AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyLun 8 Fév - 10:23

Drôle de titre pour un RP, vous ne trouvez pas? Et pourtant, nul ne sautait être plus indiqué. En effet, c'était bien le cri du coeur silencieux qui avait secoue de fond en comble, mais surtout en fond puisqu'il l'avait gardé pour lui, Lilian Awyn lorsqu'il avait appercu le miracle végétal dépassant timidement depuis un toit.

Etant un parfait inconnu des joies de la ville, il avait la forte tendance à la fuir. Parce que ville équivaut à gens, donc foule, bruits, bousculades... Ca faisait beaucoup de points négatifs, tout ca pour respirer un air à la purété encore à démontrer, ou bien faire du leche vitrines pour faire plaisir aux marchands qui ne vous jettent des regards aguicheurs non pas pour vous mettre dans leur lit, malheureusement, mais plutôt pour vous vider les bourses ( non, pas celles là j'ai dit). Le tableau était joyeux, et pas très motivant à ses yeux.

Sauf que voilà, ça faisait déjà un petit moment déjà qu'il avait opté pour la vie urbaine, et il se rendait compte qu'il y avait des quartiers qu'il ne connaissait que de nom, et encore, il lui arrivait de mal le pronnoncer. Ca l'affichait mal, surtout si, par un coup du sort un jour il devrait un jour aller faire une course là bas. Alors, puisant en lui toute la volonté et sa bonne humeur, il enfila un sarouel de toile brun, un débardeur blanc, choppa un bonnet large dans lequel il calla ses cheveux, et partit à l'aventure (compagnons, je suis partit vers l'ho//SBAAAF//).

Vivant dans le quartier populaire, il en avait alors fuit l'animation et les rues, partant plutôt explorer le quartier aristocratique. Là bas, tout n'était que luxe, fastes, argent ostentatoire, bonheur financier... dédain, mépris, regards à la limite du moqueur pour cet homme à la mise si... peu riche dans le fond. Lilian commenca rapidement à déprimer. Les batiments étaient, certes, magnifiques, mais à ses yeux, rien ne pouvait remplacer la construction complexe, et pourtant si simple, des ramifications de la nature. Tout était or, nacre, argent, mais lui, il commencait sérieusement à avoir le mal du pays. Et c'est là que, soudain... non, impossible... Il cru appercevoir des feuilles, un début de branches...Non....
OUI! DES AAAAAAAAAAAARBRES!
Et nous y voilà. Soudainement transporté par une bouffée d'espoir, Lilian ne se souvint même pas de comment il fit pour atteindre les jardons suspendus, et le pied de ce qui ressemblait le plus à un arbre, sans doute que si on avait eu un chronomètre sous la main, on aurait plu établir qu'il existe encore des gens capables de rabaisser Usain Bolt au rang de grand mère asmathique et unijambiste de surcoît.

C'est ainsi que Lilan se retrouva assis, dos à un arbre dans le jardin suspendu, une expression de parfait bonheur sur le visage. Certes, ces arbres étaient tout maigrichons, et ils ne parlaient même pas, ils avaient l'air domestiqués, rachitiques et rangés au simple rang de décorations pour riches oisifs, mais bon sang de bois, c'étaient des arbres!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMer 10 Fév - 16:45

Après les derniers événements survenus à Bikanel, Nagaru n'avait pas eux d'autres solutions que de fuir la ville. Ho, il aurait pus y rester, mais il était sur de s'être fait remarquer pendant la fuite de son manoir et il n'avait aucunement l'intention de se faire avoir une deuxième fois par des soldats de l'empire. Après son atterrissage d'urgence plutôt raté, il avait passé un peu de temps à apprendre comment fonctionnait son nouveau corps. Par après, il avait profité du couvert de la nuit pour se rendre jusqu'au dock. Une fois sur place, trouver un Airship transportant des marchandises c'était révélé n'être qu'une formalité. La difficulté avait été de trouver une caisse non scellé dans laquelle il avait pus s'infiltré afin de faire le voyage clandestinement.

Couché en boule dans une caisse remplie d'engrais, Nagaru s'était mis en mode veille, espérant ainsi pouvoir conserver un niveau d'énergie suffisant pour s'éveiller à la fin du voyage. Finalement, lorsque ses capteurs le ramenèrent à lui, il comprit que le voyage était finit. Il ne lui restait plus qu'à attendre qu'on ouvre pour qu'il file. Il n'avait bien entendu, aucune idée d'où est-ce qu'il allait être, mais les sacs d'engrais avec lequel il avait fait le voyage lui laissaient présager à une ferme ou tout du moins un endroit plutôt campagnard.

Un craquement le sortit de ses pensées, un faible rayon lumineux s'infiltra par le coin de caisse qu'on venait de soulever. Le robot se prépara, il s'accroupit, prêt à sauter. L'ouverture s'agrandit encore un peu, la moitié de la caisse était ouverte. Nagaru était impatient. Il voulait sortir, savoir où il était et surtout, retrouver des alliés, car seul, il se savait sans grande chance de survie. Le levier métallique utilisé pour ouvrir le couvercle de bois réapparu, il s'installa et dans un mouvement précis et assez puissant il fit céder le couvercle qui tomba. Sparky sauta.

Il atterrit sur ses quatre pattes sans aucune difficulté. Ses grands yeux observèrent un moment les alentours. Il se trouvait dans un entrepôt. Plusieurs caisses d'engrais et de d'autres produits pour plantes étaient empilées par ci par là. Il n'eu aucune difficulté à trouver la sortit. Une grande porte pour véhicule était ouverte, permettant le transfert des caisses à l'intérieur. Il se mit à avancer dans sa direction lorsqu'il remarqua que son ombre s'était tout d'un coup largement agrandit. Jetant un regard derrière lui, il se retrouva face à l'employé qui venait d'ouvrir la caisse.


-Saleté de parasite!

L'homme se baisa pour l'attraper mais Nagaru ne l'entendait pas de cette oreille. Il sauta par en avant, évitant ainsi l'assaut et se mis à courir. Ha non! Il venait tout juste de s'enfuir des mains de l'empire, pas questions de tomber dans celle d'un employé de ferme! En moins de temps qu'il ne faut pour le dire, il sortit à l'air libre. Il croyait alors qu'il allait se retrouver dans un village ou une petite, mais pas sa! Des maisons immenses et riches s'étendaient à perte de vue. Il était en plein centre ville! Cela dit le temps n'était pas au questionnement. Devant lui, des escaliers semblait s'élever dans le vide, il saisi cette chance et monta. Derrière lui il entendait toujours l'employé qui tentait de l'attraper. Jetant un coup d'œil, Sparky remarqua que ce dernier c'était saisi d'un balai. Ses pattes glissèrent. Recouvrant son équilibre de justesse, le robot continua sa course. Alors qu'il trouvait ses escaliers sans fin, il arriva au sommet.

Des jardins, voilà le pourquoi de l'engrais. Nagaru continuas un temps tout droit puis, à un croisement il prit à droite. Passant derrière un bosquet, il y sauta et ne bougea plus. L'employé passa, continua son chemin et disparu à un second croisement. S'il aurait pus, Sparky aurait soupiré. Il ne sortit de sa cachette qu'après un temps. Ne sachant pas où il se trouvait, il commença à se promener, tentant de trouver par la même occasion une sortit. Après un temps, alors qu’il continuait son avancer parmis les plantes, ne désirants pas prendre les chemins préparé à cet effet, il se retrouva à nouveau face à quelqu’un. Il n’avait pas pris garde était sortit d’un buisson juste devant l’inconnu. Inconnu qui semblait plutôt heureux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMer 10 Fév - 17:45

Il ne savait pas trop combien de temps il était resté là, sous son arbre, assis en tailleur, avec pour seule occupation de laisser ses pensées vagabonder loin, et très près de lui en même temps. Il se savait capable de rester là dessous du matin jusqu'au coucher du soleil sans même prendre conscience du temps qui défilait et de son propre corps, et pour cause, une fois ça lui était arrivé. Son père était partit chasser, et il avait terminé ses tâches de la journée, ils avaient assez de fruits pour tenir pendant une semaine, la citerne d'eau était pleine, le potager bien entretenu, toutes les mauvaisses herbes et pucerons ayant étés impitoyablement chassés de ces terres à jamais interdites pour eux, et la pile de bois qui s'entassait contre le mur de la cabane lui arrivait à hauteur de torse. Une journée parfaite, avec rien à faire, rien à réparer, que demander de mieux?

Rien, sans doute rien. Le jeune Lilian était alors partit se promener, sautant d'arbres en arbres, s'amusant à courser les écureils sans la moindre chance de victoire, juste pour le plaisir de courir et de sentir le vent sur son visage. Au bout d'un moment, il s'était arrêté, hors d'haleine, et s'était callé dans la fourche d'une branche, admirant les rayons du soleil jouer et transpercer doucement les feuilles de cet arbre sans âge. Et en moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire, Lilian n'était plus vraiment là. Les écureils s'en étaient d'ailleurs bien rendus compte, il y en a même qui étaient grimpés sur ses jambes pour voir si leur compagnon de jeu voulait bien daigner remarquer à nouveau leur présence pour aller jouer à chat, mais il n'avait pas parrut y faire attention. Et soudain, il s'était tiré de ses pensées en entendant la voix de son père appeler son nom, avec la pointe d'exaspération qui lui apprenait que ca faisait sans doute un bon moment qu'il le cherchait, la gorge désséchée et l'estomac aussi vide qu'un puit sans fond.

Depuis ce moment, il avait appris à faire attention à ne pas trop déraper lorsqu'il se trouvait un endroit confortable et à proximité d'un zeste de nature. La ville n'était pas comme la forêt, et il eut été stupide de se faire embarquer par un policier ou quelquonque autre représentant de la loi en passant pour un illuminé, un malade, un fou ou un sans-abri, aucune de ces options mentionnées précédement n'étant très appréciées.

Ce qui le tira de ses pensées furent les élucubrations furibondes d'un homme qui était visiblement jardinier, et qui était passé à côté de lui armé d'un... balais apparement, tout en pestant contre les parasites, et autres bestioles. Lilian n'avait pas l'air d'avoir affaire à un ami des bêtes. Etrange. Surtout que vu le quartier, trouver des animaux errants lui semblait assez difficile. Un arbre passe encore, il y en a encore qui se souviennent du rôle de la nature dans leur vie, et surtout sur leur moral, ne dit-ont pas après tout " se mettre au vert"?

Il observa quelques intants le bonhomme courir, amusé par le spectacle, puis s'en retourna à son arbre. La cure végétale. Il avait bien fait de sortir de son trou, il n'aurait jamais pu trouver ce coin sinon.
Un bruit de fourrés attira son attention. Les vieux réflexes obligent, il se tendit légèrement, mais se rasséna vite fait. Le seul prédateur qu'il pourrai ttrouver ici, ça serait un chat. Et encore, il fallait être optimiste. Regardant dans la direction d'où venait le bruit, il ne fit pas un bruit. Les chats étaient assez sauvages, il avait peu de chances d'en voir un, mais qui sait, l'espoir fait vivre...
Soudain, un ... truc bleu sortit du dit buisson. Lilian fronca les sourcils, trouvant la couleur assez atypique pour un animal, avant de se rendre compte que c'était en réalité un robot. C'est dingue ce qu'on peut faire de nos jours.
Allez savoir pourquoi, il sourit doucement, et déclara calmement:

-Coucou toi, qu'est ce que tu fais là?

C'était stupide... Pourquoi il parlait à un robot lui? Bof, on a bien tous vu des gens parfaitement sains d'esprit se taper la causette avec leur chat, ou bien des pauvres âmes innocentes traiter de tous les noms leur ordinateur en le secouant au risque de le casser irrémédiablement lors d'un disfonctionnement entraînant la perte irrémédiable d'un RP qui avait pris trois heures à être tapé alors pourquoi pas un homme qui dis bonjour à un robot bleu qui débarque comme une fleur sous son nez?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyVen 12 Fév - 17:38

Nagaru se tenait là, devant l’inconnu. Ce n’était vraiment pas malin. Il cherchait à fuir les ennuis et voilà qu’il tombait à nouveau sur un humain parce qu’il n’avait pas fait attention à où il allait… Un instant. Ne venait-il juste pas de considérer cet inconnu en tant qu’humain? C’était normal puisque s’en était un, mais de penser ainsi, en tant que robot. L’esprit de nagaru compris alors qu’il pensait désormais en tant que tel. Il ne se disait pas, c’est un homme ou c’est une femme, juste un humain, créature supérieur à lui, simple androïde. Avoir su que transférer son esprit dans le corps de Sparky sans avoir préalablement effacé le programme allait causer ce type de réflexion, Nagaru y aurait pensé à deux fois avant de lancer el programme. Mais bon, avait-il vraiment eu le choix?

Sortant de cette réflexion qui n’avait pas vraiment lieu d’être dans le moment présent, Sparky, car désormais il l’était, fixa son regard à celui de l’inconnu. Est-ce que ce dernier allait le prendre pour un simple animal, ou un petit monstre pas vraiment dangereux? Ou encore allait-il comprendre qu’il était un robot? La deuxième possibilité donnait envie à Nagaru de partir, mais il ne pouvait se le permettre. Son œil droit était fait comme le second, à l’exception qu’à l’intérieur même de l’œil, de sorte que seul Sparky puisse le voir de la même façon qu’il voyait tout le reste, ses capteurs lui indiquaient son niveau d’énergie. Au total, il possédait dix barres de niveau. Quatre vertes en hauts, suivie de trois jaunes et de trois rouges. En ce moment, ses capteurs lui indiquaient qu’il se trouvait à sa deuxième barre rouge. S’il ne trouvait pas bientôt une source d’énergie, sa fuite n’aurait servit à rien. Et quel était le meilleur moyen d’en trouver une rapidement? Tout simplement de s’informer auprès de quelqu’un qui vivait dans le coin.


-Coucou toi, qu'est ce que tu fais là?

Les paroles de l’humain le sortirent de ses réflexions. Heureusement d’ailleurs car il aurait pus y rester encore longtemps. Ne voyant pas trop d’autre solution dans l’immédiat, Sparky s’assit de la même façon que tous les animaux à quatre pattes. Peut-être allait regretter ce qu’il allait faire amis en même temps, il savait que qui ne tentait rien, n’avais rien.

-Bonjour. Je fuis l’homme au balai.

Bien qu’il ne le démontra pas, Nagaru fut surpris. C’était la première fois qu’il utilisait sa nouvelle voix et l’entendre était étonnant. Il cligna des yeux, se forçant à ignorer se fait assez dérangeant. Ce n’était pas le moment, il avait répondu à l’inconnu alors il lui fallait surveiller sa réaction pour savoir s’il pouvait lui faire un tant soit peu confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyVen 12 Fév - 23:06

Le robot parut hésiter... C'est stupide, un robot, ca peut pas hésiter. Ca a pas de sentiment un robot, ca se saurait sinon depuis le temps... Ca ne pouvait être qu'une impression... Un réflèxe d'homme à chercher des sentiments et des réactions humaines dans tous ses rapports à une entitée animée face à laquelle il est confronté. Oui, ca devait être ça... Un robot n'hésite pas. Un robot, ca analyse, ca déduit et ca agis... Même pas un tout petit peu de fantaise? Que c'est triste >< Oui, c'était plus fort que lui... D'un côté, des raisonnements purement logiques et completement dénués de toute émotion, "fantaisie", ou idiotie illogique liée au raisonnement humain était assez difficile à apréhender. Un peu effrayant aussi... Un peu beaucoup même. Lilian changea de position, allongeant une jambe devant lui, tout en gardant l'autre repliée sous lui. Ca faisait un moment qu'il n'avait pas bougé, ses membres étaient tout engourdis.

Soudain, contre toute attente, la miniature... lui répondit! Oui, je sais, ça fait très con dit comme ça, et pourtant, on peut dire qu'il avait été plus que surpris. D'ailleurs, il ne semblait pas être le seul à l'être. Ca aussi c'était pas possible. Comment un robot pourraît petre surpirs parcequ'il a parlé? C'est complètement... Contre nature? ... --", vous le comprenez quoi. C'était pas normal. Y avait un truc bizzare. Et puis, un robot ne dirait pas "L'homme au balais" quand même... Ca faisait tellement... Enfantin. Oui, un enfant aurait dit ça.

-Le jardinier?

C'était pour ça qu'il avait l'air furieux en passant tout à l'heure... Les jardiniers semblaient être une espece assez possessive. Ils détestaient voir des animaux de tous poils, ou en l'occurence, métaux, sur leur territoire, chose, qui, d'ailleurs, aux yeux de Lilian était une hérésie totale et affreuse. Depuis quand il n'y avait pas d'animaux dans un milieu na-tu-rel? Rien que pour ça, il avait bien envie de se mettre du côté des animaux et des opprimés.

-Alors reste pas au milieu du chemin, viens là.

C'était une proposition comme une autre.
Lilian avait finalement décidé, et ce contre toute attente, de ne pas tenir compte des bizzareries proposées en ce moment. Patience, les lumières de la compréhension finiraient forcément par l'éclairer à un moment. Et si elles ne venaient pas, pauvre petit être obscur qu'il était, et ben tant pis pour lui, il aurait au moins une bonne raison de rire lorsqu'il n'en aura plus d'autres. Il avait déjà du mal à réagir lorsqu'il parlait avec une personne normale, alors si en plus il devait composer avec un robot bleu qui parlait et qui était surpris de ce fait, il ne pouvait pas s'en sortir. Alors il avait décidé de le traiter comme quelqu'un. Pas un adulte, parce qu'avec la taille, ca serait pas possible, et qu'il était tout mignon, et bleu, bref, que des attributs qui faisaient de moins en moins penser à une personne dans la force de l'âge, mais plus à un enfant égaré. C'était idiot de traiter un robot comme une personne? Et puis zut! Il n'y avait personne pour le juger ou se moquer de lui, mis à part lui même, alors zut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyLun 15 Fév - 15:52

-Le jardinier?

Pourquoi est-ce qu'il répétait ce qu'il venait de dire. Oui le jardinier... Non, ce n'était pas ce qu’il venait de dire. Ses propres paroles étaient l’homme au balai. Génial, non seulement il avait changé de voix, ce dont il aurait pus s’attendre, mais en plus sa façon de parler était rendu celle de son robot. Ses pensées, bien que venant de lui était modifier par les circuits de Sparky et ressortait en langage digne d’un enfant. Nagaru regrettait un peu d’avoir ainsi créé se robot. Mais d’un autre côté, avec cette façon d’agir éloigné de ce qu’il était vraiment, qui pouvait le retrouver? Cette pensée était un vrai prix de consolation.

-Alors reste pas au milieu du chemin, viens là.

Nagaru hésita un instant. L’inconnu c’était certainement rendu compte de l’accent électronique de sa voix et qu’il ne bougeait aucunement la bouche lorsqu’il parlait. Mais il l’invitait à ses côtés. Peut-être est-ce qu’il ne craignait pas les robots? Se serait l’idéal car tomber sur quelqu’un détestant la technologie et donc leurs représentants aurait été une très mauvaise pioche pour lui. Refoulant ses légères craintes, en cas de problème il fuirait et puis c’est tout, Sparky se leva et alla s’assoir aux côté de l’humain. Ainsi, si jamais le jardinier venait à repasser il en le verrait pas. Une fois installé il remercia l’inconnu.

-Merci à vous.

Après cela, Nagaru ne savait plus que dire. Il pouvait bien poser directe sa question, mais cela paraîtrais mal, non? Le mieux était de faire la conversation avec le jeune homme et ainsi de pouvoir apporter sa question sans trop qu’il y paraisse. Alors par ou commencer? Nagaru ce dit alors que la meilleure façon était d’y aller par le chemin le plus simple, de plus, à bie ny regarder l'autre semblait sympathique. Assez même, pour que l'esprit de Nagaru es envie de lui faire confiance.

-Je m’appelle Sparky, et vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyLun 15 Fév - 16:36

Décidement, la situation était vraiment... Etrange. Oui, ca devait être le terme, étrange. Recapitulons: un robot bleu avait débarqué, décidé de lui parler, lui avait annoncé alors qu'il fuyait un jardinier, ce même jardinier que Lilian avait vu courir un peu plus tôt, et à présent, contre toutes attentes, ce robot le remerciait et venait s'assoir à côté de lui. Qu'un robot parle, d'accord, mais qu'un robot connaisse les bases de la politesse et les applique, ca, c'en était une autre... Lilian n'était pas trop au courant des avancées technologiques, mais il avait l'impression quand même qu'un robot aimable, c'est pas normal.

-De rien. Souffla-t-il doucement en regardant une feuille tomber paresseusement.

Au point où on en était, qu'il n'ouvre pas la bouche pour parler, ca n'était pas très dérangeant. Lilian fouilla dans ses poches, en sortit une sucette à l'orange, et enleva le papier enroulé autour.

-Tu en v... Oublie.

D'accord, c'était pas un robot normal, c'était même un truc anormal dont il aurait peut être se méfier, mais tout de même, il ne pouvait quand même pas manger, même des sucettes à l'orange. Il ne fallait tout de même pas pousser. Nouvelle surprise, mais au point où on en est, on en fini blasé, l'"animal" se présenta sous le nom de... Sparky? C'était triste Sparky... Le nom d'un chien. D'un côté, c'était quand même mieux que R2D2 mais zut! Tous les chiens ne s'appellaient pas Médor quand même!
Alors qu'il s'apprêtait à lui répondre, un "Enfin je te tiens"! Retentit juste à côté d'eux.
Lilian leva le regard vers le visage congestionné et furieux du Jardinier armé de son objet de pouvoir absolu, LE BALAIS. L'homme, jouissant du droit de vie et de mort envers tout ce qui se trouvait dans SON jardin, semblait bien décidé à en faire un tas de microprossesseurs encore fumants... A moins qu'il n'ait pas encore remarqué que c'était un robot, et non pas un animal, rongeur, chat saccageur, ou il ne savait quoi d'autre.

-C'est le mien, il s'était perdu.

L'homme sembla... interloqué, comme si il avait l'impression que ce n'était pas possible. Lilian lui décrocha alors un immense sourire en lui proposantune sucette (au coca celle là) et l'homme, déstabilisé par cette incongruité, une autre, qui se ressemble s'assemble il faut croire, battit en retraite en marmonnant un "que ca ne se reproduise plus" ou quelque chose d'approchant.
Attdant qu'il soit hors de port éed'oreille, Lilian dit alors:

-Je m'appelle Lilian, ravi de te rencontrer.

Il s'interrompit le temps de mordreun coup dans sa sucrerie et macher les morceaux de sucres.

-Qu'est ce que tu lui as fait pour le mettre en pétard comm ça?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMer 17 Fév - 17:58

Assit aux côtés de l’inconnu, Sparky ne bougeait pas. Du coin de l’œil il vit que ce dernier fouillait dans l’une de ses poches. Nagaru fut surpris de le voir sortir une sucette. Il avait rarement connu des adultes qui trimballait se genre de sucreries sur eux. Son étonnement augmentât encore lorsqu’il voulu lui offrir et qu’il se ravisa aux derniers instants. Son visage robotique esquiva un semblant de sourire. Le jeune homme avait du comprendre qu’il était un robot, à moins qu’il ne nourrissait simplement pas les animaux errants ? Peut importe, cette légère erreur avait permis à l’esprit de Nagaru de ce calmer. Sparky révéla cet état d’esprit en se couchant tel un chat, déposant sa tête bleu sur ses pattes avant.

-Enfin je te tiens !

Sparky redressa la tête d’un seul coup. Ah, misère ! Pourquoi est-ce que cet abrutit de jardinier était toujours là. Il en avait pas marre de lui courir après avec son balai ? Nagaru se jura que si jamais il tentait de le frapper il allait lui montrer de quel bois il se chauffait. Cela dit, il n’eu aucunement le besoin de bouger le moindre de ses mécanismes. Sortant une nouvelle sucette de ses poches, l’inconnu osa déclarer que lui, Nagaru Mikoto, était son animal de compagnie. Cela l’offensa, il faut l’avouer. Mais, ce plan, bien que très simple était parfait dans la situation présente. Alors pour appuyer les dires de son nouveau ’’maître’’, Nagaru ouvrit pour la première fois sa nouvelle bouche, révélant une fausse langue rose sans plus, puis, il miaula, tel un chat. C’était l’un des rares sons que le scientifique avait intégré dans le robot à sa création. Sons très utile lorsque Sparky devait se faire passer pour une vrai animal. Le mensonge fonctionna. C’est donc un peu confus que l’homme au balai repartit pour son hangar, marmonna des trucs comme quoi cela ne devait pas se reproduire. Cette fois, Sparky rigola légèrement à la manière des robots. Son visage sourit normalement et un léger rire électronique s’éleva dan les airs.

-Je m'appelle Lilian, ravi de te rencontrer.

Le robot reporta son attention sur le jeune homme. Lilian ? C’était assez jolie comme nom, original qui plus est.

-Qu'est ce que tu lui as fait pour le mettre en pétard comme ça?

Nagaru ne se voyait pas vraiment expliquer à Lilian qu’il avait voyagé clandestinement dans des caisses d’engrais pour arbres. Il y avait tout de même une limite à ses qu’il pouvait révéler à qui mieux mieux. N’empêche, le blondinet venait de lui éviter pas mal d’ennuis, surtout que vue son niveau d’énergie restant, Sparky n’aurait pas pus pouvoir courir encore très longtemps. Bon, il n’avait donc qu’à dire une partit de la vérité.

-J’ai été enfermé par accident dans une caisse transportant de l’engrais. Quand il la ouverte il ma découvert et pris pour un parasite.

Nagaru marqua une pause puis il reprit.

-Merci de m’avoir aidé. Je n’aurais pas aimé finir aux poubelles.

Bien, avec sa, il était quasiment impossible que Lilian ne comprenne pas qu'il était un robot. Ne restait plus qu'à voir sa réaction, à moins que comme il l'es pensé plus tôt, il avait déjà tout compris.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyJeu 18 Fév - 14:11

Sparky s'était allonge à ses côtés. Ca voulait bien dire qu'il avait un tant soit peu confiance en lui, non? Comme ça, il faisait vraiment penser à un animal... A quelques détails près, encore. Il en avait cottoyé suffisament pour savoir les reconnaître quand meme. Entre les écureils, les chiens, les chats et des félins d'une centaine de kilos de plus, oui, on pouvait dire qu'il s'y connaissait. Il s'y connaissait plutôt bien même. En revanche, c'était une buse totale en matière d'informatique, de mécanique, d'aéronautique et tout ce qui s'y apparentait. Oui, ca fait beaucop de lacunes, mais bon, on fait avec ce qu'on a, hein?

Lorsque le jardinier était arrivé, la bestiole (pas moyen de l'appeler l'animal, mais le robot, ca fait drôle quand même) s'était redresée, bien que ce ne soit pas surprenant. Lorsqu'il miaula à côt" de lui, Llian dut faire un gros effort pour ne pas sursauter, ce qui aurrait completement bousillé sa petite suppercherie, et qui les aurait mis dans la mer (//SBAAAAAAAF// Non mas ca va pas?! Parle bien!) les aurait mis tou sles deux dans l'embarras, alors par chance et par miracle de self control, il parvint à faire comme si un robot qui miaule était une chose parfaitement normal et habituelle. Trop fort Lilian. Il faut avouer que mordiller sa sucette l'aidait à se contrôler. Oui, il était de ceux pour qui avoir quelque chose dans la bouche était un calmant. A votre avis, pourquoi les enfants sucent leur pouce ou des sucettes, hein? Parce que ce même frottement déclanche la production d'endorphine!! Si si, c'est prouvé, véridique et avéré.
Bref, c'est la fin de la minute scientifique, retournons en à nos moutons. Ou nos chats. Ou nos robots... Raaaaah et puis zut! ><

"J’ai été enfermé par accident dans une caisse transportant de l’engrais. Quand il la ouverte il ma découvert et pris pour un parasite. "

Lilian rit doucement.

-Enfermé par erreur? C'est idiot...Mais c'est sûr que ton imitation d'un animal est très prenante.

Etais-ce une pointe d'ironie que l'on entendait dans sa voix? Qui sait... Peut être que oui, peut être que non...

"Merci de m’avoir aidé. Je n’aurais pas aimé finir aux poubelles."

Lilian lui sourit doucement.

-Tout le plaisir est pour moi. J'aime pas le gaspillage, et les jardiniers non plus donc bon...

Oui, il n'aime pas les jardiniers pour domestique la nature. On en devrait pas forcer les arbres à pousser où on veut, à pousser comme on veut. A ses yeux, c'était aussi insultant que de couper des arbres, de traiter un homme d'animal, ou un bijou de babiole. C'était rabaissant un point c'est tout. Ca ne se faisait pas, et puis voilà. On coupe pas les arbre,on ne les force pas à a être carrés, ronds, ou triangulaires à pointe en forme d'étoile, ou tout ce que le génie de la laideur humaine pouvait encore inventer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyLun 22 Fév - 15:54

Le jeune homme rit doucement à son explication. Faire la conversation ainsi plaisait énormément à Nagaru, cela lui calmait les nerfs. À force de toujours être pourchassé ou de s’imaginer l’être il y avait de quoi péter un câble et se, autant au sens propre qu’au sens figuré.

-Enfermé par erreur? C'est idiot...Mais c'est sûr que ton imitation d'un animal est très prenante.

Nagaru se demanda un instant si l’autre était sincère ou si ce qu’il disait était ironique. Mais est-ce que cela importait vraiment? De toute façon le rôle de robot qu’il jouait depuis un temps n’avait pas à si attarder.

-Tout le plaisir est pour moi. J’aime pas le gaspillage, et les jardiniers non plus donc bon...

Jetant un coup d’œil à Lilian le visage de Sparky sourit légèrement. Cet homme, qui semblait vraiment apprécier les arbres n’aimait pas les jardiniers? D’un certain sens c’était logique. Les jardiniers étaient toujours en train de forcer les plantes à pousser comme il le désirait, à tuer celles qui prenaient trop de place pour laisser les plus faibles pousser. Mais les véritables lois de la nature n’étaient pas ainsi. Les plus fort survivait, réduisant en engrais les plus faibles qui nourrissait donc la terre, qui donnait alors vie à une nouvelle génération qui elle aussi luterait pour sa survie. Un instant Nagaru ce demanda qu’elle était sa place dans cette lutte pour la survie? Pour l’instant il était toujours là et c’était le principal. Retournant son attention sur Lilian il répondit à ses commentaires.

-C’est mon maître qui ma intégré des sons d’animaux, afin que je puisse plus facilement passer inaperçue, bien qu’avec les connaisseurs sa ne fonctionne pas du tout…

La dernière partie de sa phrase était spécialement dédiée au jeune homme. Quand à l’autre, elle sonnait étrange pour Nagaru. Sparky considérait toujours son ancien lui comme son maître, alors que désormais il ne formait plus qu’un. Étrange, mais peu important. À nouveau calme, le robot se recoucha. Il n’allait plus être dérangé par ce jardinier désormais et il semblait n’y avoir que très peu de visiteurs. C’était souvent ainsi avec les parcs pour riches. Ils les faisaient construire pour y venir quelques fois et après, l’endroit devenait pratiquement désert car désormais considérés comme dessuait. Ce n’était qu’une chose stupide de plus à rajouter au genre humain. Et dire qu’il en faisait partit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMer 24 Fév - 14:42

Lilian continuait à être constamment surpris pas les mimiques que le visage du robot produisait. Il savait qu’il existait des gens fanatiques, maniaques du moindre détail, prêts à passer des jours, des années, des siècles si seulement c’était possible, à fignoler, passer, repasser encore et toujours, à la recherche de la perfection absolue, gommer la moindre imperfection, polir, lisser, et regommer ensuite. Pour eux, l’ennemi du bien n’est pas le mieux, c’est l’inverse qui se fait. Des savants, fous à ses yeux, auraient bien pu créer « l’être parfait », capable d’imiter à la perfection les comportements humains… Mais à ses yeux, on ne pouvait pas recréer les sentiments humains. Toutefois, si la copie était parfaite, cela valait il la peine de le différencier d’un être humain ? Puisqu’il réagissait comme un humain ? Après tout, la nature des rapports humains était foncièrement égoïste. C’était pour lui-même qu’il passait du temps avec les autres, si il en avait pas envie, alors il partait, tout simplement. Lilian n’était pas assez important pour intéresser les grands de ce monde, et entre petits, on ne fréquente que ceux qu’on désire. Et vous voulez connaître un grand secret ? Cela convenait à merveille à Lilian.

Il ne croyait pas en l’empire, pas plus qu’il ne suivait les idées des groupes résistants. Il était un électron libre qui s’attachait là où on voulait bien de lui. L’argent, le prestige, la richesse, il n’en avait rien à faire. Tant qu’il avait un arbre et de quoi se vêtir, il était heureux.

Lilian mordilla le bâton de sa sucette. Oui, elle était déjà finie. Les sucettes, c’était comme la vie à ses yeux. On la consomme sans y faire attention, et lorsqu’on se rend compte de sa saveur, il n’y en a déjà plus.

-Ton maître, hein…

La curiosité de Lilian fut titillée.

-Où est-il à présent ? Il doit te chercher, non ?

Le blond leva les yeux vers les frondaisons Silvestre qui les dominaient plus haut. Ses doigts tapotant son bâton pour le faire résonner. C’était idiot, le besoin de bruit. Toujours besoin de s’activer, tripoter une chose, en mâchouiller une autre, faire tinter un objet, ou tapoter le rebord d’une table. L’homme semblait destiné à être contre productif, à effectuer des tâches inutiles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptySam 27 Fév - 20:38

Un court silence parcourue l'air ambiant après sa réponse. Seul le bruissement des feuilles et la torture du bâtonnet de la sucette étaient audible. Un instant, Nagaru se remémora les jardins de la maison de ses parents. Les plantes y poussaient librement, sa rien pour les diriger. Seul un coin de ce mini parc se voyait interdit d'accès pour les plantes, ne laissant place qu'a un gazon vert et frais. C'était le coin réservé à la table de pique-nique, là où Nagaru avait passé une grande partie de son enfance à lire ses livres. C'est aussi qu'il jouait avec son père pendant les rares moments libres qu'ils avaient ensembles. Cette époque lui semblait plus qu'éloigné désormais. Il avait l'impression que plus d'un siècle s'était écoulé tellement tant de choses s'étaient transformés avec le cour du temps. Sparky cligna des yeux, la deuxième barre rouge d'énergie clignotât, signalant que ses batteries approchaient toujours plus du point critique. Cela ramena l'esprit du jeune homme à l'ordre juste à temps pour qu'il comprenne ce que Lilian lui disait.

-Ton maître, hein…

Le blondinet semblait se poser une questions à ce sujet. L'hypothèse de Nagaru fut confirmé en moins de deux, puisqu'il l'interrogea.

-Où est-il à présent ? Il doit te chercher, non ?


-Non, il ne me cherche pas.

Sparky leva la tête afin de regarder Lilian dans les yeux. Son visage robotique avait pris un certain air sévère, mais aussi légèrement mélancolique, comme lorsqu'un mauvais souvenir surgissait mais qu'on tentait de l'ignorer, de le mettre dans un coin de sa tête afin de ne plus y penser.

-Il est mort.

Pourquoi tourner autour du pot? C'était vrai, il était mort. techniquement parlant, ont considérait une personne morte lorsque son cœur cessait de battre et ses poumons arrêtait de respirer. Et c'était le cas, Nagaru avait vue son propre corps prendre feu et brûlé dans l'incendie causé par les hommes du l'Empire. Ce revoir ainsi, par les yeux d'un autre mourir était étrange et douloureux. Mais peut importait désormais. Son esprit avec survécu, bien à l'abri dans ce corps de métal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyDim 28 Fév - 10:29

La réponse du robot (?) résonna lourdement dans l'air, comme une condamnation, en l'occurrence déjà passée, outrepassée et révolue. Parler de mort était toujours assez... refroidissant. Ce n'était même pas le terme. Disons que ca laissait la porte ouverte au silence, au calme et à l'auto-réflexion, entités nullement présentes jusque là. A ses oreilles, le son du vent jouant avec les feuilles, et le piaillement oisif et charmant des oiseaux s'était paré d'une note plus grave l'espace d'un battement de cœur, comme pour rendre hommage à cette vie qui s'était éteinte.

-Désolé pour lui.

Il ne le pensait pas vraiment. Comment peut-on se sentir désolé pour un inconnu dont on ignore jusqu'au nom? C'était impossible. Ou du moins si ça l'était, ce n'était pas dans les cordes de Lilian. Il admettait être sensible, s'inquiéter pour les autres, bref, avoir un capital émotionnel assez conséquent, il ne pouvait quand même pas aller jusque là. Non, c'était plus pour Sparky qu'il s'inquiétait à présent. Oui, pour un robot. Mais un robot qui venait de lui afficher le regard d'une personne qui n'a pas encore totalement terminé son deuil. Et ce genre de regards, il ne les connaissait que trop. C'était une lumière éteinte qui hantait doucement le regard des gens, se montrant pudiquement, se dévoilant sans artifices, jusqu'au jour ordinaire où, enfin, on retrouvait l'interrupteur que cette douce et langoureuse pénombre avait installé dans le regard, et sommes toutes dans l'âme, les yeux en étant le miroir.

Indirectement, il disait être désolé pour le robot, et non pas pour son créateur dont il se fichait comme de sa première chemise. Le blond n'aimait pas trop faire des détours, seulement, certaines personnes le prenaient assez mal lorsqu'on affichait de l'inquiétude ou de la sollicitude à leur égard, orgueil mal placé sans doute, alors il empruntait des chemins détournés, tournait autour du pot.

Afin de rompre le silence qui s'était installé, il dit ensuite, avec un petit sourire heureux et inconscient, étant, certes, heureux, mais pas encore inconscient, juste qu'il voulait essayer d'alléger l'atmosphère.

-Alors, raconte moi d'où tu viens.

Parler de chez soi rendait, certes, mélancolique parfois, mais donnait également le sourire. C'était son chez soi, la part de son âme qu'on avait laissé là-bas. C'était notre aire, notre monde, notre île, notre petit jardin secret, et que sais-que encore d'autre. Tant d'expressions pour dire que c'était le lieu où notre cœur s'était réfugié, notre cœur sur terre à nous. Lorsque Lilian pensait à sa Forêt, ses arbres, son odeur, ses couleurs et sa quiétude lui manquaient, mais l'amour qu'il éprouvait pour ses lieux et qui en saturaient l'air le faisaient sourire et se sentir mieux. C'était un voyage au sein de soi même que l'on effectuait, et le manque que l'on en ressentait était le prix à payer pour l'effectuer. Mais en général, il ne se sentait jamais mécontent du trajet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMar 2 Mar - 18:14

-Désolé pour lui.

Sparky cligna des yeux. Comment pouvait-on être désolé pour quelqu’un que l’on ne connaissait pas? Bof, Lilian avait certainement dis sa par habitude, chaque fois que l’on parlait de mort, les autres se disait désolé, même lorsqu’il ne connaissait pas la personne. Peut-être était-ce une coutume dut au fait que l’on apportait sans le vouloir une sujet sensible. Mais même encore, l’excuse avait plus pour but de soulager sa propre conscience, comme pour se laver soit même après avoir entendu cela. C’était assez hypocrite comme raison, mais telle était la nature humaine non?

Malgré tout l’ambiance du lieu subit le choc du à cette révélation. Le silence c’était installer entre eux deux et rien ne semblait vouloir modifier la chose. Un moment, Sparky détourna la tête, mal à l’aise. Peut-être n’aurait-il pas du dire cela, mais non seulement il était trop tard pour revenir en arrière, mais en plus il aurait été illogique de ne pas le dire. Mentir à ce point si de la conversation aurait rendue tout le reste plus difficile et de toute façon, c’est Lilian qui avait posé la question. Ont ne posait pas de question si on en craignait la réponse. Après un temps, le blondinet repris la parole. Sa voix était redevenue normal et son sourire s’étalait à nouveau sur ses traits fins.


- Alors, raconte-moi d'où tu viens.

Le robot fronça ce qui lui servait de sourcils. Raconter son passé? Non, sa il en était hors de question! Mais d’un autre côté, il avait vraiment besoin d’un coup de main et il devait se l’avouer, son interlocuteur l’intriguait. Nagaru prit donc la décision de parler d’où Sparky venait tout en ce disant qu’après il pourrait certainement renvoyer la question à Lilian. Bien entendu, certain fait n’allait pas être vrais et d’autres modifiés, faire le contraire serait tout simplement stupide.

-Je suis née dans le laboratoire de mon maître. Il faisait des recherches pour améliorer des moyens de transport comme les racers ou les airs trecks. Ce sont de ses recherches personnelles que je suis née. Il avait besoin de quelqu’un pour porter son courrier.

Pas mal. Il ne c’était pas trop éloigné de la vérité. De plus, pour mentir il n’avait qu’a bloqué ce qui lui servait de signaux nerveux pour qu’aucune expression de malaise n’apparaisse. Après un moment il tourna sa tête vers Lilian.

-Et vous? D’où venez-vous?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMar 2 Mar - 19:07

-Porter le courrier? Ça aurait été plus simple si il t'avais équipé de mains, non?

Il n'y avait nulle méfiance, soupçon ou critique dans ses propos. Juste de la curiosité polie. Sans doute y avait il une logique profonde dans le fait qu'un être conçu pour portait possède une forme animale. Seulement, cette logique lui était inatteignable. A moins que ce ne soit un ancien passionné qui se faisait à présent bouffer par les vers... Un de ceux qui pouvaient dépenser tout leur argent pour des statuettes représentant les héros de leur histoire favorite, qui connaissaient la moindre virgule, le moindre apostrophe de travers, et qui débattaient pendant des heures sur un point de rhétorique obscur, sur une imperfection, qui, dans leur bouche s'ornait de tous les accents du fait exprès. Ces homme étranges et presque un peu effrayants parfois, qui avait décidé que le continuum espace-temps se déchirerait de manière irrémédiable si sa création n'avait pas l'apparence d'un être vivant, ou vivant ailleurs, pas sur cette planète. Loin, c'était ça. Très, très loin. Peut être dans le pays des rêves, des merveilles ou des cauchemars, qui sait... Pas lui en tout cas. Quelqu'un peut être... Enfin, dans le fond, ou sur le dessus, à quoi bon se casser la tête à chercher, hein? Autant ne pas le faire. Moins fatiguant. Plus amusant aussi. Les surprises, même les tristes, c'est meilleur pour l'existence, même si c'était néfaste pour le cœur.

"Et vous? D’où venez-vous?"

Lilian sourit. D'où il venait? A partir de quel moment devait il commencer? Devait il lui en parler aussi... Dans le fond, qu'est ce que ca pouvait faire de parler de sa vie à un étranger? Rien, rien du tout. Lilian n'était personne, n'existait aux yeux de personne, et sa vie n'était pas assez mouvementée pour risquer de lui attirer le moindre ennui à la sortie.

-De la forêt de Nabudis. J'y suis né et j'y ait grandit avec mon père jusqu'à une période très récente. Le moment de sa mort en fait.

Il n'avait pas l'air endeuillé par cette disparition. Il en parlait comme d'un évènement un peu triste qui avait du se passer, et qui l'avait fait, avec, et surtout sans l'avis des principaux intéressés. Comme la pousse d'un arbre, ca faisait partie du cycle naturel des choses, et il savait que son père était mort heureux. Fin de l'histoire, du moins de la sienne.

-N'appréciant pas outre mesure la solitude, j'ai décidé de m'installer ici... Même si voir des arbres et avoir des rapports simples avec les gens me manque.

La ville rendait fou, complètement fou. Les gens devenaient des machines, incapables de créer, incapable de penser, savoir, réfléchir. Ils absorbaient la bouillie informe de semblant de connaissance de la part de ceux qui en faisaient ce qu'ils voulaient, demandaient, réclamaient encore et toujours alors que des gens crevaient à côté d'eux. Et dans tout ça, dans ce panier grouillant de serpents qui se mordaient la queue pour manger la place de l'autre, il y avait des âmes pures, des gens de ceux qui donnaient sans volonté de retour, de ceux qui souriaient, riaient, écoutaient le vent. De ceux qui n'avaient pas oublié à vivre.
Non, vraiment, la société humaine était bien trop complexe, un peu trop puante aussi. Un arbre valait mieux. C'est bien un arbre. C'est beau, solide, droit et franc. Tout le monde devrait être ainsi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyJeu 4 Mar - 22:52

-Porter le courrier? Ça aurait été plus simple s’il t’avait équipé de mains, non?

Un léger sourire moqueur naquit sur les lèvres du robot. Oui, c’était vrai. Dans des conditions normales, un robot messager aurait été plus performant avec des mains. Mais voilà, les conditions dans lesquelles Sparky avait été fabriqué n’avaient rien d’ordinaire. Le but de Nagaru était de créer un robot agile, pouvant porter le courrier important mais principalement des pièces de grandes importances tout en étant libres de ses mouvements. C’est pourquoi il avait pensé à la poche ventrale. Ainsi, le messager transportait le matériel sans risque de l’abimer, de le perdre ou tout simplement de se faire remarquer en attirant l’attention sur lui. Ajouté à sa le fait que le jeune homme n’avait vraiment eu aucune envie de devoir fabriquer un robot apte à se faire passer pour un humain, ce qui impliquait l’apparence, la faible faculté de déplacement, les mimiques complexes, le vocabulaire riche et bien d’autres. Sparky s’assit, désirant expliquer l’absence de ‘’mains’’ mais il attendit, car Lilian répondait à sa propre question.

-De la forêt de Nabudis. J'y suis né et j'y aie grandit avec mon père jusqu'à une période très récente. Le moment de sa mort en fait.

Le blondinet marque une pause avant de reprendre. Il semblait prendre cet événement comme une fatalité ou encore comme quelque chose de parfaitement naturel.

-N'appréciant pas outre mesure la solitude, j'ai décidé de m'installer ici... Même si voir des arbres et avoir des rapports simples avec les gens me manque.

-Des rapports simples…

Ainsi prononcé, Sparky semblait se répéter les mots pour tenter de les comprendres. Pourtant il n'en était rien et le léger rire qu'il émit le prouva. Il est vrai que vivre en ville était totalement différent que dans un coin plus rural. Ce qui avait fait rigoler Nagaru était surtout le fait que l’on pouvait prendre à double sens ces derniers mots. Comme quoi parler avec un robot n’était pas considéré comme un rapport simple. Baissant la tête, Sparky dépose l’une de ses pattes avant sur son ventre. La porte camouflée de sa poche ventrale s’ouvrit. Divisé en deux petits étages, telle une armoire, l’intérieur se révélait vierge de toute peinture et totalement lisse. L’endroit était isolé contre l’électricité pour qu’en situation de surchauffe ou encore si Sparky se servait de ses réserves pour se défendre, le coli ne soit aucunement endommagé. La seule chose visible dans le compartiment était une plaque ronde situé au fond, sur ‘’l’étagère’’ du haut. Derrière cette plaque ce trouvait en fait la un fil avec laquelle le robot pour recharger ses batteries.

-Voilà pourquoi mon maître ma créé sans mains.

Nagaru s’arrêta là. N’était-il pas en train de trop en dire à cet étranger?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyVen 5 Mar - 16:33

Le petit robot se révéla en fait plus creux que ce qu’il n’y paraissait. Lilian s’en vit surpris. Par conservatisme biologique, il avait pensé que son « ventre » serait plein… De quoi, il ne savait pas. Des composants, des vérins, des engrenages, des poulies, des joints ou il ne savait pas quoi d’autre encore, mais en tout cas pas une plaque de verre et… du vide. Oui, juste du vide, et rien d’autre. Et pourtant, c’était bien utile, le vide. Parce qu’on pouvait le remplir, c’était bien son but premier d’ailleurs. Faire le vide pour le remplir. Lilian avait pensé que le robot avait été conçu dans le but d’être un auxiliaire de laboratoire. Il pensait qu’il servirait à aider pour des manipulations, qu’il porterait des messages vocaux ou écrit d’un bureau à l’autre… Mais apparemment, c’était dans une autre visée que Sparky avait été conçu.

-C’est sûr que c’est plus discret comme ça.

Il devait avoir été fait pour transmettre discrètement des messages, d’un collègue à collègue, pour une amante interdite ou il ne savait pas quoi d’aitre encore, mais en tout cas, il ne voulait pas que son message, ou de petits objets, soient interceptés. On pouvait aussi comprendre son apparence presqu’animale.
Sous ses airs nonchalants et un peu arriérés, Lilian savait se servir de sa tête. Seulement, il ne le montrait pas, par amour du secret et par prudence. Lorsqu’on voulait abattre quelqu’un, on ne s’attaquait pas au plus faible, au plus idiot ou au plus fort, non. On attaquait le plus intelligent en premier. Sans oublier que si on le prenait pour un simple d’esprit, on ne tentait pas de se servir de lui, sauf pour des tâches simples et sans conséquences, et donc en général peu fatigantes. Lilian pouvait donc laisser traîner ses yeux et ses oreilles un peu partout sans qu’on lui en prenne rigueur. Et il en apprenait bien plus que s’il était venu demander. C’est bien plus simple comme ça, n’est ce pas ? Il n’importune pas les gens en venant chercher un complément d’informations, et il finit par savoir ce qu’il veut. Tout le monde était content.
Lilian était quelqu’un de serviable.

De là à savoir si il allait juger quoi que se soit, se dire que si il voulait cacher quelque chose, si il ne voulait pas que ses messages soient lus par des personnes indiscrètes, c’était par ce qu’il avait des choses à cacher et qu’il était forcément un hors la loi. Lilian n’était pas quelqu’un de résolument méfiant, et à ses yeux, n’importe qui avait des choses qu’il préférait qu’elles restent dans l’ombre, du moins pour un moment.
Et puis, il était en repos là. On le payait pour rester sur le qui-vive et se méfier de tout. Agir de manière contre nature ne le dérangeait pas dans la mesure où ça faisait partie de son devoir. Mais en attendant, il profitait d’être dehors et oisif pour être ouvert, agréable, et peut être un peu naïf envers les autres.
Lilian s’étira un moment. Rester assis dans l’herbe, c’est bien, mais au bout d’un moment, les muscles demandent à être ré irrigués.

-Au fait, tu fais quoi maintenant ? Tu « vis » quelque part ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyLun 8 Mar - 17:13

-C’est sûr que c’est plus discret comme ça.

Sparky approuva silencieusement. Il devait se calmer. D'accord il n'avait pas véritablement parlé à quelqu'un depuis des mois mais est-ce que c'était une raison pour dire tout et n'importe quoi au premier venue? Non. Pendant un instant, il resta assit, pensif. Que devait-il faire maintenant? Il ne le savait plus trop. Son esprit tentait d'éviter la question, de fuir. Il ne voulait pas rester concentré sur se sujet et chercher une réponse qui n'était pas évidente. Si cela avait été le cas, il y a déjà longtemps qu'il n'en serait plus là dans son cheminement. Fuir n'était pas une solution, loin de la, sa ne faisait qu'augmenter le problème, grossissant le problème, de sorte que l'esprit en venait à se dire que trouver une voix de sortit relevait de l'impossible, ajoutant donc s'en cesse la difficulté de concentration et l'envie de se poser le problème. C'était un foutu cercle vicieux dans lequel il s'était embourbé.


-Au fait, tu fais quoi maintenant ? Tu « vis » quelque part ?

-Non. Je vais et je viens... Je ne fais plus rien.

Et cela l'enrageait. Il ne pouvait pas se permettre de resté là, assit à ne rien faire un instant de plus. Autant avouer que l'Empire l'avait vaincu sans avoir à lever le moindre petit doigt. C'était hors de question. Ses plans s'étaient révélés parfait, il en était désormais la preuve formel, alors il ne pouvait se permettre de ne rien faire alors que ses confrères combattait toujours, à partir de leurs ordinateurs et autre gadgets inventés par leur soin contre l'empire. D'un coup, Sparky se leva sur ses quatre pattes. À l'intérieur de son œil droit, sa deuxième barre d'énergie clignotait de plus en plus. Il fixa un instant le blondinet dans les yeux avant de lui demander ce qu'il voulait.

-Peut-u m'aider? Je cherche une source d'alimentation assez puissante pour me recharger, mais je ne connais aucunement les lieux...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMar 9 Mar - 9:39

Le ton sur lequel il avait prononcé ces mots trahissait clairement de la frustration... Un robot frustré, on aurai tout vu. Décidément, plus ça allait, plus il ce disait que "Sparky" n'était pas normal. Pas un robot normal. Il avait eu la preuve en images que c'était un robot, mais est ce que les robots parlent? Certains, oui, mais peut on avoir une conversation avec eux? Parler de tout et de rien, mentir à un autre humain? Est ce qu'un robot peut rire? Plus ça allait, plus le blond était déstabilisé par l'attitude de l'animal. Oui, l'animal, robot semblait manquer un peu de profondeur comme terme. Mais en même temps, ce n'était pas un animal bon sang! Mais pas un robot! Alors c'était quoi?! Voilà que Lilian commençait à s'agacer. Il avait l'impression de passer à côté de quelque chose, sans pour autant réussir à mettre le doigt dessus, et c'était très, très frustrant. Cependant, il ne montrait pas son agacement, conservant son sourire aimable et rêveur, tout en mâchouillant l'air de rien le bâton de sa sucette.

Lorsqu'il n'était pas en confiance, Lilian était pire qu'un mur pour ses interlocuteurs. Rien ne transparaissait de sa façade, rien ne pouvait transparaître, même pas un indice, même pas une petite miette pour mettre sur la voie. De ce fait, beaucoup de personnes pensaient que Lilian était un simple d'esprit, gentil, oh ça oui, mais un peu attardé sur les bords. Qu'ils pensent ce qu'ils veulent, lui il s'en fichait. Ce n'était pas le regard des autres qui allait le faire avancer, et il s'en fichait royalement. Qu'ils le sous estiment si ça les chante, à la fin, c'est lui qui gagnerait, à la surprise de tous.
Quand son visage n'affichait rien de ce qu'il ne voulait pas qu'on voie, c'est que son cerveau tournait à plein régime, pesant le pour et le contre, analysant tout ce qui s'était passé, traitant la moindre des informations, avant, enfin, de tester les possibilités. Sauf que dans ce cas là, des possibilités, il n'en trouvait pas, et c'était le fait de faire chou blanc ainsi qui le mettait sur les nerfs. Le bâton de sa sucette devait d'ailleurs le ressentir.
Pauvre chose.

"Je cherche une source d'alimentation assez puissante pour me recharger, mais je ne connais aucunement les lieux."

Il était passé au tutoiement. Avait-on programmé les robots pour modifier leur adresse en fonction de l'évolution de la conversation? De tenter de se rapprocher de son interlocuteur lorsqu'on avait un service à lui demander? Non, trop compliqué, c'était impossible...

Lilian se ré appuya contre son arbre. Sentir le bois peser en retour contre son dos le détendait, et curieusement le rassurait un peu... C'était un peu le contact d'une mère. La mère qu'il n'avait jamais connue. On disait bien "mère Nature", non?

-Une prise secteur suffirait?

Il avait dit "assez puissante", non? Assez puissante, il ne savait pas à combien il estimait le chiffre. Si ses souvenirs étaient exacts, les prises secteurs desservaient 22O volts... Était-ce suffisant? Il ne connaissait rien en robotique, mais il savait que c'était le propre du scientifique de créer le plus compliqué, et donc de faire devenir la moindre des tâches un casse tête infernal. Par pur esprit pernicieux, il aurait pu créer un protocole de rechargement parfaitement impossible à réaliser pour les profanes.
Mais où est ce qu'il en avait vu une...

-Je crois qu'il y en a une à l'entrée des jardins...

Dans un repli pour ne pas qu'elle soit accessible aux gosses qui passeraient par là... Oui, c'est ça! Lilian adorait repérer les petites choses qu'on ne voulait pas qu'on voie. Les caméras de sécurité aussi, ça l'amusait toujours de repérer où elles se trouvaient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMar 16 Mar - 16:05

Nagaru ressentit un étrange malaise à partir de sa carte de programmation. Sans s'en rendre compte, il avait tutoyé Lilian, ce que son programme ne semblait pas apprécier au plus haut point. Il ne s'en fomalisa pas outre mesure. Le pire qui pouvait arriver était de surchauffé cette partie de ses circuits. Mais c'était ces même circuits qui étaient désormais remplacé par son esprit humain, alors même sans eux il pourrait sûrement continuer à 'Vivre''. De toute façon, il allait en falloir plus que sa, alors il n'y avait aucune raison de paniqué à se sujet.

-Une prise secteur suffirait?

Il réfléchit. Une prise secteur? Il ne pourrait utiliser que son câble de rechargement rapide. Celui placé dans son ventre lui aurait permis de faire un rachargement complet, mais non seulement il aurait alors fait surchauffé le système, mais en plus un tel rechargement impliquait la mise en veille de ses circuits, et Nagaru n'avait aucune envie de ''dormir''. Le robot approuva donc d'un signe de tête.

-Je crois qu'il y en a une à l'entrée des jardins...

Sparky se leva, prêt à y aller. Il regardait Lilian qui lui était toujours assit.

-Je ne sais pas où se trouve cette entrée, pourrie-vous me l'indiquer?

Hey voilà, la carte de programmation avait reprise le dessus. Le blondinait allait finir par ce posser pas mal de question. À moins que l'air niet qu'il dégageait depuis leur rencontre ne révélait sa véritable nature?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMer 17 Mar - 9:04

Bon, au moins son créateur avait été assez inspiré pour faire en sortes que sa « créature » soit compatible avec son environnement, et ainsi faire en sorte que son utilisation soit pratique. Son utilisation et son rechargement. Le brave petit. Lilian sourit. Oui, il n’y avait pas de raisons particulières à ce sourire, peut être qu’il en avait tout simplement envie, peut être qu’il était content d’avoir pu se rendre utile, peut être que ses cheveux lui chatouillaient la nuque, peut être qu’il s’amusait d’un couple d’écureuils qui batifolait sur une branche, tournant, courant, virevoltant de telle façon qu’on se disait qu’il était parfois miraculeux qu’ils ne tombent pas. Peut être un petit peu de tout cela à la fois.

Il le vit se lever, et le fixer un moment. Ce n’est que quand il lui posa la question que Lilian comprit pourquoi il le fixait comme ça.

-Oh ! Pardon, j’avais l’esprit ailleurs…

Ou plutôt dans les écureuils. Ils avaient dévalé tout en arbre et l’avaient remonté aussi sec. Ces petites bestioles sont assez ahurissantes quand on prenait la peine de les observer. Comme un peu tout les animaux, vous ne direz, mais bon, voilà quoi… Ca faisait quand même drôle à regarder, même si c’était la nature, et que c’était donc normal que ca fasse plein de choses auxquelles on ne s’attendait pas. C’était ça la différence entre un âtre vivant et une machine. Aussi complexe soit elle, elle reste prévisible.

Lilian se leva souplement, s’étira et remit ses longs cheveux en place. Certes, ce geste faisait assez féminin, mais il n’y pouvait rien. Ils étaient trop longs, si il négligeait de s’en occuper, ils auraient tôt fait de partir en live complet, ou bien de l’entraver dans ses mouvements. Entre l’étrange et le ridicule, on choisit le premier. De toutes manières, Lilian était étrange. Pas les mêmes manières, pas la même manière de parler parfois, pas les mêmes habitudes, pas les mêmes valeurs. Le blond savait qu’il était condamné à être un étranger dans cette ville.

-C’est par là, viens…

Et il marcha vers l’entrée des jardins, qui se trouvait par chance aussi déserte qu’à son arrivée. Ces jardins semblaient avoir sombré irrémédiablement dans l’oubli de ceux qui les avaient créés. Il se pencha vers la prise et lui montra du doigt.

-Celle là, ca va ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyLun 22 Mar - 19:00

-Oh ! Pardon, j’avais l’esprit ailleurs…

Le blondinet se leva en moins de deux et marcha devant, indiquant à Nagaru le chemin à suivre. Sparky commença à le suivre. Il avançait par petits bonds, tachant de son mieux de suivre Lilian qui le dépassait maintenant de toute sa grandeur. L'endroit était étrangement désert. En y repensant, excepté le jardinier et son guide, le robot n'avait croisé aucun autres humains dans les parages. Seuls les oiseaux et de petits mammifères se pointaient de temps à autres dans son champ de vision. Ils finirent par arriver près de l'entrée d'on Lilian lui avait parlé plus tôt. Se penchant, le jeune homme lui indiqua la prise du doigt.


-Celle là, ca va ?

Sparky l'observa un instant. Elle n'allait pas survivre mais elle ferait l'affaire.

-Oui, merci.

Sans plus attendre il se dirigea vers la prise. Il se leva sur ses pattes arrières, conservant son équilibre grâce à sa queue mécanique et avec ses membres antérieurs il saisit le boitier de protection. Il pencha la tête d'un côté puis de l'autre, semblant évaluer la situation puis, d'un coup il tira, arrachant le boitier. Il le laissa retomber pour se concentrer sur les fils désormais à vue. Il y en avait un gros jaune connecté directement à la plaque de métal qui soutenait un instant plus tôt le boitier et deux autres, un bleu et un rouge qui eux étaient connecté au boitier même. Laissant de côté le jaune qui était malheureusement hors d'atteinte, il saisit les deux plus petits fils qui sortaient du mur puis il les mordis.

Dans sa bouche, Sparky fit entrer sa propre prise de secours en jeu. Tel un grappin, son câble se connecta aux fils et il commença immédiatement à drainer l'électricité. Pendant le transfert, une part de l'énergie était perdue, c'était d'ailleurs la raison pour laquelle cette façon de faire n'était pas utilisé quand la situation le permettait, surtout que l'équipement devait généralement être réparé par après. Pendant une dizaine de seconde, des étincelles jaillirent de la prise mural pour finalement s'arrêter lorsque le robot rouvrit la bouche, crachant les fils désormais fondues au sol. Sur son cadran interne, Nagaru pouvait voir que son niveau d'énergie était désormais dans le jaune. C'est tout sourire qu'il se retourna vers le jeune homme blond.


-Merci beaucoup, sa va mieux maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lilian Awyn
Nuage Inconscient.

Messages : 109
Date d'inscription : 02/02/2010
Age : 31
Localisation : Là où y a de la verdure!

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue11/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (11/250)
~ Don: Fuir ou esquiver, telle es tla question...

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyMar 23 Mar - 9:43

Aussi stupide que ca puisse paraître, Lilian avait fait un bond en le voyant gober les fils en poussant un cri inaudible et inarticulé. Depuis l'enfance, on les avait tellement conditionnés avec leurs "ne touche SURTOUT pas aux prises, c'est dangereux" que du coup, il avait agit totalement par instinct en le voyant faire. Réflexe stupide, on vous l'accordera tous. Mais il avait fini par se souvenir que, si il se recevait un coup de jus, c'était plus parce que c'était le but de la manœuvre que par accident, ainsi le blond se recula sagement, rangea ses mains agitées de tremblements, ultimes restes de son gros coup de stress dans ses mains, et le regarda faire d'un air assez curieux. Il avait tressailli en voyant des étincelles s'échapper, mais à présent, c'était le silence radio de tous les côtés, de celui de la pauvre prise assassinée, de celui du tueur de prises en séries et de celui du complice de cet odieux meurtre commis de sang froid. Silence radio total.

Le temps s'égrenait, son compagnon à boulons se rechargeant, Lilian n'allait pas le déranger, on ne parle pas la bouche pleine, et on lui avait toujours dit de ne pas déranger un animal qui mange. Le blond était bien éduqué mine de rien, alors il restait sage, et à la place de cela, il se sortit une nouvelle sucette, à la pomme celle là, qu'il enfourna de la même manière que la précédente. Un jour, quelqu'un lui avait demandé comment il avait fait pour avoir les dents en bon état avec toutes les sucreries qu'il ingurgitait, mais il n'avait malheureusement pas la réponse. Il faut croire qu'il y en a qui sont bénis par les dieux, contrairement à d'autres. Le goût acide du bonbon agaça agréablement ses papilles. C'était délicieux. Lilian adorait les sucreries, et il se savait capable de beaucoup de choses pour déguster un parfait à la fraise, mais parfois quelque chose de très acide ou amer était plus que bienvenu. Comme quoi, on se contente de tout, pourvu que ce soit bon.

La voix du robot s'éleva, apparemment, il avait fini de "manger", ainsi, Lilian arrache son regard de la cime d'un être à laquelle il s'était accrochée à cause d'un oiseau qui y faisait son nid, pour regarder avec un sourire amusé accentué par la sucette qui s'y trouvait le cadavre de prise électrique.

-Et bien, il faut mieux d'inviter au cinéma plutôt qu'au restaurant toi.

Son ton était léger, insouciant. Il se fichait pas mal qu'une prise ait été bousillée, après tout, on était pas chez lui. La seule chose qui pouvait à la limite l'inquiéter, c'était qu'il serait malheureux qu'un enfant y touche. Enfin, un jardiner passant par là devrait bien s'en rendre compte et prendre les mesures qui s'imposent. Passer de jardinier à électricien, belle promotion, n'est ce pas? En parlant de lui...

-On ferait mieux de s'éloigner.

Il les avait déjà dans le collimateur, on allait pas en rajouter non plus. Contrairement aux apparences, Lilian n'aimait pas attirer les ennuis outre mesure, disons même qu'il cherchait à les éviter. Le fourbe, le lâche, le rabat-joie.
Joignant le geste à la parole, il fit quelques pas vers la sorte d'une allure calme et un peu endormie, comme quelqu'un qui est resté un bon moment au soleil, et qui rentre chez lui après avoir fait son plein en vitamine D, partant se prendre une bonne douche pour ensuite se vautrer dans un canapé et entamer la lecture d'un livre lambda.
Lorsqu'il fut à la sortie des dits jardins, Lilian s'étira paresseusement. L'exposition au soleil lui faisait souvent cet effet. Comme pour les chats, ça l'engourdissait, lui donnait envie de s'allonger et de rester là, vautré dans un état de semi-hébétude extatique. Les chats avaient la belle vie.

-Je crois que je vais y aller.

Il montra un panneau accroché au mur du doigt.

-Ici tu as une carte de la ville.

C'était un panneau pour les touristes, avec en rouge ou en bleu les points qu'ils se DEVAIENT de visiter. Certes, il se doutait bien que Sparky n'était pas là pour faire du tourisme culturel, mais à coté des palais impériaux, théâtres et opéras et autres Grandes places de trouvait un plan détaillé de toutes les petites rues, impasses et noms de ruelles. Pour quelqu'un qui vient d'arriver, ca a son utilité.

-J'habite non loin du quartier d'Ueno, si un jour le besoin s'en fais sentir, n'hésite pas à venir me voir. Tant que ce n'est pas pour une prise à détruire. Ajouta t-il avec un sourire taquin.

Et sur un paisible "bonne journée", le blond lui adressa un dernier sourire chaleureux, et commença à s'éloigner dans sa direction, mains dans les poches et sucette au bec.

[HRP: Je propose qu'on arrête là... J'ai plus trop d'idées, et il pleut des RP en ce moment ^=^". Je te laisse poster le dernier message o/.
Merci beaucoup, ça a été sympa, et au plaisir de te recroiser en RP! Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] 927968 ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eden-gakuen.forumactif.com
Nagaru Mikoto


Messages : 16
Date d'inscription : 27/01/2010
Age : 28

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Left_bar_bleue12/250Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty_bar_bleue  (12/250)
~ Don:

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] EmptyLun 29 Mar - 15:45

-Et bien, il faut mieux d'inviter au cinéma plutôt qu'au restaurant toi.

Pour toute réponse Sparky sourit franchement. C’était dur à expliquer, mais bien que son nouveau corps ne ressentait rien, il se sentait mieux désormais que ses batteries avaient un meilleur niveau d’énergie.

-On ferait mieux de s'éloigner.

Il approuva. En fait, personnellement il ferait mieux de tout simplement partir. Pas que la compagnie de Lilian était insupportable, loin de là, le jeune homme semblait plutôt du genre à se confondre et à se faire oublier. Mais désormais qu’il avait de l’énergie pour un moment il devait en profiter pour se trouver un endroit au créché ou tout simplement se cacher. Après seulement il chercherait à contacter d’autres hackers. Il mis ses plans de côtés lorsque la voix du blondinet retentit.


-Je crois que je vais y aller. Ici tu as une carte de la ville.

Le robot regarda la direction indiquée. Écrit en grosse lettre ''Anthalys'' était inscrit au-dessus de la carte indiquant par le fait même à Nagaru ou est-ce qu'il se trouvait enfin. Plus que complète la carte allait lui être d’une grande aide. Il n’allait pas pouvoir l’enregistrer, son projecteur d’image étant hors service, mais ce n’était pas grave. L’étudier plusieurs minutes allait suffire pour qu’il l’apprenne par cœur.

-J'habite non loin du quartier d'Ueno, si un jour le besoin s'en fait sentir, n'hésite pas à venir me voir. Tant que ce n'est pas pour une prise à détruire.


Sparky le regarda une dernière fois. Lilian avait toujours son air chaleureux, voir légèrement naïf affiché. Nagaru lui était serein. Grâce à cette simple rencontre, son niveau de problème avait diminué et désormais, il allait pouvoir concentrer ses efforts. Alors que le jeune homme lui tournait le dos, il lui lança un dernier ''Merci pour tout'' et il partit s’installer aux pieds de la pancarte touristique, près à l’observer aussi longtemps qu’il le faudrait pour l’apprendre par cœur.

(HRP: Sa me vas tout à fait, d'ailleurs c'est ce que je me disait aussi. Merci à toi pour le play et au plaisir de peut-être se recroiser. ^^)


TOPIC TERMINÉ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Vide
MessageSujet: Re: Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre] Empty

Revenir en haut Aller en bas

Oh, des aaaaaaaaaaaaaaarbres! [libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Quartier Aristocratique ~ :: Jardins Suspendus ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit | Air du temps et Société | Ados, Enfance, Famille