AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Un Contrat à deux ? [PV Murgen - Part 3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar


Messages : 658
Date d'inscription : 03/09/2009
Localisation : Au Temple

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
301/500  (301/500)
~ Don: Invoque une chimère de Glace : Garm

MessageSujet: Un Contrat à deux ? [PV Murgen - Part 3] Sam 26 Juin - 21:05

La nuit s’était passée. Lehas avait laissé le tour de garde qui permettait de voir le lever du soleil. Sûrement le plus beau des tours de garde. Le matin, quelque peu réveillée, Lehas se leva lorsque le soleil vint emplir la pleine et le lieu du campement. Silence, elle se rhabilla rapidement, et sortir de sa tente. Le maître de son côté s’agitait aussi, la tente s’asticotait dans tous les sens. Avec un léger sourire, elle riait intérieurement, comme Murgen qui lui aussi souriait paisiblement. Etait-il aussi de bonne humeur pour les mêmes raisons que Lehas ? Il venait pourtant de faire un tour de garde, mais il était vrai que le soleil qui brillait doucement au loin mettait forcément de bonne humeur. Murgen, poliment salua le maître, Lehas s’inclina en signe de salue. Pourquoi parlait ? Parfois les gestes suffisaient. L’agent de l’empire demanda alors ce que prenait chacun des invocateurs, tout deux se regardèrent avant de lancer ensemble : “un thé vert”. Sortant un sachet en plastique de sa valise, Kyah eut un petit rire machiavélique :

«Hi, hi, hi ! Des petits croissants et pains au chocolat. J’ai demandé au maître cuisinier de m’en faire une bonne petite quantité pour le voyage ! Avec gentillesse il a accepté ! Hahaha mon petit pêché mignon ! En désirez-vous tout deux ? Je prends ça comme un oui ! »

Le maître de fort bonne humeur, comme ces deux autres compagnons, partagea avec plaisir ses petits pêchés mignons qu’il ne chérissait que trop.

Le petit déjeuner terminé, le plaisir achevait, les trois compagnons repartirent en direction du désert. Malgré tout, ceci n’était guère une promenade de santé ou d’entrainement. Il faillait aussi intervenir dans le désert. Le camp en plus ne se trouvait guère dans les périphéries du désert, non pour être plus amusant, il se trouvait bien au centre. Et pour l’atteindre, un certains nombre de combat allait les attendre, c’était sur… Les loups du désert se déplaçaient toujours en meute, et abandonnaient rarement une proie. Le maître le savait, il avait déjà eut à faire à des loups du désert. Que de sales bêtes ! Il préféra garder cela pour lui. Les deux petits jeunots n’avaient pas à le savoir, même si en soit ils s’en doutaient fortement, et forcément.

Le campement rangeait, les traces effaçaient, Murgen demanda :


«Bien je suppose que la prochaine étape c’est le désert ? Heu mais doit-on réutilisé les licornes ? »

Kyah et Lehas échangèrent un regard, puis le maître hocha la tête. C’était le moyen le plus rapide. Etant donné que ce jour semblait agréable pour tous, le maître se voulu rassurant :

« Ne vous en faites pas Murgen, à l’entrée du desert ces belles bêtes nous abandonneront. Ce sont des animaux de plaines, et la chaleur les rendent agressifs, sans parler du cani…»
« Maître, je pense que ça ira ! Allons, reprenons la route ! »

En effet, le maître se voulait rassurant, mais il ne faisait que vouloir. Lehas préféra arrêter le maître plutôt qu’il ne continue sur sa lancée avec son histoire de cannibalisme chez les licornes. Murgen a regret, remonta sur la licorne et le chemin pu reprendre. Lehas passa devant, comme à son habitude, et laissa le maître et Murgen derrière. Dans un élan de pensée positives et pleine d’envie de se défouler, Lehas fit galoper sa mouture, jusqu’à prendre son envol. Dans quelques battements magnifiques, le bel animal s’éleva dans les cieux. De son côté Lehas le forçait à virevolter dans le ciel. Avec majestuosité, la bête réalisa un joli petit looping. Kyah rappela alors à l’ordre Lehas. Ce n’était guère le moment de s’amuser. Lehas du malheureusement obéir, et posa sa monture avec douceur. Elle préféra malgré tout trottait devant, il ne fallait pas épuiser les bêtes, alors interdit de vol. Triste, Lehas bouda devant les deux hommes. C’était la deuxième fois en deux jours. Elle ne pouvait guère s’amuser avec Iku Bahlan sur son dos. Les seuls mots qu’il connaissait : « entraînement, entraînement et femmes ».

L’heure du repas arriva. Les ventres se creusaient, mais il fallait encore trotter un peu avant de pouvoir déjeuner. Le désert dans la logique des choses ne devait plus être très loin, encore peut-être une heure de voyage. La chaleur commençait à monter fortement. Les bêtes commençaient à devenir énervées et avaient tendance à se chasser les unes de autres. Encore quelques kilomètres, et il faudra définitivement les abandonner. Le troupeau restant lui s’était déjà arrêter un ou deux kilomètres auparavant. En cas d’attaque, seuls les trois compagnons et leurs montures pourraient servir de défense.

Lehas posa le pied au sol, mi-terre mi-sable, la première, Murgen suivit, puis le maître, par curiosité, Kyah demanda quand même :


« Pourquoi vous arrêtez-vous Lehas ? Ce n’est pas encore le moment de déjeuner, il n’est que 13h. Et plus nous attendrons plus nos bêtes seront énervées. »
“ Il ne sert à rien de continuer, les licornes sont affamées et assoiffées tout comme nous Maître. Nous devons déjeuner. Je le prépare immédiatement et je vous garantie que nous repartirons rapidement ! Et puis nous avons atteint les limites du désert."

Kyah eut l’air de bouder, il n’en avait pas très envie, il avait une grande crainte : que les licornes se retournent contre eux. La chaleur, la soif, la faim et le fait qu’elles soient loin de leur habitat naturel les rendaient dangereuses, et donc représentaient un danger potentiel. Cependant, le vieux maître le savait. Ils ne pouvaient continuer ainsi. Ce n’était plus la chaleur, mais le besoin de manger qui allait rendre les licornes incontrôlables.
Lehas fit cuire du poisson cette fois, car quelques morceaux de porcs furent donner aux licornes. En effet, il semblait étrange de nourrir un cousin de l’ancien cheval herbivore, avec de la viande. Mais pour voler et déployer leur ailes, les licornes avaient besoins de protéines animales, alors une fois tous les mois, les troupeaux de licornes attaquaient des animaux pour se nourrir et ressourcer leur énergie. Le reste du temps, elles mangeaient de l’herbe, des feuilles et autres végétaux.
Durant le repas, Lehas eut une subite idée. C’était en regardant son poisson qu’elle y pensa car si on ne conservait pas le poisson dans la glace, il pourrissait et pouvait donner des maladies. Lehas n’avait besoins que de peu d’eau pour rafraîchir tout la licorne. Si elle le faisait, alors les montures deviendraient plus calmes. C’était logique ? Elle releva le visage vers Kyah, mais voyant son air pensif dans son assiette elle hésita. Si elle dévoilait sa chimère, même si cela n’avait de réelle conséquence sur les pouvoirs de la chimère et que Lehas ne ferait que dévoiler un gramme de sa capacité réelle, Murgen pouvait malgré tout l’accuser de quelques choses ou même devenir encore plus méfiant. Elle respira un grand coup…Il suffisait d’assommer Murgen. S’était sûrement méchant, mais c’était sûrement un bon moyen. Lehas se leva comme si de rien n’était, attrapa une poêle, jusque là tout était tout à fait naturel, et les deux hommes n’y prêtèrent guère d’attention. Doucement, elle se glissa naturellement derrière Murgen, et d’un seul coup l’assomma avec la poêle. Kyah se leva d’un bon :


« Que faites-vous petite folle ! Imaginez ce qu’il se passera si jamais il se réveille ! Si quand même il nous demande une explication, que va-t-on répondre ? Que vous n’aimiez guère sa tête alors que vous l’avez assommé pour vous en débarrasser ! Bon sang ! Vous êtes une idiote inconsciente ! Si l’empire découvre ce que vous venez de faire, je vous laisserai passer à la potence seule ! »
“Maître, je dois invoquer ma chimère. ,dit calmement Lehas avant de reprendre tout aussi doucement, ignorant les proliférations et les menaces du vieux maître, je pense savoir comment refroidir les licornes. De cette manière nous pourrons les garder plus longtemps. Il me suffit d’avoir un peu d’eau pour mouiller un bout de pelage de l’animal, après cela, je n’ai plus qu’à utiliser Garm pour, à partir de l’eau, créer de la glace sur tout l’animal, que le rafraîchira évidemment sans le tuer. Maître avec cette technique nous pourrions gagner presque 2h de voyage à pied ! Voir plus si nous restons tard la nuit. Quand à Murgen, j’accuserai un animal, ou même ma maladresse si vous préférez…Et puis c'est aussi pour le bien de Murgen, il a peur des chimères !"

En effet, à l’idée d’accuser un animal le maître fit une grimace, cela ne faisait guère réaliste, par contre la maladresse était plus probable. A regret, il laissa Lehas prendre une des nombreuses gourdes qu’il avait gardé pour le désert. La jeune femme invoqua sa chimère. Garm apparut sous la forme d’un jeune louveteau. La chaleur épuisait l’eau du corps de la jeune femme, et comme à chaque invocation de Garm, Lehas y allait une partie d’elle-même, de son eau, le loup ne pouvait guère être plus puissant. L’invocatrice ouvrit la gourde et la versa sur les trois licornes, qui eurent l’air d’apprécier. Garm alors rentra en scène, et avec un souffle glacial étendue l’eau sur tout le pelage de chaque bête. Le poil des animaux se dressa par frisson. Puis doucement se recoucha.
Rapidement, Lehas révoqua sa chimère puis avec la gourde froide, elle se pencha par-dessus Murgen et la posant sur son front, elle tenta de le réanimer.


« Murgen ? Murgen ? Je suis désolée ? Est-ce que ça va ? Murgen ? Vous réveilliez-vous ? Mille excuses ! Je crois qu'il est encore inconscient.... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Un Contrat à deux ? [PV Murgen - Part 3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Soralya's World ~ :: Desert de Dalmasca ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit