AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Holy Star [PV Abby-Yumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Holy Star [PV Abby-Yumi] Lun 15 Fév - 23:19

Aux environs de 4 heures du matin près de la Airship Station.

Deux formes sombres et indistinctes se faufilent entre les caisses de chargements. Évitant les rondes des gardiens et les différentes caméras de surveillances. Elle s'approchèrent de la limite de la zone interdite du port aérien. Yumi Mashimoto se tourna vers Abby Winston :
«4H02, top départ mission SS-45, cible de mission : Holy Star, AirShip de type militaire.
Puis sur un ton moins formelle elle murmura dans son micro :
-Bonne chance W-A, fait en sorte qu'on se renvoient entière. Kaito compte sur nous.»
Les écouteurs de Yumi crachotèrent une répons rapide et les deux femmes se séparèrent, ainsi même si l'une d'entre elles se faisait capturer l'autre avait toujours une chance d'atteindre l'objectif. Peut-êtres que Yumi venait d'entendre pour la dernière fois la voix d'Abby, elle espérait bien que non.
Le but de la mission était simple et se décomposait en trois phases. La cible de la mission, un AirShip militaire récent nommé Holy Star, recevait en secret la visite d'un dignitaire de l'empire cette nuit. Ce dernier commencerait par visiter l'intégralité du nouveau vaisseau avant que celui-ci ne décolle vers 4h15 du matin, avec son escorte de AirShip auxiliaire, pour faire une série de test au dessus du désert. Ces tests viseraient à démontrer l'efficacité de l'aéronef. Entre 4h et 4h15, Abby et Yumi devraient s'infiltrer à bord séparément. Ensuite Yumi devrai pirater le système principale du vaisseau pour permettre à Abby d'accéder a la zone moteur. Quand Abby transmettrai le signale Yumi ferai une diversion grâce aux systèmes d'armement du navire. Le champs d'action de Abby sur les moteurs deviendrai alors quasiment illimité, lui permettant de poser des bombes aux endroits vitaux. Yumi et Abby se rejoindraient alors pour réaliser conjointement la partie la plus dangereuse du plan, le silence radio prenait fin à ce moment là du plan. L'assassinat du dignitaire impérial. Après ça elle évacueraient le vaisseau avant que les charges explosent, réduisant la zone moteur en morceaux. Et de ce fait privant le vaisseau de tous ses systèmes de propulsion.
Pourquoi assassiner le dignitaire alors que de toute façon il mourrai sans doute dans l'explosion du vaisseau ? Pour deux raisons. De un on est jamais trop prudent. De deux, faire accuser la rébellion pour cet attentat est fortement plus amusant que de le revendiquer soit même. Cette mission allait-êtres quelque peu difficile, mais la récompense serai à la hauteur des efforts fournis. Et puis une fois les impériaux privés de communication et désorganisés par la diversion, la discrétion qui primait au premier abord ne serait plus de mise.

Yumi atteignit enfin la grille séparant la zone interdite de la zone civile. Elle sortit de son kit une petite paire de tenailles et commença à découper soigneusement les maille composant la barrière. Si un humain c'était amusé à l'imiter, il aurait fini cuit et brûler par le voltage parcourant celle-ci. Faisant confiance aux talents de Abby, elle se faufila à l'intérieur de la zone sécurisée. Les quelques patrouilles ne lui posèrent guère de problème, malgré le manque consternant de couvert. Vue l'entrainement commando des Hackers, un rien était efficace.
Enfin elle arriva près du Holy Star, il était vraiment grand et bien armée, ses flanc était bardés de nids de mitrailleuses plus ou moins lourde, tandis que son dessus était recouvert de canons de différents calibres, posés sur tête pivotante pour la plupart. Yumi analysa rapidement le plan de construction, qui avait été dérobé ultérieurement dans le plus grand secret, et fut un peu soulagée de voir la trappe de maintenance, un peu en hauteur, indiqué par celui-ci. Elle se méfiait des plans dernièrement...
Elle commençait à ouvrir celle-ci quand un soldat, une jeune recrue d'après son ages et son insigne, surgit de derrière un pilier de soutient. Il semblait un peu perdue et se dirigea vers la position de Yumi. Malgré la nuit, si il continuait dans sa direction, il allait l'apercevoir. Il fit encore deux pas hésitants, regarda autour de lui, sembla vouloir faire demi-tour, puis au dernier moment se ravisa et repris son chemin en direction de Yumi, toujours suspendue à sa trappe. Tant pis pour lui, il était au mauvais moment, au mauvais endroit. Sa nuque émit un craquement sec quand Yumi lui fit faire une rotation brusque, une main sur la bouche pour étouffer le râle d'agonie. Elle attrapa d'une main le cadavre et de l'autre finit d'ouvrir la trappe.
Une fois à l'intérieur du sas, elle regarda la tête du jeune homme, il était beau, avec des trait un peu grossier mais non sans élégance. Il semblait dormir, sa mort rapide ne lui avait pas laissé le temps de souffrir. Elle abaissa doucement ses paupières. Elle ne connaissait ni son nom, ni même son age, mais elle photographia son visage dans sa mémoire, comme tous les autres avant lui. Elle n'aimait pas tuer, non pas que cela la dérangeait, mais ... c'était mal. Tuer était mal, Kaito lui avait appris cela, et elle tuait donc seulement sur autorisation de Kaito, pour Kaito, et toujours avec regret et dégout, mais sans aucune hésitation.
Une fois le rituel accomplit, Yumi verrouilla la trappe extérieur du sas et ouvrit celle donnant sur le couloir de surveillance, pas de garde, tant mieux. Elle coinça la poignée de la porte du sas interne, tordant la barre de métal pour faire croire à un dysfonctionnement, puis commença à se diriger vers son objectif primaire. A peine quelque mètre franchis et la carcasse du vaisseau se mit soudainement à grincer et gémir, il venait de décoller, le jeunot avait bien faillit lui faire rater le départ ... Comment s'en tirait donc Abby ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Me, myself, I & the others

Messages : 138
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 26
Localisation : Dans son carton ♥

MessageSujet: Re: Holy Star [PV Abby-Yumi] Mar 16 Fév - 19:09



Elle avait encore passé la nuit dehors.
C’était habituel maintenant. Abby avait son petit coin à elle, à l’écart, dans un carton. Qui irait fouiller dans un vieux carton miteux de toute façon... Du coup, elle entreposait ses affaires et son précieux ordinateur. Bijou technologique qu’elle avait eut une joie de trifouiller. Il était hors de question pour un hacker de se faire avoir à cause de son...ordinateur. Ce serait le comble tout de même. Mais Abby ne s’inquiétait pas, après l’avoir trafiqué elle même, la jeune fille l’avait fait arrangé par ces compagnons Hackers. On est jamais trop sûr après tout. Du coup, elle possédait maintenant un petit ordinateur sur protégé indétectable pour pirater à son aise les différents réseaux de l’Empire. Et ça l’amusait bien. Mais ce qui l’amusait encore plus, c’était les missions sur le terrain. Sabotage, infiltration et autre.

Son keitai vibra dans sa poche, lui indiquant qu’il était temps pour elle de partir et de rejoindre sa coéquipière pour une drôle de mission. Pas franchement emballé de faire une mission avec quelqu’un, Abby ne râla pas trop pour cette fois. L’ordre venait de là haut après tout, elle ne pouvait pas s’y opposer. Il allait falloir prendre sur elle cette fois-ci. Après s’être changé en vitesse pour troquer sa robe blanche contre des vêtements noir, elle partit rejoindre Yumi. Avec ses cheveux roses bonbons, elle ne passait pas inaperçu mais dans ses souvenirs, sa coéquipière non plus. Peau pâle et cheveux bleu. Wai, quel magnifique duo.

Arrivée au lieu fixé, Abby et Yumi n’échangèrent aucun mot. Elles se dirigèrent de suite vers les Airships. Le timing était serré et elles ne devaient surtout pas arriver en retard, après tout, l’Holy Star n’allait pas les attendre et partirait sans eux. Ce n’est qu’une fois près de leur destination et à l’abris des oreilles de l’empire que Yumi lui adressa la parole. Mission quoi ? Ba, comme si elle retenait se genre de chose. Elle ne répondit que par un bref grognement approbatif, pas la peine de faire une phrase pour ça. T’façon, qu’est ce qu’elle aurait put répondre. Quand Yumi repris la parole avec un ton un peu moins solennelle, la jeune hackeuse lui lança un bref regard et fini par lâcher une réponse un peu plus construite. Juste un peu.

-Wai wai.

Que Kaito compte sur elle ou pas, c’était bien le dernier de ses soucis et elle s’en moquait autant qu’une vache dans un près. Elle n’était pas entré chez les hackers pour lui en particulier. Surtout pour s’éloigner de Neal. Pour ne pas faire ce qu’elle était justement en train de faire, y penser. Abby secoua vivement la tête pour le chasser de son esprit. Ce n’était pas le moment. Les deux filles venaient de se séparer pour augmenter les chances de réussir la mission et elle ne devait surtout pas se faire prendre. Non pas qu’elle risquerait de parler pour dénoncer les hackers, chose que la jeune femme ne ferait jamais, mais surtout parce qu’elle n’avait pas envie de voir sa vie s’écourter ainsi.

Arrivée devant les grilles, Abby chercha rapidement un moyen pour entrer. La grille était électrifié. La barbe. Elle allait devoir trouvé un moyen de contourner cet obstacle. Heureusement pour la jeune hackeuse, elle avait pensé à emmené ses Air trecks, voler à elle ne sait plus qu’elle fille. Vérifiant avant si la pointure correspondait. Enfilant en vitesse ses bijoux de technologie, elle s’éloigna de la grille pour prendre de la vitesse. Oui elle comptait bien sauter par dessus. Un dernier coup d’œil lui permit de vérifier qu’il n’y avait personne à l’horizon. Que le spectacle commence. Quelques minutes seulement lui avait suffit pour passer de l’autre côté. Remettant ses chaussures tout en gardant un oeil sur les parages, Abby se repassait dans la tête ce qu’il fallait faire.

Que la mission commence. Abby se dirigea à pas feutré près d’une des trappes de l’Holy Star. Etoile bénie. Tu parles. Il allait finir en miette, ça n’avait rien d’une bénédiction. Damned Star aurait mieux convenu. C’est d’ailleurs ainsi qu’Abby renomma l’airship dans sa tête. Cela lui allait tellement mieux. Ou Shooting star... Une étoile filante qui allait s’écraser...quelques part. A cette pensée, Abby souria. Il n’y avait qu’elle pour sourire d’une chose aussi futile. C’est le sourire aux lèvres qu’elle ouvrit la trappe et s’engouffra dans l’airship. Quelle chance avait-elle eut de ne croiser personne. Elle sentit l’airship décoller, bon elle avait au moins réussi à entrer avant qu’il ne parte.

Abby sortit le plan de sa poche essayant de se souvenir de quel côté elle devait partir pour rejoindre la salle des moteurs. Tournant les talons, elle partit en direction de la salle des moteurs, se cachant derrière tous les objets sur son passage. On est jamais trop prudent. Elle guettait le moindre son suspect et dû plusieurs fois bifurquer au dernier moment pour éviter les gardes. Elle ne devait surtout pas être vue sans ça, la mission échouera.

Une fois arrivée à destination, elle envoya un bref signal à Yumi pour lui faire comprendre qu’elle était prête. Il ne lui restait plus qu’à attendre que Yumi fasse diversion.

Je ne dois pas mourir. Pas avant de l’avoir revu.

________________________________
HeartBreaker~


Dernière édition par Abby Winston le Dim 21 Fév - 3:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Re: Holy Star [PV Abby-Yumi] Mer 17 Fév - 2:55

Yumi se déplaçait furtivement dans les couloirs du HolyShip. D'une renfoncement à un autre renfoncement, d'un couvert à l'autre. Sa cible était un conduit d'aération qui la mènerait directement à une salle de contrôle auxiliaire. Pour l'instant elle avait de la chance, aucune patrouille ne l'avait surpris, mais plus durerait ses escapades dans les couloirs plus les chances de se faire repérer augmenteraient. Enfin elle arriva à l'endroit indiqué par le plan. Elle dévissa rapidement la grille et se glissa à l'intérieur avec agilité, une fois à l'intérieur du conduit, elle referma la grille sans toutefois la verrouillée, on ne sait jamais ...
Elle rampa pendant un petit bout de temps avant de se retrouver au dessus de la salle tant convoitée. Celle-ci était petite, encombrée d'ordinateur et de fils, et surtout occupé par trois hommes, deux pianotant et surveillant leurs écrans tandis que le troisième était appuyé contre la cloison près de la porte, un garde sans doute. Yumi élabora rapidement un plan d'attaque. D'abord neutraliser le garde, mieux armée et plus entrainée, puis s'occuper silencieusement des deux autres. Les ordres étaient claire.
«On peut vous voir, mais on ne peut pas y survivre.»
Comme le jeunot, et a vrai dire tout le navire, ces hommes étaient là au mauvais moment, au mauvais endroit. D'un coup de pied elle défonça la grille de protection qui vint heurter le crâne d'un des deux hommes aux clavier et se laissa rapidement tomber au milieu de la pièce. Avant même que le garde ne puisse se redresser correctement, elle lui infligea un atemis à la gorge. L'homme s'effondra en poussant un râle. Soudain, elle entendit un sifflement dans son dos et se baissa juste à temps pour éviter la lame d'un épée qui alla rebondir contre la cloison. Un des informaticiens dressait devant lui son épée. Ses bras tremblaient sous l'effort pour soulever la lourde lame, plus décorative que utile pour ce genre de soldats. Yumi décrocha une de ses deux dagues à lame plate qu'elle portait aux cuisses, et, lorsque l'homme tenta de fendre, s'esquiva d'un pas sur le cotés avant de l'égorger d'un geste vif.
Le dernier homme se tenait prostré dans un coin de la pièce tremblant de tout son corps devant les cadavres de ses deux anciens compagnon, le sang qui coulait de sa blessure ouverte par la grille, renforçait l'expression de frayeur de son visage. Elle supplia d'une voie exprimant une peur profonde :
«Laissez-moi en vie, je peux vous êtres utile, je-je connait les codes ! Mais ne me tuez pas ! Pitié !»
Un geste rapide et l'homme arrêta de bouger, pas de survivant. Pour plus de sécurité Yumi trancha aussi la gorge du garde et verrouilla la porte. Elle accomplit encore une fois son rituel puis se tourna enfin vers les terminaux. Elle sortit un micro-ordinateur de son kit et le relia l'unité centrale et commença.
Tout d'abord elle déverrouilla les première sécurités, puis les secondes et enfin les tertiaire. Elle avait maintenant accès à l'ensemble du système. L'opération lui avait pris une dizaine de minutes, ce qui était à peu près la durée que mettait un hackeur de base à déverrouiller les premières sécurités. Et encore, avec la chance du débutant. Yumi téléchargea ensuite un virus, qu'elle mis en attente, puis une série de spider ayant pour but de lui rapporter tous les codes de sécurité du vaisseau. Une fois cela fait, elle hacka le système d'armement et le système de communication d'urgence qui avait été mis sur une bande séparée. Durant ce laps de temps, les spider ramenèrent les codes. Elle les envoya surveiller la salle de commande principale. Elle finit d'explorer le système dans les moindres détails, comme le système automatique de chasse d'eau, pour vérifier qu'il n'y avait aucune autres donnée caché dans un but précis. Elle ne trouva rien, sauf un dossier de photo porno dissimulé, par un soldat sans aucun doute, ce qui n'était guère étonnant vue le niveau d'informatique des sous-fifres de l'empire. Pour finir elle prit le contrôle entier du système de surveillance et arma le virus. Elle n'avait plus qu'à attendre le signale.
Les minutes passèrent, Yumi restait immobile sans bouger, les yeux ne quittant pas les écrans d'ordinateurs affichant maintenant les différentes vues des caméras de surveillances. A aucun moment Abby n'apparut sur l'une d'elle, elle était douée. Enfin le signale arriva par communicateur. Elle se mit à pianoter frénétiquement sur son clavier et toute les lumières du vaisseau s'éteignirent, avant de se rallumer quelques seconde plus tard. En revanche, les ordinateurs du vaisseau ne se rallumèrent pas, Yumi venait de les isoler du réseaux. Elle coupa entièrement les communications du vaisseaux et lança le virus qui commença immédiatement son travaille de sabotage, envoyant des ordres contraire à toutes les unités, celles des mécaniciens reçurent en particulier l'ordre d'aller en soute... Le spiders pour leurs part se contentèrent de faire exploser tous les écrans du pont principale. Mais ce n'était que les préludes du véritable apocalypse. Alors que le Holy Star était plongé dans la confusion la plus total, ses tourelles pivotèrent des deux côtés. Yumi appuya sur entré avec un petit sourire satisfait.
La détonations des tirs envahirent l'espace aérien, le bouclier magnétique du premier AirShip auxiliaire ne résista pas au calibre 200 mm du canon principale du Holy Star, il explosa en l'air dans une gerbe de lumière colorée. Le second AirShip d'escorte n'eut pas cette chance, son bouclier magnétique résista quelque peu aux différents tirs de 155, 120 et 37 mm. Il put même riposter et son canon principale de 155 mm arriva à percer le bouclier un cour instant, creusant un trou béant dans le ventre du Holy Star. Mais sa vaillance ne fut que de courte durée, le bouclier magnétique lâcha lors la deuxième salve et un tir de 155 mm lui fit exploser le moteur gauche et une bonne partie de la salle des machines du droit. Poussant un cris déchirant, la machine vint heurter violemment le Holy star, la secousse se répercuta dans tous le vaisseau qui trembla. Enfin emportant avec lui une partie de l'armature droite du vaisseau, le AirShip chuta vers le désert avant d'exploser en atteignant le sol.
Conscient de la confusion et du massacre qu'elle venait de produire, Yumi, dans une dernière manœuvre, verrouilla toutes les portes de sécurité sauf celle du pont, de la salle des machines et du hangar B. Elle posa son micro-ordi et sortir de son kit une charge de plastic, pas de preuve. Elle régla la détonation sur 2 minutes puis s'éloigna en hâte à travers le conduit d'aération. Une fois sortie de celui-ci, elle tenta de contacter Abby, le silence radio ayant pris fin précédemment.
«W-A ? W-A, si tu me reçois je me dirige vers le points de rendez vous Téta, comment ça se passe avec ton objectif primaire ?»
Au loin l'explosion du plastique se fit entendre. A partir de maintenant, c'était tuer à vue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Me, myself, I & the others

Messages : 138
Date d'inscription : 30/08/2009
Age : 26
Localisation : Dans son carton ♥

MessageSujet: Re: Holy Star [PV Abby-Yumi] Ven 5 Mar - 0:19

Elle pensait encore à lui.

Caché dans un renforcement, elle attendait de pouvoir poser les bombes dans la salle des moteurs. Elle ne devait pas se faire repérer car sinon, elle serait dans l’obligation de les tuer, et ça ne l’enchantait guère. Abby avait beau être froide et distante, prendre la vie de quelqu’un avait toujours été dur pour elle. Elle ne pouvait s’empêcher de penser à toutes ces familles qu’elle briserait par son acte. Les femmes qui deviendraient veuves, les enfants qui perdraient leurs père et les parents qui pleuraient la perte de leurs enfants partit avant eux. C’était dur. Mais la vie était ainsi. On ne l’avait pas épargner, alors elle n’épargnera personne. Cruelle oui, puisque les gens n’y sont pour rien dans le malheur d’Abby. Jalouse aussi de voir que les gens avaient encore quelques choses à laquelle il tenait.

Après tout, que restait-il à Abby ? Elle avait perdu sa mère et puis Neal. Il lui restait son pouvoir et son ordinateur certes. Mais ils ne lui offraient aucun amour, aucun réconfort rien. Elle se sentait seule, rejetée, inutile. L’inutilité. Un sentiment qui la suivait depuis des années déjà. Qu’elle n’arrivait pas à se débarrasser. Inutile, pitoyable, le genre de boulet que personne n’avait envie de traîner. C’est ainsi que se percevait Abby, encore. Elle avait tenté de changer, mais le départ de Neal prouvait bien qu’elle ne pourrait jamais changé, malgré tous les efforts qu’elle pourrait fournir. C’était déprimant. Vraiment, mais que pouvait-elle faire après tout ? Son inutilité était collé à elle comme son ombre.

Abby avait l’habitude maintenant. Espérons juste qu’elle ne soit pas trop inutile pour cette mission. Il n’y avait pas que sa vie en jeu mais aussi celle de Yumi et de tous les hackers. Abby n’avait pas le droit à l’erreur. Elle n’avait jamais le droit à l’erreur puisque qu’une seule petite erreur pouvait détruire tout le réseau des hackers. La pression était dure, et elle se la mettait seule. Après tout, personne ne le lui avait dit, elle déduisait ça seule. Mais il valait parfois mieux se mettre la pression pour faire plus attention et ne pas faire d’erreur. C’est comme ça qu’Abby fonctionnait. Et on pouvait aisément dire que cela fonctionnait pour le moment. Aucune erreur n’avait été commise et le plan se déroulait à merveille. De son côté, personne n’était mort et personne ne l’avait vu. Il fallait continuer comme ça.

Puis, les lumières s’éteignirent pour se rallumer quelques secondes après. Le signal. Yumi avait réussi à atteindre la salle des commandes. S’enfonçant un peu plus dans le renforcement, elle observa les mécaniciens défiler devant ses yeux et quitter la salle des moteurs pour aller on ne sait trop où. La voie était libre, il ne lui restait qu’à poser les bombes et rejoindre Yumi. La tâche s’annonçait simple. Entrant discrètement dans la salle des moteurs, Abby ne se doutait pas un seul instant qu’une personne était encore ici mais quand la balle vint se ficher dans son épaule, il n’y eut plus aucun doute. Avant même que le soldat puisse l’abattre, Abby se jeta derrière la première machine. C’était maintenant au plus rapide. La jeune fille attrapa une bouteille d’eau dans son sac et l’ouvrit d’un geste sourd. Elle n’aura plus qu’à utiliser l’eau comme une corde pour faire tomber l’homme, ainsi, avant même qu’il puisse se relever, la jeune hackeuse lui aurait sauté dessus pour lui trancher la gorge.

Ce n’était pas très élégant, mais avait-elle le choix ? Tuer ou être tué. Le choix était tout fait. Elle émit une grimace de douleur quand elle voulut bouger son épaule, tche il l’avait pas loupé. Elle allait lui faire payer ça. Ainsi donc, tout se déroula comme elle l’avait prévu. L’épaule en sang, Abby alla récupérer son sac et sortit les différents explosifs qu’elle plaça un peu partout dans la salle. Quand il n’y avait personne pour la déranger, le travail était véritablement simple. Quoi de plus enfantin que de poser des explosifs après tout? Enfin, ça n’avait rien de compliqué si personne ne lui barrait la route. Quoique ce genre de gens finissait rapidement la gorge tranché. Ba, il l’avait mérité pas vrai ? Après tout, venait-elle gêner le travail des gens ? Ah non, ne répondez pas, nous savons aussi bien vous et moi que c’est ce qu’elle fait. Et elle dérange le travail des gens sans aucune gêne. N’allez pas croire que c’est personnel, oh non. La seule et unique personne qu’Abby désirait vraiment déranger était ce bon vieux Neal. La jeune fille n’avait pas digéré son abandon. Quoi de plus terrible que de se faire abandonner par la personne que l’on aime, surtout quand celle-ci part sans rien dire et sans assumer ses actes. Un acte blessant. Elle pensait que Neal pouvait lui faire confiance, qu’il pouvait se confier à elle. Triste déception quand on remarque que ce n’est pas le cas.

Assise au milieu de la pièce, les larmes glissant le long des joues, elle mit du temps avant de réaliser ce qu’il se passait. Amour, tristesse, désespoir, abandon. Y avait-il quelqu’un dans ce monde capable de l’aider à s’en sortir ? C’était la grande question. Séchant ses larmes d’un revers de main, s’activant pour récupérer ses affaires, Abby sortit un bout de papier et inscrivit rapidement « La rébellion vaincra » Tout laissait à croire que s’était la rébellion le cerveau de ce carnage. Ba, même sans ça, qui pourrait imaginer que les Hackers allaient sur le terrain. Personne. Ou alors, il fallait être sérieusement arriéré. Heureusement que ce genre de gens ne courraient pas les rues. Bref, Abby lâcha négligemment le papier sur le corps du soldat et se dirigea vers une trappe.

C’est maintenant que ça devenait intéressant. Elle allait rejoindre Yumi pour assassiner l’autre guignol, le dignitaire impérial. Abby avait conscience que cette partie de la mission serait la plus dure et surtout la plus dangereuse. Des personnes allaient encore y laisser la vie, et ce ne serait sûrement pas elle. L’épaule bandée comme elle avait put, la demoiselle se faufila par la trappe pour se retrouver dans le conduit d’aération. Abby devait maintenant rejoindre Yumi au point de rendez-vous et terminer la mission. Glissant avec habileté dans le conduit, ne s’arrêtant que rarement pour reposer son épaule endoloris, elle arriva rapidement à l’endroit convenu. Haha, elle était allée plus vite que ce qu’elle avait prévue, surtout avec une épaule dans cet état. Rha, il l’avait pas loupé l’enflure. Ceci dit, elle non plus ne l’avait pas raté. Ba, il l’avait cherché.

Au moment où elle s’apprêtait à descendre du conduit, son écouteur cracha les paroles de Yumi et étrangement, celle-ci avait l’air d’avoir un drôle d’écho. Abby jeta un oeil à travers la trappe et aperçu la chevelure insolite de Yumi. Heureusement que tout le monde n’avait pas la même couleur de tignasse. Au lieu de répondre par le micro, la hackeuse enleva la plaque et se laisse glisser à l’extérieur.

- Ba, j’ai fini de poser les explosifs. J’suis pas sotte à c’point là.

Elle avait marmonné la dernière phrase, non pas pour que Yumi ne l’entende pas –elle s’en fichait un peu...-mais plutôt parce qu’Abby se parlait à elle même. Quand on vit seule dans un carton, faut bien s’occuper hein. Enfin, ça s’était l’excuse. Après tout, elle passait plus de temps en cours et à la taverne pour chanter que dans son joli petit carton. Mais ça reste une excuse comme une autre, et personne n’était assez proche d’Abby pour démentir ça. L’utilité d’être seule au monde. Personne pour nous embêter, personne pour nous contredire mais aussi personne pour nous réconforter, personne pour parler et personne pour se confier. La solitude avait son lot de désavantage.

- Donc maintenant... on tue tout le monde ? Pas de témoin c’est ça ?

Question oratoire qui n’attendait aucun réponse, Abby avait bien compris la mission. Elle sortit donc une autre bouteille d’eau et une petite dague. L’eau pour les noyer et la dague pour leur trancher la gorge. Elle rangea la dague dans un endroit plus accessible et ouvrit la bouteille. De là où elles étaient, les deux jeunes femmes pouvaient entendre les cris des hommes paniqués par tout ce raffut et le bruit de leurs pas se rapprochant.

-Que la fête commence~

Je ne perdrais pas.

________________________________
HeartBreaker~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Susceptiblement Jalouse

Messages : 30
Date d'inscription : 11/02/2010
Localisation : Aux côtés de Kaito.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
27/250  (27/250)
~ Don: En tant que robot elle est immortelle et ne peut donc ni vieillir ni mourir..

MessageSujet: Re: Holy Star [PV Abby-Yumi] Sam 13 Mar - 16:11

(Suite à de nombreuses plaintes de la société de protections des PNJ, nous certifions qu'aucun PNJ n'a été blessé ou torturé durant ce tournage.)


Abby descendit avec souplesse au cotés de Yumi.
- Ba, j’ai fini de poser les explosifs. J’suis pas sotte à c’point là
Yumi ne put s'empêcher de sourire. A chaque fois qu'elle entendait Abby, elle ne pouvait s'empêcher de se demander si elle avait vraiment vécu seule dans la rue. Les rumeurs étaient rarement fondées mais, vue le niveau de la petite, elle se le demandait toujours, sait-on jamais.
- Donc maintenant... on tue tout le monde ? Pas de témoin c’est ça ?
Yumi ne répondit pas, consciente que ce n'était pas vraiment une question. Elle jeta un rapide coup d'œil et remarqua une blessure récente sur l'épaule de la jeune fille. Les mitraillettes lui serait donc inaccessible, mais bon, la connaissant, elle se rattraperait avec son pouvoir. En parlant de pouvoir, Abby était justement en train de sortir une bouteille d'eau et une arme blanche. Tendant l'oreille, Yumi remarqua en effet un groupe de personne arrivant droit sur eux. Vue le bruit, il devaient êtres environs dix. Un petit groupe, donc, et sans doute en présence d'un gradé, de moindre importance certes, mais un gradé était un gradé.
-Que la fête commence~
Encore une fois Yumi jeta un regard en coin à Abby. Elle appréciait le meurtre ? A moins que cela ne soit autre chose. ? Yumi lui adressa un petit sourire amicale et déclara tranquillement :
« Dix hommes et sans doute un gradé. Je vise le chef pour les déstabiliser. Carte blanche, aucun survivant, même les civils. »
Au moment même où elle finissait sa phrase les militaires déboulèrent. Elle fit volte-face tout en dégainant et fixant ses dagues sur ses poignets, les faisant briller fugitivement à la lueur des lampes.
« Combat corps à corps, ennemis multiple. Initialisation. »
D'un mouvement souple et puissant du pied, elle se projeta à travers la première ligne d'ennemis entrains de s'organiser pour le combat. A peine rétablie elle du esquiver avec grâce un coup d'épée, le laissant passer à un cheveux de son corps, puis lacéra la face du propriétaire de l'arme. D'un coup pied elle envoya le cadavre sur deux de ses comparses ayant sortis leurs mitrailleuses, arrachant le fusil d'assaut de la ceinture de sa victime. Elle tira ensuite une rafale dans le ventre d'un homme en face d'elle et repris sa course vers le fond du couloir.
Yumi entendait des bruits étrange dans son dos, comme si quelqu'un se noyait, mais elle n'y prêta guerre attention, entièrement focaliser sur le combat, encore 8 hommes. Soudain en face d'elle se dressa un soldat qui tenta une charge, glissant sur le sol, elle frappa dans ses parties génitales à l'aide de sa dague et le rattrapa pour s'en servir comme bouclier humain. Sage précaution car deux rafales de fusil vinrent secouer le corps de l'infortuné, 7 hommes. Si Abby n'occupait pas assez les soldats, Yumi allez mourir, mais vue les bruit et la confusion, elle semblait y arriver parfaitement pour le moment. Yumi jeta un rapide coup d'œil. Au bout du couloir, avec deux soldats, se dressait un lieutenant dans son bel uniforme rutilant. Il semblait occuper à aboyer des ordres à ses deux pauvres larbin qui faisaient leur possible pour la descendre. Et ce qui devait arriver, arriva, ils durent recharger. Propulsant le cadavres en arrière, Yumi prit appuie sur les épaules de ce dernier et se projeta en avant. Les deux troufions la regardèrent étonnée, mais que faisait-elle au milieu d'eux deux ? Leur réflexion tourna cour quand deux dagues leurs arrachèrent le crane. 5 hommes. L'officier recula de plusieurs pas un dégainant son pistolet, un mouvement et son bras vola à travers le couloir, les doigts toujours serrés autour de la crosse. Le lieutenant tomba à genoux en hurlant de douleur. Yumi le regarda, celui la n'était pas digne de figurer dans ses tombes silencieuse. Elle l'égorgea comme un animal. Si il tenait tant à l'avoir pourquoi avait-il dégainé son pistolet au dernier moment ? Vraiment ...
Yumi se tourna, Abby se tenait devant le cadavre du dernier soldat, un petit sourire aux lèvres. La jeune fille lâcha le corps qu'elle tenait par le col, malgré son bras blessé. Yumi la détailla, elle était couverte de sang et ... d'autre substance corporelle sans doute. Mashimoto baissa les yeux sur sa combinaison , était-elle dans le même état ?
Elle commença à ramasser les munitions des soldats morts quand un petit cris la fit se retourner. Une femme en robe, noble quelconque ou servante, regardait la scène avec un regard effrayé. Elle tourna des talons et commença à s'enfuir. Trois pas, la lame de Yumi lui transperça le ventre avant de remonter. La jeune femme tourna la tête et cracha un peu de sang.
« Pou-pourquoi ? »
Puis elle s'effondra, inerte, pour ne plus jamais se relever. Yumi nettoya sa lame et fit signe d'avancer à Abby. Le temps pressait, il fallait finir la mission au plus vite avant que l'empires ne reprennent le contrôle du système. Les deux filles se mirent à courir. L'épaule de Abby devait la faire souffrir songea Yumi, c'était quoi avoir mal ? Encore une question sans réponse sans doute...
Soudain un bruit de détonation les firent se stopper net et elles plaquèrent contre un mur. Le couloir continuait sur une vingtaine de mètre avant de déboucher sur l'artère principale du vaisseau, seul chemin accessible pour atteindre le pont. Elle s'approchèrent doucement, devant-elles le chaos le plus totale régnait. Yumi observa rapidement, d'un cotés se trouvai des soldats ayant barricadés le pont principale et de l'autre les soldats de la même faction ayant, eux aussi, barricadés le couloir, large d'une centaine de mètre, avec tout ce qui leurs étaient passé par la main. Enfin, entre les deux, se dressait un no man's land large d'environs 500m ou reposaient le corps de nombreux soldats des deux parties. Tout cela était prévue, bien entendu. Les messages envoyés à la section 8, celle défendant le pont, étaient complètement contradictoire avec ceux que la section 15 avait reçus. Les deux signalaient évidement une insurrection rebelle, mais chacun accusait le camps opposé. Ce qui était moins prévus par contre, était le fait que la section 15 possèdent un tank. La machine d'acier était posté sur la droite des fortification. Ils avaient sans doute dû la faire sortir de la réserve arrière, malgré le fait qu'elle soit censée être fermée...
Yumi mordilla sa lèvre inférieur, vieux tic transmis par l'ancienne Yumi, signalant qu'elle était inquiète. Comment pénétrer les fortifications que même un tank n'arrivait pas à défoncer tout en évitant de se faire exploser par ce même tank, ou même se faire abattre par les soldats présents ? Le sol trembla quand le tank tira en direction des portes, donnant la mort à une dizaine d'hommes. Les assauts reprenaient, brave petit soldat près à se faire trucider pour sa patrie ... Tsss ... Une grenade explosa près d'elles, les faisant reculer de quelques pas. Yumi se tourna vers Abby.
« Un plan ? »

(Comme vous l'avez vous-même lu, aucun PNJ n'a été blessé durant ce tournage, ils sont bel et bien TOUS morts.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Holy Star [PV Abby-Yumi]

Revenir en haut Aller en bas

Holy Star [PV Abby-Yumi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Quartier Populaire ~ :: Airship Station ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit