AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

A la base c'était du shopping. [Pv Szayel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Darker than white*

Messages : 214
Date d'inscription : 31/08/2009
Localisation : La où il y a de la place.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
94/500  (94/500)
~ Don: Invocation d'esprits jumeaux: Ki(ailes) et Ken(sabre).

MessageSujet: A la base c'était du shopping. [Pv Szayel] Ven 1 Jan - 19:29

Le reveil avait était douloureu et long. Quoi que... A peine celui-ci avait-il commencait à sonner que l'endormi le claqua d'un revers de main qui l'envoilla valser au loin pour finir sa course sur le mur. Le bruit stridant de l'objet n'avait pourtant de cesse de resonner dans la tête de la jeune fille lovée dans sa couette. Ramenant doucement son bras tueur de reveil sous le drap celui-ci lui fit mal au niveau du coude. La douleur fit se relever la soufrante sur son lit, décoiffée et désoriantée elle observa son bras. Elle se souvain du pourquoi du comment: Son combat au temple du crystal avait fini avec un coup de patte griffue d'un monstre géant, biensur Eather dans un élan de fiérté personnel ou autre raison stupide n'avait rien appliqué sur sa blessure depuis à part un peu d'eau et de savon, aucun ongant. A contre coeur elle fini par se lever, une main plaquée sur le coude blessé. Eather partie se laver puis passa plusieurs minutes (au final trois quart d'heure) à chercher des habilles pour la journée qui s'annoncée plutôt fraiche. Elle fini par choisir un ensemble aux couleurs vives et chaudes acompagnée d'une broche.
Spoiler:
 
Eather se tourna et se retourna devant son miroir dans son minuscule appartement. Quelque chose cloché, mais quoi. *Biensur c'est cette stupide broche...* pensant-elle tout en l'enlevant. Après un dernier tour devant la glace Eather parut aimer l'ensemble et dessida de sortir sans oublier biensur de prendre un petit couteau qu'elle cacha dans une laniére à la cuisse. Il fallait étre prudant, l'invoceuse avait prévu d'aller dans les bas quartiers de Soralya.

Les ruelle l'acceuillirent comme prévu: froides et étroites. Les immenses maisons étaient différentes des quartiers riches ou moyens. Celles-ci étaient faitent de pierres sombres et une épaise fumée à l'aspect étrangement gras et sale s'échapée des cheminées. Eather s'enfonça dans les allées tortueuse, elle cherchait toutes sortes de produits allant du poison aux ingrédients utiles pour maintenir ses invocation en forme, la plupart de ces choses étant chère et rare dans les marchés des hauts quartiers, l'invoceuse préferait les trouver à moindre prix ici. Soudain la jeune fille se s'entit titubante, en regardant autour d'elle elle s'appercut que les mur s'emblaient se tordre et les pavées de la rue gonfler. Chancelante, elle tenta deux, trois pas en avant mais fut vite prise de nausée. Eather chercha avec le peu de consience qui lui restait la raison de son état. La réponse lui apparue très peu de temps après. Trois hommes d'à prioris 30ans, peut-étre moins approchaient, foulard sur le nez et un pot à la main d'où s'échapée une fumée orange. *Un gaz hallucinogène! Bande de charogne!* Eather n'avait plus la force de parler, elle commenca à courir de son mieux dans une ruelle paralléle, manquant de tomber à plusieurs reprises elle fini par trouver un endroit où l'air était sain. Les hommes pas loin c'était sur mais Eather devait reprendre son soufle et évaquer le poison de ses poumons. L'effet du gaz était puissant, si bien que les "charogne" ne tardairent pas arriver à elle toujours avec leurs pot crachant le fameu produit, rigolant de leurs actions et l'état de la jeune fille. Celle-ci le savait d'ailleurs c'était risquer de se perdre dans leurs quartiers mal famé ou les assomer à coup de pied et de poing. La deuxiéme solution lui sembla la meilleur. En s'avançant vers eux avec une fausse expresion d'abandon elle tendit sa jambe et l'enfonça dans l'abdomén d'un des trois hommes. Le coup hélas fit pérdre l'équilibre à l'invoceuse toujours empoisonée qui s'écroula contre un mur quelque pas devant ses agresseurs. Qu'allait-elle faire? Elle était dans l'incapacité d'invoquer ou de se relever... Les vagues qui se dessinaient devant ses yeux rouges devinrent de plus en plus sombre, le sommeil s'emparait d'elle.

[Désolée pour les fautes, word à du mal fonctioner alors j'peux pas corriger tout... xS Gomen!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: A la base c'était du shopping. [Pv Szayel] Ven 1 Jan - 20:19

Encore une journée qui s’annonçait plutôt calme pour notre cher immortel. De toutes façons quoi qu’il fasse et quoi qu’il arrive pendant la journée, Szayel trouvait toujours que ces journées étaient calmes…Sauf parfois pendant la soirée mais rien n’était comparable aux nombreuses guerres qu’il avait vécu. Son quotidien pour lui n’était qu’un jeux d’enfants après tout et il en profitait d’ailleurs plutôt bien.

Ce matin là, Szayel n’avait dormit que quatre heures à tout casser. Et pourquoi ? Parce qu’Angel s’était levée en pleine nuit de son petit lit douillet pour essayer de corrompre l’esprit de son maître. Et le corrompre comment ? en lui murmurant au creux de l’oreille la phrase suivante :

-Demain matin tu iras acheter des gâteaux pour ta chimère…des gâteaux à la fraise…Et au chocolat…

Saleté de goinfre ! Imaginez la tête du pauvre Szayel au réveil…Il était complètement dans les vapes et en plus il avait vraiment envie d’aller acheter des gâteaux, surtout parce que lui aussi adorait ça. Oui vous l’aurez compris, Angel vivait comme une humaine normale dans l’intimité chez Szayel, mais une fois qu’ils étaient réveillés et prêts à partir, elle retournait dans sa dimension parallèle à contrecœur.

Cette fois-ci il avait choisit de s’habiller décontracté…ce qui pour lui signifiait : une chemise noire, cravate, pantalons en jean noir, bottes militaires et c’est tout. Il ne mit pas bien longtemps à arriver vers la zone où il voulait bien évidemment être mais…Du grabuge le fit se stopper net dans son élan. En tant que lieutenant de l’empire il se devait, bien malgré lui, d’aller vérifier ce qui se passait. Il n’avait pas prit ses armes, après tout pour se battre il n’en avait pas spécialement besoin…Il connaissait tellement de techniques de combat militaires à l’ancienne, que cela suffisait largement.

Il laissa alors s’échapper un soupir de mécontentement avant de se diriger vers la ruelle d’où se dégageait une fumée orange qu’il ne connaissait pas tout à fait…Il se mit donc en tête d’avancer au pas de course, même les gens se dégageaient pour laisser le passage libre à Szayel qui visiblement devait être vachement imposant.

Le voilà arrivé, et il ne prit même pas la peine de se couvrir les narines ou la bouche. Il ne ressentait pas vraiment les effets de ce genre de choses, bien qu’il aurait aimé les ressentir au moins une fois. Trois formes se dessinaient déjà dans cette fumée orange…Et une quatriéme qui jonchait le sol. Du boulot hors de ses heures de service ? Et bien oui on dirait bien…Alors autant s’y mettre tout de suite !

C’est donc sans attendre qu’il prit son élan, venant carrément sauter sur l’un des gars pour lui agripper le cou…une main sous le menton et une autre au niveau de la tempe et…Hop un geste brusque et voilà le mec qui se faisait briser la nuque. Pas de pitié. Le pauvre homme tomba sur le sol à genoux avant de s’effondrer totalement, le bruit d’un poids lourd se fit entendre. Adieu petit…

Il en restait un debout et un deuxième qui semblait se tortiller au sol, donc il allait s’occuper d’abord de celui qui était debout et qui tentait déjà de prendre la fuite. La scène se déroulait plus vite que vous ne pouvez le croire…En à peines quelques secondes, voir moins, Szayel avait déjà eut le temps de tuer un homme et s’apprêtait à en tuer un deuxième. Chose dite chose faite…Il vint tout simplement lui assener un coup de pied brutale en plein sur le bas du dos pour le faire tomber…Et une fois à terre il le retourna comme une crêpe.

Pas un mot…Pas une once de pitié…Sans demander son du, il leva la jambe pour écraser carrément le genou du malfaiteur sous la semelle de sa botte militaire. Un gros CRACK se fit alors entendre, suivit de hurlements de pure douleur…Ce type ne pourrait sans doute plus marcher avec cette jambe…Tant pis pour lui.

Szayel ne le tua pas cependant…Il se tourna vers le type qui se tortillait quelques peu et il brisa enfin le silence :

-Tu as intérêt à choper ton ami et à déguerpir d’ici avec ton truc qui pue. ET AU PAS DE COURSE !

Le pauvre mec ne savait pas où se mettre…Il exécuta les ordres de l’imposant lieutenant…Et vue qu’il avait prit avec lui sa bombe fumigène, il put enfin voir la jeune femme à terre. Une Rebelle ? Oui il avait déjà vue sa tête quelque part…Et il venait de la sauver. Le pire c’est que même en sachant à qui il avait à faire, il se rapprocha d’elle et s’accroupit doucement à sa hauteur…Le cadavre du mec était toujours là, non loin de lui.

-Est-ce que ça va petite… ? Tu devrais éviter de venir ici seule…

Et bien oui, il était parfois sympathique et alors ? Certes il était sympathique avec une rebelle mais après tout la jeune fille ne lui avait rien fait et au début il croyait être entrain de défendre un ou une civil de la ville.

Il lui tendit alors la main pour l’aider à se relever…Il restait juste à savoir si la jeune fille accepterait cette main si gentiment tendue…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Darker than white*

Messages : 214
Date d'inscription : 31/08/2009
Localisation : La où il y a de la place.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
94/500  (94/500)
~ Don: Invocation d'esprits jumeaux: Ki(ailes) et Ken(sabre).

MessageSujet: Re: A la base c'était du shopping. [Pv Szayel] Mer 13 Jan - 16:13

Rien.
Elle ne voyait plus rien, n'entendait rien, ne sentait rien.
La seul chose qu'elle percevait était une surface rugueuse, froide. Elle voulait ouvrir les yeux, bouger, s'enfuir. Impossible. Seul son esprit était conscient, et encore...
Le temps ne tournait plus rond pour la jeune fille, elle ignorait si cela faisait quelques secondes ou des heures qu'elle était dans cet état. Petit à petit l'effet du gaz s'estompa. De l'air rentrait à nouveau dans ses poumons et Eather recouvrait lentement ses sens. Des sons, des voix qui se déformèrent en cris de douleur accompagnées de craquements sinistres. Des formes sombres se dessinèrent sur la rétine de l'invocatrice. Quatre, dont une au sol puis bientôt une autre qui se fit frapper par la quatrième silhouette, légèrement différente des autres. La vu de la jeune fille diminua de nouveau, s'assombrissant un instant pour se rétablir ensuite. A se moment là, il ne restait plus qu'une des silhouette, celle qui avait l'auteur des bruits de bagarre, qui fini par s'avérer être un homme qui se tenait désormais devant Eather, une main tendue.
La voix de l'homme sut se faire rassurante, la jeune fille accepta l'aide par reflex pour se relever. L'inconnu la souleva avec une force incroyable, Eather cru qu'elle allait décoller. Les effets du gaz n'allait pas quitter son corps si vite, elle était faible et son sens de l'équilibre était quasi nul. Son seul moyen pour ce tenir debout fut de s'agripper à l'homme. Elle tacha d'ouvrir la bouche pour parler, s'excuser d'une quelconque manière au près de cet inconnu mais sa bouche était pâteuse et aucun mot ne sorti. Elle baissa la tête, résigner à ne pouvoir parler. Elle tenta un pas sur le côté, sans succès. D'une main tremblante elle s'appuya sur le mur d'où il ne s'était pas trop éloigner. Une fois dos au mur, elle se sentit légèrement mieux, elle alla chercher dans une poche une fiole ambre, l'ouvrit et bu une gorgé du liquide. Celui-ci était chaud et dou. A peine bu, il tarda pas à agir, Eather senti d'horrible frisson parcourir son corps de la tête au pied, puis toutes les sensations disparurent. L'invocatrice tacha de marcher jusqu'à un rebord de mur suffisamment haut pour s'assoir, ses jambes répondirent à peu près normalement. En titubant elle s'assit.
"Pardonnez-moi, j'ai manqué de vigilance... Mais merci." Le souffle lui manquait encore et regarda son sauveur présumé. Il s'agissait d'un homme grand, d'une trentaine d'année apparente en costard et cravate noire. Il avait une tête sérieuse et ses point encore fermés laissé à pensait que c'était bel et bien lui qui avait frappé et fait fuir les agresseurs. Eather voulu pester, finalement elle était vraiment faible et impuissante, une bande de délinquants des bas quartier auraient pu avoir raison d'elle si facilement! Son visage se ferma, elle s'en voulait. Non seulement pour son manque de force, d'attention, et d'avoir en plus de ça eu recoure à l'aide d'un inconnu pour s'en sortir.
*Se renfrogner n'y changera rien* pensa t-elle. * Je retournerais m'entrainer.*
Elle releva la tête avec un sourire et une voix qui sonnaient terriblement faux, malgré ses résolutions elle s'en voulait toujours comme une bonne tête de mule bornée.
"Je vous dois quelque chose, je crois. Après tout c'est vous mon "sauveur"!" Ce mot lui pesait au point d'avoir du mal à le prononcer."Que voulais vous? De l'argent? Une entrée gratuite au bar d'hôtes où je bosse? N'importe quoi, je vous le dois bien."

[Pardon le post est pas terrible et j'ai mis du temps à répondre...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 9
Date d'inscription : 27/01/2010
Localisation : Libre

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
1/500  (1/500)
~ Don: Invocation de chimère

MessageSujet: Re: A la base c'était du shopping. [Pv Szayel] Jeu 28 Jan - 20:31

Ah, le matin, celui qui avait osé inventer un truc aussi idiot devait être le pire dans enquiquineur. C’était si dure a chaque fois d’avoir a se tiré d’un si bon lit douillet. Pour une fois que ce dernier n’était pas situé a deux mille mètre d’altitude, Lismé était bien déterminé a en profité. Si seulement cela avait été possible. Aujourd’hui un travail l’attendait et cela n’avait rien de raboutant. Une livraison dans les bas quartiers pour le compte d’un pirate quelconque. La livraison en t’en que telle n’avait rien de si énervante, mais la jeune femme avait quelque difficulté lorsqu’il s’agissait de se repéré dans Anthalys…Après tout, elle n’y était venu que quelque heure il y a de cela fort longtemps. Déjà, hier elle avait passé une heure a tenté de trouver l’hôtel ou on lui avait réservé une chambre. Ce n’était pas une de ces fameux cinq étoiles avec piscine et spa…mais c’était déjà mieux que la petite cabine qu’elle avait occupé a bord du rafiot du capitaine Trill. C’est pour lui que Lismé devait organiser une livraison. Ce dernier avait accepté un contrat a Bhujerba et avait choisit sa matelot préféré pour s’en occupé.

La jeune femme ne se faisait pas d’illusion, ce sal pervers ne se privait jamais de regarder dans son décolleté lorsqu’il le pouvait, il croyait bien sur que la jeune femme ne s’en rendait pas compte. De toute façon, même si elle le lui aurait dit cela aurait changé quoi, t’en qu’il se contentait de regarder l’invocatrice s’en fichait. Comme ce n’était pas son premier travail avec le dit capitaine, elle savait que le bougre ne tenterait rien contre elle. Il avait trop peur depuis qu’elle avait par ‘’inadvertance’’ tiré sur le membre virile d’un matelot qui lui avait sauté dessus pendant qu’elle dormait. Le pauvre aurait dut ce douté que la seul femme du vaisseau aurais l’idée de garde un pistolet sous son oreiller.

Lorsqu’elle regarda le cadrant la jeune femme eu un choc, il était presque l’heure du rendez-vous et elle n’avait même pas quitté le lit. Sans même prendre le temps de pensé, Lismé se leva d’un bond, attrapa les vêtements qui était étendu a plusieurs endroit dans la chambre, puis sortit de la chambre en vitesse. Alors qu’elle descendait les marches de l’hôtel quatre a quatre, elle s’immobilisa, elle avait oublié le plus important. Retournant sur ses pas, elle attrapa le coli, soigneusement emballer dans une sorte de papier brun, puis son premier pistolet qu’elle fixa a sa cheville, puis l’autre qu’elle cacha dans son dos. Enfin prête, elle ce dirigea rapidement vers les rue de Anthalys.

La jeune femme marcha durant une heure sans trouver son chemin… Elle parcourra la ville en zigzagant dans tout les sens. Lorsqu’elle demandait le chemin, tout le monde lui disait des choses contradictoires. Droite, Gauche, devant derrière, la rue a de l’autre côté de l’usine là-bas, l’autre rue, vous êtes trop loin, Lismé parcouru quelque kilomètre sans plus retrouvé son chemin. A telle point qu’elle finit par être désespéré. Dans l’esprit de l’invocatrice en cavale, des idées contradictoires se formaient. Finalement elle se rendit a l’évidence, elle était perdu dans les bas-quartier…

Alors qu’elle allait s’engager dans une petite ruelle qui ne semblait pas porté de nom, Lismé sentit une odeur désagréable. Elle la reconnu facilement, c’était un poison qu’elle avait elle-même utilisé. Se collant au mur, elle regarda une curieuse scène se déroulé. Un homme se battait a un contre trois…contre deux…contre… personne. En un clin d’œil il avait finit. Lismé cligna des yeux. La technique de l’homme lui disait quelque chose. C’était une technique de militaire, elle l’avait déjà dans une attaque contre un vaisseau de l’empire. Certain soldat l’avait utilisé contre des pirate un peux trop téméraire qui avait décidé d’en finir au corps à corps. Choix stupide puisque les Impérieux son de très bon combattant. Visiblement celui la était encore meilleur que tout ceux qu’elle avait vue jusqu'à maintenant.

Lismé ne remarqua la jeune fille que lorsque l’homme l’aida a ce relevé. Cette dernière semblait être très prise par le poison, au point qu’elle ne tenait même plus debout toute seule. Visiblement elle en aurait pour longtemps a cuvé et le mal de tête qu’elle ressentirait lorsque le lendemain serais terrible. Du moins c’est ce qu’avait supporté Lismé la première fois que son ‘’Fayren lui avait fait respiré du gaz. Le pirate avait choisit de faire supporté a sa ‘’fille’’ le poison pour qu’elle sache ce que cela signifiait d’en faire respiré a quelqu’un.

Alors qu’elle était perdue dans ses pensées, la jeune pirate faillit ne pas voir la jeune fille au cheveux rouge prendre un étrange potion, puis quelque instant plus tard arrivé a marché. Lismé en resta bouche bé…Elle avait du resté la journée au lit perdu dans les vapes alors que cette fille semblait déjà aller mieux. Visiblement les gens de cette ville étaient plein de ressource. Cela intéressa et apeura par la même occasion Lismé. Si tout le monde dans cette ville savait se déprendre d’un poison aussi puissant, il devenait des ennemies dangereuses. La capital de l’empire promettait de lui réservé bien des surprise.

Revoyant ses solutions rapidement, Lismé échafauda un plan. Elle était perdue, et avait un grand besoin d’aide. Cette jeune fille connaissant sans doute les lieux et pourrait l’aidé a se retrouvé dans tout c’est dédale de rue. De son côté elle lui permettrait de fuir un gentil garde de l’empire ou du moins l’un de leur homologue militaire. Elles étaient gagnante toutes les deux si tout se passait bien.

Lismé entra dans la ruelle avec un visage sévère, elle marcha d’un pas rapide vers la jeune femme, faisant comme si elle ne se préoccupait pas de l’homme. Elle se campa devant la pauvre adolescente qui était environ la même grandeur qu’elle. Par chance, Lismé semblait avoir quelque année de plus qu’elle et dans le cas présent, elle pouvait en avantage. Elle regarda la jeune femme dans les yeux en espérant qu’elle comprenne le stratagème, puis dit :

- A te voila enfin toi, Il suffise que je te perdu un instant et voila que tu te sauve dans les rue! Tu a une idée du temps que sa ma prise pour te retrouvé. Qu’est-ce que je vois quand j’arrive toi et un homme! Encore un autre! Et tu peux me dire aussi pourquoi tu a choisit cette endroit, tu vois bien qu’il y a un pauvre garçon ivre mort par terre! Pour un rendez-vous tu aurais pus trouver mieux!

Lismé espérait avoir été crédible dans le rôle de la grande sœur exaspéré. Ce n’était pas la première fois qu’elle devait faire la comédie pour se sortir elle-même ou quelqu’un d’autre de l’embarra, mais c’était la première fois qu’elle le faisait pour une inconnue. Elle se tourna ensuite vers l’homme :

- Je suis désolé si ma petite sœur vous a causé des ennuies, elle est un peux tête en l’aire quelque fois. J’espère qu’elle ne vous a pas trop causé de problème. Sachez que vous ne serez pas le premier a tombé dans ses filets. Si vous voulez bien nous excusé, ma sœur et moi devions nous rendre quelque part alors nous avons été ravi de vous rencontré.

Elle fit son sourire spécial ne pose pas de question mignon a l’homme tout a attrapant la main de la jeune fille et se dirigeant vers la sortit. Pour les quelque seconde que son petit numéros avait duré tout c’était bien passé… mais c’était la suite qu’elle craignait… Pour le moment elle avait donné trop d’information d’un coup pour que le pauvre cerveau de ses interlocuteur les analyses, mais dans une seconde ou deux se serait fait et la les questions et commentaire fuserait. Avec un peux de chance la fille comprendrait a l’homme ne tenterait pas de les arrêtés… Finalement c’était beaucoup de chance qu’il lui faudrait…

[Hrp] : Szayel ma donner droit de poster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A la base c'était du shopping. [Pv Szayel]

Revenir en haut Aller en bas

A la base c'était du shopping. [Pv Szayel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Quartier Mal Famé ~ :: Sombres Ruelles ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit