AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ] Mer 6 Jan - 10:35

Combien de fois étais je venu sur ici. A vrai dire, je ne compte plus depuis longtemps. Quand j’avais encore des illusions sur ce monde, je venais souvent ici tout cela pour rencontrer du monde et de la compagnie J’étais vraiment naïf à cette époque, la guerre fait ouvrir les yeux. Le monde est foncièrement égoïste. Et même lorsque l’on croit agir pour un cause juste on ne fait que suivre la volonté d’un ponte plus puissant. C’est au prix de ce sang versé par moi-même et mes frères d’armes que ce monde est telle qu’il est. En suis-je fière ? De moins en moins. Cette saleté de guerre n’a rien résolu, la rébellion est toujours là à couvert près à repartir comme une braise au milieu d’épines de pin. Pendant que j’admirai les lumières que reflétait le verre de ma bière, je pensais à cet officier. Il était rempli d’ambition mais avait le souci de ces hommes. Pour un gradé cela frôlait la contradiction. Il était mort bien trop vite celui là. Je me souviens parfaitement de lui, nous avons sympathisé autour d’un verre. Et puis après chaque soir on buvait notre chopine en discutant de notre vie civile. C’était vraiment un doux rêveur, autant je m’étais engager pour un idéal autant lui c’était engager pour la plus mauvaise des raisons à mes yeux de l’époque. Avoir une situation et retourner au près d’une femme. J’arrêtais pas de le taquiner la dessus, lui disant qu’elle ne l’attendrait pas et que la guerre le changerait mais rien y faisait. Il me sortait toujours les mêmes fadaises sur l’amour éternel et tout le reste à croire qu’il n’avait pas fichu son nez autre part que dans des romans à l’eau de rose. Il m’avait montrer un portrait de la femme qui guidait sa destiner. Rien à dire, il avait bon goût et il me l’a décrit de pieds en cape. L’alcool aidant j’ai même eu droit à certaine description que je n’aurai pas osé demander. L’esprit divaguant je jetais un œil sur les femmes au alentour. Je les comparais une à une à la description de cette jeune femme. Tantôt trop petite tantôt trop forte puis je souris et tourna la tête de l’autre coté. Mince alors Cette jeune femme collait parfaitement à tout ce que je me souvenais. Mais comment étais possible. A tout hazard , je commençais a rechercher son nom dans ma mémoire. Un nom s’échappa des ma bouche.

-Bleundwyn

J’ignorais si elle l’avait entendu mais je baissa la tête et ne la releva qu’un temps plus tard pour voir que son regard était posé sur moi. Et mince, bien ma veine. Si c’est elle qu’est ce que je vais bien lui dire « désolé pour Erwan j’ai rien pu faire, je l’ai trouver en deux morceaux quand on est arrivé sur les lieu ». Classe mon gars très classe. C’était la réalité mais c’est pas tout le temps la bonne chose à dire. Je dis une nouvelle fois ce nom et vu l’éclat dans ses yeux , elle le connaissait tout du moins si ce n’étais pas le sien propre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 113
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
365/500  (365/500)
~ Don: Manipulation des atomes présent dans l'eau et l'air

MessageSujet: Re: Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ] Ven 8 Jan - 14:24

    Ce fut après une longue journée que Bleundwyn avait décidé de venir quérir repos en cette auberge qui lui semblait à la fois inconnue et tellement familière. Si seulement elle se souvenait de toutes ces soirées passées ici, seule ou en la compagnie de l'homme qu'elle avait un jour aimé. Hélas, toutes ces soirées, ces chopines vidées et ces moments de bonheur simples c'étaient tous évadés de son esprit il y a 5 ans, laissant seulement quelques brides de son passé qui lui posait de nombreuses interrogations. M'enfin, en tout cas en 5 ans cette atmosphère de paix et de joie n'avait point changé dans cette petite auberge de Macalania et Bleundwyn appréciait toujours d'y passer ses soirées. Elle avait souvent croisé des personnes qu'elle connaissait autre fois et chacun avait déjà tenté de lui revigorer la mémoire en vain, au bout d'un certain temps on avait fini par baisser les bras et al considérer comme une nouvelle femme de ce village et non la petite Bleundwyn, fille de forgeron, que l'on avait vu grandir ici. Tout cela était tellement loin... Elle ne sut si c'était un brin de nostalgie qui la fit s'arrêter quelques instant devant la porte de l'auberge, levant la tête doucement vers sa pancarte les yeux imbibés d'une sorte de ... Comment dire, tendresse à la vue de ce lieu qui avait représenté beaucoup dans son ... Ancienne vie. Un instant, puis la longue silhouette de Bleundwyn se glissa dans la taverne, enroulée dans une cape cachant sa tenue de chasse - elle avait passé la journée à chasser les créatures des profondeurs de la forêt et n'avait pas pris le temps de se changer - c'est à dire une tunique un peu moins légère qu'à son habitude et de longues botte de daim qui étaient couverte de terre. Accompagné bien entendu de son petit sac en peau, d'un carquois accroché dans son dos avec son arc et à sa taille sa longue épée.La jeune femme, qui ressemblait à un de ces esprits de la forêt que l'on décrivait dans les contes pour enfant tant elle semblait venir d'ailleurs et que son physique aérien à la fois mystérieux et terriblement attirant accentuait la chose. Elle semblait sortir d'un autre temps, d'un autre monde et n'importe quel habitant de la grande cité se serait posé des questions mais ici non ... On avait prit l'habitude de la voir ainsi, de temps en temps elle revenait couverte de sang mais plus personne n'en était choqué : elle était une monster-hunter après tout.

    Elle passa devant le comptoir, baissant la capuche qui masquait son visage pâle et ses interminables cheveux remontés en queue de cheval - bien que de longues mèches étaient dispersées ici et là sur ses épaules - Adressant un sourire humble et familier à l'aubergiste.

    - Comme d'habitude je suppose ?
    - Oui, une bièrre s'il vous plait.
    - Bien princesse c'est comme-ci s'était fait ! Il ya une table libre au fond de la salle, je vous apporte ça tout de suite, allez vous installer.
    - Merci.

    Un murmure puis Bleundwyn alla s'installer à la table indiquée, ne faisant guère attention aux regards qu'on glissait sur elle. Tantôt curieux et effrayés, ou sinon jaloux ou encore pleins d'envie. Mafois, elle tout ce qu'elle voulait c'était un instant de tranquillité dans ce brouah-ah joyeux et boire sa bière. La voila assise, elle avait retiré sa cape, son arc et son carquois qu'elle avait déposé sur le rebord d'une fenêtre juste à côté d'elle. Et avait gardé son épée sur la taille. Elle se sentait déjà plus légère, la journée avait été longue. Sa bièrre arriva et elle commença à la boire doucement tout en observant la lumière des étoiles à par la fenêtre, l'esprit divaguant ici et là ... Du moins, jusqu'à ce qu'une voix la tira de sa réflexion, elle avait cru entendre son prénom et elle releva doucement la tête cherchant à savoir qui l'avait appelé et surtout pourquoi. Un oeil furtif et bref sur la salle, puis elle fini par regarder à côté d'elle, à une table voisine où de nouveau on l'appela et elle fini par poser ses grand yeux bleus sur un homme qui devait avoir à peu près son âge. Le regard pétillant , l'esprit interrogateur : encore une de ces personnes l'ayant connu avant sa perte de mémoire ? Peut être, en tout cas elle ne se souvenait pas de lui et encore moins de l'avoir une fois croisé ici à Macalania. Elle l'observa un bref instant avant de dire de sa voix douce et toujours imprégné de ce certain mysticisme :

    - Bleundwyn Lew Raynbrant ... Nous connaissons-nous ?

________________________________


" Le monde s'est couvert de fleur lorsque nous nous sommes rencontrés . " Thomas Hood. ~

3 roses reçues dans un champ de fleur.

Distributrice officielle de Cookies.♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ] Mar 12 Jan - 17:02

Piègé, je devais lui parler maintenant. J’aurai mieux fais de me taire. Je fis plus attention à ces vêtements qu’elle avait couverts de sang ainsi qu’à son épée. Je jetais un coup d’œil sur l’arc. C’était une chasseuse de monstre à n’en pas douter ce qui complétait parfaitement les dires d’Erwan. D’une main, je levais mon borsalino pour la saluer courtoisement.

Et bien, pas vraiment. Je connaissais une personne qui vous connaissait par contre très bien, lui. Sa description de vous est en tout point exacte.

Je souris un peu car, je ne pouvais pas vérifier toutes les descriptions faites. Je crois qu’il avait vraiment bu deux voir trois coût de trop ce soir là. Je me levais prenant mon verre de bière et allant m’asseoir à sa table.

J’espère que cela ne vous dérange pas mais se sera plus pratique si nous avons à discuter

Je bus une gorgée de bière mi pour me donner une contenance mi pour me donner du courage, je n’en menai pas large n’étant pas du style à aborder ainsi les jeunes femmes. Je me sentais mal à l’aise.

Erwan était un sacré veinard, d’avoir eu près de lui une femme si joli, je le comprends peut- être un peu mieux maintenant. Il s’était engagé pour vous, pour vous offrir un monde ou régnerai la paix. Quel idéaliste il était.

Je cherchais dans son regard de l’assentiment mais a par de l’interrogation, je n’obtins pas grand-chose. Je me mis à douter des dire d’Erwan. Après tout ce ne serait pas le premier gars à se venter d’une conquête imaginaire. Mais il devait forcément la connaître. Le nom, la description tout ne pouvait concordé par le simple faite du hasard.

Je suis désolé de mon impolitesse. Je me nomme Murgen d’Onyx. Je suis de passage dans cette ville et je me remémorai ce que disait un officier originaire des environs que j’ai connu lorsque j’étais militaire. Le lieutenant Erwan. Il m’a parlé de cette ville ainsi que de vous.

Sortant ma décoration « bouclier dérain » ainsi que mes anciens galons de la poche de ma veste, j’ajoutais.

Vous le connaissiez ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 113
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
365/500  (365/500)
~ Don: Manipulation des atomes présent dans l'eau et l'air

MessageSujet: Re: Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ] Mer 13 Jan - 15:22

Bleundwyn resta silencieuse tout en observant son interlocuteur et en l'écoutant d'une oreille attentive. Elle lui adressa un signe de tête poli et ne fit aucun objection lorsqu'il vint s'assoir à sa table. Elle resta simplement silencieuse et observa de haut en bas d'un oeil discret l'homme qui venait de la rejoindre à sa table, ses yeux verts , ses cheveux courts et sa musculature relativement développé. Elle ne chercha pas à tirer quelques conclusions de cette brève observation, trop occupée à écouter avec appréhension ce qu'il lui disait . Une personne qu'elle connaissait très bien ... C'était bien beau, mais à ce jour elle ne se connaissait pas elle même. Du moins, elle ne se connaissait plus. Alors comment pouvait-elle connaître quelqu'un d'autre, comment pouvait-elle se rappeler d'un homme qui apparemment ... Devait la connaître, aussi bien que l'on connaissait une femme qu'on ...Aimait ? Certainement. Aurait-elle du ressentir de la joie par ce qu'on venait lui remémorer une partie de son passé ? Peut être ... Mais là, c'était confus et trop d'information venait en même temps. Elle ne laissa rien transparaître restant calme et de marbre même si à l'intérieur elle bouillonnait. Erwan... Erwan ... Ce nom qui lui était à la fois tellement familier et inconnu. Ce nom gravé sur un bout de son arc ... Qui était-il ? Et surtout, qui était-elle ? 5 ans de souvenirs, seulement, ce n'est pas grand chose dans toute une vie. Toute une vie qu'elle avait oublié. L'homme chercha à sonder les pensée de Bleundwyn et mis à part un regard pétillant d'interrogation et de questionnement sur le pourquoi du comment il n'obtint pas grand chose. Même pas un sourire au compliment qu'il lui avait adressé, elle était bien trop prise dans sa recherche de souvenir qu'elle en oubliait pas mal de chose. Elle toucha le collier qu'elle avait au cou instinctivement, elle l'avait depuis son réveil et il devait avoir un lien avec son passé, comme son épée, son arc et ce nom ... Erwan... Erwan ... Elle avait beau se répéter ce prénom dans sa tête rien ne venait, ni visage, ni odeur, aucun souvenir particulier ... Elle avait tout oublié, de leurs enfances, de ces moments de bonheur ensemble , de leur union, du fait qu'il l'ai abandonné ... Pour une bonne "raison" si on puis dire d'après ce Murgen.
En effet il venait de se présenter ce qui la fit sortir de sa réflexion, elle plongea alors ses grand yeux bleus dans les siens. Elle fut en prise d'un seul coup à une sorte d'angoisse passagère, il était militaire donc pour l'empire ... Et elle une rebelle ... Mince alors ! Et ce " Erwan" aussi venait de l'armée. Elle se senti oppressée, comme si elle venait d'être prise en train de faire une infraction mais elle se calma aussi tôt : s'il avait du la reconnaître pour X raison la mettant dans une situation difficile il l'aurait fait. Donc plus rien à craindre et puis elle avait son épée avec elle au pire des cas ... Un temps passa et la tension redescendit alors qu'il venait de lui demander si elle connaissait vraiment cet Erwan... Devait-elle lui dire que sa mémoire c'était envolée ? Ou simplement mentir de dire qu'elle ne connaissait aucun Erwan et fuir sans avoir plus d'information ? Non ... Ce n'était pas la meilleure des solutions, par ce qu'elle sentait que ce Erwan était une des clefs de son passé, Erwan ... Ce prénom était si doux et sonnait comme une caresse du vent à son oreille. Bien, même si elle n'aimait pas beaucoup parler d'elle surtout à un inconnu il était peut être préférable de jouer la carte de la sincérité. Elle n'était pas vraiment curieuse de tout savoir, surtout si en réalité il s'agissait d'une erreur, mais passer à côté de cette occasion aurait été une erreur.

- Je ne sais pas ... - Lâcha-t-elle dans un soupire. - Pour tout vous dire j'ai ... Après un accident - Il fallait bien trouver une sorte de raison à cette perte de mémoire - J'ai perdu ma mémoire, mes derniers souvenirs remontent à 5 ans. Du reste de ma vie je ne sais rien et je ne pourrai donc pas vous affirmer si je connais ce Erwan ou non.

Elle avait gardé son regard planté dans celui de son interlocuteur. Malgré ses hésitations sa voix ne tremblait pas, elle semblait terriblement neutre et cela contrastait terriblement avec ce qu'elle venait de dire. Elle prit une pause tout en buvant une gorgée de bièrre avant d'ajouter poliement.

- Je me nomme Bleundwyn Lew Raynbrant , je suis chasseuse de monstre ici, à Macalania.

________________________________


" Le monde s'est couvert de fleur lorsque nous nous sommes rencontrés . " Thomas Hood. ~

3 roses reçues dans un champ de fleur.

Distributrice officielle de Cookies.♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ] Mer 20 Jan - 14:16

Comme à son habitude, Murgen avait observé attentivement le personne avec qui il parlait . Elle semblait avoir une grande maîtrise de soi ou alors c’était de l’indifférence mais parfois dans son regard, il pouvait y voir des interrogations par rapport à ses paroles. Il y eu même une légère crispation lorsqu’il présenta ces galons et sa décoration. Rien de très alarmant, les militaires sont rarement apprécié, le contraire aurai même été étonnant. Cette jeune femme lui dit qu’elle avait perdu la mémoire durant un accident il y a de çà 5 ans et qu’elle ne se souvenait plus de rien antérieur à cette date. Il en était désolé pour elle. Ce ne devait pas être agréable de ne pas savoir d’où l’on vient car après on sait rarement où l’on va. Elle énonça son nom et sa profession. Maintenant, plus de doute c’était elle.

Pardonnez moi alors je ne vais pas vous déranger plus. Erwan était un bon officier, j’avais sympathisé avec lui. Comme tout bon officier, il est parti trop tôt. Je fus ravie de faire votre connaissance.

Il fouilla dans sa poche cherchant un morceau de métal qu’il avait gardé précieusement. Il allait partir, il ne voulait pas déranger et manifestement, il était tombé comme un cheveu sur la soupe. C’est alors que quelque chose l’interpella. Elle avait dit qu’elle avait perdu la mémoire, il y a 5 ans. Hors il se souvenait que Erwan était justement mort, il y a 5 ans. Murgen hésita un peu. Devait-il s’en aller et laisser cette jeune femme tranquille ? La curiosité prit le pas sur le reste.

5 ans c’est bien çà, hum. Drôle de coïncidence, c’est exactement la même année que Erwan fut tué en opération.

Le fichu boue de métal était bien dans sa poche. Il devait le lui remettre. Quand on fait une promesse à un frère d’arme, on doit l’accomplir. Juste au moment où, il allait entamer la conversation sur ce thème, la porte de l’auberge s’ouvrit à grand fracas.

Police impérial, que tout le monde sort un justificatif d’identité et se prépare à être fouillé.

Il fallait voir la tête de l’assistance. Tous avaient l’air passablement énervé par ce contrôle intempestif. Les deux policiers entreraient et commencèrent à fouiller quelque personne. Murgen avait encore sur lui la clef impériale codée qu’il avait prise sur le brigand et si on trouvait cela sur lui, il ne donnait pas chère de sa peau et ce malgré son passé. Il sentait dans la salle une certaine hostilité. Pas le choix, il devait prendre les devant c’était le meilleur moyen que tout le monde se calme. Il se leva donc allant vers les policiers. Il montra ces papiers ainsi que sa décoration puis leur dit

Ecoutez, je suis ici pour une mission délicat. Un devoir de soldat envers la famille d’un compagnon défin.

Il sorti le boue de métal de sa poche en montrant du pousse Bleun qui était dans son dos, l’un des policiers se tourna vers l’autre qui hocha de tête positivement.

Ok on comprends et bon courage.


Les policiers sortir sur ce faite sans continuer la fouille. Lorsqu’ils furent parti l’hostilité régnant dans la salle persista. Etragne comme les personnes ne peuvent pas être reconnaissante envers ceux qui les aident. Il retourna vers Bleun. Restant debout, il déposa le boue de métal devant elle.
Je ferai mieux de partir je pense, je ne voudrai pas vous apporté des ennuis. Tenez ceci est a vous. Il poussa du bout des doigts la plaque d’identification d’Erwan avec une carte de visite.

Si vous avez le moindre problème contacter moi, je dois quelques menus services à Erwan.

Murgen se dirigea en suite vers la sortie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 113
Date d'inscription : 28/10/2009
Age : 25
Localisation : Ici et là.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
365/500  (365/500)
~ Don: Manipulation des atomes présent dans l'eau et l'air

MessageSujet: Re: Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ] Mar 26 Jan - 19:46


    Elle était restée droite et fière durant tout le long de cette conversation qui avait, en réalité remué beaucoup de choses pour Bleundwyn. Toujours perdu entre la joie, l'émotion et la tristesse elle ne savait que penser, que dire, que faire ... Elle restait droite à réfléchir tout en écoutant toujours aussi attentivement ce Murgen, militaire ... Apparemment cet "Erwan" était aussi militaire alors s'agissait-il réellement du "Erwan" qui était gravé sur le bout de son arc ? Elle n'en était pas encore sûre, le serait-elle un jour ? Retrouverait-elle un jour la mémoire ? Non, ce n'était pas le moment de se disperser, pour l'instant elle devait essayer de se concentrer sur l'image de ce " Erwan" qui selon la description de Murgen semblait être un homme bien. C'était déjà cela, s'il avait effectivement réellement existé dans son passé elle aurait ...Aimé ? Un homme bien... Un homme bien... Aimer ... Elle sentait un certain malaise monter dans le fond de sa gorge, elle hésitait, elle ne savait que dire, que faire et elle se contentait sagement d'écouter de manière posée et en masquant les apparences : l'angoisse qui montait en elle, le doute et le mystère douloureux qui planait sur ce Erwan. Erwan, qui d'après les dires de son interlocuteur avait été un pilier de sa vie, un homme aimé et qui aimait en retour. C'était à la fois agréable de feindre des souvenirs retrouvés mais à la fois terriblement perturbant et Bleundwyn restait perplexe : devait-elle lui faire confiance ? L'image qu'il donnait de cet homme qui semblait avoir partagé son ancienne vie résonnait à la fois comme un doux appel et comme une fausse note. Combattre pour elle, une idée bien étrange. Aaaah ! Elle ne savait plus quoi penser, elle ne savait plus...Elle ne savait rien. Bleundwyn était toujours perdue entre hésitation, peur et doute et la douce espérance d'une bribe de souvenir lorsque quelque chose la fit tilter. Ce jeune soldat était mort il y a 5 ans et Murgen fit le même amalgame que la jeune femme : elle avait perdu tout son passé il y a 5 ans ... Y avait-il un lien ? Etait-ce cela qui les reliait l'un à l'autre ? Cette coïncidence les unissait-ils ? Cet homme sorti d'un passé lointain et peut être du sien ... Encore plus troublée et perplexe, elle murmura doucement, ne laissant point paraître son malaise mais ayant une voix légèrement plus faible.

    " Oui, c'est une étrange coïncidence ... 5 ans ... "

    Alors qu'il sembla cherché quelque chose dans sa poche, prêt à sortir son contenue et ajouter quelques mots une soudaine invasion de la brigade impériale fit irruption et coupa net l'ambiance chaleureuse de la pièce. Ceux là alors ...Ils n'étaient vraiment pas gênés, tous des bougres des balourds sans cervelle, Bleundwyn comprenait pourquoi ils n'étaient pas aimé. Eux, comme l'empire, tous des brutes. Et sans surprise ils commencèrent à fouiller les clients de l'auberge un à un, non mais ... Ce n'était pas par ce qu'ils étaient de l'empire qu'ils avaient tous les droits. Elle avait déjà été fouillée une fois et elle n'avait que très peu apprécié et avait manqué de coller son poing dans le nez d'un policier ayant un peu trop les mains baladeuses. Elle observa la scène qui se déroulait sous un oeil mauvais, les dents serrées . Elle s'était redressée, paraissant plus forte, plus imposante : elle n'aimait vraiment pas ces sbires de l'empire. Elle ne comprit pas tout de suite que Murgen s'était levé et qu'il allait parler à ces gents afin d'éviter - peut être - des problèmes à tous. Le suivant du regard, comme le reste de l'assistance. Il adressa quelques mots qu'elle ne pu percevoir et sembla être persuasif. Les deux policiers partirent sans faire plus d'histoire. Néanmoins l'ambiance n'était plus celle de tout à l'heure, restant tendue et tous les regards étaient encore fixés sur Murgen, de façon douteuse. Il revint alors vers elle, restant debout, ayant peut être compris qu'il était temps de s'en aller surtout au vu de la situation actuelle. Il resta quelques seconde planté devant Bleundwyn avant de lui déposer sa carte de visite suivit d'un bout de métal. Elle jeta un bref coup d'oeil sur la carte : " Murgen d'Onyx ; garde du corps " . Garde du corps hein ? Pratique au cas où ... Ses yeux glissèrent ensuite sur la petite plaque en métal : " Erwan O'Donell " pourquoi ce nom lui parlait toujours ? Ce prénom, ce nom lui étaient tellement familier mais restaient comme inaccessibles, hors de portée. C'était douloureux ce sentiment d'être encore uen fois perdue entre réalité et illusion. Devait-elle lui faire confiance ? Elle ne savait pas et préférait attendre un peu avant de quérir d'autres informations. Oui, il était plus sage de faire le point et de tenter de comprendre, se souvenir ... Oui, il était plus sage de rester posée. Ainsi l'avait-elle laissé s'éloigner puis partir. Annonçant doucement avant qu'il ne sorte de l'auberge.

    " Nos chemins se recroiseront sans doute, vous m'avez peut être apporté beaucoup. Je vous en remercie Mr.D'Onyx. "

    Elle le suivit du coin de l'oeil avant de soupirer un grand coup. Quelle soirée ! Elle s'affala un peu sur sa chaise et saisi la plaque entre ses longs doigts fin et la retourna, encore et encore, tentant d'attraper un fragment de mémoire... Elle resta dans l'auberge encore un petit moment, pensive, avant de terminer sa bièrre et de se décider enfin à rentrer chez elle. La nuit porte conseil; dit-on.

    [ TOPIC FINI. ]



________________________________


" Le monde s'est couvert de fleur lorsque nous nous sommes rencontrés . " Thomas Hood. ~

3 roses reçues dans un champ de fleur.

Distributrice officielle de Cookies.♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Time waits for no one
Just for me

Time waits for no one ♥ Just for me

Messages : 788
Date d'inscription : 31/08/2009
Age : 25
Localisation : Où le vent souffle, vous me trouverez.

MessageSujet: Re: Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ] Mar 26 Jan - 21:32

TOPIC FINI
______________________________________________________

    Murgen Onyx: +89 points.
    Bleundwyn.L Raynbrant: +86points.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ]

Revenir en haut Aller en bas

Rencontre impropable (pv bleundwyn) [ TERMINER ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Macalania ~ :: Auberge ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit