AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Mar 2 Fév - 15:55

Il lui avait fallu deux semaines pour regrouper assez d’élément. Cela avait pris pas mal de temps de trouver des contactes fiable chez les pirates. Enfin, fiable est un bien grand mot mais sous la douleur, les gens avouent généralement spontanément la vérité. Murgen n’était pas du genre patient avec ce genre de personne et négociait rarement. Soit la première offre en argent était la bonne soit la personne pouvait dire adieu à une ou deux de ses phalanges. Cela donnait de bon résultat. Il avait trouvé le navire et quelques renseignements sur son capitaine. Une certaine Alexandra Glaser, Sa réputation chez les pirates n’était pas des meilleur et pour cause, elle n’avait prêté allégeance à aucun des clans. Celà faisait encore des vagues parait-il. En tout cas cette femme, avait eu assez de charisme pour enrôlé tout un équipage. Cela forçait le respect et ne faisait que renforcer en Murgen dans cette idée que cette femme était un véritable danger. Avec les différentes informations, il trouva facilement le airship mais il ne pouvait pas passer à l’action de suite. Il trouva un poste d’observation puis retourna chercher provision et habit adéquate. Il resta une semaine en observation ne bougeant pratiquement pas de la journée et gardant la jumelle fixée à ces yeux. Observé les mouvements de relève et de garde, voir les habitudes de bords tous ceci était important pour l’infiltration qu’il préparait. Enfin près cette semaine d’observation, il y eu une occasion de rêve. Le airship était parti puis revenu les hommes d’équipage en liesse. Une grand butin avait été ramené d’où la joie de l’équipage et à n’en pas douté le soir même serai réservé à la fête.

Murgen se préparait en silence à passer à l’action. Il avait nettoyé son pistolet de fond en comble et vérifier que les lames de son couteau et de son wakizashi soient affûtées à la perfection. Il portait des vêtements sombres légèrement camouflés ainsi qu’un cape. Cette cape avait une capacité bien spécifique. Elle pouvait se fondre dans le décor. Avec elle on ne devenait pas invisible mais très difficilement détectable surtout de nuit. C’était un ancien modèle l’armée devait en possédé de meilleur mais celle-ci l’avait accompagné a chacune de ces missions et ne lui avait jamais fais faux bon. On lui avait accordé de la prendre à son départ. Il recouvrit sa tête du capuchon et se fut pour lui comme revenir deux ans en arrière. Cette partie de l’armée lui manquait, il avait toujours été bon en infiltration et adorait l’excitation que cela produisait. Il n’y avait en tout et pour tout qu’une seul pauvre sentinelle qui passait son temp à téter une bouteille de rhume et pesté contre son capitaine de l’avoir désigner. Rien de bien difficile dans ce cas de passer sans être vu. Sur le pont supérieur, il n’y avait qu’une seule porte de cabine, surment celle du capitaine. Il se faufila jusqu'à la porte, la serrure ne mit pas longtemps à être crocheté par ces doigts experts. Il entra dans cette cabine et observa ou était les interrupteurs et les lumière pour trouvé un coin sombre où se tapire. Il avait trouvé se coin derrière une armoire qu’elle ne pourrait voir de l’entrée. Il patienta un petit moment observant la pièce vérifiant les échappatoires possible mais il était fin près , le piège était tendu. La porte refermé lui indiquerait le début des hostilités. Tiens en parlant de cela, le vérrou commence à couiner. Murgen sorti son couteau, le gardant bien en main. Adieu Alexendra Glaser.


Dernière édition par Murgen d'Onyx le Mer 3 Fév - 22:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 27
Localisation : Dans ton dos... Mon(/Ma) mignon(ne)...

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
211/500  (211/500)
~ Don: Contrôle de sa chevelure, elle peut leurs donner n'importe quel forme et les faire bouger par eux même. Ils sont très résistant et peuvent soutenir de très lourde charge.

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Mar 2 Fév - 17:08

Alexandra et son équipage revenait d'un pillage, se soir ce serait un soir de fête a bord du Sleeping Forest... Les hommes de son équipage dansait déjà quand l'Airship était entrain de rentrer a la Station des Airship chantant a pleine voix des chansons de pirate. Alexandra leurs avait dit de changer de chanson de peur qu'une oreille indiscrète ne pense a avertir les soldats de l'empire, après tout de nos jours dès qu'on entendait quelqu'un chanter se genre de chanson on croyait immédiatement que c'était un pirate bien que dans se cas la... Se soit vrai en effet, la fête allait se déroulé dans la cale ou il y avait le réfectoire de l'équipage, la ou a chaque heures ou les repas étaient servie ils se rassemblaient. Alexandra était vêtue d'une chemise noir en soie ainsi que d'une jupe en satin de couleur rouge, elle portait aussi des bas rayé noir a la verticale ainsi que des ballerines noir en cuir. Elle laissait ses hommes préparer la fête, et cela était simple il suffisait de sortir toute les bouteilles d'alcool disponible et de prendre des violons et autres instrument dont savait jouer quelques uns de ces hommes. Le cuisiner de l'équipage lui ne pouvait s'empêcher de faire quelques plats, principalement constituer de viande... La nuit commençait a tomber la fête battait son plein, les hommes étaient déjà pas mal éméché et Alexandra s'amusait avec eux se balançant de gauche a droite avec eux en chantant, l'un de ces hommes lui prit la main et l'emmena danser sur la table accompagné des autres hommes qui tapaient dans leurs mains tout en chantant. C'était une ambiance qu'Alexandra aimait particulièrement... Les fêtes pirates étaient bien amusante pour elle, commençant a avoir la tête qui tourne elle se remit assise en riant un peu. C'est alors que sans faire exprès un homme renversa son verre sur la capitaine, elle se leva en soupirant :

« Et voila ! Tssss ! T'en manque pas une toi ! »

Lui mettant une claque derrière la tête Alexandra grimpa les escalier pour arriver sur le pont, regardant du coin de l'oeil si la sentinelle qu'elle avait nommé pour monter la garde faisait son travail, et il semblait que oui... Elle soupira un coup puis marcha rapidement vers sa cabine ouvrant la porte, celle-ci était d'ailleurs jamais fermer a clef. Alexandra savait qu'elle pouvait avoir confiance en ces hommes car ceux-ci savait que s'il osait penetrer dans la cabine du capitaine sans qu'elle soit la ou sans sa permission ils se retrouveraient pendue par les pieds... Elle ferma la porte de sa cabine la claquant un peu, puis se dirigea vers son armoire l'ouvrant puis commenca a défaire sa chemise en soupirant, grognant :

« Ils ne sont jamais capable de faire la fête sans tacher ou faire des dégâts... Sa devient lassant... Mon pauvre chemisier en soie... J'espère que sa partira... Du vin en plus... Pfff... »

Alexandra s'arrêta au milieu des boutons de sa chemise regardant s'il y avait du vin sur sa robe aussi puis s'exclama :

« Et y en a aussi sur la jupe ! Géniale ! »

Fronçant les sourcils Alexandra continua de déboutonner sa chemise puis la balança par terre se retrouvant en soutient gorge, ce dernier étant fait de dentelle noir et les bretelles étaient en soie et de couleur rose. Par la suite Alexandra glissa deux doigts de chaque coté de ses hanches puis baissa sa jupe doucement se retrouvant alors complètement en petite tenue, sa culotte était aussi en dentelle de couleur noir et son porte jartelle aussi. Elle enleva se qui tenait les bas et les retira les faisant glisser sur ses jambes a l'aide ses mains puis Alexandra retira son porte jartelle, balançant a chaque fois les vêtements qu'elle retirait par terre. Restant en sous vêtements un instant elle regarda dans son armoire, elle se mit a hausse les épaules puis dit :

« Je pense qu'il vaut mieux que je reste ici avec une bouteille de Vodka, leurs cris commencent a me donner mal a la tête en bas... »

Alexandra se frotta le front en fronçant les sourcils puis prit une nuisette en soie de couleur blanche puis l'enfila et ensuite enleva le soutient gorge, Alexandra ferma les portes de son armoire et se dirigea vers son bureau la ou était posé le butin. Glissant ses mains dans les joyaux elle se mit a sourire, puis soupira un coup les reposant. Elle se pencha légèrement et sortit d'un tiroir une bouteille de vodka, elle se dirigea vers les fenêtres de sa cabine et regarda le ciel un instant tout en ouvrant la bouteille. Alexandra la porta a ses lèvres avant de prononcer :

« De toute façon... Si c'est pas l'alcool... C'est le sang qui tachent mes vêtements... Je vous fais mener la vie dure mes pauvres choses... »

Un léger sourire s'esquissa sur son visage, Alexandra n'avait aucune idée que Murgen se trouvait dans la pièce... Elle ne l'avait pas remarqué...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Jeu 4 Fév - 13:51

S’enfonçant dans ce coin noir, Murgen s’enroula de sa cape ne laissant qu’une mince ouverture devant ces yeux. La porte s’ouvrit puis une personne entra. Murgen pu la reconnaître par la voix, c’était bien la capitaine du navire. Elle semblait légèrement irritée au son de sa démarche. Elle s’approcha de l’armoire tendit qu’il raffermissait sa prise sur son couteau. Il devait être près à toute éventualité. Mais la femme semblait occupé et ne ressentit pas sa présence. Son monologue parlait de vêtements de taches, comme une personne ordinaire. Elle ne semblait accorder à ces vêtements un soin particulier étant donné qu’elle les laissait choir au sol. De la ou il était pu voir une manche de chemise puis un bout de jupe pas de quoi perturbé tant que ça Murgen. Pour que son souffle ne le trahisse pas, il s’était concentré dessus et ceux-ci apporte aussi une relaxation et de la sérénité. Cette femme avait beau être en sous-vêtement à deux pas de lui. Il gardait à l’esprit ce que lui avait dis de nombreuse fois ces instructeurs. Pour ne pas s’attacher à une cible, la faut considérer comme un mort en surcis. Il faut avoué quand même que s’était plus facile à dire qu’a faire surtout quand vient juste d’atterrir sous vos yeux, des bas de soie et un porte jartelle. Murgen prit une grande inspiration pour reprendre son esprit qui divaguait de trop. En plus elle ne l’aidait pas, bruit du froissement d’un vêtement de soie se faisait entendre puis celui du soutient-gorge dont il pouvait voir l’une des bretelles sur le sol. Murgen se répéta en lui-même « Ce n’est qu’un mort qui marche, ce n’est qu’un mort qui marche » comme un mantra. Enfin elle parti un peu plus loin ce dirigeant vers son bureau semblait-il à Murgen. Le tintement de pierre qui s’entre choc retentit dans la pièce puis elle se dirigea vers la fênetre avec une bouteille. Tout cela Murgen le su en écoutant attentivement, il avait repris totalement le contrôle de lui-même. Cette femme devait mourir absolument car il n’y avait pas que les vêtements tombés au sol qu’il l’avait perturbé mais aussi une odeur. Une odeur qui fit accéléré son rythme cardiaque. Cette chose était inadmissible. Il sortit de son coin sombre à pas de velours. Il n’émettait aucun bruit et ceux grâce à des années d’expérience. Il arriva derrière elle alors qu’elle avait encore la tête en arrière savourant sa gorgée d’alcool. Il porta l’une de ses mains avec célérité sur la bouche de la femme puis déposa la lame sur la gorge. Il devait agir vite, il se savait car les cheveux de cette femme pouvaient être des armes mortelles.

Je ne fais cela que pour me protéger.

Sa main frémissait, sa respiration comme la dernière fois s’était synchronisée avec celle de la femme. Il huma un moment l’odeur de ces cheveux. De hargne, il se mordit la lèvre inférieure. Il devait agir. Il fit le geste pour commencer à entailler le cou d’Alexendra mais s’arrêta net. Faisant deux pas en arrière, il laissa tomber son couteau et porta sa main à la gorge. Retirant sa main, il vu son propre sang sur ces mains, il pu sentir la petit entaille sur son cou. Murgen frémit. Qui pouvait bien être cette femme ? Comment son pouvoir avait pu se retourner contre lui ? Possédé-t-elle un don pareil ? Il sentit comme une impression venant de la perle qu’il gardait sur lui, comme un phrase dans sa tête. « Tu la défendra malgré toi. » Cette phrase, il l’avait déjà entendu et il savait en quelle circonstance. La jeune femme s’était retournée alors il fit que jamais il n’aurait pu pensé possible en cette soirée. Il l’a prit dans ses bras. N’y mettant plus aucune hostilité car il avait compris qu’il ne pourrait en aucune cas faire de mal à Alexendra. Cette phrase avait été prononcée par son père, il y a de cela bien longtemps lors d’un conversation on ne peut plus normal entre un père et son fils. Murgen avait demandé à son père comme il saurait comme lui avec sa mère qu’une femme serai celle qui lui conviendrait. Son père avait rit et lui avait répondu :

Vu ton don, tu la protégera malgré toi Murgen .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 27
Localisation : Dans ton dos... Mon(/Ma) mignon(ne)...

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
211/500  (211/500)
~ Don: Contrôle de sa chevelure, elle peut leurs donner n'importe quel forme et les faire bouger par eux même. Ils sont très résistant et peuvent soutenir de très lourde charge.

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Jeu 4 Fév - 15:34

Alors qu'Alexandra était au calme entrain de savourer une gorgée de Vodka elle sentit une main se poser d'un coup sur ses lèvres puis une lame se poser sur sa gorge, écarquillant les yeux la capitaine était surprise. Ne bougeant pas elle essayait de voir qui était a l'origine de cette attaque, elle entendit par la suite une phrase sortant de la bouche d'un homme. Il disait qu'il faisait cela pour se protéger, cherchant dans sa mémoire si elle connaissait cette voix Alexandra se rappela qui c'était... L'homme sur le Gold Star qui lui avait entaillait la main et qui d'ailleurs portait toujours un bandage autour de celle-ci vue que la blessure n'était pas encore guéris. Fronçant les sourcils Alexandra se demanda se qu'il faisait ici, comment avait il trouver le Sleeping Forest ? Et puis pourquoi venir ici alors que le raid et tout sa c'était passé sans aucune égratignure pour lui, pourquoi dire qu'il venait ici pour se protéger ? Alexandra ne pouvait pas sortir une lame pour la lui enfoncé dans l'un de ses yeux... Elle craignait que le pouvoir de cet homme se retourne contre elle et que du coup se soit elle qui perd un oeil...

Alexandra n'aimait pas cette situation, c'était plus que dangereux... Alexandra sentit par la suite la lame glisser un peu sur la peau de son cou, elle ferma les yeux puis un instant après les ouvrit. Notre pirate ne ressentait aucune douleur tendis qu'elle sentait le corps de Murgen s'éloigner d'elle, Alexandra posa sa main sur son cou comme pour chercher l'entaille. Elle regarda sa main et ne vit pas de sang, elle ne comprenait pas... Elle l'avait pourtant bien sentit... Alexandra se retourna pour être face a Murgen et constata que c'était lui qui saignait légèrement au niveau du cou, haussant les sourcils la pirate se demanda comment cela était possible... Le couteau était tombé a terre, Alexandra allait commencer a faire mouvoir sa chevelure pour expulser Murgen a l'autre bout de la pièce mais elle fut stopper par lui même qui était entrain maintenant de la serrer contre lui. Haussant les sourcils Alexandra se demanda se qu'il lui prenait ? Drôle d'oiseau il fallait l'avouer, un instant il semble vouloir la tuer et un autre instant il la caline. La poitrine d'Alexandra était légèrement coller contre le torse de l'homme, les bras tendus contre son corps Alexandra soupira un coup puis lâcha :

« Tu es bizarre toi quand même... Je te laisse en vie sur le Gold Star et tu veux me tuer alors que je ne t'ai rien fait... Et la tu me fais un calin... »

Alexandra était toujours entrain de se questionner pour comprendre se qu'il s'était passé, pourquoi il saignait et pas elle... Est ce qu'en se coupant c'était le seul moyen de lui fait du mal ? Alexandra ne préférait pas tester... Si cela s'avérait faux elle se blesserait pour rien, et faire des marques ainsi sur son corps ne l'enchantait pas. Alexandra rajouta d'un aire taquin :

« Ta maman ne t'as jamais dis que d'entrée dans la chambre d'une fille et de la regarder se déshabiller c'était mal-saint ? »

Alexandra n'était pas gênée en disant cela et était plutôt une personne franche qui ne se retient pas pour dire se qu'elle pense, elle soupira un coup :

« Que veux tu finalement me tuer... Ou autre chose... »

Elle posa son regard sur Murgen puis se recula légèrement étant contre le rebord de la fenêtre, Alexandra regardait l'homme de ses yeux rouges puis lui dit :

« Ton dons est assez agaçant tu sais... Je ne peux même pas me venger ne serait ce qu'un peu... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Ven 5 Fév - 11:34

Murgen ne savait pas trop lui-même où il en était. En faite, une lutte ce faisait dans son esprit entre ce que l’on lui avait inculqué durant près de 10 ans à l’armée et le souvenir de cette phrase fugace. Si il devait suivre les instructions de ces entraînements, il devrait fuir sur le champs car, il était en très mauvaise posture, se trouvant sur le terrain de l’ennemi et à découvert. Mais voila, cette femme était-elle vraiment son ennemi ? Plus il la regardait et moins cela lui semblait la vérité. Il désactiva sa cape qui prit une teinte sable. Il devait avoir une allure étrange pour un civil. Cet uniforme n’avait été porté qu’une fois en leur présence cape comprise lors d’un grand défilé de l’armée en début d’année. D’autant plus que seul son unité l’avait arboré et que on ne les avait pas nommé ce qui avait fait de nombreuse rumeur dans les spectateurs. Cela aussi le frappa, il s’inquiétait de l’impression qu’il donnerait à cette femme. Il était toujours contre elle et pouvait ressentir la poitrine d’Alexendra contre son torse. Il se retint de la serre plus fort contre lui.

Ta maman ne t'as jamais dis que d'entrée dans la chambre d'une fille et de la regarder se déshabiller c'était mal-saint ?

Cette phrase le fit légèrement sourire.

Ma mère fit son possible pour me donner un bonne éducation aussi la seul chose que j’ai pu voir est une suite de vêtements tomber au sol et rien de plus que ce que je peux voir à présent.

C’était maintenant le moment critique car Alexandra lui demanda ce qu’il voulait faire maintenant, si il avait encore l’intension de la tuer. Il en était certain maintenant, il ne pourrait pas attenté à sa vie. Par deux fois, son corps avait pris le pas sur sa raison lui interdisant de mettre fin à la vie de cette jeune femme et cela ne devait rien au hazard. Cette femme lui plaisait et à son entourage son comportement était étrange. Il se refusait encore à mettre un nom sur ces fais mais il en comprenait néanmoins le sens. Elle s’éloigne un peu de lui contre la fenêtre alors il se pencha pour récupérer son couteau mais au lieu de le prendre par le manche, il le prit par la lame.

J’étais venu en effet pour te tuer mais à l’évidence je suis incapable. Mon cœur bat trop intensément et mes mains tremblent même mon don se retourne contre moi

Murgen porta sa main libre vers l’entaille de son coup puis il tendit le couteau à Alexandra, la regardant dans les yeux.

Si je ferme les yeux, tu pourras te venger librement. Prend ce couteau et fais ce que bon te semble. Je suis incapable de me défendre contre toi, je mérité donc mon sort.

Murgen ferma donc les yeux. Se concentrant sur la tension de l’air, il fut légèrement rassuré car, il ne pu détecté ni d’envie meurtrière ni de volonté néfaste. Il n’en restait pas moins qu’il se trouvait sans défense devant cette femme. Il n’avait pas peur, la résignation devant la mort, non, il avait juste confiance en cette femme alors même qu’il ne la connaissait pas. Il savait que c’était elle celle qui lui conviendrai. Elle et personne d’autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 27
Localisation : Dans ton dos... Mon(/Ma) mignon(ne)...

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
211/500  (211/500)
~ Don: Contrôle de sa chevelure, elle peut leurs donner n'importe quel forme et les faire bouger par eux même. Ils sont très résistant et peuvent soutenir de très lourde charge.

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Ven 5 Fév - 16:36

Murgen était toujours contre Alexandra et il lui répondit que sa mère avait fait son possible pour lui donner une bonne éducation ainsi il n'avait vue que les vêtements tombé, un léger sourire se dessina sur le visage de la pirate qui lâcha un soupire mélangé avec un rire. Lorsqu'elle s'éloigna de lui il se pencha pour ramasser le couteau qu'il avait fait tombé auparavant, Alexandra l'observait attentivement se méfiant... Il lui répondit qu'il était venue pour la tué mais qu'il ne pouvait pas, qu'il en était incapable car son coeur, ses mains et même son don se mettaient a l'en empêcher. Haussant les sourcils Alexandra se demanda pourquoi, sa pensée fut trop forte et elle sortit de sa bouche :

« Pourquoi ? »

Elle le regarda porte sa main libre jusqu'à l'entaille qu'il avait essayer de faire a Alexandra et qui malgrès tout était sur le corps de l'homme, il tendit le manche du couteau a la pirate avant de dire que s'il fermait les yeux elle pourrait se venger. Il lui dit de prendre le couteau et de faire se qu'elle voulait, qu'il méritait son sort... Alexandra regarda le manche du couteau puis se mit a réfléchir un instant, il voulait qu'elle le tue ou quoi ? La capitaine fronça légèrement les sourcils, il renonçait ? Elle le vit fermer les yeux, Alexandra trouvait sa stupide de renoncer... Il était incapable de la tuer ? Et alors cela ne justifie pas de se laisser mourir... Dans un élan Alexandra prit le couteau d'un coup de ces mains et fit un geste vers le visage de Murgen, lui faisant une marque comme une croix sur le bas de la joue droite. Par la suite elle fit tomber le couteau loin d'eux et elle mit un claque a Murgen en disant :

« Idiot ! »

Alexandra lâcha un gros soupire puis agrippa le haut de Murgen entre ses doigts le faisant se rapprocher de la pirate, fronçant les sourcils la capitaine rapprocha son visage très près du sien puis lui dit :

« Tu crois quoi la ? Que je vais te tuer ? Se n'est pas parce que tu ne peux pas me tuer que tu dois mourir ! Et puis je te signale que c'est toi qui veux a tout prix que quelqu'un crève ! Moi je t'ai laissé tranquille sur le Gold Star et c'est toi qui est revenue me chercher sur mon propre navire ! »

Elle lâcha un rire puis agita sa tête de gauche a droite, Alexandra l'entraîna vers son bureau et le fit s'asseoir dans sa chaise de bureau. Elle soupira un coup :

« En plus de sa tu ne m'as toujours pas dis pourquoi tu veux me tuer... Parce que franchement la je vois pas perso... Et si c'est vraiment parce que t'arrive pas a m'éliminer... Sérieux c'est vraiment bête ! »

Alexandra se pencha légèrement se qui eut pour effet de relever légèrement sa nuisette dévoilant un peu plus ses cuisses remontant a la limite de ses fesses, elle prit dans l'un de ses tiroirs une trousse de soin et la posa sur le bureau. Lâchant un soupire :

« En plus je vais te soigner... C'est quand même un comble non ? Bon en même temps tu as fais la même chose sur le Gold Star pour moi... Alors on va dire que c'est a charge de revanche... »

La pirate ouvrit la trousse et prit un désinfectant ainsi qu'une lingette qu'elle trempa avec le produit, elle appuya sa paume sur le front de Murgen lui faisant reculer la tête contre le dossier :

« Bouge pas et fait pas la chochotte hein ! »

Alexandra se pencha sur lui et appuya légèrement la lingette sur la plaie de la joue, en se penchant ainsi cela entre ouvrait un peu son décolleté. Elle pencha légèrement la tête sur le côté :

« Je ne connais même pas ton nom Monsieur l'extrémiste... Alors que je suis sure que tu dois connaître le mien... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Mar 9 Fév - 12:55

Pourquoi ? Si il le savait déjà Murgen ne serait pas dans cette situation, lui aussi avait du mal a tout comprendre. C’était un sentiment totalement nouveau qu’il ressentait. Il avait toujours été capable dans tout situation de garder la tête froide et agir avec promptitude et précision. Et là parce qu’il est devant cette femme tout semblait chamboulé.
Murgen sentit la morsure de la lame sur sa joie droit puis la gifle magistral que alexandra lui prodigua. Elle le traitait d’idiot. Il sentait la colère dans sa voix. Il n’attendais pas qu’elle comprenne son geste, il n’avait pas renoncé à la vie mais accepté qu’elle dépende de cette femme. Ce geste était un signe de confiance entre faire d’arme mais comment un civil pourrait bien le savoir. L’armée avait marqué ses manière ses pensées au fer rouge. Alexandra approcha sa tête de celle de Murgen en l’agrippant au niveau de la colle

Tu crois quoi la ? Que je vais te tuer ? Se n'est pas parce que tu ne peux pas me tuer que tu dois mourir ! Et puis je te signale que c'est toi qui veux a tout prix que quelqu'un crève ! Moi je t'ai laissé tranquille sur le Gold Star et c'est toi qui est revenue me chercher sur mon propre navire !

Murgen resta impassible et d’une voix qui récitait une leçon répétée mainte fois apprise.

Si c’est obstacle contourner le si c’est une gêne éliminer le. Je n’ai de référence sur les manières d’aborder un problème tel que toi que très limité. Tu restais un problème important pour moi car je ne pouvais laissé en vie un personne qui me trouble ainsi.

Alexandra l’amena près de son bureau et le fit asseoir sur la chaise. Elle commença à lui soigner la blessure qu’elle lui avait faite. Celui n’était qu’un retour des chose par rapport à ce qui c’était passé sur le Gold Star. Enfin lui n’était habillé la dernière fois d’un simple nuisette en soie qui peinait masqué les atouts féminins indéniables de cette femme. Elle appuya sur le front de Murgen se qui lui fit basculé la tête en arrière. Murgen n’ouvrit pas la bouche, pas un grognement ou un tremblement lorsqu’elle appliqua la lingette sur la blessure qu’elle avait elle-même engendré. Il était obligé pour la voir de baisser les yeux cela lui donnait une vue plongeant sur le décolleté d’Alexandra. Murgen se mit à respirer lentement, il voulait se controler, ne pas se laisser emporter par ces pulsions. Alexandra lui demanda son nom alors cela lui sorti tout naturellement.

Murgen d’Onyx, ex membre et dernier membre de l’unité des maraudeurs.

Pourquoi avoir donné cette indication. Elle était superflue et en plus cela pouvait être dangereux mais étrangement, il voulait qu’elle sache tout de lui enfin près… La main d’Alexandra était pausé sur sa joue pour lui mettre un pansement, il appuya sa joue contre la main puis y déposa la sienne par-dessus. Son autre main, elle se leva et alla vers le visage d’Alexandra, il y eu un moment d’hésitation, sa main s’arrêtant. La peur de la réaction de la jeune femme. C’était si rapide si précipité et si elle le repoussait violemment … Mais rien ne vient immédiatement en tout car, il pu ressentir la douce chaleur de sa peau. Leur deux visage était près l’un de l’autre alors comme mu par une attraction. Il approcha son visage du sien, hypnotisé pas ses lèvres puis par le rubis de ces yeux. A tout moment, il s’attendais à une cuisante gifle mais elle ne vint pas. Il dépose un baiser sur ces lèvres puis s’écrata.

Voila pourquoi je n’ai pas pu te tué, tu me troubles plus que aucune femme ne su le faire avant toi.

Sa main descend su le cou, pour le caressé doucement puis la retira. Il avait déjà fait beaucoup voir trop. Il s’était permis de l’embrasser, de la caresser. Il n’osa pas regarder alexandra un peu honteux. Dans sa tête tout se bousculait, il devait s’excuser dire qu’il partait qu’il ne l’ennuierait plus, qu’elle avait plus rein à craindre de lui. Il releva la tête pour découvrir les yeux D’alexandra fixé sur lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 27
Localisation : Dans ton dos... Mon(/Ma) mignon(ne)...

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
211/500  (211/500)
~ Don: Contrôle de sa chevelure, elle peut leurs donner n'importe quel forme et les faire bouger par eux même. Ils sont très résistant et peuvent soutenir de très lourde charge.

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Lun 1 Mar - 19:03

Lorsqu'Alexandra lui avait demandé le pourquoi du comment, Murgen sembla réciter comme un espèce de leçon que l'empire lui avait appris. Si il avait un obstacle il devait le contourner et s'il avait une gêne il fallait l'éliminer ? C'était sure il n'y avait que l'empire pour apprendre de tels choses a leurs sbires... C'était complètement idiot trouva la pirate, il lui avoua qu'elle le troublait et sa Alexandra avait bien remarquer pour que son dons se rebelle alors qu'il est si puissant cela en était bien la preuve. Après l'avoir amener vers son bureau et l'avoir installé sur sa chaise de bureau la capitaine commença donc a le soigner, tendis qu'elle faisait cela l'homme lui répondit en se présentant comme elle lui avait demander rajoutant par la même occasion dans quel département de l'armée il était avant. Alexandra haussa un sourcil cela ne lui disait pas grand chose... Les maraudeurs... Sûrement un truc secret de l'empire. Elle se mit a lui parler par la suite :

« Et bien mon cher Murgen d'Onyx, ex je sais pas trop quoi, vous feriez mieux d'oublier tout se que l'empire a pu vous apprendre... Car généralement se sont de grosse idiotie ! »

Elle remarqua que Murgen n'avait pas réagit lorsqu'elle avait poser le produit désinfectant comme elle lui avait demandé, et sa il fallait quand même avoir un sacré self contrôle car il fallait l'avouer Alexandra connaissait peu voir pas de personne qui restait ainsi lorsqu'on leurs mettait se produit sur une plaie même insignifiante... Par la suite Alexandra prit un petit pansement lorsque la plaie fut bien nettoyé et l'appliqua sur la joue a l'endroit de la blessure. C'est alors que Murgen posa sa main sur celle d'Alexandra qui était encore sur la joue, elle haussa les sourcils et le regarda se demandant pourquoi il posait sa main sur la sienne. Alexandra vit la deuxième main de l'homme se lever pour se poser sur sa joue, elle haussa alors un sourcil puis lâcha dans un murmure :

« Qu'est ce que... »

Alexandra n'eut le temps de finir sa phrase, Murgen avait capturer les lèvres de la pirate l'empêchant de terminer ses paroles. La capitaine écarquilla les yeux de surprise puis après quelques secondes ses yeux se fermèrent a moitié, appréciant le baiser... Alexandra sentit une bouffée de chaleur la submergée, que se passait il ? Ce gars lui faisait ressentir une étrange sensation en l'embrassant, il fallait l'avouer la pirate se sentait bien mais... Pourquoi... Elle avait déjà embrasser pas mal d'homme mais aucun ne lui avait fait cet effet, aurait il un autre dons qui rendait un peu euphorique ces victimes ? Comme un peu envoûter Alexandra glissa une de ses jambes entre celle de Murgen appuyant son genoux sur la chaise du bureau après l'avoir fait glisser entre les cuisses de l'homme, elle posa une main sur le torse de Murgen.

Puis... Le baiser se fit interrompre par l'homme qui écarte les lèvres de celle d'Alexandra pour lui dire que c'était la raison pour laquelle il n'avait pas pu la tuer, qu'elle le troublait plus qu'aucune femme n'ait su le faire avant elle. La pirate avait très légèrement les joues rougit, elle était désemparé et perdu sentant la main de Murgen glisser dans son cou et le caresser cela la fit légèrement frissonner. Son regard balayait Murgen, elle respirait plus rapidement qu'a la normale. Elle ne devait pas se laisser attendrir car c'était se qu'on attendait d'une pirate non ? D'autant plus quand elle est capitaine n'est ce pas ? Elle baissa son regard pour voir l'une de ses jambes entre celle de Murgen et sa main poser sur son torse, prit d'un élan elle se retira faisant quelques pas pour s'éloigner de lui... Elle tourna ses talons pour être dos a lui, Alexandra posa sa main sur son visage le baissant légèrement. Alexandra se mit a réfléchir assez rapidement puis lâcha a haute voix :

« As tu un deuxième dons ? »

Elle s'interrogeait sur se qu'elle avait ressentis, ne sachant pas vraiment a quoi cela pouvait correspondre... Serait ce un début de tendresse ? Non... Se n'était pas vraiment de la tendresse c'était plus fort... Enfin sa semblait l'être... Mais comment en être sure ? L'embrasser encore pour vérifier ? Non... Mauvaise idée... Quoi que... Alexandra était perdue dans sa réflexion. Sa deuxième main se mit en poing et elle tapa sa tête au niveau de sa tempe droite avec le bas de sa paume, la main étant toujours en poing. Alexandra voulait faire sortir toute ces pensées étrange de sa tête... Elle commença a dire d'une voix un peu défaillante :

« Pourquoi... Je ne comprend pas... Est ce juste de l'attraction qui t'as empêcher de me tuer... Ma vie ne tiendrait qu'a une attraction physique ? Et puis... Qu'est ce que... »

Elle se retourna vers lui arrêtant de se taper la tempe et enlevant son autre main de devant son visage, elle fronça les sourcils un peu puis reprit :

« T'es vraiment chiant ! Je... Je ne comprend pas... Je ne comprend pas... Pourquoi... »

Son regard se posa sur le côté au niveau du sol, Alexandra était dans l'un de ses moments ou la plus part des personnes la prenne pour une folle. En faite se qu'il se passait c'était que tout simplement Alexandra n'avait jamais connu l'amour, en tout point même l'amour paternel ou maternel, ne connaissant pas ses parents et ayant été élevée par des pirates. Elle connaissait le sexe, la luxure et tout les vices de cette terre mais... La tendresse et l'amour cela était des terrains inconnue ou très rares chez elle. Elle était perdue dans son esprit cherchant a quoi tout cela pouvait correspondre et cela la rendait folle, folle de désespoir ? Allez donc savoir... Des larmes commencèrent a perler au coin de ses yeux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Lun 8 Mar - 14:41

Cette femme, il avait du mal à soutenir son regard, peu qu’elle découvre plus qu’elle ne devrait et pourtant, il était comme hypnotiser. Les détails du moment de leurs baisers lui revinrent. Sur le moment, il n’avait pas remarqué, peut-être trop anxieux, mais Alexandra avec posé une main sur son torse mais pas dans l’intension de le repousser. La pression de sa main était délicate s’approchant plus d’une caresse. Son genou était venu se glisser entre ses cuisses et rien de violent dans ce geste, il en dégageait plutôt une forte sensualité. Aurez-t-elle donc apprécié ce baiser, ce moment et comment interpréter se frisson qui parcourra sa peau au moment où il lui caressa le cou. Ressentirait-elle quelque chose pour lui? Murgen resta dans l’expectative que faire encore une fois, jamais il n’avait eu a géré de telle situation. Cette instant fut soudain arrêté par le recule brusque de Alexandra. Elle se tourna, il ne voyait plus que son dos et les formes dessinées et mises en valeur de sont corps par la nuisette. Elle lui posa une question étrange enfin du point de vu de Murgen. Alexandre voulait savoir si il avait un deuxième don. Murgne se demandait bien ce que cela pouvait faire et en quoi cela pouvait intervenir en cet instant.

J’ai bien un second don enfin ce n’est plus exactement qu’une déviante du premier. Je peux sentir qui une personne à des intensions hostiles près de moi mais c’est tout ce que je puis faire.

Alexandra fit alors une chose pour le moins déconcertante. Elle commença a se frapper la tête avec le bas de sa paume. Murgen regarda cela un peu amuser. Comme si elle cherchait à faire sortir une idée de sa tête ou une impression, allez dont savoir.

Pourquoi... Je ne comprends pas... Est ce juste de l'attraction qui t’a empêché de me tuer... Ma vie ne tiendrait qu'a une attraction physique ? Et puis... Qu'est ce que...

Elle se retourna puis dit

T'es vraiment chiant ! Je... Je ne comprends pas... Je ne comprends pas... Pourquoi...

Elle mit une main devant son visage et regarda le sol fixement. Elle avait le regard vide. Murgen s’approcha d’elle lentement, jusqu'au moment où il vit des larmes perlées sur sa joue. Il la prit alors dans ses bras. Il ne savait que faire mais il savait une chose. Murgen ne voulait pas la voir pleurer.

Je suis désolé de te faire de la peine. Je ne sais pas bien moi-même ce que je ressens mais ce que je puis dire c’est que ce n’ai pas une simple attirance physique ou une pulsion. Mes sentiments se bousculent mais cela ressemble à une grande tendresse aussi si je te fais verser des larmes, je ne suis pas digne d’être près de toi.

Murgen prit une grande inspiration, en faite il n’aurait jamais cru possible un jour qu’il puisse prononcer ces paroles. On lui en avait beaucoup parlé et il avait beaucoup ironisé dessus mais maintenant il comprenait plus ce sentiment si étrange qui vous fait craindre à chaque instant de perdre l’autre et qui en même temps vous comble de bonheur quand vous etes près de lui.

Alexandra, ce n’est pas une attirance, c’est plus que sa…j’ai des sentiments pour toi.. ce doit être cela ce que les autre nomme …amour.

Murgen déposa un baiser sur le front d’Alexandra puis lui sourit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 27
Localisation : Dans ton dos... Mon(/Ma) mignon(ne)...

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
211/500  (211/500)
~ Don: Contrôle de sa chevelure, elle peut leurs donner n'importe quel forme et les faire bouger par eux même. Ils sont très résistant et peuvent soutenir de très lourde charge.

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Ven 12 Mar - 18:06

Murgen lui avait répondu de façon affirmative lorsqu'elle lui avait demander s'il avait un second dons et se dernier serait de sentir s'il y a de l'hostilité dans une personne... Cela voudrait dire qu'il n'y était pour rien dans se qu'Alexandra avait ressentis dans le baiser enfin le dons, en se qui concerner Murgen en lui même il en était sûrement pour beaucoup. Après s'être frappé la tête et s'être retourné elle le vit s'approcher d'elle lentement puis sentir les bras de l'homme se serrer autour d'elle, un instant elle ferma les yeux et se sentit comme reposé puis le tumulte de ses pensées revinrent a la charge... Qu'est ce que c'était que ces sensations qu'il lui faisait ressentir, alors qu'elle commençait a agiter sa tête de gauche a droite elle l'entendit parler et se stoppa aussitôt. Alexandra se mit a enfouir sa tête dans le creux de son cou, l'écoutant dire qu'il était désolé de lui faire de la peine et qu'il ne savait pas très bien se que lui aussi ressentait. Il certifia a la pirate que se n'était pas une simple attraction physique Murgen rajouta alors que sa ressemblait a de la tendresse très forte et que s'il faisait verser des larmes a Alexandra il n'était pas digne d'elle. La pirate haussa les sourcils... De la dignité ? C'était bien la première fois qu'on en parler et qu'on voulait lui en offrir... Alexandra leva très légèrement ses mains pour agripper dans celles-ci le haut de Murgen et le serrer le plus fort possible dans ses mains frêle. Elle ouvrit la bouche puis se mit a murmurer d'une voix faible :

« Se n'est pas toi qui me fait pleurer... Enfin... C'est surtout le fait... De ne pas savoir quel mot mettre sur... Se sentiment... »

Par la suite elle l'entendit dire qu'il avait des sentiment pour elle et que se devait être cela que l'on nomment "l'amour". Alexandra haussa les sourcils puis sentit un baiser se poser sur son front... L'amour... Est ce que se serait cela aussi qu'elle ressentirait elle ? Elle chercha dans sa mémoire... L'amour.... L'amour... L'amour... Non, il n'y avait pas a chercher quinze ans la dessus... Alexandra ne connaissait pas sa... Elle ne s'était jamais épris pour un homme auparavant, elle n'avait pas connus ces parents... Et les amis... La capitaine pouvait les compter sur les doigts d'une main... Cela lui fit bizarre de penser a cela... Elle serait entrain de tomber amoureuse ?! Comme sa ? Se n'est pas possible ? Si ?! La capitaine était un peu soulagée maintenant de pouvoir mettre un nom sur cette sensation, mais cet apaisement fut de courte durée car dès lors Alexandra commença a s'inquiéter... Comment cela se passait il quand on est amoureux ? Est ce bien ? Est ce mal ? Est ce qu'une capitaine de pirate a le droit a sa ? Et puis pourquoi ! Pourquoi maintenant la ! Alors que sur le Gold Star elle n'avait rien ressentit... Et puis pourquoi avait elle tellement envie de l'embrasser encore ? Se ne serait pas prudent... Quoi que... Et puis zut ! Alexandra enleva sa tête du creux du cou de Murgen puis le regarda droit dans les yeux, elle se colla un peu plus a lui jusqu'à serrer sa poitrine contre son torse. Ses lèvres s'approchèrent doucement des siennes puis s'arrêtant a quelques millimètres des deux bouches elle se mit a lui murmurer :

« Être amoureux... C'est assez étonant... Est ce que c'est normale que j'ai d'un coup envie de t'embrasser... Est ce normale que j'ai encore envie que tu me parle de cette façon... »

Les lèvres se frôlèrent lorsqu'elle parlait tellement elles étaient proches, ses yeux rouges allait de droite a gauche regardant intensément Murgen... Ne l'embrassant toujours pas Alexandra rajouta murmurant encore :

« Pourquoi est ce que nous sommes tomber amoureux l'un de l'autre comme tu dis alors qu'on ne connaît rien l'un de l'autre... Normalement ceux qui tombent amoureux se connaissent depuis quelques temps... Non ? »

Respirant de façon calme, le fait de gonfler ses poumons en respirant faisait se serrer encore plus puis se desserrer doucement la poitrine d'Alexandra contre le torse de Murgen... Finalement elle ne l'embrassait pas, elle restait très proche de lui voulant que se sois lui qui l'embrasse. Voulant lui faire subir un supplice en restant ainsi, aussi proche mais aussi loin a la fois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Mar 16 Mar - 16:02

Alexandra semblait aussi troubler que Murgen sur ce point. Murgen avait reçu l’amour de ces parents de sa sœur mais jamais, il n’avait ressentit celui-ci. Celui qui fait que votre cœur semble battre à tout rompre. Celui qui fait de vous un grand bennai pas capable d’aligner trois mots pour former une phrase. Et voilà que pour ne pas facilité sa tache Alexandra , elle aussi semblait ressentir cela pour la première fois. Deux handicapés des sentiments ensembles face à l’autre pour s’avouer leur amour. Mais il était proche, tout proche l’un de l’autre pour ce que leurs mots ne savaient dire leur corps avaient pris le relais. Murgen pouvait sentir contre son torse la poitrine d’Alexandra. Entendre le chatoiement de la nuisette de soie lorsqu’elle bougeait subtilement était un ravissement. Sa respiration se fit plus rapide et bien peu de penser cohérente traversait son esprit. Il entoura d’un bras les hanches d’Alexandra, la serrant contre lui. D’où venait cette irrépressible envie de la sentir contre lui. Plus il sentait son corps contre le sien plus l’envie de l’étreindre était forte. Il pouvait sentir l’odeur enivrante de sa peau. Tout cela faisait que plus rien ne semblait exister autour d’eux. Seul les paroles D’Alexendra pouvaient l’atteindre en ce moment.

Être amoureux... C'est assez étonnant... Est ce que c'est normal que j'ai d'un coup envie de t'embrasser... Est ce normale que j'ai encore envie que tu me parle de cette façon...

Elle s’était tellement approché qu’il pouvait voir en détaille l’iris rubis de ces yeux. De plus ses lèvres frôlait les siennes à chaqu’un de ces mots.

Pourquoi est ce que nous sommes tombé amoureux l'un de l'autre comme tu dis alors qu'on ne connaît rien l'un de l'autre... Normalement ceux qui tombent amoureux se connaissent depuis quelques temps... Non ?

Murgen ne pu retenir de l’embrasser. Ce baiser fut plus long, délicat savourant la tendresse des lèvres de celle qu’il aimait. Il aurait aimé faire durée cette instant mais il devait répondre au interrogation de d’Alexandra. Il la regarda avec une tendresse redoublée.

Je ne pense pas tout connaître dans ce sentiment mais je pense que tu veuilles m’embrasser et l’un des symptômes en effet.

Murgen dépose en suite un baiser dans le cou d’alexandra avant de poursuivre ses dires.

Je ne cherche pas à comprendre pourquoi je suis tombé amoureux de toi et je ne pense pas qu’il y est de règle sur ce point. Tout ce que je sais mes sentiments pour toi qui sont plus certain et plus fort à chaque instant qui passe.

La main de Murgen caresse la joue d’alexandra puis il l’embrasse une nouvelle fois tendrement laissant glisser sa main sur le cou puis sur la peau du décolleté. Il lui restait encore quelque attache quelque emprise sur son esprit et son corps. Il ne voulait pas s’abandonner comme une certaine résistance à laisser tomber toutes ces défenses. Peut-être parce qu’il avait encore conscience qu’il n’était que dans une sécurité relative en ce lieu ou plus simplement la peur d’aller trop loin, d’aller trop vite et de rompre ce lien qui commençait à se tisser entre eux. Il la serra alors dans ces bras plongeant son regard dans le sien pour lui dire la phrase qui ne se lasserait plus de lui redire.

Je t’aime Alexandra.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 27
Localisation : Dans ton dos... Mon(/Ma) mignon(ne)...

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
211/500  (211/500)
~ Don: Contrôle de sa chevelure, elle peut leurs donner n'importe quel forme et les faire bouger par eux même. Ils sont très résistant et peuvent soutenir de très lourde charge.

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Mer 24 Mar - 16:58

Murgen entoura les hanches de la pirate d'un de ses bras se qui par le rapprochement fit descendre doucement sur l'une de ses épaules la fines bretelle en soie de sa nuisette, une fois qu'elle est finis de parler il semblerait que l'homme ne put s'empêcher de l'embrasser. Alexandra ferma les yeux ne pouvant s'empêcher de remonter doucement une main sur son torse le caressant la faisant glisser jusqu'à son cou puis sa mâchoire laissant le bout de ses doigts dessus, le baiser se stoppa et Murgen se mit a répondre a la pirate. Il lui dit qu'il ne connaissait pas tout de se sentiment mais qu'il pensait que le fait qu'elle veuille l'embrasser était l'un des symptômes, en parlant de baiser il se mit a en déposer un sur le cou de la pirate.

Alexandra glissa la main qui était sur la mâchoire de Murgen sur sa joue puis dans sa chevelure entrelaçant ses doigts fins dans ces cheveux. Elle laissa sa tête se pencher légèrement sur le coté sentant des frissons parcourir son cou a cause du baiser dans le cou que lui faisait Murgen, puis elle l'entendit parler de nouveau... Il lui dit qu'il ne cherchait pas a comprendre pourquoi il était tombé amoureux d'elle et qu'il ne pensait pas qu'il y avait comme des règles sur sa, puis il ajouta que ces sentiments devenait plus fort pour elle a chaque instant qui passait. En entendant cela un semblant de sourire se dessina sur le visage de la pirate, elle sentie l'autre main de Murgen se poser sur sa joue puis les lèvre de celui-ci se poser de nouveau sur ses lèvres... La main de l'homme semblait légèrement baladeuse descendant vers le décolleté d'Alexandra, une fois le petit baiser terminé Murgen prononça les mots qu'Alexandra entendait bien pour la première fois... Je t'aime... Une larme se mit a couler doucement sur sa joue :

« Je ne suis pas entrain d'avoir une hallucination dut a l'alcool ?
 »

Alexandra avait peur que cela ne fut qu'une histoire inventé par son esprit sous l'effet de l'alcool encore, elle se blottit un peu plus contre Murgen... Ouvrant les yeux toujours elle le regardait se demandant si elle aussi devait prononcer les mots "je t'aime" et en même temps la pirate avait un peu peur de les dire... Elle colla l'une de ses joues contre une de Murgen et la fit glisser jusqu'à se que ses lèvres soit vers son oreille puis elle lui susurra d'une voix suave :

« Je t'aime... Chevalier de mon coeur... Prend en soin... Car il a tellement été maltraité par la vie... Qu'il ne sait plus s'il est encore en vie... Prend en soin... »

Sa poitrine compressé contre le torse de Murgen, Alexandra fit glisser sa joue de nouveau sur celle de Murgen lui déposant de léger baiser le long du chemin jusqu'à arriver a ces lèvres. Elle ferma les yeux doucement laissant ses lèvres appuyer de plus en plus fort contre les siennes, les écartant doucement elle vient caresser les lèvres de Murgen avec sa langue les léchant très légèrement... Alexandra voulant offrir un baiser passionné a l'homme qui serait dorénavant le seul a en avoir le plaisir. Ses bras enlacèrent le cou de Murgen, la Capitaine avait le coeur qui battait aussi vite que lorsqu'elle était en situation périeuse lors d'une pillage... C'était sure... Murgen d'Onyx avait en se jour réussit a capturer le coeur d'Alexandra Glaser... Elle se laissait volontiers abandonné dans ces bras étant sure de ne rien risquer de sa part, ayant plusieurs preuve a l'appui... Elle se sentait tirailler entre la passion et l'inquiétude de savoir comment tout cela allait se finir... Ou pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Lun 29 Mar - 11:29

Murgen fut très intrigué par la larme versée par Alexandra lorsqu’il lui dit les quelques mots qui avait scellé entre eux leurs sentiments. Les larmes n’avaient jamais été pour lui que une démonstration de tristesse ou consécutive à une souffrance. Pourtant elle restait dans ces bras bien qu’elle aurait pu partir car Murgen ne l’aurait pas retenu. A ce moment là Murgen avait peur. Peur que ce ne soit pas réciproque, peur que cet instant de bonheur se brise en éclat avec les mots que prononcerait Alexandra. Autant dans un combat, il était sur de lui et dans sa technique autant en amour et en sentiment c’était vraiment un novice et il n’était pas la confiance même en ce moment. La réponse d’Alexandra ne fut d’abord pas des mots déconcertants. Elle se demandait si ce n’était pas une illusion éthylique. S’abandonnait-elle à lui parce qu’elle avait trop bu ? Encore cette crainte, la perdre. Alors Murgen répondit

Je suis bien réel et il en est de même pour les sentiments que j’ai pour toi.

Ce fut alors qu’elle glissa sa joue contre celle de Murgen, ses lèvres frôlèrent le pavillon de son oreille et dit dans un souffle suave qui fit frissonné Murgen de part en part.

Je t'aime... Chevalier de mon coeur... Prend en soin... Car il a tellement été maltraité par la vie... Qu'il ne sait plus s'il est encore en vie... Prend en soin...

Alexandra déposa ensuite un série de baiser sur sa joue comme délimitant en pointiller une ligne entre son oreille et sa bouche. Murgen se sentait comme perdre pieds, ces défenses tombaient, il n’avait plus à se protéger d’elle ni physiquement ni sentimentalement. Il était amoureux et en cette instant peu importait un futur quelconque ou un passé. Il n’y avait que eux dans l’un contre l’autre sa vision de l’espace se limita a leur corps serre l’un contre l’autre.

J’en prendrai le plus grand soin car c’est le plus beau trésor que tu peux m’offrir.

Peu après ces mots les baiser d’Alex arrivèrent sur ces lèvres. Ce qui n’était qu’un effleurement fut caresse puis touchée. Puis alexandra écarta ces lèvres et Murgen pu ressentir, la langue d’alexandra caresse délicatement ses lèvres. Murgen frémit une nouvelle fois. Il sentait que son corps régissait plus que favorablement aux stimuli que lui offrait Alexandra. Il ouvrit lui aussi ces lèvres, sa langue vient rejoindre celle d’Alexandra, se frottant contre elle. Il sentait contre lui le corps d’alexandra se collé encore plus au sien. A cet instant les deux tissus qui les séparaient semblaient insupportables. Il était tout d’eux emporté par cette fougue ce torrent d’amour mélanger de désir lorsque que ce bruit survint. Un bruit de pas s’approchant. Murgne maudit interieurement celui qui en était a l’origine car cela, le refit revenir à lui et rependre ces esprits. Il arréta le baiser si prometteur. Pas de doute, la destination de ses pas étaient la cabine du capitaine. D’après ce qu’il pouvait entendre, il y avait au moins 2 personnes voir trois. Il ne lacha pas Alexandra pour autant, il voulait la protéger et puis il se dit que c’était bien ridicule car à se moment précis la personne qui pouvait protéger l’autre était bien Alexandra et pas lui. Ils arrivèrent puis tambourinèrent à la porte de la cabine.

Hip captain venez …hip si vous êtes pas la…hip la fête est pas une fête…
Captain, venez ,manque plus que vous…
Et mais on avait dit que c’est moi qui parlait…

S’en suivit un débat sur qui devait parler et pourquoi mais Murgen n’y porta guère attention, il regarda Alexandra avec tendresse. Il savait que ce qu’ils vivaient là était le symbole de ce qui arriverai durant leur relation. Alexandra avait des obligations au près de son équipage et sa Murgen le comprenait très bien. Il s’écarta alors un peu déposant un baiser sur ces lèvres délicatement et lui dit à voix basse.

Je t’aime Alexandra Glaser et sache que si je suis le gardien de ton cœur tu es celle qui a su capturé le mien.

Murgen fit trois pas en arrière et activa sa cape mimétique puis mit le capuchon. Seul ces lèvres devait encore pourvoir être bien distinguable du font, il fit un baiser dans le vent puis alla se caché dans un coin de la pièce. C’était peut être, la fin de cette instant ensemble mais le début de leur histoire à touts deux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 27
Localisation : Dans ton dos... Mon(/Ma) mignon(ne)...

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
211/500  (211/500)
~ Don: Contrôle de sa chevelure, elle peut leurs donner n'importe quel forme et les faire bouger par eux même. Ils sont très résistant et peuvent soutenir de très lourde charge.

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Dim 4 Avr - 13:57

Alexandra l'entendit lui répondre qu'il était plus que réel tout comme ces sentiments qu'il avait pour elle. Toujours dans ces bras la Capitaine commença a glisser sa joue contre la sienne pour lui dire les mots en réponse a la déclaration de Murgen qui était favorable a se qu'il attendait sûrement. Après cela elle l'embrassa le long de sa joue pour arriver doucement vers ces lèvres le laissant répondre, il lui dit qu'il en prendrait soin car cela était le plus beau trésor qu'il pouvait lui offrir... Souriant elle posa ses lèvres sur les siennes, lui léchant les lèvres et d'ailleurs elle put sentir peu de temps après la langue de Murgen venir a la rencontre de la sienne. Alexandra la caressa doucement avec sa langue puis mit les deux muqueuses a l'abri en joignant les lèvres du nouveau couple. Le baiser était tendre mais passionnée, Alexandra se sentait bien et lâcha un soupire... Cet instant de pseudo bonheur se fit stopper a cause de deux gars de son équipage qui venait frapper a la porte de sa cabine la suppliant de revenir a la fête. Elle sentit par la suite Murgen stopper le baiser, elle se dit intérieurement qu'elle allait les frapper s'il continuait... Et bien entendue les deux hommes bourrée continuait de plus belle se disputant a présent pour savoir lequel des deux devait parler a la capitaine. Murgen lui déposa un autre petit baiser sur les lèvres puis se mit a lui dire une nouvelle fois qu'il l'aimait, et que s'il était le gardien de son coeur, elle était celle qui avait su capturé le sien.

Alexandra se mit a sourire lui caressant la joue avant qu'il ne s'écarte d'elle avant d'activer sa cape se qui le rendit totalement furtif après avoir remit son capuchon. Elle comprit qu'il fallait qu'elle s'occupe de ces hommes... Elle le vit une dernière fois lui faire un baiser volant, c'est alors qu'Alexandra se retourna et alla vers la porte. Qu'elle soit en chemise de nuit lui importait peu après tout ces hommes avait l'habitude de la voir ainsi ou dans d'autres tenues assez extravagante. Elle ouvrit en grand sa porte d'un coup et regarda ses deux hommes en fronçant les sourcils, bien entendue ils ne purent s'empêcher de la regarder de bas en haut... Il fallait l'avouer le corps de la capitaine était quasi parfait, elle s'avança les faisant reculer de quelques pas. Puis elle se mit a leurs crier dessus en les cognant tout deux, leurs donnant deux coup de poing sur le crâne :

« Bande d'idiot ! Si je suis partie c'est parce que j'avais taché mes vêtements ! Et maintenant je veux être au calme c'est clair ! Je prépare un prochain pillage ! Donc ne m'embêtez plus ! M'avez vous bien compris Messieurs !? »

Les deux hommes se frottant la tête pour faire passer la douleur se mirent a hocher la tête comme deux petits enfants qui se faisait gronder par leurs mères... Alexandra pointa son doigts vers l'escalier qui menait a la fête ainsi qu'a la soute de l'équipage puis leurs dit :

« Maintenant ! Retournez y ! Et fichez moi la paix ! »

Il se retournèrent aussi vite que le vent courant presque pour retourner a la fête, Alexandra était aimer par son équipage mais dès quel osait le ton on en avait très vite peur et on cessait très vite de la prendre pour la bonne copine. Les voyant partir elle se retourna et rentra dans sa cabine, fermant la porte derrière elle... Elle s'avança vers le bureau et chercha du regard Murgen puis ne le voyant pas Alexandra dit :

« Murgen ? Tu es où ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 35
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
270/700  (270/700)
~ Don: sacrifice

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Mar 6 Avr - 16:48

Alexandra était allé parler à ces hommes d’équipage. Pas à dire elle savait intimer le respect et elle avait une véritable autorité sur ces hommes. Murgen ne fut pas peu fière de cela. Sa femme était une meneuse. Elle avait laissé la porte entre ouverte et s’était le moment de partir. Il nota donc son adresse à Anthalys rapidement sur une feuille en papier et la laissa sur le bureau.

Voici mon adresse à Anthalys, j'espère que tu pourras t'y rendre dans deux 2 jours à 21 heures

Laissant sur elle, une pièce en or pour qu’elle ne s’envole pas. Avec toute son agilité, il réussit à sortir sans que Alexandra ne semble s’en apercevoir. Il la vit retourné dans sa cabine et lui suivit les deux soulards de près les faisants même tomber mais de pas très haut dans l’escalier histoire d’attiré le regard vers eux et de filer avec encore plus de discrétion. Il quitta l’airship. Il soupira, et toucha ces lèvres du bout de ses doigts. Ces quelque instant furent magique. Cette femme, il l’avait dans la peau. Il n’y avait qu’elle pour le rendre ainsi. Retournant vers le poste d’observation, il reprit toutes ses affaires. Jetant un dernier regard sur les lumières dansantes du pont, il se remémora tout ce qui c’était passé durant cette nuit qui changera toute sa vie. Cette femme, cette Alexandra allait faire parti de sa vie maintenant. Elle s’était gravée dans son cœur et rien ne pourrait effacer cette marque. Etrangement la perle émettait une vibration agréable. Murgen ne savait trop pourquoi. Elle ne pouvait pas ressentir l’amour qui émanait de lui mais elle semblait tout à fait en accord avec le choix de Murgen.

A bientôt Alexandra, toi qui accapare mes pensées.

Murgne s’en retourna vers Anthalys. Avec dans son esprit un sentiment mitigé , heureux d’avoir un être à aimer et triste de le quitter sitot.

[Petit poste mais c'est juste pour le clore]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar


Messages : 121
Date d'inscription : 09/01/2010
Age : 27
Localisation : Dans ton dos... Mon(/Ma) mignon(ne)...

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
211/500  (211/500)
~ Don: Contrôle de sa chevelure, elle peut leurs donner n'importe quel forme et les faire bouger par eux même. Ils sont très résistant et peuvent soutenir de très lourde charge.

MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex) Mar 6 Avr - 23:59

Alexandra chercha encore un instant puis ne le trouvant vraiment pas elle baissa la tête s'enlaçant elle même dans ses bras, il était partis... Elle sentit un drole de sentiment l'envahir... Comme de la peine mais pas tout a fait... Par la suite elle remarqua un papier qui n'était pas sur son bureau, haussant un sourcil la capitaine se dirigea vers le meuble en bois puis attrapa la feuille pour enfin la lire. Elle y lu l'adresse de Murgen a Anthalys ainsi qu'un espèce de rendez vous qu'il lui donnait dans plusieurs jours sans doute pour se revoir et continuer leur discutions... Un sourire s'esquissa sur le visage d'Alexandra, elle sentit comme une hâte que se jour viennent et qu'elle puisse enfin revoir Murgen... Étrange il fallait le dire, c'était la première fois qu'elle ressentait sa, se qui est sure c'est que le jour venant elle se ferait belle pour le chevalier de son coeur...


_____________________________________

Post fini ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex)

Revenir en haut Aller en bas

Une vie peut tenir à peu de chose (pv Alex)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Quartier Populaire ~ :: Airship Station ~ :: Sleeping Forest -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit