches qu'il avait écrite malheureusement à la main et tout seul avec son écriture droite et très soignée. Cela lui avait donner un peu mal au poignet, mais ce n'était pas pour ça qu'il en allait mourir. Les fiches dispersés un peu partout dans la ville disait qu'il allait y avoir un recrutement militaire sur la grande place d'Anthalys. Tous ceux qui avaient vu la fiche et qui étaient pas trop avec l'Empereur s'étaient mis à rire, disant que personne viendrait sacrifier la vie pour un "abruti d'Empereur" pareil. Il eût même un jeune homme d'une vingtaine d'années qui avait insulter le Seigneur de tout les noms et lui fit porter des accusations tellement injustes et cruelles (comme avoir par exemple torturer sa femme et ses enfants jusqu'à ce qu'ils meurent) afin que les villageois ne viennent pas s'incruster dans l'armée Impériale, que des soldats durent le ligoter et la baillonner. L'Empereur, il fallait le servir et non l'insulter. Ainsi Abban dût montrer à l'homme qu'il y avait largement plus cruel que l'Empereur qui ne l'était pas. Ce qui en est devenu du prisonnier? On l'a emmener il y a deux jours à peine dans un cachot avec comme seuls amis des rats et un bourreau (dont je ne dirais pas le nom) qui le torture mentalement et physiquement au moins trois fois par semaine. Il devait y rester plusieurs nuits, jusqu'à ce qu'il repente de son pêché.

Les secrétaires firent un geste au commandant pour montrer en quoi elles étaient débordées, qu'il fallait les remplacer. Malheureusement, aucun soldat était dans les parages à part....

"Lieutenant Guillaume, Capitaine Evans. Venez ici je vous prie."

Ses seconds arrivèrent, se demandant ce que leur supérieur voulait. Evans était un homme d'une vingtaine d'année, un peu près du même âge que le commandant, sauf que lui, il avait des cheveux et des yeux noirs, cachés par des lunettes de soleil. Il portait la même tenue que ses deux congénères. Pour Guillaume, s'était pareil. Sauf qu'il était blond, qu'il avait des yeux bleus et que bien sûr, il était âgé entre 17 et 19 ans. Abban les regarda et montrant du doigts les deux empotées qui n'arrivaient plus à se retrouver dans les papiers, il dit:

"Allez les remplacer. Les soldats ne sont pas trop intelligents et n'ont jamais vu de papier semblables à celles-ci pour les remplir."
-Bien mon commandant.

Les deux compagnons partirent en direction des jeunes femmes qui leur cédèrent leur place. Abban les regarda faire avant de regarder le publique. Des commères! Ces gens-là n'avaient-ils pas quelque chose de mieux à faire non? Comme s'occuper de la maison et... pleins de choses quoi! Si ils ne venaient pas pour s'inscrire dans l'armée, qu'ils partent! On n'avait pas besoin d'eux dans les parages....

[HJ: Pour la suite, fais comme tu veux, je ne sais pas dans quelle circonstance et comment je te rencontre mis à part le lieu et l'évènement qui se produit..]
________________________________

Alors, j'ai reçut 17 roses et j'en ai donné 22!
En 2010, je me suis fait kicker:
- 4 fois par Abby.
- 1 fois par Anastasia -mais ça a été demandé alors... XD
EDIT NANA// TOUT A FAIT! donc 0 Kick de ma part Razz
-1 fois par Tsubasa.

Merci à Guillaume pour le kit♥️ Et merci à Lyshaa pour le coup de fouet! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Time waits for no one
Just for me

Time waits for no one ♥ Just for me

Messages : 788
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 25
Localisation : Où le vent souffle, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Sam 31 Oct - 13:48

    Le recrutement militaire, une journée qui en perspective était ennuyante pour la demoiselle alignée dans les rangs. Elle aurait voulu s’échapper, être ailleurs mais on lui avait imposé sa présence, du moins, elle n’eu d’autre choix que d’être participer. Anastasia regrettait d’avoir exposé ses ambitions sur un vulgaire bout de papier demandant ses projets avenir, les siens ? Ils étaient aussi limpide que l’eau de roche, servir l’empereur. Qui l’aurait-cru ? Personne sans doute, une blague de mauvaise augure lorsqu’on remarquait qu’elle semblait être ailleurs.
    Elle n’écoutait pas les intervenantes, deux jolies demoiselles présentes pour captiver les hommes. Il fallait l’avouer, ils écoutaient et louchaient pitoyablement sur leur silhouette de rêve, ainsi la foule était « attentive » et permettait à la demoiselle de s’occuper à faire autre chose, notamment consulter son Keitei régulièrement et d’envoyer via ce petit bijou technologique des mails à sa fameuse correspondante inconnue. Malheureusement, cela ne dura point car le gradé qui semblait être le commandant, demanda un remplacement, les deux femmes allaient être remplacé par des hommes ; Anastasia aurait été tout à fait ravi de pouvoir à son tour relooker ses hommes, mais au contraire, pendant qu’ils donnaient les instructions aux deux jeunes femmes, elle en profita pour s’éclipser en arrêtant le temps afin que nul ne remarque son déplacement. Inutile de se faire remarquer, ces journées militaires étaient sans aucun intérêts, cela ne l’aiderai pas à atteindre ses objectifs, du moins ce n’était pas le moment propice.
    Une fois tout derrière, elle laissa le temps reprendre son cour et discrètement elle fila avant que ses camarades en dernière ligne ne la remarque. De toute façon, si elle disparaissait personne ne la dénoncerait, puisqu’elle était bien trop étrange pour eux, et donc afin de ne pas avoir de soucis avec cette excentrique, ils optaient pour la solution d’avoir rien vu.

    Recrutement militaire ? Sottise, ils sont là pour la parade, en quoi cela me servirait-il d’assister à des évènements aussi futiles ? Et de toute façon, je ne pourrais rien faire avant d’avoir fini mes études. Franchement, si j’attrape celui qui a osé me dénoncer au conseil pour que je participe à cela, je le torturerai jusqu’à qu’il se souvienne de moi jusqu’à la fin de ses jours.

    Elle quitta le groupe pour aller en voir un autre, histoire de voir de quoi parlait ses interventions, mais elle ne trouva que du désintéressement, ainsi, elle apparaissait et disparaissait de groupe en groupe. Et cette fois, c’était la quatrième fois qu’elle le faisait, lassée, elle s’arrêta dans un coin pour reprendre son « souffle ». Sécher, elle n’aurait pas à le faire s’il y avait quelqu’un avec elle qu’elle connaissait et appréciait, mais ils étaient tous dispatché dans différent groupe ou bien absent.



    Malgré son sourire et cet air angélique qu’elle aurait pu avoir avec son physique, dans son esprit fusaient des idées malsaines, il fallait savoir qu’elle était rancunière au point d’aller déterrer la hache de guerre et à faire face. Enfant de riche ? Certainement pas. Elle était juste étrange.
    Elle portait l’habituel uniforme de l’académie, les cheveux détachés, le regard rivé vers une fleur bleu, elle pensait. Mais elle sentit une aura s’approcher d’elle. Aura ? Ce n’était pas le mot exact, mais son intuition l’avertissait qu’une personne était là.

    « Qui êtes-vous ? »

    Demanda-t-elle d’une voix détachée regardant tout le bleuet, avant de regarder du coin des yeux cette personne. Question stupide, elle le devinait. Mais pourtant à la vue de cette personne, l’expression du visage de la demoiselle était différente, elle semblait être une plus faible, plus douce. Comme si cette question ‘aurait dû être posé, lorsqu’elle se rendit compte à qui elle s’adressait.

    Plaît-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 716
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 24
Localisation : En haut! En bas! A gauche! A droite!♫

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/700  (0/700)
~ Don: Invocation de Fenrir et contrôle des ténèbres.

MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Sam 31 Oct - 17:53

Alors que son capitaine et son lieutenant étaient occupés à recruter des petits nouveaux, Abban avait remarqué qu'une jeune demoiselle avait quitter le rang afin de partir ailleurs, ce qui l'intrigua. Qu'elle ne veule plus du tout servir l'Empereur, ce n'était pas un problème. Mais s'était une jeune fille, la seule et unique "femme" qu'il y avait eût dans le rang. De plus qu'elle portait le fameux uniforme de l'académie que le commandant reconnaissait. Cette inconnue séchait-elle les cours? Certainement. Mais pourquoi? Vu qu'elle avait été dans une des deux rangées, peut-être avait-elle fais l'école buissonnière parce qu'elle voulait être militaire et qu'elle a oublier cette idée alors qu'elle allait pouvoir passer devant Guillaume. En tout cas, le commandant commença à marcher en direction de la demoiselle, essayant d'être le plus discret possible. Mais malheureusement, deux dindes de secrétaires sautèrent devant lui afin de dire:

"Monsieur le commandant, nous demandons à ce que nous ayons une heure de pause en plus."
-Bien, demande accepté, mais restez dans le coin, de sorte à ce que quand je vous appelle, je n'ai point à vous chercher dans toute la ville.
-Oh merci monsieur!

Si il avait accepter qu'elles puissent faire une pause, s'était bien parce qu'il avait quelque chose d'autre à faire! Abban les poussa un peu, afin qu'il puisse continuer son chemin. Les deux jeunes femmes, choquées par ce que venait de faire leur employeur, se regardèrent avant de partir en direction d'un bar, rempli certainement d'hommes. Faut dire aussi que les jeunes demoiselles avaient tous ce qu'il fallait pour avoir les hommes les plus stupides à leurs pieds. D'ailleurs, n'étaient-elles pas déjà mariées ou fiancées? Elles avaient parler de l'homme de leur vie qui les attendait chez elles en chemin, alors que tous devaient aller recruter des petits nouveaux sur la place. Mais bon, ce n'était guère les oignons du commandant qui partit encore en direction de l'académicienne qui regardait une fleur bleue. Avait-elle envie de la sentir? Normalement, ces sortes de végétaux n'ont pas d'odeur généralement. Il se glissa derrière elle sans faire de bruit, mais pourtant, la jeune femme semblait avoir sentit sa présence. D'ailleurs, elle le regarda du coin de l'oeil, demandant alors qui s'était. Abban leva un sourcil. Même les personnes qu'il ne voulait pas arrêter demandaient de cette même manière qui il était? Il haussa les épaules et répondit:

"Abban Lenaic, mademoiselle. C'est ainsi que je me nomme. Et puis-je savoir aussi votre nom jeune fille? Et puis-je savoir aussi...."

Il se raprocha un peu d'elle avant de de finir sa dernière question.

"...est ce que c'est bien de faire l'école buissonnière?"

Ah les jeunes! Tous en train de profiter de leur jeunesse afin de faire du n'importe quoi. Abban se demandait pourquoi l'académicienne était là. Les cours étaient aussi ennuyants qu'à Bevelle? Certainement pas. En tout cas, que les académiciens soient contents! Les invoqueurs eux avaient une très lourde responsabilité. Mais bon, cette jeune inconnue était intéressante...

[HJ: désolé si c'est nul....]
________________________________

Alors, j'ai reçut 17 roses et j'en ai donné 22!
En 2010, je me suis fait kicker:
- 4 fois par Abby.
- 1 fois par Anastasia -mais ça a été demandé alors... XD
EDIT NANA// TOUT A FAIT! donc 0 Kick de ma part Razz
-1 fois par Tsubasa.

Merci à Guillaume pour le kit♥️ Et merci à Lyshaa pour le coup de fouet! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Time waits for no one
Just for me

Time waits for no one ♥ Just for me

Messages : 788
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 25
Localisation : Où le vent souffle, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Mer 4 Nov - 22:55

    « Abban Lenaic, mademoiselle. C'est ainsi que je me nomme. Et puis-je savoir aussi votre nom jeune fille? Et puis-je savoir aussi.... »

    Il s’approcha d’elle, instinctivement elle aurait reculé, mais elle ne le fit point, se contentant d’observer chaque fait et geste d’Abban Lenaic. Son expression de surprise disparaissait petit à petit pour laisser place à une expression faciale plus calme. Abban Lenaic, un nom qui ne lui était pas méconnu, elle connaissait ce personnage militaire à travers ce qu’elle entendait de lui, ni plus, ni moins. Chose qu’elle regrettait, car elle aurait pu savoir quel genre d’homme il était (par exemple par ses discours, sa façon de s’exprimer) mais il n’était pas trop tard pour cela.

    « ...est ce que c'est bien de faire l'école buissonnière? »

    Elle esquissait un mince sourire avant de glousser. Quelle franchise.

    « Excusez mon rire, mais votre question… me fait rire. »

    Déclara-t-elle entre deux rires, avant de se reprendre.

    « Le bien, le mal tout est relatif mon commandant. Si je puis me permettre, je suis ici car l’on m’y oblige. De ce fait, j’ai honoré cette obligation en me présentant, mais rien ne m’oblige à écouter ce que l’on raconte, car cela ne m’est d’aucune utilité. Vos discours sont là pour appâtés ceux qui ne savent où est leur place, indécis, ils ont besoin d’un guide tel que vous pour les ramener à la raison. Ces gens là sont différents et ne savent pas où est justice et qui écouter, ils n’ont aucun jugement propre et leur esprit est enfermé entre quatre murs, ils écoutent seulement celui qui parle le plus part, ou bien suivent la foule. C’est pour ces personnes là que ce genre d’évènement est organisés, et non pour des gens comme moi. »

    Orgueil ? Cela aurait pu, mais Anastasia n’était ni arrogante ni modeste, elle parlait avec franchise. Mais restait tout de même polie, car elle aurait pu dire de façon beaucoup plus directe et simple au lieu d’user des formules plus compliqué pour exprimer ce qu’elle pensait réellement et grossièrement de la situation dans laquelle elle s’était embarquée. Pendant un instant, on aurait pu voit dans son regard à quelle point elle était sérieuse, mais cela disparut tel un battement de cil pour reprendre un regard plus innocent, plus doux, voire celui d’une femme faible.

    « Mais il est vrai que ce n’est pas une raison pour faire, si je reprend vos mots, l’école buissonnière. Cela ne vous fatigue-t-il pas parfois de vous investir dans ce genre d’évènement ? »

    Tout comme elle aurait pu dire « cela ne vous fatigue pas de vous investir pour ces gens (incapables et capable de rejoindre les rebelles par un seul mot) là ? »

    « Oh, excusez-moi une nouvelle fois… Je n’aurai pas due. »

    Elle porta sa main sur ses lèvres, un geste que l’on fait lorsqu’on regrette, un geste instinctif.

    « D’ailleurs, je m’appelle Anastasia Ananké Commandant Lenaic. »

    Il avait son nom, et le droit absolu sur elle. Elle avait oublié de répondre à sa question, là voila sa réponse. Habituellement, elle ne déclinait pas son identité préférant un nom plus étrange au lieu de favoriser la banalité de la simplicité, un nom comme « Victoire Holofern »
    Quelle sotte. Témérité ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 716
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 24
Localisation : En haut! En bas! A gauche! A droite!♫

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/700  (0/700)
~ Don: Invocation de Fenrir et contrôle des ténèbres.

MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Jeu 5 Nov - 23:45

La jeune inconnue gloussa un peu en entendant la question du commandant qui leva un sourcil, se demandant ce qui l'a faisait rire. Vraiment, les jeunes de nos jours ne pensaient vraiment qu'à rire, même lorsqu'on leur posait des questions, que leur interlocuteur soit ou non leur ami. La demoiselle s'excusa, et Abban lui répondit que ce n'était rien d'un simple signe de la tête. C'est ce qu'il faisait souvent pour répondre, quand il n'avait pas envie d'user un peu sa voix. La jeune demoiselle répondit ensuite à sa question,mais pas entièrement:

« Le bien, le mal tout est relatif mon commandant. Si je puis me permettre, je suis ici car l’on m’y oblige. De ce fait, j’ai honoré cette obligation en me présentant, mais rien ne m’oblige à écouter ce que l’on raconte, car cela ne m’est d’aucune utilité. Vos discours sont là pour appâtés ceux qui ne savent où est leur place, indécis, ils ont besoin d’un guide tel que vous pour les ramener à la raison. Ces gens là sont différents et ne savent pas où est justice et qui écouter, ils n’ont aucun jugement propre et leur esprit est enfermé entre quatre murs, ils écoutent seulement celui qui parle le plus part, ou bien suivent la foule. C’est pour ces personnes là que ce genre d’évènement est organisés, et non pour des gens comme moi. »

Abban la regarda bizarrement, se demandant pourquoi elle disait qu'il appâtait ces abrutis qui étaient un peu vexés de voir des hommes au lieu des femmes. D'accords, peut-être qu'il avait fait auparavant un discours assez appâtant, peut-être qu'il avait prit toutes sa journée d'hier pour faire un discour afin de rammener beaucoup de gens dans l'armée Impériale. Mais bon, certes il les avaient un peu attirés vers lui mais jamais, mais oh que non jamais il n'avait pensé être leur guide. Le seul guide qui pouvait bien y avoir à Soralya n'est autre que l'Empereur. Cet homme bon, honnête et digne de confiance était la seule personne dans ce pays qui puisse être un guide. Mais ne partons pas sur l'Empereur, car il faut avouer que ce dernier a quand même quelques défauts. L'albinos allait répondre à la jeune demoiselle quand cette dernière finit:

« Mais il est vrai que ce n’est pas une raison pour faire, si je reprend vos mots, l’école buissonnière. Cela ne vous fatigue-t-il pas parfois de vous investir dans ce genre d’évènement ? »

Touché coulé. La jeune fille avait raison. Les évènements le fatiguaient assez souvent. Cela le forçait à faire des fois des nuits blanches afin de préparer tout le matériel et réfléchir à beaucoup de choses pour organiser des choses dans ce genre. Ca aurait pû certainement aller si il n'avait pas d'enfants à s'occuper, mais il n'allait quand même pas regretter la naissance de ses enfants tout de même! La jeune fille s'excusa. Il répondit, sur un air un peu blasé:

« Ce n'est rien, vous avez le droit de poser des questions, qu'elles soient choquantes ou vexantes ou non. Vous avez le droit de satisfaire votre curiosité Mademoiselle. [Il marqua une pause] Mais bon, je dois effectivement vous avouer que ce genre d'évènement m'épuise énormément et j'aimerai bien aller me reposer un peu. Mais je le fait par devoir.»

La jeune inconnue se présenta ensuite:

« D’ailleurs, je m’appelle Anastasia Ananké Commandant Lenaic. »

Il prit la main de la jeune Anastasia afin de lui faire une bise-main avec grâce, puis la regarda avant de répondre:

«Enchanté de vous connaître Mademoiselle Ananké. Mais dites, vous m'avez dit que vous étiez venue ici parce qu'on vous a obliger à venir à ce recrutement. Mais qui vous a forcer à quitter l'école et sécher les cours pour venir? A moins que vous vous êtes obliger vous-même à voir les nouveaux recrutés de l'armée Impériale...»

Il regarda ensuite son capitaine et son lieutenant qui se débrouillaient avec tant de bien que de mal à s'occuper des papiers. Les rangées de futurs-soldats rétrécissaient de plus en plus, petit à petit. Abban se mordit la lèvre inférieur. Plus il y avaient de nouveaux soldats dans l'armée, plus il devait passer du temps à lire leur fiche d'inscription. Cette semaine lui prommetait d'être vraiment difficile pour lui. Pendant combien de temps allait-il passer ses heures à lire avant de s'endormir sur son bureau? Pendant longtemps, de plus qu'il devait réfléchir dans quel poste les gens seront, puis classer les dossiers... Il allait passer une nuit blanche sûrement, voir même plus.

________________________________

Alors, j'ai reçut 17 roses et j'en ai donné 22!
En 2010, je me suis fait kicker:
- 4 fois par Abby.
- 1 fois par Anastasia -mais ça a été demandé alors... XD
EDIT NANA// TOUT A FAIT! donc 0 Kick de ma part Razz
-1 fois par Tsubasa.

Merci à Guillaume pour le kit♥️ Et merci à Lyshaa pour le coup de fouet! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Time waits for no one
Just for me

Time waits for no one ♥ Just for me

Messages : 788
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 25
Localisation : Où le vent souffle, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Dim 8 Nov - 15:30

    J’aurai voulu être vent et échapper à mes obligations et à mes engagements futiles comme celle-ci mais je ne suis qu’un simple et pathétique humaine. Je dépends encore des autre, bien plus que je n’aurai voulu l’être, tel un cercle vicieux qui ne trouve de fin que lorsque tout s’arrête.

    Bientôt. Oui, bientôt.


    « Enchanté de vous connaître Mademoiselle Ananké. Mais dites, vous m'avez dit que vous étiez venue ici parce qu'on vous a obligé à venir à ce recrutement. Mais qui vous a forcé à quitter l'école et sécher les cours pour venir? A moins que vous vous êtes obligé vous-même à voir les nouveaux recrutés de l'armée Impériale... »

    Son geste l’a prit au dépourvu, les yeux ronds elle regardait le commandant. Elle se calma physiquement rapidement, mais son esprit en était tout chamboulé ; revenaient avec bien plus de force dans son esprit, des images d’antan qu’elle avait enfoui au plus profond de son être. Il avait sans le vouloir, rouvert une ancienne plaie. Des souvenirs, où la petite fille qu’elle était souriait naïvement, un sourire qui la dégoûtait à présent. Stupide enfant, voilà comment elle se qualifiait, et sa propre image qu’elle avait d’elle-même se ternissait lorsqu’elle les voyait. Elle se mordit la lèvre inférieure alors qu’il ne la regardait pas, et lorsqu’il le faisait, elle souriait tout simplement avec une expression surprise, serrant derrière son dos son poing, amèrement. Elle ouvrit la bouche, hésitante, elle l’a referma avant d’enlever sa main de la sienne.

    « Vous… Ne devriez pas faire ce genre de chose avec une personne comme moi. Je ne le mérite pas, et encore moins d’une personne comme vous mon Commandant. »

    Elle faisait référence à leur différence de rang, elle faisait désormais partie de la basse société, et non plus de ce monde à part, dans une autre réalité. Ils en faisaient parti, mais une fois parti, ils l’avaient laissé devenir leur opposée, une fille du peuple. Elle regarda un moment ses mains dont la peau n’était plus lisse au contraire, elle reflétait son travaille, mais cela nul ne le sus, ni même ceux de l’académie. Ils ne devaient pas. Porlétaire et Noble, un alliance douteuse. Anastasia reprit une inspiration avant de répondre à Abban Lenaic.

    « Je suis ici car la directrice me l’a demandé, j’ai fais l’erreur de lui dire mes projets dans l’avenir. »

    Afin d’éviter les questions, elle lui répondit, après tout elle n’avait rien à lui cacher, il ne l’a connaissait pas assez pour savoir l’étrange personne qu’elle personne qu’elle était. Et s’il le savait, il ferait comme eux. Autant abréger cela, voilà ce qu’elle pensait.

    « J’ai écris mon souhait de servir l’Empereur. Je souhaite être une personne sur laquelle il peut s’appuyer et par la suite, je mettrais à sa disposition ma personne et ma force. Mais je ne sais pas si devenir militaire me permettrait de devenir une personne proche de lui, et cela, la directrice s’en moque. »

    Elle remarquait que le commandant regardait ailleurs, alors elle se tourna de façon à tenter de voir ce qu’il observa, et remarqua alors le paquet de feuille, et comprit très vite, car un sourire enjoué se dessina sur ses fines lèvres ;

    « Allons prendre une pause dans ce cas. Vous êtes aussi bien fatigué que moi, et pour ne pas l’être davantage ce soir, je vous propose de prendre une pause. Ou plutôt, de peur de me faire attaquer, j’aimerai que vous me consacrer un peu de votre temps en allant dans un petit café par exemple afin d’assurer ma sécurité. »

    Êtes-vous un gentleman ? Ou le prétendez-vous seulement ? C’était ce que laissait aussi croire les dires de la demoiselle. Sécurité ? Juste un simple prétexte puisqu’Anastasia faisait parti des meilleurs élèves de son académie, et de surcroit, elle était membre du conseil des élèves. Mais elle ne doutait pas sur la puissance et l’expérience de l’homme devant elle.

    « Non, ce que je veux dire, c’est que devriez vraiment vous relaxer si vous voulez être en forme lorsque vous devriez remonter les bretelles des nouvelles recrues, le surmenage a toujours été mauvais, et cela vous devriez le savoir puisque vous êtes soldat. »

    Déclara-t-elle en penchant légèrement la tête sur le côté, avant de prendre la main du commandant et de l’entrainer dans la foule, du moins, elle comprenait parfaitement s’il refusait. Peut-être était-ce mieux ainsi.


    Citation :
    + Ajout d’Abban Lenaic dans les liens d’Anastasia Ananké – connaissance
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 716
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 24
Localisation : En haut! En bas! A gauche! A droite!♫

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/700  (0/700)
~ Don: Invocation de Fenrir et contrôle des ténèbres.

MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Sam 14 Nov - 19:47

Depuis quand une directrice pouvait-elle envoyer une jeune adolescente aller à un recrutement militaire, puisque cette dernière avait souhaiter servir l'empereur? Elle était mineure, elle ne pouvait point aller demander faire partit de l'armée impériale. De plus que cette jeune fille avait, en sorte, été un peu forcée à venir. Pouvait-on obliger une personne de faire quelque chose contre son gré? Non. Bien que, Abban n'était pas le meilleur placé pour dire cela. Lui qui forçait souvent ses prisonniers à avouer où était le quartier générale de leur bande, ou bien le crime qu'ils avaient commis. Mais passons cela afin de ne pas montrer à quel point le commandant était extrêmement cruel quand il le voulait. Il regarda Anastasia qui lui dit alors, après avoir vu les tas de feuilles qui attendait son interlocuteur:

"Allons prendre une pause dans ce cas. Vous êtes aussi bien fatigué que moi, et pour ne pas l’être davantage ce soir, je vous propose de prendre une pause. Ou plutôt, de peur de me faire attaquer, j’aimerai que vous me consacrer un peu de votre temps en allant dans un petit café par exemple afin d’assurer ma sécurité."

Il commençait juste à réfléchir la proposition quand la jeune demoiselle fit, comme si elle avait dit quelque chose de mal auparavant:

"Non, ce que je veux dire, c’est que devriez vraiment vous relaxer si vous voulez être en forme lorsque vous devriez remonter les bretelles des nouvelles recrues, le surmenage a toujours été mauvais, et cela vous devriez le savoir puisque vous êtes soldat."
-Euh... Oui.

Si elle savait comment le métier de soldat était difficile et qu'il le devenait de plus en plus, quand on gagnait du grade. Le verbe "relaxer" n'existait malheureusement guère chez lui. Il fallait tout le temps qu'il se couche tard pour se lever tôt, et s'angoisser chaque jours en pensant à beaucoup de choses. Comme quoi? Comme protéger l'empereur des rebelles, ou bien ses enfants qui étaient peut-être sous la surveillance d'une tueuse à gage, se cachant en disant qu'elle était une gouvernante. Mais bon. Anastasia lui prit la main -ce qui l'étonna énormément car il n'avait jamais tenu la main à une autre personne qu'à ses enfants et à sa femme- avant de le mêler à la foule. Il ne réagit pas. Etait-ce à cause de la fatigue? Il se pouvait bien. Un jour ou l'autre, il allait prendre un jour de congé pour pouvoir dormir comme un loir si il dormait encore et toujours sur place. Mais bon, il répondit enfin à la jeune demoiselle:

"Euh, vous avez raison. Je devrai un jour ou l'autre me relaxer. Mais savez-vous comment y arriver?"

Il ne savait pas comment se relaxer à un moment pareil. Anastasia était encore une enfant, il était normal qu'elle sache se détendre. De toute façon, tout les enfants savaient supprimer leur stresse, que ce soit à l'école ou ailleurs...
________________________________

Alors, j'ai reçut 17 roses et j'en ai donné 22!
En 2010, je me suis fait kicker:
- 4 fois par Abby.
- 1 fois par Anastasia -mais ça a été demandé alors... XD
EDIT NANA// TOUT A FAIT! donc 0 Kick de ma part Razz
-1 fois par Tsubasa.

Merci à Guillaume pour le kit♥️ Et merci à Lyshaa pour le coup de fouet! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Time waits for no one
Just for me

Time waits for no one ♥ Just for me

Messages : 788
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 25
Localisation : Où le vent souffle, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Lun 4 Jan - 0:42

    « Euh, vous avez raison. Je devrai un jour ou l'autre me relaxer. Mais savez-vous comment y arriver?" »

    La jeune femme ne put s’empêcher de rire aux éclats face à cette déclaration formulée de façon si déconcertante, innocente. Un rire au son cristallin, un rire qui n’avait pas résonné depuis fort longtemps. Depuis longtemps elle n’avait laissé ses émotions la submerger ainsi, c’était la première fois depuis longtemps. Mais la franchise de ce commandant avait su baisser ses barrières intérieures qu’elle érigeait contre tous. Elle en avait même les larmes aux yeux, lorsqu’elle s’en redit compte, elle porta sa main sur ses lèvres, surprise par sa propre réaction. Comment ai-je pu me laisser-aller ?! Elle zieuta en direction d’Abban, un regard craintif près à parer toute réaction de la part de sa « victime ». Mauvais timing, franchement. Elle commença à regretter son rire, car le commandant l’avait certainement (ou peut-être quasiment) mal interpréter son geste. Elle se retourna, et fit une courbette au bel homme.

    « Je suis désolée ! Je ne voulais pas rire de vous, loin de ça. C’est juste que votre honnêteté ma surprise. »

    Elle avait imaginé en ce soldat un homme d’un tout autre caractère, associant le stéréotype des commandants qu’elle retrouvait dans ces romans. Enfin, à présent Anastasia était sur ses gardes, elle savait qu’elle pouvait attendre de la part de Monsieur Lenaic de tout. Le genre humain nous réserve tant de surprises. Elle prit une inspiration pour retrouver un peu de son courage, et fit le tour de la personne d’Abban comme pour inspecter ce dernier. Elle s’arrêta, pivota sur ses talons pour se retrouver face à face au commandant, bras croisé, la mine grave.

    « C’est bien triste d’avoir oublié comment se relaxer. C’est presque vitale, et je me demande comment faite-vous pour tenir la ligne. Il y a forcement un endroit sur cette terre où vous vous sentez chez vous, en sécurité, un endroit chaleureux. Comme un jardin secret, invulnérable c’est un lieu qui reste gravé en vous, et vous ressentirez toujours le besoin d’y retourner. Enfin sauf si vous êtes étroit d’esprit, et obsédé par vos arrières et que vous n’arrivez pas à différencier le travail à votre vie personnelle...»

    Murmura-t-elle suavement, elle accrocha la fleur sur le costume du soldat, et usant de la magie, celle-ci se transforma en véritable broche, immortalisant alors la fleur dans ses couleurs les plus vives. Étroit d’esprit, la jeune femme avait la langue bien trop lacéré, et était trop étrange… L’air concentrée, elle savait qu’autour d’elle, la ville murmurait de plus belle en voyant ici le représentant de sa majesté si on pouvait décrire ainsi le commandant Abban Lenaic. Des regards admiratifs comme des regards des plus haineux. Bande de chiens, vous ne savez que manger dans la main des plus offrants. Sans se soucier de ces gens qu’elle considérait comme des moins que rien, elle emmena ce cher commandant dans les quartiers les plus chic, du moins là où le peuple ne pouvait qu’observer à travers les vitrines, l’objet de leur désir.

    « Premièrement, nous allons vous acheter de nouveau vêtement, afin de mieux faire de vous un simple habitant de ce royaume. Ainsi à cet instant, j’arrête de vous vouvoyez et vous aussi, et appelez moi par mon prénom sans titre ou autre bricole qu’on enseigne depuis votre plus jeune âge, Je commence le décompte, avant de commencer, j’espère que vous n’avez aucune question Commandant. »

    Déclara-t-elle en s’arrêtant brusquement, à cheval entre deux frontières réelles et abstraite, entre les classes riche, et les classes pauvres. Anastasia, quelle étrange femme, on murmurait parfois le mot « folle ».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 716
Date d'inscription : 25/10/2009
Age : 24
Localisation : En haut! En bas! A gauche! A droite!♫

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/700  (0/700)
~ Don: Invocation de Fenrir et contrôle des ténèbres.

MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia]. Dim 17 Jan - 4:10

La jeune fille éclata de rire après qu'il lui ait répondu. Abban la regarda, toujours neutre, se demandant ce qu'il se passait. Est-ce qu'il avait dit quelque chose de drôle? Ou bien est-ce qu'elle avait vu le jeune Lieutenant qui venait tout juste de tomber de sa chaise après que Evans lui ait fait peur? Mystère et boule de gomme. Mais en tout cas, tout le monde regardait en leur direction, se demandant certainement ce qui se passait. Mais Anastasia s'arrêta d'un coup net, porta à ses lèvres une de ses mains avant de faire une courbette à l'albinos qui entendit la réponse de la jeune demoiselle:

«Je suis désolée! Je ne voulais pas rire de vous, loin de ça. C’est juste que votre honnêteté m'a surprise.»

Il leva un sourcil. L'honnêteté pouvait surprendre des gens? En voilà une nouvelle! Souvent, ça ne créait aucune réaction, mais bon. Cette fille pouvait être différente des autres humains qui vivaient dans ce monde. En tout cas, elle semblait l'inspecter quand il répondit:

«Ce n'est rien, de toute façon, vous avez bien le droit de rire n'est-ce pas?»
-C’est bien triste d’avoir oublié comment se relaxer. C’est presque vitale, et je me demande comment faite-vous pour tenir la ligne. Il y a forcement un endroit sur cette terre où vous vous sentez chez vous, en sécurité, un endroit chaleureux. Comme un jardin secret, invulnérable c’est un lieu qui reste gravé en vous, et vous ressentirez toujours le besoin d’y retourner. Enfin sauf si vous êtes étroit d’esprit, et obsédé par vos arrières et que vous n’arrivez pas à différencier le travail à votre vie personnelle...

Elle s'était arrêté, l'air grave, comme pour celui des "gentils" geôliers qui s'occupaient du cas des prisonniers. Et puis, se relaxer, cela était important pour la vie? Bizarre, c'est pas ce qu'on lui avait enseigné depuis tout petit. On lui avait bourré le crâne avec les "il faut toujours travailler", "le repos est un pécher mortel" et choses en ce genre. En écoutant bien la jeune académicienne, Abban put constater quelque chose: il était étroit d'esprit selon elle, vu qu'il n'avait pas de petit jardin secret. Tous ceux qui l'ont déjà vu tout doux et mielleux avec ses enfants ont toujours pensé que sa maison était l'endroit où il se sentait le mieux. Bien sûr, ils ont tort car le Commandant avait beaucoup de travail que ce soit chez lui ou quelque part d'autres. Il aimait certes être avec ses enfants chez lui pour s'occuper d'eux, il n'y avait rien à dire là-dessus, mais sa villa n'était quand même pas l'endroit où il se sentait le mieux (et surtout la cave). De toute façon, là où qu'il soit, il ne pensait qu'au travail ou des fois à sa femme, et peut-être même à sa famille. Donc, pas de repos pour lui. Il regarda Anastasia qui lui accrocha la fleur qu'elle tenait depuis tout à l'heure à sa veste, et alors qu'elle usait de sa magie pour la transformer en une véritable broche, il dit:

"Le travail est aussi important que le repos, et souvenez-en Mademoiselle. Mais si vous détendre est la meilleure chose que vous puissiez faire, je ne vais pas vous forcer à besogner..."

Puis, il entendit la foule murmurer encore plus qu'il y a quelques minutes à peine. Il regarda les gens qui les fixaient, d'un regard haineux ou bien admiratif. N'avaient-ils jamais vu de personnes discuter entre eux? Ils en avaient l'air. Abban sentit qu'Anastasia le tirait pour l'emmener quelque part. Pendant quelques minutes, il hésita. Il ne devait pas quitter son poste sans avoir prévenu son Capitaine et son Lieutenant. Pas la peine de sautiller comme les abrutis à quelques mètres d'eux qui se faisait des signes. Non. Vu que l'albinos était assez grand (assez? 1 mètre 80 c'est quand même grand!) et que ceux qui se recrutaient étaient plutôt des nabots, il n'eût aucune difficulté à faire signe à ses soldats qu'il quittait pour quelques minutes la place. Ils lui affichèrent un sourire avant de se remettre au travail. Puis, le Commandant se laissa emporter par la jeune fille.

Au bout de quelques minutes, ils arrivèrent dans le quartier chic, un endroit où tout les objets qu'on vendait étaient extrêmement chers. Cela lui fit un tout petit choc. La dernière fois qu''il était venu ici, c'était il y a deux ans avec sa femme, pour aller acheter des meubles pour la chambre des enfants, quand ils surent que Madame Lenaic était enceinte. Depuis qu'elle a disparue, il n'est plus venu ici. Il visitait de temps en temps les autres quartiers avec ses deux enfants mais jamais celui-ci. Il fixa bien droit dans les yeux Anastasia quand elle lui parla:

« Premièrement, nous allons vous acheter de nouveau vêtement, afin de mieux faire de vous un simple habitant de ce royaume. Ainsi à cet instant, j’arrête de vous vouvoyez et vous aussi, et appelez moi par mon prénom sans titre ou autre bricole qu’on enseigne depuis votre plus jeune âge, Je commence le décompte, avant de commencer, j’espère que vous n’avez aucune question Commandant. »

Il la regarda, indifférent certes, mais se demandant si elle ne se moquait pas un peu de lui. Elle voulait qu'elle quitte son poste actuellement rien que pour lui faire une sorte de relooking? Ce n'était pas pourtant ça qui le permettrait de le détendre. En plus, il avait encore du travail sur la planche, mais si elle voulait qu'il le tutoie, il le fera. Après un long soupir, il posa sa main sur la tête de la jeune fille et lui ébouriffa les cheveux avant de répondre:

<< V... tu crois que pour avoir l'air d'un simple habitant il faut aller acheter des vêtements dans des quartiers de riches? Excuse-moi, mais ne vaut-il mieux pas en acheter plutôt dans des commerces que fréquentent toutes personnes qui sont simples, donc dans des quartiers pauvres ou modestes? Et puis Anastasia, tu ne te moquerai pas de moi comme par hasard? Surtout que vo... tu m'as fait quitter mon lieux de travail...>>

Il lui ébouriffa encore les cheveux, s'amusant ainsi à la dépeigner. Ben elle voulait qu'il se relaxe un peu? Ben le voilà en train de le faire! Elle n'avait pas aussi qu'à le chercher mais bon. Il laissa ses lèvres afficher un sourire un peu amusé. C'était peut-être à cause du fait qu'elle était une jeune adolescente, mais elle lui donnait l'impression d'être avec un enfant. De toute façon, pour lui, ç'en était une. Une petite fille qui ne devait pas avoir plus de 18 ans.

<< Mais dis-moi, qu'avais-tu prévu comme "relaxation"? >>
________________________________

Alors, j'ai reçut 17 roses et j'en ai donné 22!
En 2010, je me suis fait kicker:
- 4 fois par Abby.
- 1 fois par Anastasia -mais ça a été demandé alors... XD
EDIT NANA// TOUT A FAIT! donc 0 Kick de ma part Razz
-1 fois par Tsubasa.

Merci à Guillaume pour le kit♥️ Et merci à Lyshaa pour le coup de fouet! ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Recrutement militaire. [PV Anastasia].

Revenir en haut Aller en bas

Recrutement militaire. [PV Anastasia].

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Centre de Pouvoirs ~ :: Grande Place ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit