AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 54
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 23

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/500  (0/500)
~ Don: Miss Electrique x3

MessageSujet: Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun'] Mer 16 Sep - 15:09


    Une jeune fille courrait puis s'arrêta toute essoufflée.. Rah ! Elle avait été vraiment trop bête ! Même pas bête était un mot trop faible pour la qualifier en cet instant.. Quoi, personne ne comprends ? Bien petit retour en arrière.. soit quand la jeune fille aux longs cheveux verts pâles se trouvait dans sa chambre.

    ~

    Nyaah ! Que faire mais que faire.. Voilà tel était les pensées de Lullaby Hatsune depuis tout à l'heure. Elle devait absolument parler à Akira.. Akira who ? Akira Watanabe voyons. Qui ne le connait pas ? Ce petit aristocrate.. Enfin bref, là n'est pas la question. Lullaby eut une petite moue, pourquoi ses parents avaient voulue engager une.. enfin un baby-sitter ? N'était-elle pas assez grande pour les garder ? En plus, il n'avait que quinze ans.. Grr bon, ok ils étaient peut-être au moins sept, huit qui avait entre sept et dix-huit ans mais justement.. Ils n'avaient pas besoin de baby-sitter mais, sa mère - adoptive - lui avait assurer qu'il était vraiment très gentil. Et puis normalement, c'était unE Baby-sitter pas un. La jeune fille se leva de sa chaise et commença à arpenter sa chambre. Elle devait réellement passé un coup de fil à Akira et lui parler de certaines choses même si Kaito était le chef des Hackers, elle disait beaucoup de chose à Akira avant.. étant l'un des plus intelligents malgré son jeune âge. Ah ! Lulla' ouvrit bien grands ses yeux verts avec un sourire joyeux sur le visage puis sortir de sa chambre.

    Jun'ichi Sonoda... Tiens donc comme c'est étrange de le voir ici pensa-t-elle. Enfin pas tellement parce que c'était justement lui, le gosse qui les gardaient.. enfin les gardaient, elle ne se comptait même pas dedans. Lulla' lui jeta un regard joyeux mais elle ne l'aimait pas tellement.. La cause ? Le faite qu'il soit pour l'empire puis jamais il ne bouge.. Non, il se contente de faire le travail et paf ! Rien, il ne réagissait presque jamais.. Enfin presque non jamais. Elle lui fit un sourire à faire fondre n'importe qui... sauf ce garçon, il était tellement étrange.

    - Hm ! Je suis désolée.. mais je dois aller acheter une pomme ! Donc je reviens plus tard, d'accords ?

    Lullaby n'attendit même pas son feu vert et partie sans laisser son reste.

    ~

    Voilà.. En gros, c'était ce qu'il s'était passé. On pouvait dire que c'était formidable que tout avait été parfait mais non ! Elle avait oubliée d'une l'argent.. mais ça, il ne s'en rendrait pas compte mais le pire était surtout s'était que il faisait assez noir et que tout les magasins étaient fermés. La jeune fille eut une moue tant pis, il ne s'en rendrait pas non plus compte avant une bonne heure.
    Elle sortie son téléphone et composa le numéro de Akira en regardant bien que personne ne soit présent parce que si s'était le cas.. ça aurait été très mauvais pour la jeune fille et les Hackers.

    -- Akira-kun ?! Salut.. je te dérange pas ?
    -- ..
    -- Un peu.. Pfft merci ! dit-elle en riant
    -- ...
    -- Oui.. pour les Hackers, j'ai eut une excellente idée enfin je t'en parlerais un peu plus tard quand on serait tout les deux. Bisous !

    Lullaby raccrocha et soupira.. Hm, elle n'avait même pas eut le temps de lui dire car il était occupé. La jeune fille entendit des bruits de pas et se retourna brusquement. Quand elle vit la personne, elle faillit lâcher son portable de stupeur.. Que faisait-il ici ?

    - Oh ! Jun'ichi.. Que fais-tu là ?

    Elle était vraiment dans la crotte.. Enfin non, car il n'avait sûrement rien entendue.


{ Les -- sont quand elle est au téléphone & les 'tits points.. c'est Akira x3}
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun'] Mer 16 Sep - 19:23

Tout commence par une pomme et un soupçon de curiosité. Il n’aurait peut-être as dû. Mais il était au courant de tant de choses, qu’il ne pouvait les laisser ainsi. Comme nous. Quand on est ... Bon, ok, je. Quand je suis au courant de beaucoup de choses, je ne tiens jamais ma langue. Sauf dans les cas d’histoires secrets et autres révélations interdites. Mais bref. Lors de mes secrets les plus lourds, quand je découvre malencontreusement quelque chose, je me sens dans le besoin de vérifier cette information chopée à l’arrache. Besoin de me rassurer, de me dire que c’est faux. Ou de me calmer, lors des grandes vérités. Et ne m’entons pas. Je suis sure que cela est déjà arriver à plusieurs d’entre vous, cela ne fait pas l’ombre d’un doute. Jun’Ichi était dans ce cas. Et il en était désespéré, bien que sa figure, elle, n’affichait rien de ce chaos intérieur.

~~


Il ne savait plus pourquoi, mais il avait ce sac en main. Qu’en faire ? Il ne savait pas. La réponse la plus évident était : rends-le à sa propriétaire. Ce qui voulait dire, à Lullaby. Il soupira mentalement. Il n’appréciait pas vraiment cette fille, assez hypocrite, et trop ‘belle’ pour pouvoir le côtoyer. Et attention, la beauté n’est pas toujours un compliment à ses yeux. Dans ce cas, c’est même limite une insulte. Mais il s’en fichait. Dans tous les cas, on le prendrait pour flatteur. Il décida de tout de même le rendre. Le temps d’arriver à la chambre de la demoiselle, il eut le temps de remarquer que le sac en question n’était qu’un sac à main où n’était rangé qu’un porte-monnaie. Etrangement, il eu envie de le cacher. Mais les ordres étaient formels : chaque choses à sa place. Et ce sac n’avait rien à faire ailleurs que pendu à l’épaule de la jeune fille.

Lullaby sortit brusquement. Elle avait l’air pressée. Elle lui miaula, accompagnant sa parole à un sourire qui aurait pu très bien le faire fondre s’il avait été un garçon comme les autres ( ce qu’il n’était pas ) qu’elle devait acheter une pomme. Le jeune homme ne dit rien, regardant la demoiselle détalait. Une fois qu’elle disparut du couloir, il capta une chose : il y avait déjà des pommes dans la cuisine, pourquoi en acheter ? Puis, le temps qu’il descendit, il se rappela que le porte-monnaie de Lullaby était entre ces mains. En enfin, que tous les magasins étaient fermés. Son for intérieur rit, pendant que son visage n’afficha mot. Il ne lui restait qu’une chose à faire : retrouver la jeune fille. Et se fut ce qu’il fit aussitôt.

~~

Il la repéra de loin. Bien entendu, il se tint à l’écart, voulant tout de même connaître la raison de ce départ précipité. Il devait ensuite informé le maître si cela était grave. Tel était son job, baby-sitter autrement dit. De plus, elle était au téléphone. Pas question de lui parlait alors qu’elle était de la sorte occupé. Il s’approcha lentement. Elle était discrète, lui aussi. C’était l’un de leurs uniques points communs. Puis, un mot sortit du lot, affirmant ces craintes : elle avait bien un très grand lien avec les Hackers. Elle raccrocha, et il avançait, frappant un peu plus fort ces pieds sur le sol pour se faire entendre. Elle se retourna à la volée, lui demandant alors ce qu’il faisait là. Il sourit mentalement. Juste mentalement.

– Oujo-sama ... Votre porte-monnaie ... Il est plus judicieux de l’emporter ... –


Il devait en parler avec elle. Il devait. C’était d’ailleurs le moment idéal pour cela ! Peut-être ne pourras-t-il plus ensuite. C’était vraiment... Le bon moment ... Ainsi, il prit une petite inspiration avant d’entamer une tirade. A son goût cependant.

– Je suis au courant pour vos choix ... Politiques, disons. Je sais ... Que vous êtes ce qu’on nomme un hackers, oujo-sama. Je ne remet pas vos choix en question ... Je veux juste ... Que tout soit clair. C’est dangereux. Mais sachez que malgré mes propres choix, votre sécurité passe prioritaire. –


C’était sa tirade. Ces yeux bleus étaient plantés dans ceux de la belle. Il cherchait une faille, une faiblesse. Pas pour la provoquer, ni connaître réellement un moyen de la blesser. Il voulait juste qu’elle comprenne que malgré sa réticence à la côtoyer ... Elle lui était tout de même précieuse en tant qu’ojou-sama.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 54
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 23

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/500  (0/500)
~ Don: Miss Electrique x3

MessageSujet: Re: Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun'] Mer 16 Sep - 21:36

    Jun'ichi Sonoda.. si tu savais à quel point Lullaby te détestait en cet instant. Lullaby n'a pas toujours été cette fille qui souriait hypocritement s'attirent la sympathie de beaucoup. Avant peu de gens l'aimait à cause de son pouvoir.. mais au moins, avant tout était réel. Maintenant, cela n'est juste qu'une simple façade, un sourire, derrière lequel la jeune fille se cache mais aujourd'hui et plus précisément à cet instant, quelque avait découvert un bout de son petit jeu et cela ne plaisait pas mais alors vraiment pas du tout à la jeune fille. Car oui, comment avait-il osé.. osé se trouver là où il ne devrait pas être ?!! Caprice du destin ? Peut-être, voir sûrement mais quand même..
    La jeune fille semblait perdue.. son sourire si joyeux était maintenant figée comme dans la glace. Mais, il fallait relativisée après tout, il n'avait rien entendue. Elle fit un sourire assez crispée puis il lui montra son porte-monnaie.. Arg, elle avait mal fait son coup. Elle qui croyait qu'il ne remarquerait rien mais si, finalement Jun' avait bien remarqué qu'elle n'avait pas l'argent pour acheter des pommes. Hm.. Elle serra les dents en acquiescent puis prit le porte-monnaie des mains de Jun'.

    - Oh ! Oui tu as raison.. merci de me l'avoir apporté.. mais cela ne sert à rien. Les magasins sont tous fermés.

    Son ton était lasse et avait un petit air déçue. Ah ! La comédienne, il faudrait vraiment que Lullaby songe à aller dans cette voie. Elle mentait bien entendue mais, cela avait l'air si vraie que n'importe qui - ou presque - aurait put y croire. Elle commença à sourire.. mais, soudainement elle le perdit quand Jun' enchaîna avec une tirade. Elle serra les dents ainsi que les poings. D'ailleurs, de petites étincelles fusaient - sans toucher Jun' - de ses doigts. Elle baissa la tête puis la hocha doucement avant de la relever et de lancer un regard noir au baby-sitter

    - Oui.. J'en suis une.. Ma sécurité ?! Mais arrête un peu !! Tu es un baby-sitter.. alors qu'attendens tu pour aller me dénoncer ?! Vas y ! Après tout c'est qu'un boulot après tout .. ! Assume donc tes propres choix !

    Elle était énervée, son vraie caractère ressortait là... pas de semblant. Puis, elle était sincère. Pour Jun', normalement ce n'était qu'un boulot alors pourquoi s'inquiétait-il de sa sécurité ? Lullaby s'énervait aussi de ne pas comprendre.. La jeune fille détourna les yeux.. elle avait été méchant soit.. mais cela était la vérité.. Elle commença à se le redemander. Pourquoi lui disait-il ça, ce n'était qu'un simple boulot. Elle était grande oui dans un an, elle serait majeur.. donc.. elle n'avait besoin de personne.. Puis pourquoi ne respectait-il pas ses choix ? Lullaby à sa place aurait dit tout de suite car le clan compte avant tout. Elle releva la tête lasse..

    - Pourquoi es-tu avec l'empire ?


    Jamais elle n'avait posée cette question.. d'ailleurs, jamais il n'avait parlé de ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun'] Ven 18 Sep - 23:50

On ne choisis pas vraiment son clan. Tout est influencé par ce qu'on nomme des contraintes atténuantes. Rien n'est non plus dû au hasard. Si le monde est cruel, c'est parce que cela a été programmé, pour que tout soit équitable. Malheureusement, l'homme s'est révélait décevant. Au lieu de se battre contre ce destin, il s'est enfoncé dedans. Au lieu de choisir ses choix, il s'est entêtait à croire qu'on a affaire avec deux choix : mourir ou être mauvais. On ne choisis pas son clan. Ce n'est pas du hasard non plus. On ne choisis pas ... On se bat.

~~


Jun'Ichi donna le porte-monnaie. Il n'écoutait pas vraiment ce qu'elle lui disait. En réalité, il n'en avait pas grand chose à faire. Il voulait plutôt aborder réellement le sujet, approfondir ce qu'il savait déjà. Connaître enfin le pourquoi de ce choix. Il n'arrivait toujours pas à comprendre ce choix-là, se mettre contre son état. Se révolter contre l'empire, oui, c'était impensable pour Jun'Ichi, mais après tout. Il avait été élevé ainsi, à respecter ces supérieurs hiérarchique sans envier leurs positions, car ce n'était, par contre, qu'un sommet d'hypocrisie. Il est vrai qu'il avait été élevé dans une contradiction exemplaire, mais il s'y était toujours fait. Cela permettait de feindre l'idiot tout en sachant qu'on ne l'était pas. Bref.

Lullaby s'emporta à la mention de la sécurité, lui rappelant qu'à la base, il n'est qu'un baby-sitter. Elle lui demanda pourquoi il n'allait pas la dénoncer. Vrai, il pourrait, vu qu'il avait une preuve très concrète de l'implication de la demoiselle parmi les Hackers. Il avait même le prénom d'un autre membre. Oh la, il pourrait aisément la dénoncer, et ainsi, être une petit fierté pour son peuple, mais ... Oui, il y a un mais ... Il était son baby-sitter. Alors, il ne devait pas décevoir son employé. Bon, il y avait autre chose. Mais cela n'avait pas d'importance. Elle considérais la chose comme un simple boulot ... Un SIMPLE boulot ! Oui, cela avait également le don de révolter le jeune homme.

Il ne répondit rien, observant la demoiselle. Il ne cilla pas, ne bougea pas, resta plus qu'immobile. Elle devenait sincère. Cela le rendait étrangement heureux. Sa Oujo-sama ... Etait sincère, enfin. Lullaby détourna ces yeux d'élégance, Jun'Ichi regarda la cheveux turquoise de la demoiselle. De si longs cheveux ... C'était si rare, si beaux ... Si ... Il ne trouva mot. Puis, ces cheveux se mirent en mouvement, vite remplacer par une bouille questionneuse. Qui le harcela d'une question qu'il aurait aimer ne pas avoir à répondre.


— Oujo-sama ... Comment abordais la chose, je ... Tout d'abord, je souhaiterai une chose. Ne vous énervez pas, quoique je dise. Je vais faire de mon maximum pour répondre avec précision, sans contourner le sujet, bien que ce soit la chose que je sache faire le mieux ... Je m'excuse, mais permettez-moi de parler en liberté. Tout d'abords, sachez que si je parle sans cesser la conversation, c'est que je ne veuille pas que vous me voyez d'une manière aussi ignoble. Je ne suis pas que votre baby-sitter, je suis également ... Votre protecteur. —

Il se stoppa pour reprendre son souffle. Il s'avait pas habitude de parler aussi aisément. Pas depuis ce jour-là là, où il avait livré tous ces secrets pour la vie de sa mère. Maintenant, il ne se livrait plus. Maintenant, il ne parlais plus de lui, ni des autres d'ailleurs. alimenté cette conversation ne lui était vraiment pas aisé. Mais il le devait ... Expliquais son point de vue le plus précisément possible ...

— Je me range dans le camps qui me permet le plus grand point de vue possible. Voir l'ennemi de l'ennemi en somme, même si je ne suis pas contre l'état, pardonnez ce point de vue-ci, mais ... Je pense que nous devons être capable d'obéir, en somme ... Nous devons être capable de nous habituer et de changer les choses en toutes égalités et ... Je suis conscient d'être manipulé ou du moins ... D'être le plus engrenage existant, mais ... Je ne peux me résoudre à la source de ma vie. Si je suis là, c'est parce que ... Cet empire ... Existe ... En je suis ... Très reconnaissant envers mon empereur ... Sans aucun doute ... —

Il ferma les yeux, se laissant vulnérable. Qu'elle le frappe. C'était tout ce qu'il voulait maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 54
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 23

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/500  (0/500)
~ Don: Miss Electrique x3

MessageSujet: Re: Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun'] Mar 22 Sep - 17:32

    Il n'avait pas eut tellement l'air de l'écouter lorsqu'elle avait démarrée un petit spitch sur l'histoire du porte-monnaie mais, elle s'en fichait tout ce qu'elle voulait maintenant, c'était que Jun'Ichi répondent à ses questions et pas autre chose. La jeune fille attendit patiemment qu'il parle ais bon, Lulla' n'était pas tellement patiente.. Bref, il ne bougeait pas.. comme elle tout à l'heure, il ne faisait aucun geste. Allait-il s'énerver ? Comme elle l'avait fait, elle aussi, peut-être bien.. ou pas. Elle n'avait jamais vue le jeune garçon s'énerver. Ouais.. c'était super bizarre ça. Normalement, tout le monde s'énervait même les gens les plus calmes.. Bah, il allait sûrement exploser un jour ou l'autre. C'était obligatoire, il ne pouvait pas garder tout pour lui, personne ne pouvait. Ensuite il ouvrit la bouche pour répondre.

    Lullaby secoua la tête. Pourquoi s'énerverait-elle contre lui ? Il l'avait déjà énervée une fois alors pas la peine de le refaire.. Bon ok, c'était pas vraiment lui qui l'avait énervée, c'était plus le faite que quelqu'un l'est découvert au téléphone. Au fond, elle s'en fichait elle d'être découverte.. Tant que les Hackers continuaient et surtout.. qu'il n'arrive rien à Akira. Jamais elle ne se le pardonnerait si par sa faute, il se faisait arrêter. De toute façon, Jun' avait juste entendue le prénom donc il ne pouvait pas juste dire Akira.. Lulla' sortie de ses réflexions pour écouter la suite mais d'un coup, elle eut encore envie de s'énerver.. Son protecteur.. son protecteur à elle ?!! C'était quoi de ces biip de connerie ? Non mais oh ! Ok, elle n'était pas très polie mais on s'en fiche, personne ne le sait mais bon.. elle n'avait besoin de personne pour se protéger et encore moins un gamin. Sérieusement, elle avait dix-sept ans et lui quinze, si on réfléchissait cinq secondes - voir minutes - c'était pas plutôt à elle de le protéger ?

    Miss Électrique ne disait rien.. sûrement trop choquée par les paroles d'un gamin pour parler. Choquée oui, c'était un mot et encore, il était faible pour ce que ressentait Lullaby. Elle secoua la tête.. encore.. et encore. En rage, oui elle rageait, elle était en colère. Etait-il débile ? Ou vraiment sans aucun caractère ? La jeune fille soupira.. Sans rien répondre puis finalement, elle prit une petite inspiration pour prendre la parole.

    - T'es bête.. ouais même un peu trop je crois.. ou alors, ce n'est qu'une image ? Une image que tu veux donner ? Peut-être voir sûrement enfin cela ne me regarde pas mais.. tu te dit mon protecteur ? D'une, tu es plus petit que moi. Cela devrait être l'inverse. De deux... tu me dégoûte.. comment.. comment OSES-TU t'incliner sans te battre ? Quand on a des objectifs, il faut toujours se battre !

    Lullaby posa ses mains sur les épaules du garçon et commença à le secouer .. doucement bien entendue.

    - Réveille toi ! Comment peut-tu te résoudre à vivre ainsi ? Hein.. ? Tu vas vraiment te laisser faire et vivre comme ça toute ta vie ?.. Une vie qui au final ne fera de toi qu'un homme misérable..

    Se battre. contre l'empereur c'était se qui fallait se faire et peut-être que oui, on ne pouvait rien faire mais essayer.. peut tout changer et puis si on rate ça fait rien - enfin si.. mais faut toujours positiver au mieux ! -
    Lullaby le lâcha puis soupira encore une fois.


    - Jun'Ichi... tu veux vraiment d'une vie comme ça ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun'] Dim 27 Sep - 0:00

Elle ne semblait pas apprécié. Mais alors pas du tout ... Avait-il gaffé ? Encore ? Qu’avait-il, cette fois-ci, dit de mal ? Il ne comprenais pas, et ne voyait vraiment pas où était son erreur, sa faute, son problème disons le carrément. La demoiselle prit une inspiration légère avant de commencer un paragraphe douloureux pour ... Hum, l’honneur de Jun’ichi ? Admettons. Même si cela ne suffirait pas à le faire changer d’avis ou le faire flancher. Il était une pierre dure à attendre, c’était un fait. Le début commença par une affirmation à la ‘Tu es bête’, version raccourcie, ce qui donne ‘t’es bête’. Elle enchaîna sur une image qui voulait donner de lui, ce qui était que très exact. Il sourcilla un peu, mais se retint sur la suite du paragraphe plutôt décevant par rapport au début, dans le sens où cela ne lui faisait ni chaud ni froid. Un baratin sur le dégoût de Lullaby ( qui le réjouissait presque ), sur son inclinaison à se battre. Il ne dit rien, et préféra alors la laisser agir à sa guise. Ce qu’elle fit de suite.

Lulla’ posa ces mains sur ces épaules, ce qui, ça, le fit réagir. Il trembla légèrement au toucher, comme s’il redoutais une quelconque réaction non attendue de sa propre part au moment où la demoiselle aurait saisit ces épaules. Mais rien. Il se ravisa de tout commentaire. Elle lui dit de se réveiller, lui demandant s’il va continuer à vivre en se laissant faire. Il pensa que cela n’était rien. Car il ne se laissait pas faire. Il protégeait juste ... L’empire qui était si beau et si précieux aux yeux de se défunte mère. Il voulu ajouter qu’il n’était pas un homme misérable ... Mais à quoi bon ? S’il l’était, il n’allait pas le nier, après tout. Il n’était que ce que les autres voyait en lui. Paraissait-il lâche ? Bien. Qu’ils le pensent.

Lullaby le lâcha. Puis soupira. Elle avait fini, apparemment. Même si elle termina sur un « Veux-tu vraiment de cette vie là ? » ou un truc dans le genre. S’il avait été un pleurnichard, il aurait pleuré à chaudes larmes. S’il avait été susceptible, il se serait mis en colère. S’il avait été un joyeux idiot, il se serait tu. Mais il n’était rien de tout cela. Ainsi, il ferma un moment ces yeux. Et quand il les rouvrit, il annonça simplement :


– Oui. –

C’était tout. Il n’avait que cela à dire. Il était ... Heureux ainsi. Comment lui dire ? Lui dire ... C’est cela ... Il devait lui dire, ouvrir ces lèvres d’idiot, et lui dire ... Parler ... Décrire enfin quelque chose ... Mais non. Il ne pouvait pas. Il esquissa juste ce que l’on pouvait prendre pour une pseudo sourire ( de très loin, je précise ). Pour illustrer :

– Je suis très heureux ainsi. Et heureux de vous servir, même si je me révélerai d’une utilités affligeante, mais si cela est le cas ... Je n’ai plus qu’à partir. –


Il la fixa droit dans les yeux. Il ne chercha pas de réaction. Il n’en attendait pas vraiment. Il voulait juste lui prouver qu’il était ce qu’il y a de plus sérieux ... Il était mélancolique. C’était le cas de le dire. Il observa cette demoiselle, et su que ce n’était pas elle ... Elle n’était pas aussi belle qu’il l’avait toujours cru. Elle était d’un coup ... Si banale ... Il s’approcha d’elle, passant sa main dans la chevelure étrange.

– Ojou-sama ... Adieu. –


Et il déposa un doux baiser sur le front de la demoiselle. C’était le commencement de la fin.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Elève en Classe F
Elève en Classe F

Messages : 54
Date d'inscription : 03/09/2009
Age : 23

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/500  (0/500)
~ Don: Miss Electrique x3

MessageSujet: Re: Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun'] Sam 17 Oct - 0:11

[Sorry du retard Dear ♥]

    Il ne réagissait pas.. il ne réagissait même PAS !! Mais c'était quoi de ce garçon ? Un robot ? Non.. enfin pas un robot, elle en avait déjà vue une, Yumi, et malgré qu'elle soit un robot elle avait ces propres avis même si elle se basait aussi sur ceux de Kaito.. Enfin bref, elle parait totalement hors-sujet là. Elle ne comprenait vraiment pas Jun'ichi.. non, elle ne le comprenait vraiment pas. Il n'était pas un jouet, si ? Un jouet que l'on pouvait manipuler.. pourtant, Lullaby avait cette impression mais si c'était vraiment ça alors il n'aurait pas eut de réaction tout à l'heure. Enfin elle ne comprenait vraiment plus.. de toute façon elle et les relations sociales, ça faisait deux à part quand elle jouait la comédie ou quand elle manipulait. Alors là, cela semblait beaucoup plus facile.
    Ne pas réagir, c'était une chose mais ne pas parler cela en était une autre. Attention, il fallait bien faire la différence entre parler et réagir. On peut parler sans réagir, rien que en parlant. Alors que réagir, cela peut être un peu plus brusque. Elle savait que Jun' n'était pas de se style là, enfin réagir. Frapper autrui. Mais bon, elle disait mais au fond, elle ne le connaissait pas tellement bien alors que pouvait-elle dire ? Rien.

    Elle regarda Jun' avec un regard.. bizarre, enfin non pas tellement bizarre. Mais Lullaby avait "l'habitude" de lancer des regards qui n'exprimait pas réellement les sentiments de la jeune fille. Étonnamment là, son regard exprimait plus que bien son sentiment envers Jun'ichi mais encore fallait-il arriver à déchiffrer ce regard vert glacé sans se tromper. Lullaby le regarda encore.. et encore. Jun' ferma les yeux un petit moment puis les rouvrit pour simplement dire.

    – Oui. –


    Lulla' aurait peut-être bien put pleurer si elle avait été plus proche de Jun'Ichi. Comment un être humain normalement constitué pouvait accepter de s'abaisser ainsi sans même réagir. La jeune fille le comprenait pas. Enfin peut-être que Jun'Ichi était ainsi depuis petit ? Elle n'en savait strictement rien .. parce qu'elle ne connaissait rien de lui. Le garçon fit ensuite un "sourire".. car ce qu'il avait sur son visage n'y ressemblait pas tellement.

    – Je suis très heureux ainsi. Et heureux de vous servir, même si je me révélerai d’une utilités affligeante, mais si cela est le cas ... Je n’ai plus qu’à partir. –


    Lullaby écarquilla les yeux de surprise.. mais bon sang ! Il ne la connaissait pas non plus, alors pourquoi était-il comme ça ? A vouloir la protéger.. elle pouvait très, très bien le faire seule. Comme une grande. Malgré ça, les paroles du jeune garçon ébranlèrent la jeune fille. C'était comme si son objectif avait été simplement ça.. comme si justement, il n'attendait que ça. Lullaby eut un sourire narquois, voir peut-être méchant - non.. elle n'avait pas été vexée par ce qu'il avait dit .. ou peut-être oui mais seulement un peu -.

    - Tss.. avoue, tu attendais que je te dise ça, hein ? Aller avoue ~.

    Il la fixa ensuite, droit dans les yeux puis se rapprocha pour passer une main dans ses cheveux. Lullaby se sentait mal. Appréhension de ce qui allait se passer, sûrement ?

    – Ojou-sama ... Adieu. –


    Jun'ichi l'embrassa ensuite sur le front. Aussitôt Lullaby se dégagea, gênée. Oui ce n'était qu'un malheureux bisou de rien du tout sur le front mais cela gênait quand même la jeune fille.. Lullaby soupira puis posa une main sur son front en détournant la tête. Elle lui fit une pichenette sur le front. On aura put dire un frère qui se faisait gronder par sa soeur.

    - Gamin ! Si tu veux partir part.. mais cesse de faire une fin dramatique s'il te plait.

    La jeune fille se tourna tout court. Elle n'aurait pas été aussi bonne comédienne certainement qu'elle aurait versée plusieurs larmes.. mais là, pour elle du moins c'était trop la honte. Elle ne jeta pas un regard au garçon, Lulla' attendait simplement qu'il parte pour qu'elle puisse verser au moins une larme.. Car oui, elle ne le connaissait pas tellement mais une chose était sûre et bien qu'elle ne l'avouerait jamais, il allait lui manquer, ce petit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun']

Revenir en haut Aller en bas

Découverte d'un Baby-Sitter [PV Jun']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Centre de Pouvoirs ~ :: Grande Place ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit