AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Sam 13 Fév - 17:50

Comme à chaque fois qu'elle prenait le AirShip, Yumi était enchantée. Collée contre une vitre elle regardait, les yeux grand ouvert, le paysage défilant à une vitesse folle. Elle avait à peine le temps de voir surgir un village qu'un autre apparaissait et que déjà l'ancien replongeait dans le lointain. On pouvait voir des mers de nuages s'étendant jusqu'à l'horizon avec ici ou la des baleine-montagne perçant la surface pour respirer.
-Il n'y a pas à dire, le AirShip, niveau sécurité et confort, il n'y a rien de mieux. Entendit-elle dire dans son dos. Deux hommes étaient assis dans des fauteuils. Le suivant enchaina :
-Vous oubliez les Sky pirates, ils font des ravages ces temps si ...
-Allons allons, coupa l'autre homme, ils devaient êtres aristocrate pensa Yumi, on en entend parlez mais, on ne les voient jamais. Entre nous, vous êtes-vous déjà fait attaquer par des pirates de l'air ?
-Certes non, conclut son interlocuteur, vous devez avoir raison.
Tandis que Yumi commençait à se désintéresser de leur conversation de salon, un cris de femme se fit entendre. Se retournant en vitesse Yumi vit alors un AirShip arborant d'étrange signe sortir de la couche nuageuse. Un appelle retentit à travers le vaisseau.
«Messieurs, mesdames, gardez votre calme. Ce vaisseau est parfaitement défendue et protégé par des technologies de pointes. Rien ne peut vous arriver, je vous en pris gardez votre calme. En aucun cas les SkyPirate ne peuvent nous atteindre, l'attaque de leur part serait un suicide.»
Yumi tata prudemment la dague enduit de poison qu'elle gardait toujours, même sous une de ses petites robes légères, comme celle qu'elle portait aujourd'hui.
Soudain, au loin sur le vaisseau, une trappe s'ouvrit et laissa sortir une personne, femelle ou mâle, impossible à savoir la distance était trop grande, même pour les yeux de Yumi. La personne en question parada sur le pont en faisant des geste grossier en direction du vaisseau et soudain se retourna et baissa son pantalon. Quelques bourgeois derrière Yumi poussèrent des petits cris indignés. Puis le vaisseau pirate, sans doute satisfait de son spectacle, replongea dans la couche nuageuse.
-Vous disiez mon chère ? Questionna l'homme qui avait craint une attaque. L'autre répondit un tantinet vexé :
-Eh bien, ils ne nous ont pas attaqués, j'avais raison.

Yumi passa le reste du voyage entre Bikanel et Anthalys à regarder le paysage défilé devant ses yeux, toujours avec le même sourire, un peu naïf. Elle même ne comprenait pas pourquoi voyager aussi vite l'amusait autant. Mais bon à des moments il faut arrêter de se poser des questions. Enfin la capitale fut en vue. Yumi alla s'assoir tandis que l'aéronef commençait sa phase de décélération puis d'atterrissage. Finalement, après quelques minutes d'attentes, la passerelle s'abaissa et les passagers commencèrent à évacuer. A peine sortit, un vent du sud tenta de faire voler sa petite robe qu'elle attrapa d'une main ferme, encore une fois elle avait oublié les sous-vêtements.
Sa mission était simple, Kaito lui avait confié de récupérer un précieux colis. Le colis en question était en possession d'un homme habitant dans le quartier populaire. Pour aller au quartier, pas de problème, et ensuite elle avait un plan, tout était parfait. A part, bien sur ce petit vent taquin qui essayai toujours de lui soulever la robe. Agrippant fermement celle-ci d'une main et de l'autre maintenant son chapeau à large bord, elle marcha vite en direction de terminale de station. Une fois les contrôles habituelles fait, merci Kaito-sama, sa structure était indétectable, ça évitait de faire sonner les portiques de sécurités, elle se dirigeât vers l'abri-car le plus proche.
Durant la petite demi-heure que dura le trajet elle attendit patiemment,à la limite de la veille, sans laisser une seule miette de ce qui se passait autour d'elle lui échapper. Puis arrivée à son arrêt elle descendit. Le quartier populaire était ... populaire ... Pas insalubre non plus, mais certaine maison avait surement besoin d'un petit rafraichissement... Elle commença alors à marcher en direction de la maison du contact, elle bifurqua selon le plan, à droite, à gauche puis tout de suite à *BAM *.
Le choc la fit reculer de trois pas et s'effondrer par terre, certain passants se retournèrent, mais la plupart continuèrent leurs routes sans lui prêter attention et aucun ne lui vint en aide. En face d'elle, un mur. Elle se releva en se dépoussiérant et re-vérifia rapidement le plan. Pas de doute, elle ne c'était pas trompée de chemin, c'était le plan qui était faux. Rentrer ? Non elle ne supporterai pas d'échouer à une mission de Kaito-sama. Suivre le plan ? Ça ne menait à rien, elle venait de le prouver. Les autres possibilités n'avait guère de chance de réussir, Yumi s'éloigna de quelque pas en arrière vers une place aperçu plus tôt et, imitant fidèlement un humain en train de réfléchir, s'essaya sur un banc et pris sa tête entre ses deux mains. Que faire ?


Dernière édition par Yumi Mashimoto le Dim 21 Mar - 21:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 64
Date d'inscription : 08/01/2010
Localisation : Là où j'ai envie d'être !

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
193/500  (193/500)
~ Don: Matérialisation de dessin

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Sam 13 Fév - 18:54

Encore une journée comme les autres qui passe de manière normal, du moins pour la jeune Mitsu qui n’avait encore rien fait d’extraordinaire. Elle est allé en cours le matin même et n’avait pas de cours durant le reste de la journée, ne souhaitant pas profité du beau temps qui faisait au campus elle préféra partir ailleurs. Où aller ? Elle n’en savait trop rien à vrai dire, car pour une fois elle sortait en n’ayant aucun objectif de précis en tête. Ou alors pour le simple plaisir de pouvoir marcher un peu en parcourant les rues de la ville, en faisant attention à ne pas rester trop près des rues adjacente. La jeune fille y faisant plutôt attention depuis la dernière fois qu’elle c’est fait avoir, surtout qu’elle n’allait pas invoquer Nokomis. Ne souhaitant pas continuer à trop dépendre d’elle encore une fois. Bien qu’il faut avouer que sa pourrait être en une résolution en l’air puisqu’elle ne pourra pas s’empêcher de la matérialiser et que le reste du caractère du personnage allait faire le reste.
En tout cas la jeune fille décida de succomber à l’envie de se balader sans trop de but précis dans la ville. Profitant du temps, pas trop froid bien qu’il valait mieux rester protéger avec une veste, sans pour autant être chaud à cause du vent froid qui souffler fort par intermittence. Ne prenant pas la peine de prendre le repas du midi, pouvant parfois se passer de nourriture ou n’ayant pas forcément envie de manger. La jeune fille partie dans les rues évitant les coins qu’elle connaissait déjà par cœur pour favoriser ceux qu’elle n’avait pas vraiment pris de temps de visiter de font en comble, mais sans vraiment rien trouver d’intéressant il faut l’avouer. Cependant, elle prenait le temps de regarder les détails et découvrait parfois quelque chose de plutôt intéressant, comme un nom qu’elle lisait d’une certaine manière alors qu’au final il se prononce différemment par exemple.

Marchant d’un pas tranquille elle fini par arriver sur l’une des places qui servait en même temps de carrefour pour les rues, réunissant plusieurs personnes qui se précipité d’un côté et d’autre ou bien restait sur place à parler entre eux ou s’achetant rapidement quelque chose à grignoter sur les stands à la sauvette qui c’était installé. Pour Mitsu, ni l’un ni l’autre, elle préférait encore marcher, même sans vraiment savoir ou est-ce qu’elle allait encore aller. Seulement le vent en décida autrement, se remettant à souffler en prenant la jeune fille par surprise. Elle n’eut pas le temps de retenir son chapeau qu’elle avait sur la tête, ce dernier se laissant emporter plus loin en arrière pour aller se loge, on ne sait par quel tour de manège, sur les genoux d’une personne assise sur un banc. Passant entre les bras et le tronc du corps pour se retrouver bloqué autant par le manque de place que par le manque de vent qui c’était soudainement calmé. Regardant la jeune femme présente elle se dirigea calmement vers elle en soupirant, venant s’excuser pou son chapeau qui venait de jouer les intrus sur ces genoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miu-wonderland.pro-forums.fr/forum.htm
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Lun 15 Fév - 0:15

Le vent continuait toujours de souffler par intermittence et Yumi venait de passer un quart d'heure à réfléchir sur ce qu'elle devait faire. Elle ne pouvait vraiment pas rentrer les mains vides, non pas que cela lui vaudrai une punition, mais elle ne supporterai en aucun cas le regard de Kaito dans une tel situation. Chercher au hasard ne donnerais rien non plus, les quartiers populaire était réputé pour leur complexité et leur fréquentation. Frapper à toute les portes serai vraiment idiot et ne ferai sans doute qu'attirer l'attention ... Elle n'avait donc pas le choix, il lui fallait trouver quelqu'un pouvant la renseigner. Mais qui ? Autour d'elle les gens continuaient de circuler dans tous les sens ne se prêtant aucune attention, quitte à se bousculer les uns dans les autres.
Elle se décidait enfin de demander de l'aide à quelqu'un au hasard, quand soudainement, un joli chapeau alla heurter ses genoux. Elle releva rapidement la tête cherchant à qui pouvait bien appartenir le couvre-chef . C'est alors qu'une jeune femme d'environs 17 ans se présenta alors en s'excusant pour le dérangement. Elle était plutôt belle et sa silhouette était déjà celle d'une vraie femme. Même son visage aux traits fin était celui d'une personne prête à rentré dans la vie active, seuls ses yeux, grand, sombres et rêveurs, montraient que malgré ses apparences, la jeune femme n'était pas encore toute à fait prête à rentrer dans le monde des adultes. Derrière elle une fly-car passa à toute allure, frôlant au passage quelque piétons indignés.
La réponse de Yumi fusa avec un sourire:
«De rien, avec un vent pareille c'est normale.»
Comme toujours, les gens autour d'eux continuaient leur marche l'air de rien. Si le chapeau c'était envolé plus loin Yumi était sur qu'ils ne l'auraient même pas rattrapé, au contraire ils l'auraient sans doute piétiné. Avant que la jeune fille est le temps de partir, si elle avait l'intention de partir, Yumi se présenta et exposa son problème :
«Je m'appelle Mashimoto et, à vrai dire, j'ai un petit problème. Je ne sais pas si vous habitez dans ce quartier, mais, savez-vous où habite un certain Tohibaru ? J'ai un urgent besoin de ce renseignement.»
Les chances d'obtenir un renseignement à partir d'une information si maigre était ... quasiment nulle, mais c'était la seule chose qu'elle pouvait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 64
Date d'inscription : 08/01/2010
Localisation : Là où j'ai envie d'être !

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
193/500  (193/500)
~ Don: Matérialisation de dessin

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Lun 15 Fév - 14:38

Son chapeau atterrissant sur les genoux d’une parfaite inconnu, une personne à la taille fine et à la peau bien pâle. Sans pour autant que son teint ne soit quelque chose de maladif, mais bien une couleur blanche qui allait assez bien avec son visage et la couleur de ces cheveux. S’approchant de la demoiselle qui avait accidentellement retrouvé son chapeau, la jeune fille put constater la couleur de ces yeux, une couleur magnifique. Récupérant son chapeau elle la remercia rapidement avant de le remettre sur sa tête, ou tout du moins de faire un geste pour le remettre. Seulement après mur réflexion elle devrait peut-être le garder en main pour éviter que le vent de ne l’emporte de nouveau plus loin, préférant éviter d’être obligé de courir après et de le retrouver on ne sait où, ou bien de ne pas le retrouver.
Maintenant qu’elle l’avait repris, la jeune Mitsu allait tout bêtement partir reprendre sa balade d’errance dans le quartier. Seulement la jeune femme lui parla, l’écoutant poliment la jeune fille compris rapidement son problème.


"Et bien … Personnellement je ne connais pas cette personne …"

Elle se mit alors à réfléchir, pour l’aider elle pourrait toujours matérialiser Chared pour qu’il puisse la renseigner, mais même s’il passe son temps à ce baladé partout il ne peut pas connaître toute la ville non plus. Donc Mitsu n’avait pas trop d’espoir de ce côté-là, mais peut-être quand cherchant d’une autre manière elle pourrait quand même aider la jeune fille.


"Et bien … Si vous avez son adresse, ou peut-être le travail qu’il fait, dans ce cas là je pourrais vous aider à le retrouver dans trop de problème, mais son simple nom ne me suffit pas j’en suis désolé."

Attendant sa réponse voir si elle le savait ou non. Dans la logique elle devait avoir d’autres renseignements parce que partir retrouver quelqu’un sans rien connaître n’était pas très logique et ne facilité pas vraiment la tâche. Surtout que Mitsu n’était pas non plus capable de se rappeler les noms de toute les rues qui traversait le quartier … Sa n’allait pas être facilement, mais cela restait possible à partir de ce moment là puisque de toute façon chaque quartier possédait une logique de construction et il n’était pas possible d’entièrement se perdre quand on prenait al peine de bien chercher en réfléchissant. Et non en y allant bêtement comme c’est arrivé une fois …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miu-wonderland.pro-forums.fr/forum.htm
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Lun 15 Fév - 20:03

La jeune fille, chapeau dans la main, fit mine de réfléchir, peut-être que...
«Et bien … Personnellement je ne connais pas cette personne …»
Non, non elle ne savait rien et à vrai dire c'était tout à fait normal. A moins de connaître personnellement ce Tohibaru, il était insensé et improbable de savoir où il pouvait habiter... Les chances de tomber sur quelqu'un le connaissant dans un quartier peuplé était faible, surtout que les contacts Hackeurs n'étaient pas recrutés pour leurs capacités à attirer les regards, c'était même l'inverse en fait.
«Et bien … Si vous avez son adresse, ou peut-être le travail qu’il fait, dans ce cas là je pourrais vous aider à le retrouver dans trop de problème, mais son simple nom ne me suffit pas j’en suis désolé.»
Lui proposa avec douceur la jeune femme. Yumi avait au moins eu la chance de tomber sur une personne serviable, c'était déjà ça. Mais elle ne connaissait rien de tous ça, le plan était simple, clair et efficace. Elle devrait déjà avoir le colis entre ses mains et êtres de retour vers Kaito.
«A vrai dire, j'avais un plan mais ... Il s'est envolé...»
Elle arrêta de parler et comme pour appuyer son mensonge une grande rafale de vent déboula dans la rue, faisant voler les robes des dames et ébouriffants les cheveux des homme. Yumi vit même un homme s'entraver à cause de la bourrasque et, dans sa chute, briser une cage contenant deux oiseaux multicolores qui s'envolèrent dans les cieux. Comme si cette bourrasque avait été un déclic pour ses processeurs, elle envisagea une possibilité ayant de grandes chances de réussite, du moins par rapport aux autres choix disponibles. Un petit sourire se dessina sur ses lèvres.
«Mais par hasard ne connaitriez-vous pas un endroit ou je pourrai accédez à un terminale numérique ? Même une borne publique ferai l'affaire.»
Si elle arrivait à se brancher elle n'aurai aucun problème à faire une recherche de masse ajouté à un bornage géographique, tout au plus quelque seconde et ce serait fait, et ensuite essayer toutes les possibilité obtenues grâce à cette méthode, un jeu d'enfant. Le quartier avait beau êtres grand, elle avait l'après midi devant-elle, le reste serait une question de probabilités aléatoire. Kaito lui avait appris que parfois la ''chance'' était meilleure alliée que le plus puissant des guerriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 64
Date d'inscription : 08/01/2010
Localisation : Là où j'ai envie d'être !

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
193/500  (193/500)
~ Don: Matérialisation de dessin

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Mar 16 Fév - 16:38

Sans vraiment y avoir réfléchit, la jeune Mitsu avait proposé d’autres suggestions sur lesquelles se baser pour pouvoir retrouver cette personne. Seulement son interlocutrice ne semblait pas posséder ce genre de chose, cette dernière lui précisant simplement qu’elle possédait un plan qui c’était envolé. Ce qui est plutôt ballot si c’était la seule chose qui lui permettait de ce retrouver dans la ville, réfléchissant un instant elle se fit qu’elle aurait peut-être pu retenir un nom ou deux, mais peut-être qu’elle y avait déjà pensé. En même temps avec le vent qui n’arrête pas de souffler par intermittence n’aidait pas non plus, se félicitant au passage de ne jamais mettre de robe rien qu’à cause de ce genre de désagrément.
Cependant, son interlocutrice semblait avoir de la suite dans les idées, idée plutôt saugrenue puisqu’elle ne voyait pas à quoi lui servirait un terminal numérique. Elle la regarda donc durant quelques secondes avec un air étonné, comme si elle venait de dire une bêtise et qu’elle attendait qu’elle se corrige. Ce qui n’est pas le cas, alors doucement la jeune fille chercha rapidement du regard. Ce genre de chose, ou tout du moins un truc qui pouvait accéder à sa demande se trouvant généralement dans un lieu public. Hors cette place faisait partit d’un des lieux publics le plus fréquenté, donc logiquement il devrait y en avoir un … Quelque part.
La place n’est pas non plus extrêmes grande, seulement quand il y a beaucoup de passage de personne les yeux avaient beaucoup d’obstacle à franchir. Hors les personnes ne sont pas invisible aux dernières nouvelles.


"Et bien, il va falloir faire le tour extérieur de la place. Je crois qu’il y a quelque chose comme ça pas très loin normalement."

Regardant rapidement cette inconnue qu’elle a bien voulut aider, la jeune fille commença à se diriger dans une direction. Non pas au hasard, car en fait c’était de là qu’elle venait et qu’elle commençait à ce souvenir d’avoir vu quelque chose qui pourrait correspondre à sa requette. Son regard se tournant vers la demoiselle avec curiosité, se décidant quand même à lui poser la question, car sinon elle n’était pas prête d’avoir de réponse.

"Sa va vous servir à quoi exactement ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miu-wonderland.pro-forums.fr/forum.htm
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Mar 16 Fév - 22:45

La demande de Yumi sembla étonner la jeune personne en face d'elle. Peut-êtres ne savait-elle pas ce qu'était un terminal numérique ? Non cela n'était pas possible, tout le monde connait ce genre de chose. Peut-êtres que ce n'était pas le bon nom ? Soudain la jeune fille sembla comprendre ce qu'elle voulait et jeta deux, trois coups d'œil à droite et à gauche avant de déclarer:
«Et bien, il va falloir faire le tour extérieur de la place. Je crois qu’il y a quelque chose comme ça pas très loin normalement.»
Et elle commença à se diriger dans la direction par laquelle elle était arrivée. Elle avait sans aucun doute vue un terminal peu avant. Tout en marchant celle-ci tourna alors la tête et avec un regard curieux lui demanda :
«Sa va vous servir à quoi exactement ?»
Ce coups si ce fut à Yumi de marquer son étonnement, elle s'arrêta même pendant une seconde ou deux, le temps que ses processeurs fassent une confirmation de la phrases précédemment entendue. La confirmation arriva et Yumi rattrapa la jeune demoiselle. Elle ne savait vraiment pas comment expliquer cela à la jeune fille, ça lui paraissait si logique. Yumi décida de ne pas rentrer dans les détails et d'expliquer grossièrement le procédé, comme lorsque Kaito avait répondu à sa demande sur la reproduction humaine.
«Hum, alors, j'ai son nom de famille, en bornant ma recherche sur le quartier je devrai pouvoir obtenir la liste de tous les citoyens portant ce nom dans le secteur. Après j'irai voir chaque personne de la liste en comptant sur la chance.»
Ce qui n'était pas franchement légale mais bon, vue la réaction de la demoiselle devant sa question, elle ne devait sans doute pas le savoir.
Elles continuaient toujours de marcher, entourées de diverse personnes quand Yumi remarqua enfin un terminale publique. Sans plus attendre, elle se précipita vers celui-ci et laissa échapper un petit soupire. Il était en état de marche, un peu dégradé et rayé, pas très récent non plus, mais en état de marche, ce qui était l'essentiel. Commença alors un étrange manège totalement incompréhensible au yeux d'un novices en informatique. Tandis que de son cotés Yumi tentait de rentrer en session administrateur sans déclencher les alertes, l'ordinateur résistait vaillamment en cherchant à signaler la tentative d'intrusion. Une minute et un ou deux câbles arrachés, discrètement, plus tard, Yumi avait accès à la liste de tous les citoyens de la ville. Elle borna rapidement le secteur de recherche et lança cette dernière. Il ne restait plus qu'à attendre quelques minutes pour avoir le résultat. Elle se tourna donc vers la jeune fille et lui demanda avec un sourire.
«Au faite, tu t'appelle comment ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 64
Date d'inscription : 08/01/2010
Localisation : Là où j'ai envie d'être !

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
193/500  (193/500)
~ Don: Matérialisation de dessin

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Mer 17 Fév - 16:25

Continuant son chemin, la jeune fille n’avait pas remarqué que son interlocutrice c’était arrêté pour pouvoir réfléchir à sa réponse. Ecoutant son explication sans l’interrompre, elle la regarda néanmoins avec un air légèrement étonné. Certes la jeune fille s’y connaissait un peu en informatique, mais elle possède des connaissances basiques que n’importe quel premier venu connaît. Par conséquent elle faisait confiance à cette demoiselle pour savoir comment procéder à ce mode de recherche pour pouvoir obtenir le nom et l’adresse de la personne qu’elle recherche. La regardant avec étonnement alors qu’elle avait également sous entendu qu’il y aurait peut-être plusieurs personnes avec ce même pseudonyme. Continuant à suivre la jeune femme sans pour autant se mettre à courir, elle arriva quelques secondes après qu’elle ait commencé à faire ces recherches. Ne cherchant pas à regarder ce qu’elle faisait exactement, la jeune fille attendit à proximité qu’elle termine. S’inquiétant un peu de savoir si elle allait réussir à trouver ce qu’elle cherchait ou non, sans doute pour cette simple raison que Mitsu continuait à rester auprès d’elle alors qu’elle aurait pu partir tranquillement de son côté maintenant qu’elle avait une chance de retrouver la bonne information. Tournant les yeux vers la demoiselle alors qu’elle lui posait une question, s’attendant à ce qu’elle soit complètement concentrée sur sa recherche informatique.

"Oh ! Je m’appel Mitsu Manade, enchanté heu … Et quel est votre nom ?"

Attendant qu’elle lui réponde, la jeune fille se demandait si elle ne pourrait pas aider cette demoiselle dans la recherche de cette personne. Hésitant quelques secondes elle fini par le lui demander dans le cas où.

"Si il y a beaucoup de personne et que vous ne connaissez pas bien la ville, je pourrait peut-être vous servir de guide."


En espérant qu’elle n’irait pas jusqu’à ce retrouver dans les quartiers mal famé, la jeune fille préfèrent y aller que très rarement pour ne pas dire pas du tout. Une visite là-bas lui avait déjà largement suffit étant donné qu’un début de bagarre y avait eu lieu dans l’établissement ou elle c’était trainée par l’un de ces personnages. Enfin, peut-être que c’était juste dans le quartier populaire, mais comme elle ne savait pas si elle allait accepter ou non, peut-être que la jeune fille allait se retrouver à retourner se balader toute seule dans les rues de la ville pour pouvoir continuer à flâner tranquillement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miu-wonderland.pro-forums.fr/forum.htm
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Lun 22 Fév - 0:25

Yumi ne put s'empêcher de sourire en voyant la jeune fille sursauter légèrement. Elle était vraiment distraite.
«Oh ! Je m'appelle Mitsu Manade, enchantée heu … Et quel est votre nom ?»
Vraiment distraite ... Yumi s'était présentée avant même de lui adresser sa requête. Elle ne l'avait donc même pas écouté ? Non la jeune fille, Mitsu, devait l'avoir oublié, tout le monde ne retenait pas les noms des gens du premier coup. Puis avant que Yumi ne réponde Mitsu continua :
«Si il y a beaucoup de personne et que vous ne connaissez pas bien la ville, je pourrait peut-être vous servir de guide.»
Prenant les questions une par une, Yumi se présenta de nouveau :
«Je suis Yumi, Yumi Mashimoto. Pour les formules de politesse ce n'est plus le moment, il aurait fallu les dire avant non ?»
Derrière elle l'ordinateur émit un petit bruit. Elle se retourna et découvrit avec satisfaction le message de fin de recherche. Elle afficha rapidement les noms, les adresses et les emplacements géographique des différents résultats et mémorisa tous. Le nombres de Tohibaru n'étaient pas énorme, elle n'aurait sans doute pas besoin de l'aide de la jeune fille finalement.Elle se tournait tranquillement pour annoncer la chose à Mitsu, quand elle aperçut du coin de l'œil un groupe d'une dizaine soldat se dirigeant vers leur position. Ce qui n'était en soit pas anormal dans une ville contrôlée par l'empire. Mais le fait qu'un des membres de ce groupe est un appareil de relevée informatique à la main, c'était moins normal.
Soudain un des gardes leva la tête dans leur direction et cria quelque chose, ils se mirent alors à accélérer, bousculant brutalement toutes personnes sur leur chemin. D'un mouvement rapide Yumi enfonça l'écran du terminal avec son coude et arracha le disque dur qu'elle brisa sous son talon. Le gros des traces étaient ainsi effacées. Puis elle se tourna vers sa ''complice'', car c'était ce que les gardes penseraient, et lui dit avec une petit sourire en coin.
«Hé bien Mitsu Manade, tu sais courir j'espère ?»
Elle lui attrapa la main sans attendre sa réponse et se dirigea vers la ruelle la plus proche en sprintant. Derrière elles elle entendis les cris des soldats qui venaient de les prendre en chasse. La course poursuite à travers le réseaux de ruelles du quartier populaire commença alors. Espérant que Mitsu n'arrive pas à bout de souffle trop rapidement, Yumi qui les dirigeaient, chercha à semer leurs poursuivants. Après 20 minutes de fuites à travers les ruelles tortueuses et voyant que les soldats, bien que moins nombreux, continuaient de les suivre, Yumi changea de tactique et de trajectoire. Elles rentrèrent en trombe dans une auberge, bousculèrent quelques personnes, s'excusant au passage, avant de ressortir par la devanture. Puis elles bifurquèrent à nouveau dans une ruelle et grimpèrent un minuscule escalier avant de se retrouver sur les toits Là, la traque prit une allure de course d'obstacle. Sautant de toit en toit les deux filles continuaient à courir. Soudain elle se retrouvèrent devant un trou bien trop grand pour êtres sauté, en contrebas la rue était toujours aussi bondée.
Pilant net, Yumi se retourna pour voir les 5 soldat restant se disposer de manières à les encercler. Lentement, épée dégainées, ils s'approchaient pas à pas. Le toit désert et le vide dans leur dos ne laissaient aucune possibilité de fuite, du moins pas pour un humain. Yumi opta alors pour la dernière possibilité qui lui restait. D'un geste vif, elle prit Mitsu dans ses bras et, d'une rapide détente des jambes, se jeta dans le vide devant les yeux étonnés des soldats. Ceux-ci accoururent vers le bord juste à temps pour voir la jeune femme aux cheveux bleu disparaître dans la foule, sa complice toujours dans les bras.

Yumi s'arrêta enfin de courir et se retourna vers Mitsu. Elles étaient de nouveau dans une ruelle, à quelques distances de leur lieu de disparition. Tandis que Mitsu reprenait son souffle Yumi s'adossa tranquillement à un mur, puis elle fixa son regard bleu glacial sur la jeune fille et déclara d'une voix calme:
«Désolé pour tout ce dérangement, mais... c'était nécessaire. Tu va bien ?»
Elle savait pertinemment ce que Mitsu allait lui répondre et ce qu'elle pensait en ce moment même. Toutefois elle était profondément désolé de l'avoir entrainé dans cette histoire, mais elle espérait au moins que la jeune fille comprenne qu'elle avait fait son possible pour lui sauver la vie. S'approchant à pas tranquille elle lui tendis une main secourable.
«Tu peux te lever ?»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 64
Date d'inscription : 08/01/2010
Localisation : Là où j'ai envie d'être !

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
193/500  (193/500)
~ Don: Matérialisation de dessin

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Mer 3 Mar - 19:09

[Désolé, mais manque flagrant d’inspi X_x]

Distraite ? Sans doute oui, il n’est pas étonnant de constater que la jeune fille n’écoute pas tout le temps ce qu’on lui dit. Et si la personne ne le fait pas remarquer, elle ne pourra pas s’en rendre compte et s’excuser. Ne réalisant pas une seule seconde que son interlocutrice c’était déjà présenté, attendant patiemment que Yumi finisse ces recherches et s’occupe de l’objet. Son regard parcourant pensivement les pavés sans remarquer quelque chose d’anormal. C’est un bruit suspect venant de son dos qui la fit de nouveau sursauter, regardant les dégâts que la jeune fille finissait d’occasionner avec stupeur.

"Mais ... à quoi tu joues ?"

Pas vraiment le temps d’avoir une réponse à sa question qu’elle se fit tirer par la jeune fille, étant obligé de courir pour pouvoir suivre sa cadence. Un regard en arrière l’aidant à comprendre qu’elles étaient toute les deux poursuivit et empêcha Mitsu d’envisager de la forcer à s’arrêter. Elle avait traficoté quoi exactement ? Pas vraiment le temps de poser la question, bien que la jeune fille est déjà fait du sport elle est très loin d’être une personne très sportive. Les 20 min de course poursuite ne l’aidant pas à être en pleine forme, c’est d’ailleurs un miracle qu’elle réussi à la suivre sans trébucher une seule fois. Son souffle devenant assez cours, ces jambes avaient fini par suivre le rythme imposé par pur automatisme. Son regard se tournant parfois en arrière pour jeter un coup d’œil aux nombres de poursuivant. Qu’elle avait fini par reconnaître comme étant des gars de l’empire …
C’est seulement à la fin de la course poursuite, après avoir cru mourir, quoi que peut-être pas autant, mais ayant eu quand même une sacrés peur bleu elle fini la course sur les genoux. Au sens propre du terme bien entendu, ayant du mal à reprendre correctement son souffle c’est tout juste si elle prit la peine de lever la tête ^pour constater la main secourable de la jeune femme.


"J’en doute très fortement dans l’immédiat."

Son regard retourna fixer le sol avant qu’elle ne regarde de nouveau Yumi en fronçant légèrement les sourcils. Certes, Mitsu n’est pas du genre à remarquer beaucoup de chose, mais certains restes quand même très remarquables.


"Tu n’as pas l’air si essoufflé que sa …"

Elle faisait plus une remarque qu’une réelle question, puisqu’elle n’attendait pas de réel réponse. Même si elle était un peu curieuse de savoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://miu-wonderland.pro-forums.fr/forum.htm
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé] Ven 12 Mar - 20:36

()


« J’en doute très fortement dans l’immédiat.
 »
Yumi hocha la tête, normale vue la course qu'elles venaient de faire ... Mitsu regarda le sol et la respiration toujours aussi sifflante repris :
« Tu n’as pas l’air si essoufflé que sa … »
Aie, le point sensible ... Une excuse est vite. Yumi regarda dans toutes les directions possible, histoire de voir si quelque chose ne pouvait pas faire diversion. Rien ne lui parut , malheureusement, utile. Elle allait donc devoir mentir un petit peu.
« Oh ? Ca ? J'ai toujours était forte en sport, c'est quelque chose que la famille à dans le sang. Enfin c'est ce qu'on m'a dit. »
Aucune chance que ça marche. Il aurait fallut manquer réellement de bon sens pour gober une excuse pareille . La course avait quand même duré un peu moins d'une heure, n'importe quel humain serait essoufflé, si ce n'est complètement épuisé. Et ce, même si la personne possédait une soi-disant facilité pour le sport. Elle regarda une nouvelle fois dans toute les directions, il fallait qu'elle se sorte de là sans blesser la jeune fille. Si ça continuait comme ça, Mitsu n'allez pas tarder à se rendre compte que Yumi ne transpirait même pas ... De guerre las Yumi utilisa la bonne vieille tactique.
« Mitsu ! Attention la-bas !! »
D'un mouvement brusque Yumi venait de pointer son doigt dans la direction opposé ou elle s'était élancée la seconde d'après. Maintenant elle n'avait plus qu'à courir en espérant que Mitsu ne tente pas de la poursuivre. Les lèvres de Yumi se tordirent dans un petit sourire. Au moins sa journée avait été assez mouvementée. D'un mouvement de tête elle regarda derrière elle. C'est bon elle n'avait pas l'air de la suivre. Sortant son papier elle regarda le premier nom. Allez maintenant au boulot.

[FIN]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé]

Revenir en haut Aller en bas

Par là, c'est un mur. [PV Mitsu-Yumi] [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Quartier Populaire ~ :: Les rues ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit