AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 22

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
1/1  (1/1)
~ Don: Soigne les blessure ne touchant pas les fonctions vitales ~ Manie un bâton de Lumière

MessageSujet: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Mar 2 Fév - 15:55

Une jeune fille aux yeux d'un bleu si pur qu'ils en semblaient transparents et à la longue chevelure brun-roux se tenait planté devant un homme de taille moyenne, des cheveux noirs soigneusement plaqués sur le haut de son crâne et à la moustache retroussé. L'homme, qui devait avoir dans la quarantaine regardait la fille de 17ans avec sévérité. La pièce, qui ressemblait à un bureau aux gigantesques dimensions, dans laquelle se tenait les deux personnes était grande et luxueuse. Une grande demeure, si le bureau était à l'image de la maison.

- J'exige que cet homme, un garde du corps professionnel ce Murgen d'Onix, t'accompagne en voyage. Tu ne partiras pas sans lui.


« Père ! Je ne vous ai rien demandé ! Et puis d'abord, comment se fait-il que vous soyez au courant de ce voyage ? »

Non. Elle ne pouvait pas s'énerver comme ça. Garder son calme. Trouver une autre solution. Contourner le problème.
Hinata inspira et dit à l'homme qui se tenait devant elle -cet inconnu qui disait être son père :


- C'est d'accord père, même si je doute qu'il puisse m'arriver quelque chose.
Mr Asahi sourit, un petit sourire en coin, snob et victorieux. Décidément, cet homme la dégoutait.

- Très bien ma chérie. Je vois que tu te plies aux décisions sans rechigner. C'est une qualité apprécié chez les gens de bonne famille.
Heu... Et bien, contente de pouvoir vous agréer en acceptant votre décision prise sans me consulter.

Et Hinata sortit en claquant la porte. ''Se plier aux décisions sans rechigner'' ?! Son père en aurait pour ses frais. Ce Murgen d'Onix n'allait pas avoir beaucoup de chose à protéger.

Plus tard dans l'après midi, alors qu'Hinata finissait sa valise, elle reçut un message sur son ketaï

Sur la Grande Place dans 30minutes t'attends ton garde du corps. Et ne compte pas y échapper. Tu es ma seule héritière, tu vas être protéger. Pour plus de sureté, Sebastian t'accompagnera jusque là bas. Bon voyage, ma chère.

Mr Asahi.


Qui a déjà reçu un tel message de son père ? Une famille normale, c'était trop demandé ? Bon, sa mère était cool, et l'aidait sans son combat contre l'empereur. Mais son père ! Elle ne pouvait plus le supporter, cet aristocrate snob et sans cœur. Elle jeta rageusement l'appareil sur son grand lit à baldaquin lorsque quelqu'un toqua à sa porte.

- Mademoiselle ? Vous êtes prête ? Je suis chargé de vous accompagner jusqu'à la Grande Place, dit Sebastian, l'homme à tout faire de la maison.

Hinata se résigna. Elle essayerait plutôt de fausser compagnie à ce Murgen d'Onix. Ainsi, son père ne serait pas au courant de sa fuite ou, plutôt, serait au courant beaucoup trop tard. Le plus drôle, c'était qu'il allait quand même devoir payer l'homme.


Voilà, elle était sur la Grande Place d'Athalys, bien en vue, attendant son ''Garde du corps''. Le palais royal se dressait dans toute sa majesté, attirant les regards émerveillés de nombreux enfants. Beaucoup d'agitation régnait en cette belle fin d'après midi, froide mais ensoleillée. Sebastian devait encore traîner dans les environs, pour être sûr qu'elle ne partirait pas sans Murgen d'Onix. Hinata se demandait vaguement à quoi il pouvait bien ressembler. Elle n'avait jamais vu de garde du corps -sauf dans les films- et sa curiosité naturelle faisait surface. Était-ce un métier passionnant ? Bien payé ? Oui, surement vu la somme qu'il demandait pour la garder. Dangereux ? Mais sa mission était plus importante que ce genre de question et, de toute façon, elle n'avait plus aucune raison de partir en voyage si elle ne pouvait pas aller au Tamashi no Shuishou. Dans la tête de la jeune fille se peaufinait déjà les détails de son mensonge : elle avait dit à tout le monde qu'elle partait en pèlerinage à Macalania, au Shinden no Nozomi, pour se recueillir sur la tombe de son grand père. C'est aussi ce qu'elle allait dire à l'homme qui allait devoir l'accompagner. De toute façon, un détour par là n'était pas un inconvénient. Revoir cet endroit paisible lui ferait du bien.
Hinata s'assit au bord de la magnifique fontaine -les jets d'eaux renvoyaient les rayons du soleil, créant milles arc-en-ciel-et laissa son esprit vagabonder. Il s'envola vers sa mère, qui n'était pas au courant de sa découverte et vers Théo, son meilleur ami. Elle retrouva son calme et sa douceur, que sa fureur contre son père avait fait disparaître. Dans tous les cas, un voyage loin de cette ville si agité qu'était Anthalys lui ferait du bien.
Elle riait d'avance du tour qu'elle allait jouer à son père. En même temps, elle était un peu désolé pour le pauvre Garde du corps.. Mais tant pis, le Cristal était le plus important.


Dernière édition par Hinata Asahi le Dim 28 Fév - 11:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Mer 3 Fév - 17:26

Murgen se trouvait dans le bureau d’un personnage important de l’empire, Mr Asahi. Des rumeurs font état qu’il a ses entrées près de l’empereur. De cela Murgen n’en avait cure, parcontre c’était un père qui voulait protégé sa fille et il allait devoir payer très chère pour cela. D’un, il avait les moyens et de deux Murgen ne supportait pas les manières de ce personnages.

Vous savez moi aussi j’ai fais l’armée, en tant qu’officier biensur. J’y ai gardé des contactes auprès desquels j’ai pu me renseigné sur vous. Vos états de service sont édifiants surtout sachant de quelle unité vous avez fait parti.

Le sourire entendu qu’il lança à Murgen lui fit comprendre qu’il connaissait véritablement l’unité en non celle qui figurait sur son dossier. Murgen n’aime pas vraiment cela moins de personne connaîtrait son ancien appartenance aux maraudeur mieux, il se porterait.

J’ai donc besoin que vous soyez le garde du corps de ma fille durant son voyage. Je teins beaucoup à elle car c’est mon unique héritière mais aussi parce qu’elle va bientôt se fiancer avec un noble de l’empire. Tout est bientôt organisé cela devrait se produire à son retour.

Pauvre jeune femme, n’être qu’un pion pour que son père est encore plus d’argent et la possibilité de mettre une particule à son nom. Après tout cela ne le concernait pas c’était des choses qui se faisait même si elle était pour le moins discutable. Mais savoir qu’une jeune femme de 17 ans à peine allait être promise à un vieux pervers voulant se marier avec une jeunette, lui faisait encore accumulé plus de dégoût envers son employeur. Il fit l’addition dans sa tête. Plus un employeur est détestable plus il paye.

Bien, j’accepte le contrat. Je vous garantis la sécurité de votre fille durant son voyage mais dés son retour à Anthalys mon contrat se termine. Cela vous fera 5 000 000 Koganes et payable d’avance , je ne négocierai pas ce prix. Je veux un contrat écrit de votre main signé et avec le sceau de votre famille. Vous conviendrez avec moi dans mon métier on est jamais trop prudent.

Le contrat fut vite fait et Murgen le prit dans sa main puis le rangea dans sa veste. Il écouta le père lui donné le lieu de rendez vous qu’il donnerait à sa fille puis il partit ne voulant pas resté une minute de plus avec ce détestable personnage.
Il avait rendez vous sur la grand place et comme à son habitude, il vient 20 minutes avant l’horaire prévu, examinant les environs et les personnes de passage. Il attendait sur un banc, son chapeau légèrement descendu sur son visage. Il n’avait pas mis sa tenue de travail. Il portait juste un pantalon noir avec une chemise banche et une veste noire. L’heure arrivé une jeune femme concordant avec les description que l’on lui à fournit arriva. Il attendit encore un peu voir son comportement. Les gens se parent de masque lorsqu’ils sont seuls, ils les enlèvent un peu. Cette jeune fille bien que frêle avait une certaine assurance dans sa démarche. Elle regardait dans toutes les directions, le cherchant peut-être. Murgen se leva se dirigeant calmement vers la jeune femme. Après tout il n’y avait rien qui pressait. Il la salua soulevant son chapeau.

Vous etes bien Hinata Asahi, n’est pas ? Je me présente Murgen d’onyx le garde du corps que votre père à engager.

Murgen lui tend une carte de visite pour qu’elle puisse voir que c’était bien lui. Puis la regardant dans les yeux. Il dit

Bien mettons nous d’accord sur une chose. Plus vous me mettrez du fils à retordre plus je serai une peau de vache. Si vous restez sous ma protection sans faire d’histoire, vous pourrez faire ce que bon vous semble et je ne rapporterai a votre père que ce que nous conviendrons ensemble. Je comprends fort bien que être accompagné par moi n’était pas dans tes plans alors tentons que sa soit le moins désagréable au possible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 22

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
1/1  (1/1)
~ Don: Soigne les blessure ne touchant pas les fonctions vitales ~ Manie un bâton de Lumière

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Jeu 4 Fév - 13:03

    Hinata observa l'inconnu avec curiosité. Grand, brun, bine bâti, sa carrure correspondait à un homme de sa profession. Pantalon noir, chemise blanche et veste noir. Rien de bien original. Apparemment, c'était quelqu'un d'assez simple, qui n'aimait pas les fioritures. Hinata appréciait ce genre de personne, celles qui ne se parent pas de milles couches de vêtements inutiles pour prouver leur supériorité -devinez à qui la jeune fille pensait.

    - Enchantée ! Oui, je suis Mlle Asahi. Mais c'est Hina pour la plupart des gens.

    L'homme lui tendit une carte de visite. Murgen d'Onix, garde du corps. Ok, c'était bien lui.


    - Bien mettons nous d’accord sur une chose. Plus vous me mettrez du fils à retordre plus je serai une peau de vache. Si vous restez sous ma protection sans faire d’histoire, vous pourrez faire ce que bon vous semble et je ne rapporterai a votre père que ce que nous conviendrons ensemble. Je comprends fort bien que être accompagné par moi n’était pas dans tes plans alors tentons que sa soit le moins désagréable au possible.

    - Super ! J'adore les défis ! sourit Hina malicieusement.

    A ce moment là, un petit garçon se cogna à sa jambe en pleurant. La jeune fille se baissa et le releva.


    - Sa va ? Tu n'as rien ?

    - Ouiiiin. Mon... mon coude...

    Les petit garçon saignait un peu à son coude droit. L'œil d'Hina s'illumina, de même que sa chevelure et ses mains. En quelques instant, l'éraflure s'était refermée et la petit bonhomme la regardait avec des yeux émerveillés.

    - T'es une fée !

    Et il s'enfuit à toute allure en criant :

    - Maman ! Maman, j'ai vu une fée !

    Hina sourit tendrement, ses yeux bleus exprimant douceur et tendresse. Elle se retourna vers Murgen :


    - Désolée... Je peux pas résister, dit-elle en souriant.

    - Bon ! Où en étions nous ? Ah oui. Très bien, si tu veux jouer franc jeu, j'irais droit au but : je n'ai pas besoin de toi.

    L'homme était passé du vouvoiement au tutoiement alors Hinata s'autorisa la même chose.
    Elle prit son sac et le mit sur son épaule. Son long manteau claqua dans le vent, de même que la cravate rouge qu'elle portait par dessus son chemisier.


    - Donc, pour l'instant, je me rends à Macalania, au Shinden no Nozomi, sur la tombe de mon grand père.

    Elle se rendit compte qu'elle ne savait même pas comment il fallait s'y prendre ? Non mais c'est vrai ! Aucun livre n'indiquait la manière de voyager avec un garde du corps ! Hinata insulta encore une ois son père, intérieurement. Puis, elle se reprit. Qu'était devenu son calme habituel ? Sa douceur légendaire ? Elle souffla un bon coups et dit :

    - Bon, donc... Allons-y.

    Elle se dirigea d'un air décidé, de sa démarche toujours gracieuse, vers l'Airship station.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Lun 8 Fév - 15:11

Le sourire malicieux et la réponse de la jeune femme le firent soupiré. Cela n’allait pas être simple. La prochaine fois, il demandera un supplément, ces jeunes quelle plaie. Un peu dans ces pensées, il vu le jeune garçon courir sans regard devant lui et comme de bien entendu celui-ci se heurta à Hinata. Le choc ne fut pas bien violent pour la jeune femme mais le môme lui avait reculé d’un bon demi-métre. Alors se furent les larmes évidement mais Hinata se pencha vers le jeune garçon. Elle fut entourée un moment d’un léger halo de lumière. Intrigué, Murgen regarda avec attention et vit la plaie se refermer. Très intéressant sa. Cette jeune femme pouvait donc guérir les blessures. Le jeune garçon repartit en disant qu’il avait vu un fée ce qui ne manqua pas de faire esquissé un sourire à Murgen. Hinata se tourna vers lui avec un sourire rayonnant. Elle aimait venir en aide au autre. C’était touchant, un peu naïf mais touchant.
Elle reprit un visage plus dur pour lui dire ceci.

Bon ! Où en étions nous ? Ah oui. Très bien, si tu veux jouer franc jeu, j'irais droit au but : je n'ai pas besoin de toi

Murgen la regarda avec un peu de fatalisme.

Malheureusement pour toi, on m’a engagé et je respecte toujours la part de mon contrat.

Elle lui dit leur destination et le pourquoi. Murgen fut un peu dubitatif, le père avait voulu qu’il consigne tout ce que ferait sa fille ce qu’il avait refusé. Il était garde du corps pas mouchard. Ce voyage semblait on ne peut plus normale alors pourquoi lui avoir fait cette requête. Enfin cela ne le regardait surment pas. Hinata partait déjà en direction du aiship station d’un pas décidé. Murgen prit le sac à dos qu’il avait amené avec lui contenant, les affaires de rechange et autre chose bien utile durant un voyage et pausa les deux bretelles sur une seule épaule. Il rattrapa Hinata en forçant le pas. Arrivé à sa hauteur, il l’interpelle.

La prochaine fois tu m’attends avant de partir ainsi. Ne commence pas déjà a vouloir me semer. Et puis comment tu feras pour ton voyage sans cela.

Montre une liasse de billet de 50 000.

C’est l’argent que ton père te fournit pour ton voyage. Il m’a dit de le garder et de ne te donner que le strict nécessaire.

Murgen vu que la jeune femme fit une moue en entendant prononcé le mot père. Celà il pouvait comprendre pourquoi et il se demandait si elle était au courant pour les fiançailles, il voulait tenter le coup car cette méthode de mariage forcer le révoltait. Peut-être quel comprendrai ainsi qu’il n’est pas fondamentalement contre elle. Il fallait pour lui absolument briser la glace car, il ne supportera pas longtemps son comportement et lorsqu’il est énervé, ses manières sont des plus rudes. Il sait se tenir et avoir de la retenu envers les femmes mais si elle le cherche, il n’y a plus aucune considération de cet ordre qui tienne.

Au faite félicitation, vous devez certainement être heureuse. Est-ce pour le dire à votre grand père que vous vous rendez sur sa tombe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 22

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
1/1  (1/1)
~ Don: Soigne les blessure ne touchant pas les fonctions vitales ~ Manie un bâton de Lumière

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Mar 9 Fév - 10:58


    - Malheureusement pour toi, je respecte toujours ma part du contrat.

    Hina haussa les épaules, tout en marchant. Un homme droit, apparemment. Elle admirait cette qualité car elle détestait les gens qui ne tenaient jamais leurs promesses.
    Le garde du corps la rattrapa rapidement, arrivant à sa hauteur, et lui lança :


    - La prochaine fois, tu m’attends avant de partir ainsi. Ne commence pas déjà à vouloir me semer (Hinata sourit. Au moins, il savait à quoi s’en tenir…) Et puis, comment tu feras le voyage sans cela ?

    Il ouvrit une petite mallette qui contenait… Une grosse somme d’argent ? Au moins dans les 50 000. Hina n’était pas très douée pour calculer les choses à vue d’œil.

    - C’est l’argent que ton père te fournit pour ton voyage. Il m’a dit de le garder et de ne te donner que le strict nécessaire.

    Hinata éclata de rire.

    - Avec l’argent de poche qu’il me donne par semaine, j’ai de quoi faire le tour du monde !

    Et puis, ce que Murgen et son père ignoraient, c’est qu’elle possédait une des nombreuses cartes de crédit de sa mère. Et qu’elle en connaissait le code. Elle avait largement de quoi vivre modestement sans travailler pendant 5ans, avec tout l’argent du compte et son argent-de-poche-aux sommes-astronomiques.
    Mais bon. Laissons les croire que je ne suis qu’une simple fille d’aristocrate sans ressources, pensa-t-elle.
    Ils reprirent leur marche, chacun perdus dans leurs pensées. Hinata pensait à Théo. D’ailleurs, c’était curieux comme elle pensait souvent à lui, ces derniers temps. Elle sentit son visage s’empourprer et secoua la tête. Non. Le mot ‘‘Amour’’ ne devait pas apparaître. Leur relation n’était qu’une belle et proche amitié. Oui, c’est ça. Une belle et proche amitié.
    Hinata soupira. A-M-I-T-I-E. Très bien. De toutes façons, elle n’était pas sortie avec un garçon depuis bien longtemps. En fait, le problème, c’est qu’il fallait qu’elle tombe amoureuse. Elle leva les yeux au ciel en pensant, qu’à son âge, sa mère était déjà mariée à son père. Souvent, elle prenait conscience du sacrifice auquel sa mère avait dû consentir. Sa jeunesse, sa liberté… envolés derrière l’entretien d’un foyer (ou plutôt la direction d’une villa) et l’éducation d’une petite fille. Quelle horreur.
    La voix de Murgen la fit sursauter, perdue qu’elle était dans son esprit.


    - Au fait, félicitation, vous devez certainement être heureuse. Est-ce pour le dire à votre grand-père que vous vous rendez sur sa tombe ?

    Hinata s’étonna immédiatement :

    - Vous me re-vouvoyez ? Tutoyez moi, je suis trop jeune pour le vouvoiement.

    C’est seulement après qu’Hinata réalisa le sens des paroles de l’homme. Félicitation ? Etre heureuse ? De quoi parlait-il ? Ah oui ! Il parlait sans doute du mariage de sa tante avec un autre des proches de l’empereur. Ca avait fait pas mal de bruit. Mais pourquoi ‘‘Félicitations’’ à elle ? Elle se souvint que sa tante lui avait demandé d’être son témoin et une des petites filles d’honneur.
    Hinata haussa les épaules. Elle s’en moquait royalement, du mariage de sa tante. Mais bon, ça intéressait pas mal de gens, d’après le nombre d’articles dans les journaux :


    - Oui… Je suis sûre que ça va être un très beau mariage.

    Elle rajouta :

    - Mais je ne pense pas que cette nouvelle intéressera Grand Père… Ce n’est pas trop le genre de choses qu’il aime apprendre.

    Au contraire, Papy détestait toutes ces rumeurs et ragots que colportaient les journaux people, pensa-t-elle intérieurement. Son grand père lui manquait.

    - J’aurais aimé qu’il soit là… murmura-t-elle.

    La fête aurait été moins ennuyeuse avec lui alors que là, elle allait devoir supporter toutes les remarques et discussions futiles de bourgeois snob et méprisants. Hinata soupira tristement. Mais elle se reprit en pensant que, de toutes façons, elle était en vacance et qu’elle avait encore beaucoup, beaucoup de temps avant l’ennuyeuse cérémonie.


    - Mais il reste encore beaucoup de temps avant la cérémonie, de toutes manières, dit-elle. Alors j’ai le temps de profiter de mon voyage et de mes vacances…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Ven 12 Fév - 10:55

Bon alors là Murgen était très méfiant envers Hinata. Elle avait donc les moyen de partir sans ce soucier de l’argent à dépenser. Cela pouvait être un problème pour deux raisons. L’une qu’elle joue la fille de l’aire et de deux que l’on remarque qu’elle est fortuné ce qui ne manquerait pas d’attirer les convoitises. Il manquait plus que sa. Si il s’écoutait il lui mettrait une laisse et un collier au cou cela aurait été nettement plus pratique mais il doutait franchement que cela serait apprécié. Elle avait beau renié sont père semble-t-il elle semblait avoir le même rapport que lui avec l’argent. Autrement dit, elle n’en avait que faire et elle s’enfichait. Tout cela était signe qu’à la première occasion venu, elle filera donc il ne lui lâchera pas les basques. Il fut néanmoins très étonné par la réaction de la jeune femme sur l’annonce de ses fiançailles serait-elle donc au courant et les approuverait-elle. A ces dire certainement. Il ne comprit pas pourquoi son grand père n’aurai pas aimé savoir cela elle semblait proche de lui donc pourquoi ne pas lui annoncer puisque c’était une bonne nouvelle. Mais elle dit cette phrase qui ne collait pas avec le reste.

Mais il reste encore beaucoup de temps avant la cérémonie, de toutes manières. Alors j’ai le temps de profiter de mon voyage et de mes vacances…

Murgen la regarda un peu bizarrement. Effectivement la cérémonie allait être dans pas mal de temps mais il y aurai forcément une soirée d’officialisation pour les fiançailles. Non, le plus étrange quand même c’est qu’elle soit contente de son sort. Enfin, elle semble épanouie, insouciante, vive et elle irait se coller avec un pervers de quarante ans sans broncher. Cela le laissa vraiment perplexe.

Et bien tu prends bien cela. Ton père t’a donc surment consulté parce que dans le cas contraire moi je n’aurai absolument pas apprécier.

Murgen continua de marché près de Hinata. Déjà il pouvait voir au loin de l’aiship station. Il n’y avait pas grand monde dans la rue. Quelque passant tout à plus. Bien qu’un l’interpelle, il semblait les suivre du regard avec une insistance qui n’augurait rien de bon. Murgen continua d’alimenté la conversation tout en gardant ses sens en éveille.

Enfin peut-être que c’est toi qui l’a demandé à ton père mais alors là je comprendrais plus rien à la vie. T’es quand même bien jeune pour te fiancer.

Murgen tourna son visage pour voir la réaction de Hinata mais aussi pour surveiller, la personne qui les suivait. Il semblait y mettre les formes pour être discret. Ce contrat serait-il moi facile qu’il n’y paraîtrait ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 22

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
1/1  (1/1)
~ Don: Soigne les blessure ne touchant pas les fonctions vitales ~ Manie un bâton de Lumière

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Ven 12 Fév - 13:19

    - Et bien tu prends bien cela. Ton père t’a donc surment consulté parce que dans le cas contraire moi je n’aurai absolument pas apprécier.

    Hina le regarda bizarrement. De quoi parlait-il ? Du mariage ?

    - Bah, mon père n'a rien décidé... Ca me fait plaisir de rendre service ma tante..

    Mais Murgen ne semblait pas l'avoir entendue. Il fixait les passants, les sens en éveil. Il en fixait un en particulier. Elle suivit son regard. L'individu avait l'air assez normal, les vêtements de celui-qui-ne-veut-pas-se-faire-remarquer. Il semblait les suivre. Hinata dut bien s'avouer que, sans le garde du corps, elle ne l'aurait jamais remarqué. Mais peut-être se dirigeait-il lui aussi vers l'airship station ?
    Bien qu'il gardait toujours un oeil sur l'étranger, Murgen fit :


    - Enfin peut-être que c’est toi qui l’a demandé à ton père mais alors là je comprendrais plus rien à la vie. T’es quand même bien jeune pour te fiancer.

    - Mais... Ce n'est pas de mon mariage qu'il s'agit.

    Ce fut là qu'Hinata percuta. Elle s'arrête net.

    - Ah l'enfoiré...

    C'était pour ça... La réticence à ce qu'elle parte en voyage, cette histoire de garde du corps...
    Son premier réflexe fut de revenir sur ses pas pour aller casser la figure à son père. Avec l'aide de Théo, peut-être arriverait-elle à tromper les moyens de surveillances de la villa ?
    Non... Ca lui ferait trop plaisir que je revienne gentiment à la maison...
    Elle se tourna vers Murgen, qui n'avait pas l'air non plus d'apprécier les mariages arrangés.
    Elle le regarda d'un neutre et froid. Elle était vraiment en colère. Elle la sentait brûler dans tout son corps, tout ses membres. Ses mains s'illuminèrent. Elle respira un bon coup et se calma. Ne pas laisser ses sentiments prendre le dessus. Observer la situation. Les paroles de sa mère lui revenait en mémoire.


    - Mon père vous a-t-il dit à qui il me destinait ?

    Un gros bourge de quarante ans, pervers, veuf trois fois et ayant envie de chaire fraîche ? Ou un adolescent du même âge qu'elle, fils à papa, incapable de se débrouiller, colérique et n'ayant aucune idée de ce que le mot "amour" voulait dire ? Des deux, elle ne savait pas c'était quoi le pire. Bon, quand même le gros pervers, pensa-t-elle.

    - Je n'étais pas au courant du tout...

    Elle regarda le garde du corps droit dans les yeux :

    - Et ça me donne encore plus envie de m'enfuir. Par aucun moyen vous ne m'obligerez à revenir là bas avant quelques bonnes années. Je suis absolument contre les mariages arrangés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Jeu 18 Fév - 17:21

Elle n’avait pas compris au départ et pensait qu’il parlait pour sa tante voilà le pourquoi de son manque de réaction au départ. Enfin maintenant qu’Hinata avait comprit elle était furieuse. Le problème pour Murgen c’est que la chose qui ressemblait le plus à un symbole de l’autorité de son père dans le coin c’était lui. Il devait donc redoubler de vigilance car là c’était certain elle tenterai de fuir. Mais là n’était pas forcément son problème le plus grave. Cette homme, les suivait toujours. Murgen observa ses attitudes. Il l’avait remarqué certes mais cette homme avec du métier. Trop même, et une chose démasqua son origine. Un gradé en uniforme passa près de lui et il se mit en arrêt. Hum, cela ne trompa pas Murgen. Ils étaient filés par les autorités. Peut-être que le fiancé d’Hinata était plus haut placé qu’il ne le pensait. Il pu répondre d’autant plus facilement à la jeune femme sur son interrogation.

Je ne suis pas dans la confidence sur l’identité de votre pressenti mais assurément se doit être un aristocrate. Votre père doit déjà baver en pensant à la particule qu’il pourra ajouter à son nom.

Murgen avait dit dans cette Phrase tout le dédain que lui inspirait le père ainsi que l’acte qu’il projetait de faire. Les idées continuaient de tourner dans sa tête. Il ne pouvait pas participer à cela et ramener la jeune femme de grés ou de force jusqu'à son père. De tout manière le contrat spécifie un retour à Anthalys rien de plus. Il fit semblant de tousser et porta une main sur ses lèvres évitant ainsi l’individu les surveillant de lire sur ces lèvres.

J’aimerai t’aider si je peux trouver le moyen de le faire sans déroger à mon contrat, tu auras tout mon soutient.

Murgen réfléchissait toujours sur le pourquoi de cette surveillance. En réalité, il pouvait bien y avoir d’autre raison dont l’une pouvait les emmené vers de graves problèmes. Il hésita un peu car cette jeune femme était relativement jeune. Mais il devait lui demander cela.

Hinata, aurais tu des ennuis avec les autorités par hasard ou y a-t-il un raison pour que l’on te surveille. Si c’est le cas tu ferai bien de me le dire car vois tu, je pourrai m’arranger pour semer notre « ami ». Je n’aime pas être surveillé et encore moins quand je fais mon travail.

Murgen n’avait nulle envie d’éliminer physiquement leur poursuivant. C’était bien trop dangereux et ils seraient recherchés activement et ils n’avaient pas besoin de sa. Il devait arriver à partir pour leur voyage tout en restant. Hum les airship c’est bien mais trop commercial et on pouvait les faire suivre après car leur horaire était connue à l’avance. Alors comment faire. Utiliser la ruse !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 22

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
1/1  (1/1)
~ Don: Soigne les blessure ne touchant pas les fonctions vitales ~ Manie un bâton de Lumière

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Mer 24 Fév - 12:56

- Je ne suis pas dans la confidence sur l’identité de votre pressenti mais assurément se doit être un aristocrate. Votre père doit déjà baver en pensant à la particule qu’il pourra ajouter à son nom.

- Evidemment, répondit rageusement Hinata. Il n'y a que ça qui compte pour lui.

Elle secoua la tête de haine et de desespoir. Qu'allait-elle faire ? S'enfuir ? Et où irait-elle ? Le centre de la rébellion se situait à Anthalys ! Elle ne pouvait pas partir d'ici sans y revenir.

- J'aimerai t’aider si je peux trouver le moyen de le faire sans déroger à mon contrat, tu auras tout mon soutient.

Hinata haussa les épaules. Le contrat du garde du corps était de la ramener chez elle. Comment pourrait-il l'aider ?

-Vous êtes aussi assassin à vos heures perdues ? dit-elle ironiquement. Parce que, la seule chose que je peux faire pour l'instant, c'est d'éliminer mon pè...

Sa voix s'éteignit. Non, elle n'irait quand même pas jusque là. Tuer un être humain était au dessus de ses forces. Elle pouvait se battre, elle savait se battre. Mais elle ne tuerait jamais un être humain de sang froid. La Lumière n'était pas faite pour ça.

Elle remarqua que Murgen ne lachait pas de yeux l'homme qui les suivait. Hinata avait bien remarqué, tendis qu'elle secouait la tête, que l'homme avait salué un officier. Cela l'inquiéta quelque peu. L'Empire soupçonnait-il ses activités illicites ?

Le garde du corps fit semblant de tousser et lui glissa :


- Hinata, aurais tu des ennuis avec les autorités par hasard ou y a-t-il un raison pour que l’on te surveille. Si c’est le cas tu ferai bien de me le dire car vois tu, je pourrai m’arranger pour semer notre « ami ». Je n’aime pas être surveillé et encore moins quand je fais mon travail.

Hinata pesa le pour et le contre. Si jamais l'Empire soupçonnait quelque chose, en aurait-il parler à son père ? Peut-être... Son père n'hésiterait pas à vendre sa fille en échange d'un récompense ou d'une amitié encore plus profonde avec l'Empereur, il l'avait prouvé. Dans ce cas, il avait peut-être engagé Murgen pour l'espionner et lui tirer les vers du nez. Ainsi doute, tout cela ne serait qu'une mise en scène. Mais elle n'était sûre de rien aussi décida-t-elle d'être prudente dans sa réponse :

- Peut-être que mon "futur époux" n'a pas envie de voir sa jeune promise s'échapper ? Si c'est celui auquel je pense, cela ne m'étonnerait pas. Il a plusieurs homme à ses ordre et cela ne doit pas lui coûter très cher de faire suivre une jeune fille "sans défense" et son garde du corps.

Elle prit l'air angélique de celle-qui-ne-comprend-pas et celle-qui-n'est-qu'une-simple-jeune-fille-et-qui-n'a-rien-à-se-reprocher :

- Sinon... Je n'ai jamais rien fait de mal.. Je vis ma vie sur le campus et rentre chez moi. Je fais mes devoirs et j'ai d'excellente notes et je ne vais jamais traîner dans des endroits louches. Quand j'ai du temps libre, je vais dans les jardins suspendus avec un ami ou je lis des livre de ma bibliothèque...

Et je vais rejoindre la rébellion.
pensa-telle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Mer 3 Mar - 17:59

Hinata semblait vouloir la mort de son père elle lui avait même demandé si il n’était pas un assassin à ses heures perdu. Etait –elle sérieuse ? Hum, surment des paroles sous le coup de la colère, elle ne semblait pas du genre à tuer de sang froid ni aimé voir le sang couler sinon elle portera bien mal son don.

Il fut un temps ou la vie humaine ne comptait que très peu pour moi mais maintenant j’ai choisi de la défendre non de les prendre.

L’identité de l’homme qui les suivait restait un mystère et Hinata avait peut-être raison. cela pouvait être des hommes de son pressenti. Il avait un fort doute la dessus mais pas moyen de faire quoi que ce soit pour confirmer ou réfuter cette hypothèse. Puis Hinata se mit à lui parler de ce qu’elle faisait tous les jours.

Sinon... Je n'ai jamais rien fait de mal.. Je vis ma vie sur le campus et rentre chez moi. Je fais mes devoirs et j'ai d’excellentes notes et je ne vais jamais traîner dans des endroits louches. Quand j'ai du temps libre, je vais dans les jardins suspendus avec un ami ou je lis des livres de ma bibliothèque
Cela semblait trop parfait, une petite fille modèle qui ne faisait rien de mal qui était bonne à l’école. Personne n’est parfait et tout le monde à quelque chose à se reprocher. C’était une des devises de la justice impériale. Il devait y avoir du vrai dans sa déclaration mais il y avait aussi un part de mensonge. Il ne savait pas trop de quoi il en retournait et pourquoi cette jeune fille voulait lui mentir mais il espérait que cela n’avait strictement rien à voir avec leur poursuivant. Murgen soupira et réfléchit durant une minute puis prit la parole

Jeune fille, tu devrais apprendre à mentir plus subtilement car faire croire que l’on possède un vie on ne peut plus normale fais naître des doute sur nos dire. Je me fiche la raison de ce mensonge mais je crois que j’ai une solution si tu veux échapper à ce mariage. Tu dois joindre ton père pour lui dire que tu abandonnes ton projet de voyage et que tu rentres chez toi. Mon contrat se terminera donc juste à ce moment car tu es encore à Anthalys. De mon coté je vais joindre une connaissance à Macalania, je pense qu’elle pourrait t’y cacher ou faire rencontrer des personnes qui le pourrait.

Bon, il restait aussi à semer leur poursuivant bien qu’il espérait qu’il arrêtera là surveillance dès que Hinata ai parlé à son père sinon il devrait s’occuper de lui. Il prit son Keitai et envoya rapidement un message. Il espérait avoir une réponse très rapidement car il ne pouvait laisser cette jeune femme ainsi. Il regarda autour de lui puis dit pour lui-même.

J’espère qu’elle est dans le coin en tout cas c’est ce que je lui avait demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 18
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 22

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
1/1  (1/1)
~ Don: Soigne les blessure ne touchant pas les fonctions vitales ~ Manie un bâton de Lumière

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Jeu 4 Mar - 11:54

    - Il fut un temps ou la vie humaine ne comptait que très peu pour moi mais maintenant j’ai choisi de la défendre non de les prendre.

    Cela plut à la jeune fille. Il semblait respecter la vie humaine, cette compassion qu’elle eut honte d’avoir oublié en cet instant de haine. C’était une belle leçon d’humilité et la violence ne résolvait jamais les conflits. Hinata respira plusieurs fois, doucement, calmement. Ses gestes retrouvèrent leur grâce coutumière et pas cette démarche féline qu’elle adoptait lorsqu’elle se préparait à se battre. Ses traits se décrispèrent et retrouvèrent de leur tendresse. Bien qu’elle soit toujours en colère, la bonté avait repris le dessus sur son âme.
    Murgen la sortit de sa transe de décontraction


    - Jeune fille, tu devrais apprendre à mentir plus subtilement car faire croire que l’on possède un vie on ne peut plus normale fais naître des doutes sur nos dire.

    - Je ne peux pas vous révéler le moindre de mes petits secrets, fit Hinata malicieusement. Et merci pour la leçon !

    - Je me fiche la raison de ce mensonge mais je crois que j’ai une solution si tu veux échapper à ce mariage. Tu dois joindre ton père pour lui dire que tu abandonnes ton projet de voyage et que tu rentres chez toi. Mon contrat se terminera donc juste à ce moment car tu es encore à Anthalys. De mon coté je vais joindre une connaissance à Macalania, je pense qu’elle pourrait t’y cacher ou faire rencontrer des personnes qui le pourrait.

    Il rajouta, pour lui-même :

    - J’espère qu’elle est dans le coin en tout cas c’est ce que je lui avait demandé.

    Hinata réfléchit. Elle avait encore des doutes sur la véracité des faits. Et si tout cela n’était qu’une mise en scène ? C’était un peu tiré par les cheveux, certes, mais elle ne devait prendre aucun risque. Mais, en y réfléchissant… le but de son père n’était-il pas de la faire renoncer à ce voyage ? En restant dans les environs de la capitale, elle pourrait toujours se rendre au lycée, en toute discrétion. Et puis, si la démarche du garde du corps se révélait être un piège, elle était sûre de trouver un moyen pour s’échapper.
    D’un autre côté, les rebelles pourraient sans doute la cacher… Et sa mère dans tout ça ? Comment la mettre au courant ? Son Keitai devait être surveillé. Hum… Elle tenterait un sort de Lumière, une fois à l’abri. Car la jeune fille avait pris sa décision


    - D’accord ! J’accepte votre aide ! Mais s’il s’agit d’un piège ou d’une quelconque autre sorte de complot, je suis sûre de pouvoir m’échapper. J’ai plus d’un tour dans mon sac et mon don ne consiste pas seulement à soigner les blessures.

    Elle farfouilla dans sa pochette, qu’elle portait en bandoulière et en sortit son Keitai. Elle réfléchit quelques secondes : l’homme qui les suivait ne les lâcherait pas avant qu’elle ne rentre chez elle. Même si elle prévenait son père qu’elle rentrait, l’homme encapuchonné ne la quitterait des yeux que quand elle passerait le portail du manoir familial. Par conséquent, la seule solution était de le neutraliser puisqu’il était hors de question qu’elle s’approche de la demeure à moins de 3km. Il fallait qu’elle dise qu’elle restait à Anthalys en ne rentrant pas chez elle. Tout en composant le numéro, elle réfléchissait à un mensonge crédible. Théo ! Elle l’avait complètement oublié ! Lui pourrait la couvrir ! Son père n’irait jamais la chercher dans la banlieue d’Anthalys. Elle effaça rapidement la suite de nombre pour en commencer une autre. Tendis que la sonnerie retentissait, elle fit signe à Murgen de se taire.

    - Salut ! … Oui, ça va … Non, il n’est pas trop chiant (elle rit) … Oui, c’était tordant … Hum, Théo, je pourrais te demander un petit service ? … Comment ça, encore ?! C’est qui qui a fait ton DM de math, déjà ? (rires)

    Elle expliqua à voix basse une partie de la situation à son ami, le mettant à voix basse une partie de la situation à son ami :


    - Mon père a besoin de moi pour obtenir quelque chose alors je dois disparaître de chez moi pour quelques temps. Je vais lui raconter que je vais rester chez toi, dans l’auberge traditionnelle de tes parents pour me relaxer… Tu pourras me couvrir s’il te plait ? … Merci Théo … Je… Je t’adore tu sais. N’hésite jamais si tu as un jour besoin d’aide, même s’il s’agit d’argent ou d’autre chose gênante à demander, tu pourras toujours compter sur moi.

    Elle raccrocha en souriant. C’était toujours drôle et joyeux de discuter avec lui. Elle se tourna vers son ‘‘garde du corps’’ :

    - Voila ! C’est le roi de la mise en scène. Son pouvoir lui permet de faire apparaître des sortes de golem simples. Ils ne peuvent pas faire grand-chose mais ressemblent traits pour traits à leurs originaux.

    Hinata expira un bon coup et appela ensuite son père. Elle tomba sur sa secrétaire et lui expliqua brièvement qu’elle s’était rendue compte qu’elle était fatiguée et qu’il valait mieux qu’elle se repose chez un ami.

    - …j’en profiterais pour réviser mes examens avec lui et nous irons sans doute passer quelques jours dans la campagne des environs. Rien de très loin ni de très lourd, et je pense que ce changement de destination conviendra parfaitement à Père. (elle fronça les sourcils et s’énerva) Bon, passez le moi s’il vous plait. Père, vous avez tout entendu puisque vous m’avez mis sur haut parleur. Sois dit en passant, aucun père ne met sa fille sur haut parleur pour éviter d’avoir à lui parler, mais bon, je suppose que vous êtes très occupé. Oui, tout ce passe bien, je pense qu’il est à la hauteur de la somme qu’il demande.

    Elle articula silencieusement à l’adresse de Murgen, en lui tendant l’appareil :

    - Je vous le passe ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Ven 12 Mar - 11:12

Elle accepta enfin son aide. Elle était vraiment méfiante pour une jeune femme qui ne devait rein avoir à se reprocher. Il pensait avoir pourtant donné des gages suffisants sur ses bonnes intentions et sur le faites qu’il n’était pas un des sbires de son père. Enfin le principal est qu’elle avait comprise que c’était une échappatoire à sa triste destiné. Elle prit son teikai pour appeler un de ses amis. Il n’écouta pas vraiment la conversation car il reçu la réponse du message qu’il avait envoyé. Elle était positive, il sourit un peu ce projet pouvait donc se réaliser. Il ne restait plus qu’à jouer une petite mise en scène pour les spectateurs indésirables.
Cet ami allait pouvoir lui fournir une couverture semblait-il étant donné son don. Il ne restait qu’a appelé le père ce qu’elle fit. Il débita un excuse tout à fais plausible à son père à croire qu’elle avait une certaine habitude pour le manipuler. En tout cas leur relation père fille était des plus détestables, il n’osait même pas la prendre directement au teikai. Elle lui demanda silencieusement si il voulait avoir son père. Murgen affirma de la tête et tendit la main pour prendre le teikai.

Mr Asahi, Murgen d’Onyx à l’appareil. Etant donné la faible durée ainsi que la fin prématuré de mon contrat je comprendrais que vous voudriez rediscuter de mes émoluments…Cela vous va ? ….Mon travail à dépasser toutes vos espérances ? Et bien je suis fort surpris mais si vous êtes satisfait de mon service je ne peux strictement rien vouloir de plus…. Bien, mon travail se termine donc à cette instant n’hésiter pas a faire appelle à mes services pour d’autre occasion.

Murgen donne le teikai à Hinata et lui sourit.

Bien maintenant passons à autre chose. Soa tu peux apparaître, j’ai besoin de ton aide.

Elle apparu presque à coté d’eux.

Changement de programme. Il faut que tu accompagnes Hinata chez un de mes contactes à Macalania. Tu as rendez-vous là-bas demain en début d’après midi dans la taverne demande Bleundwyn. Bien sur les frais de déplacement et d’hébergement sont au frais de la compagnie et il y a une rallonge de 50 000 koganes sur ta paye à la clef. Moi je vais m’occuper d’un gêneur. Restez ici tant que je ne vous enverrai pas un message comme quoi la voix est libre.

Murgen salua les deux jeunes femmes comme si il partait tout à fait normalement. Il parti volontairement dans un direction opposé à au petit voyeur mais ce n’était que pour endormir sa méfiance. Il fit bien vite le tour du pâté de maison. Arrivant à vue de l’individu, murgen avança à pas feutré. La ruelle était petite idéale normalement pour ne pas être vu. Les vieilles habitudes n’étaient pas parties. Il se faufila entre les poubelles et les déchets dans faire un bruit puis arrivant dans son dos. Il retira son couteau de son fourreau et d’un geste d’une fluidité extrême posa sa main devant la bouche de l’individu et enfonça le couteau à la base de la nuque. La mort ne fait pas de bruit quand on sait s’y prendre. Prend son teikai en main et appela Sao.

C’est bon tu peux y allez

Murgen n’avait pas eu le choix, cette personne en savait trop et pouvait l’incriminé. Il ne restait plus qu’a dissimilé le corps ce qui n’était pas le plus dur pour Murgen. Des années d’entraînement à l’infiltration vous apprennent tout ce qu’il y a à savoir sur ce sujet. Certain morceau terminerait dans les égouts mais surtout pensé à détruire complètement la tête ont ne sait jamais. Il faisait confiance en Sao pour terminer la mission correctement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 10
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 25

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
1/1  (1/1)
~ Don: Invisibilité

MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen] Mer 17 Mar - 5:51

Sao s'était levé tôt ce matin là, elle ne devait surtout pas être en retard pour sa première mission. Elle était si excité, c'était le toute première fois qu'elle partait dans se genre d'aventure! La jeune mercenaire c'était levée deux heure avant le début de sa mission pour pouvoir se préparer convenablement. La mercenaire avait même eu le temps de polir sont arme pour la rendre plus brillante. Pour ne pas arriver en retard sur les lieux ou son patron lui avait dit d'être, Sao partit une demi-heure à l'avance. La jeune femme se posait plein de question, comment la fille était en vrai? Es-ce qu'elle allait pouvoir avoir un peu d'action? Es-ce qu'elle allait réussir à impressionner son patron? Bref, elle avait vraiment hâte de pouvoir voir à quoi cela ressemblait une mission de mercenaire. Sa nouvelle vie commençait!

En arrivant à la grande place, Sao fut prit d'une forte envie d'aller visiter un peu partout, mais elle savait très clairement qu'elle devait rester prête à intervenir au bon moment. Pour s'occuper un peu, elle regarda les fontaine. Leurs magnifique jet d'eaux l'apaisait, Sao avait toujours aimer regarder c'est magnifique fontaine. Malheureusement sa mère et sont père n'avait pas pu l'amener ici souvent quand elle était jeune et puis un peu plus veille, du temps qu'elle allait à l'école, elle n'avait pas vraiment eu le temps de les admirer. Maintenant qu'elle avait un petit moment, elle n'allait pas le gaspiller. En regardant l'eau, elle réfléchie un peu à son avenir. Même si elle venait de trouver un travaille intéressant, il y avait plein de chose incertain pour le futur. La jeune femme espérait que sa vie sois long et plaisante, mais dans un monde comme celui là, n'importe quoi pouvait arriver. Des gens mourrait tous les jours. La mercenaire était consciente que la rébellion existait et qu'elle aurait très bien pu s'y joindre, mais la guerre ne l'intéressait pas et puis comment savoir si le dirigeant des rebelles était un homme bon et juste et non pas une aristocrate corrompue qui ne cherchait que le pouvoir. Sao ne pouvait percevoir que du brouillard dans son avenir, surtout coté amoureux... Quand allait elle trouver une autre jeune fille qui partagerait un sentiment d'amour réciproque envers elle? Es-ce qu'elle était destiné à finir seule? Ça elle espérait tout le contraire, elle n'avait pas envie de finir seule comme sa mère. Ceci devait être insupportable. Malgré le fait que sa mère n'était vraiment pas une personne correcte, elle la plaignait un peu, car seulement à vingts ans elle se sentait un peu seule, elle ne pouvait pas s'imaginer être encore seule à l'age de sa mère! Sao fut tirée hors de sa rêverie quand elle remarqua qu'elle avait reçu un message sur son kekkai. C'était Murgen qui venait du lui envoyé un message pour qu'elle arrive car ça mission commençait dès maintenant. Étant déjà invisible, elle ne se préoccupa pas de savoir si quelqu'un la suivait, car elle savait que c'était totalement impossible. La mercenaire trouva rapidement son patron et la jeune femme. Son supérieur parlait au tekkai quand elle arriva discrètement, mais en vitesse. Quand il eu fini de parler au tekkai, il lui donna l'ordre d'apparaître, ce qu'elle fit sur le champs. Elle espérait ne pas avoir fait trop peur à la jeune fille, mais pour l'instant, elle se devait d'écouter les directives de son supérieur. De ce qu'elle avait compris elle allait devoir escorter cette jeune fille à Malcalania et le rencontrer à la taverne de Bleundwyn. En entendant le mot taverne, elle se rappela le petite incident de l'autre fois à la taverne Osama, mais elle fit un effort pour se concentrer et oublier ce pervers. Sao répondit, à Murgen, avec le ton le plus professionnel possible:

'' Compris, vous pouvez compter sur moi!''

Elle attendit ensuite le signal de son patron, puis dès qu'elle le reçu elle se retourna vers sa cliente puis lui dit:

'' C'est bon, suivez moi nous allons prendre un airship en direction de Malcalania, mon supérieur va s'assurer que nous ne soyons pas suivi!''

Sao ne pris pas le temps de savoir si la jeune femme était d'accord, elle lui fit signe de la suivre, puis parti en vitesse en direction de la Airship Sation. Chaque moment était stressant, elle ne savait pas si elles étaient suivi ou bien si elle faisait quelque chose qui nuisait à la mission. La mercenaire se réconforta en se disant que son supérieur ne lui avait probablement pas confié une mission qu'il ne croyait pas qu'elle était capable de faire. Pour arrivé plus vite, elle, avec Hinata, embarqua dans un des flycar qui servait pour le transport en commun. À l'intérieur, une fois assise un peu à l'écart des autres, elle se retourna vers la jeune femme puis lui dit avec un sourire un peu embarrassé:

'' Je suis désolée de t'avoir brusquée comme ça, mais je crois que la situation le demande! Ah désolée, je ne me suis pas présentée, Sao Sasaki, comme tu l'a très certainement devinée, c'est moi qui va t'accompagner jusqu'à Malcalania.''

Dans le bus, Sao pu se relaxer un peu, c'était beaucoup moins stressant que dehors ou tous le monde pouvait surgir à tous moment pour les attaques ou tous autres choses dans le genre. La mercenaire attendit donc que sa cliente lui répondre. La jeune femme avait envie d'en savoir un peu plus sur cette personne qu'elle devait accompagner, mais elle devait faire attention pour ne pas trop s'attacher cela pourrait probablement s'avérer pas très pratique pour ce genre de métier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen]

Revenir en haut Aller en bas

Un voyage avec un garde du corps ?Non merci ![PV Murgen]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Centre de Pouvoirs ~ :: Grande Place ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit