AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Balade [Pv Noctys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
avatar
Follow The White rabbit
Follow The White rabbit

Messages : 41
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Créer des Mondes

MessageSujet: Balade [Pv Noctys] Lun 21 Sep - 18:35

Aimer, sentir, rêver, parler, toucher, rire, trembler…Tant de sentiments présent sur cette terre. Des sentiments oubliés ou refoulés. La gratitude et le respect par exemple, ces sentiments sont oubliés depuis si longtemps. La haine et la douleur prédominent, la peur aussi. L’amour se terre, attendant de meilleurs jours pour sortir de son trou, la joie pleure car il n’y à plus de raison d’être joyeux. Si seulement nous pouvions les ramener, cela serait tellement plus agréable . La vie est rude, mais il faut s’accrocher pour ce que l’on à de plus cher. Se battre et vivre pour aller au bout de ses rêves, être ce que l’on à décidé d’être et pas ce que les autres ont décidé pour nous. Nos rêves sont notre vie, notre trésor, c’est tout ce qu’il reste à ceux qui n’ont plus rien, ceux qui sont seuls, et ceux qui ont peur. Le rêve et l’espoir sont encore là, ils font encore battre les cœurs et vibrer les âmes.
Le visage tourné vers la fenêtre, elle inspire profondément. Tellement de pensées traversent sa tête à ce moment précis . Des pourquoi, des comment, tous sans réponse. Ce mon de est vide, comme l’ était l’autre. C’est ce qu’elle pense. Elle pousse un soupir las, elle s’ennuie profondément, des trous, elle n’as rien à faire dans cette école de fous. Elle le sait, il s ne sont pas net, elle voudrais s’échapper de ces cours ennuyeux, mais pour progresser elle doit y assister, même si cela est ennuyeux. Si elle veux pouvoir réaliser ses rêves, elle doit le faire. Un oiseau pousse un cri au loin. Le soleil brille, il fait vraiment beau, ce serait agréable de sortir. Mais elle ne veut pas sortir, tout ceci n’est qu’apparence, la vie est sans saveur quand on soulève le rideau du mensonge, la toile de l’hypocrisie. Il faut être fort, il faut le vouloir pour survivre ici bas. Elle à la rage de vivre et de poursuivre ses idéaux. Elle y parviendra et un jour Soralya ne sera plus sous le joug du tyran, un jour, Soralya resplendira ! Elle en est convaincue, et son don pour l’informatique l’aidera fortement, elle fera tout pour y arriver.
Wendy. Elle regarde, rêveuse, par la fenêtre , pense à ce qu’elle ferait si elle avait des ailes, si elle pouvait s’envoler et voir ce que ressèle l’espace et les autres planètes, cela serait fascinant. En attendant, elle reste ici et regarde le paysage, en pensant. Rien ici ne l’attire, ni les garçons, ni les filles, ils sont tous semblable, seul son ordinateur et l’informatique l’attire. Un jour peut-être, l’amour la touchera et elle comprendra ce qu’elle fait sur cette terre. Pour l’instant, ils sont tous pareils. Un nouveau soupir s’échappe de sa bouche, elle les voit passer en contrebas, dans le parc, certains s’embrassent, d’autre court, ils rient et s’entraînent avec leur pouvoir, ils sont joyeux et insouciants, si seulement ils savaient. Enfin, ils savent, mais ils ne le montrent pas. Finalement, lassé d’observer, elle se lève et décide de se promener un peu, au soleil, dans la verdur, cela la changera.
Elle descend les escaliers lentement et se retrouve dans l’immense parc de l’académie. Elle flâne un moment avant de trouver un banc libre. Elle se place au soleil et ferme les yeux, se replongeant dans sa rêverie . Comme c’est agréable, elle peut s’évader et en fermant les paupières, elle se dessine le monde dont elle à toujours rêvé. Elle est interompue par quelqu’un qui lui demande la persmission de s’asseoir. Elle rouvre les yeux et reconnaît Noctys. Elle referme les yeux en murmurant un oui. Que lui veut-il ? Elle n’as pas envie de parler.
Le temps est long, la vie est courte, et la mort est délivrance…

[j’ai mis qu’il se connaissait, ça ne dérange pas ? Je m'excuse c'est naze]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Mar 22 Sep - 15:38

    Une matinée était sur le point de se terminer. Noctys avait eu plusieurs heures de cours, mais il semblait déjà connaitre ce que les professeurs disaient. Que se soit pour les maths, la technologie et l’Histoire, il avait l’air d’avoir tout compris. C’est toujours utile d’être intelligent, autant bien qu’à l’université que pour la Rébellion. Même si la plupart du temps, c’était Hiro qui réfléchissait aux plans.
    Assis près d’une fenêtre au troisième rang, assez loin du professeur et assez prés pour pouvoir voir le tableau, Noctys avait utilisé les heures de cours à regarder à travers sa voisine, la fenêtre, des adorables filles passer de temps en temps par la cour. Des fois, il voyait la directrice de Seiryoku Gakuen traverser d’un pas rapide mais d’une façon élégante la grande cour. Puis lorsqu’il n’y avait personne à épier, Noctys avait l’habitude à réfléchir aux coups foireux qu’il pouvait faire aux autres, ou bien aux choses dangereuses qu’il ferait avec Anastasia, sa coéquipière lorsqu’ils font des « bêtises ».
    Souvent, le professeur remarquant que Noctys était fort peu intéressé par son cours, il l’interrogea mais à chaque fois, le jeune homme réussit à répondre sans la moindre hésitation.


    « Excusez moi monsieur, mais je trouve que le terme que vous venez d’employer n’est pas assez fort pour exprimer ce sentiment de haine et de désespoir, vous devez par exemple utiliser ce mot….. »

    Ce fut comme ca qu’il se vengeait des professeurs qui l’interrogeait par surprise, de critiquer leur manière d’enseigner sans y aller trop méchamment, de faire en sorte que cette remarque était très naturel venant d’un élève.

    Le jeune homme n’attendait qu’une chose, que la sonnerie vienne annoncer la fin des cours pour ce matin, en gros la pause midi. Il avait de la chance, car aujourd’hui il avait deux heures de trou.
    Noctys regarda son ketais noir pour connaitre l’heure et remarqua que le moment tant attendu pas le jeune homme allait arrivé. Une sonnerie retentit partout dans Seiryoku Gakuen. Noctys se leva, prit son sac et se dirigea vers la sortie. Et avant de partir, il se retourna et fit à ses camarades de classes, s’adressant plutôt au filles :


    « A tout à l’heure jolies demoiselles ! »

    Il fit un clin d’œil discrètement avant de sortir de la salle de classe. Il pouvait entendre les cris de ces camarades de classe. Noctys marcha dans les couloirs remplis d’élèves, il se dirigeait vers les escaliers. Le jeune homme avait remarqué, pendant les heures de cours, qu’il faisait assez beau.

    Il sortit son ketais et envoya un e-mail à Hiro pour savoir si il avait quelque chose d’important à faire comme prévenir les autres de faire attention à untel pour x raison. Son mentor lui répondit que non. Après, il envoya un autre e-mail à Anastasia pour lui demander si elle avait du temps afin de faire quelque chose ensemble. Mais malheureusement pour Noctys, celle-ci semblait occupée. Ce n’était pas trop grave mais il devait reporter ses plans pour un autre jour, ce qui était dommage. Il ne voulait pas passer le temps à ne rien faire. Il décida donc de faire un tour afin de voir si une personne pouvait lui faire passer le temps.

    Il alla dans le parc de Seiryoku Gakuen, et ce fut comme il avait pensé, remplie de personnes. En même temps, ceci était normal, qui n’avait pas pensé de faire une belle promenade dans le beau parc de l’école ? Noctys regarda autour de lui, tous les banc étaient pris. Il marcha encore un peu plus loin et vit un banc libre, le jeune homme se dirigea vers la place mais quelqu’un ou plutôt une jeune demoiselle prit sa place avant lui. Noctys s’arrêta un instant pour observer celle-ci. Serait elle qui pourrait amuser le jeune homme ?
    Elle semblait fatiguée ou désespérée. Il remarqua qu’elle ferma les yeux, et ce fut à ce moment là qu’il reconnut Wendy Dantera. Pour la déranger, Noctys s’approcha et demanda si il pouvait s’asseoir à coté d’elle. Cette dernière ré ouvrit les yeux, regarda Noctys puis accepta avant de les refermer. Comme il l’avait espéré, Wendy semblait ne pas avoir envie de lui parler.


    « Ne trouves tu pas que c’est une belle journée ? »

    Il savait qu’elle n’allait pas lui répondre tout de suite, alors il enchaina.

    « Wendy n’est-ce pas ? Je ne sais pas si tu me reconnais mais je suis Noctys Ichihara. » Il se mit à coté de Wendy « Toi aussi tu aimes être dans le parc ? »

    Il se contenta de faire un sourire.


Dernière édition par Noctys Van Ash le Mar 22 Sep - 18:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Follow The White rabbit
Follow The White rabbit

Messages : 41
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Créer des Mondes

MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Mar 22 Sep - 17:58

    La chaleur douce du soleil caressait ses joues blanches. Elle était aisse en tailleur sur le banc, ses cheveu acajou se balancant lentement au grés de sa respiration posée. Le toubillon du temps s’était arrêté un isntant, elle se sentait flotter entre les étoiles. Flotter dans un monde étrange, elle était léthargique depuis ce matin, une fatigue inconnue impregnait ses membres et son cerveau. Peut-être des effets secondaire d’une trop grande utilisation de son pouvoir. Tant pis, la fatigue physique n’était pas un problème. Mais la fatigue mentale était plus embarassante. Le désespoir n’avait pas lieu d’être dans son univers, mais elle était assez mélancolique. Elle passa sur ces pensées ennuyantes, et revint à sa rêverie. Un monde étrange défilait, des mers infinies, des oiseaux immense, des plages de sable blanc, des villages paisibles aux environts acceuillant et charmant, des forêts dense et verte, des fleurs immense et odorante. Un monde qui ressemblait à Soralya mais en plus pur et plus innocent. Il fallait quelle arrête de s’imaginer des mondes tels que celui de son songe. Rien de tout cela n’existera jamais. Il faut se rendre à l’évidence que le monde est ainsi et qu’elle y est prisonnière. Pourtant, elle aimerais s’évader, mais elle ne le pourra jamais. La fatigue et la lassitude sont grandes, mais il faut les surmonter, elle y arrivera, elle veux aller jusqu’au bout de ses rêves. Sa rêverie s’étend, une douce mélodie envahie son rêve, elle se sent bien, elle aime se projetter dans son imagination et dessinner avec ses pensées, c’est tellement plus agréable que de voir passer et repasser tous ces gens incoscients et inutiles.

    Mais la vie n’est pas si laide. Il y a aussi de très bon côtés, il faut jsute savoir les dénicher, mais c’est en les attendant qu’ils ne viennent jamais, il faut laisser courir le temps, laisser glisser l’espace pour que ces bons moments enchantent un instant de notre vie. C’est aussi simple que ça, un sourire, un rire, une larme, tout peut faire changer notre vie. Elle le sais pertinamment, mais elle refuse encore de l’accepter, une vie heureuse, pour elle, c’est encore impossible, mais elle ne fréquente peut-être pas les bonnes personnes, qui peut lui ouvrir les yeux sur la beautée d’une journée toute simple ? Pour l’instant personne n’est en mesure de lui procurer ce plaisir. C’est à peine si elle voit à qu’elle point les gens pourraient l’apprécier si elle faisait des efforts. Seulement, elle ne veux, ou du moins pas encore, faire des efforts, pas pour ce monde tyrannique et exécrable. Elle ne sait pas encore, elle ne veux pas apprendre. Pour elle, la vie à un goût unique, celui de la laideur et de la solitude. Et elle ne fait rien pour que les gens se rapproche d’elle, elle rpéfère se murer dans une solitude qu’elle se dicte tant elle en est dépendante, pour elle, aimer la vie, c’est perdre la face, oublier ce que le monde recèle de vil et de mal. Elle ne veut surtout pas perdre la face, ce serait perdre face à elle-même et ça, jamais elle ne l’acceptera ! Bien sûr, elle apprécie quelques moments d’intimités, chez elle, devant son ordinateur, un bâton d’ences brûlant près d’elle. Oui elle sait apprécier quelques moments. Mais pour l’instant, jamais la vie ne sera belle pour cette demoiselle.

    La voix de Noctys la tire de sa rêverie :

    « Wendy n’est-ce pas ? Je ne sais pas si tu me reconnais mais je suis Noctys Ichihara. » Il se mit à coté de Wendy « Toi aussi tu aimes être dans le parc ? »

    Elle ne répondit paas immédiatement, attendant d’émerger de sa rêverie et de formuler la question dans sa tête. Noctys, elle le connaissait peu, mais il était assez exaspérant, dragueur, charmeur, baratineur, quelqu’un fait pour faire du mal en somme, s’il ne lui montrait pas trtès vite un autre apsect de sa personnalitée, elle n’allait pas apprécier. Non ce genre de personne qui se délecte de leur propre beautée, de leur arrogance sans bornes et de leur énorme estime d’eux même, Wendy avait beaucoup de mal à en faire des amis. Pour elle, cette supérioritée était comme celle que l’Empire avait sur Soralya, toute une bande de déchets ambulants, qui ne pensent qu’a leur propre intêrets ! Cependant, Wendy n’était pas très douée pour faire la part des choses, pour elle, on doit montrer qu’il l’ont est, sinon…Mais elle ne se posait pas la question, peut-être que ces gens font cela pour protéger leur identité, peut-être que dans la confiance et l’intimité s’ont-ils tout à fait aimable et humbe ? Pour elle c’était strictement impossible. C’était là la raison de son manque d’amis.

    « Noctys, tes techniques de drague ne marcherons jamais sur moi. » Elle soupira avant de répondre d’un ton las qui laissai entrevoir son agacement « Oui, j’aime ce parc, cette verdure, cet espace. »
    Elle inspira avant de réengager la conversation :

    « Et toi, pourquoi viens tu ici ? Tu es en quête d’une demoiselle à charmer ? »

    Son ton était ironique et à la limite du sarcastique, mais elle se retint, après tout, il était venus sans intentions particulières, ni pour l’embêter, du moins, c’est ce qu’elle aimai à penser…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Mer 23 Sep - 21:05

    Wendy n’avait pas répondu juste après la question posé par Noctys, un calme s’était installé entre le jeune homme et Wendy. Malgré que d’autres personnes parlaient tout autour du banc où était assis les deux personnes, Wendy semblait être ailleurs, comme si elle était dans un autre monde à elle. En même temps, Noctys avait pratiquement toujours cet impression lorsqu’il était face à Wendy. Celle-ci semblait ne pas vouloir s’ouvrir aux autres. Quoique Noctys n’était pas en position de parler. Il ne fait confiance qu’à très peu de gens, mais au moins, il donnait l’impression qu’il était quelqu’un de sympa. Le jeune homme voulait tellement s’amuser avec Anastasia ou bien encore, embêter Tsubasa qui fera l’affaire aussi. Il aimerait juste pouvoir s’amuser, car tant qu’ils ne sont pas en guerre, il faut en profiter. Mais une phrase sortit Noctys de ses pensées.

    « Noctys, tes techniques de drague ne marcherons jamais sur moi. »

    « Ah, cela veut dire que tu te souviens de moi, c’est déjà un bon début. Mais qui sais, peut être que tu ne pourras plus te passer de moi après… »

    Le jeune homme sourit et il sentit que Wendy n’allait pas laisser cette phrase sans réponse, mais avant qu’elle ne put dire quoi que soit, il enchaina très rapidement.

    « Je rigole bien sur. Tu as toujours l’air d’être ailleurs et je ne pense pas que tu as besoin de quelqu’un, surtout d’une personne comme moi, voulant aider des jeunes demoiselles se sentant un peu seules. »

    Noctys eut un peu de mal à entendre la dernière phrase de Wendy, car celle-ci l’avait prononcé d’un ton las qui pouvait laisser apparaitre l’agacement de la jeune fille, ce qui commençait à l’air à Noctys, bien sur, il fit comme si de rien n’était, comme si il n’avait pas compris qu’elle était agacée par la compagnie du jeune homme. Wendy inspira avant de reprendre la conversation.


    « Et toi, pourquoi viens tu ici ? Tu es en quête d’une demoiselle à charmer ? »

    Noctys rigola quand il entendit la phrase. Alors pour Wendy, Noctys n’était qu’une personne n’aimant que séduire les demoiselles ? Bon c’était un peu vrai, mais il n’aimait pas que ca, il aime faire la fête, le danger, le sport, et écouter la musique, cependant, pas beaucoup de personnes connaissent cet aspect de lui, pourquoi ? Parce que les autres n’en vaut pas la peine, ce monde est pratiquement rempli que de trahisons et de haine, cependant Noctys ne détestait pas totalement cette vie qu’il mène, même si il était destiné à une autre vie, il avait eu de la chance et il allait en profiter, malgré que la haine était toujours en lui. Pour répondre à la question de Wendy, Noctys fit mine de réfléchir.

    « J’ai vu qu’il faisait beau, alors je suis allé au parc pour profiter du soleil. C’est comme si sa chaleur me redonne de l’énergie, je me sens plus fort, mais tout ceci n’est que psychologique. Je suis toujours en quête d’une demoiselle, mais quand je t’ai vu, je me suis dit, peut être que tu seras la dernière ? »

    Le jeune homme rigola à nouveau. Mensonge ou vérité ? Peut être qu’il le pensais vraiment… ou pas. Il l’avait dit d’une façon très naturel, sans être timide, ni exagéré. Mais Wendy n’allait sans doute pas croire les paroles de Noctys. Ce dernier la regarda un peu plus sérieusement avant de lui demander.

    « Et quel est ton pouvoir ? Mm attend, je vais deviner, tu aurais le pouvoir de…voir les rêves des autres ? Je dis ça comme ca, ne le prend pas mal ^^ »

    Noctys l’avait juste demandé par curiosité.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Follow The White rabbit
Follow The White rabbit

Messages : 41
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Créer des Mondes

MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Jeu 24 Sep - 13:31

    Sa tête dodelinait, elle écoutait le rythme de l’air. Aucuns sons ne se faisait entendre, les gens s’était tu, les cours avaient repris, mais elle avait encore deux heures de trous, alors elle restait là, assise en tailleur, avec Noctys assis à ses côtés. Elle n’était pas contre la présence du jeune homme, on pourrait même dire que d’une certaine manière elle…L’appréciait. Il était calme et intelligent, assez séduisant aussi, mais elle ne voulait pas finir comme toutes ces filles accro à ce jeune homme, pour elle, il restait un ami, quelqu’un de gentil et d’affectueux. Si toute fois il ne se cachait pas sous une carapace…

    « Ah, cela veut dire que tu te souviens de moi, c’est déjà un bon début. Mais qui sais, peut être que tu ne pourras plus te passer de moi après… »

    Encore parler pour ne rien dire, il y avait vraiment des moments ou il était exaspérant, mais c’était assez amusant en soit. Elle l’écouta donc parler sans émettre le moindre son, au risque de vexer monsieur pour l’avoir coupé en pleine phrase.

    « Je rigole bien sur. Tu as toujours l’air d’être ailleurs et je ne pense pas que tu as besoin de quelqu’un, surtout d’une personne comme moi, voulant aider des jeunes demoiselles se sentant un peu seules. »

    Exaspérant, c’était le mot juste. Enfin Wendy prenait cela pour de la sympathie et pas pour autre chose, il aimait vanter sa popularité ? Bien Wendy le laisserait flatter son égo seul. Elle sourit légèrement, amusantes pensées qui traversaient son esprit. Il papillonnait peut-être de filles en filles parce qu’il n’arrivait pas à trouver l’amour ? Amusant, amusant. Elle n’omit pas de dire à haute voix ce qu’elle pensait réellement :

    « Dis Noctys, c’est parce que tu n’arrive pas à trouver le grand amour que tu drague tout ce qui bouge ? »

    Elle avait dit ça par pure curiosité et pas par méchanceté, elle comprendrait parfaitement s’il lui répondait que c’était vrai. Elle ne s’attendait à rien de particulier de toute façon. Elle non plus ne connaissait pas l’amour.

    « J’ai vu qu’il faisait beau, alors je suis allé au parc pour profiter du soleil. C’est comme si sa chaleur me redonne de l’énergie, je me sens plus fort, mais tout ceci n’est que psychologique. Je suis toujours en quête d’une demoiselle, mais quand je t’ai vu, je me suis dit, peut être que tu seras la dernière ? »


    Le rire franc de Noctys résonna dans l’air du parc, ce genre de plaisanterie était bien de son style. Wendy contemplais pensivement le ciel bleu, quelques oiseaux blancs aux grandes ailes le sillonnait. Elle détourna le regard pour regarder Noctys. Ses cheveux noirs s’agitant sous la légère brise. Il était vrai qu’il avait quelque chose de charmant. Mais Wendy pensait cela sans ressentir une quelconque attirance, non, pour elle il était un homme comme les autre. Elle sourit donc à sa plaisanterie et essaya de répondre en y mettant un peu d’humour.

    « La dernière ? Ainsi je serais l’élue de ton cœur ? Non, ce ne serait pas plutôt cette demoiselle que je te vois si souvent embêter ? »


    Elle sourit franchement, c’était une de ces rares fois ou elle paraissait vraiment heureuse. Il faut dire que plaisanter ainsi au soleil avec une compagnie agréable lui faisait du bien. Elle laissa passer un instant avant de répondre à l’autre question qui lui avait été posée.

    « Et quel est ton pouvoir ? Mm attend, je vais deviner, tu aurais le pouvoir de…voir les rêves des autres ? Je dis ça comme ca, ne le prend pas mal ^^ »


    « Non ce n’est pas tout à fait cela. Mon pouvoir est de créer des mondes et d’enfermer ainsi que de jouer avec mes ennemis à l’intérieur de ces mondes. Intéressant non ? Toi c’est le feu si je ne me trompe pas ? »

    Wendy attendit une réponse. Elle détourna son regard de son interlocuteur pour le reporter sur le ciel.

    I Will Fly…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Jeu 24 Sep - 17:20

    Les cours avaient repris, et le parc se vidait peu à peu, laissant pratiquement Wendy et Noctys seuls. Il avait peut être quelques personnes mais celles-ci seraient de l’autre coté du parc ou assez loin pour pas que Noctys puisse les voir. Du fait que Wendy n’était pas encore partit, cela veut dire qu’elle avait elle aussi des heures de trous. L’heure passait tellement vite quand on est en bonne compagnie, c’était ce que pensait le jeune homme.

    « Dis Noctys, c’est parce que tu n’arrive pas à trouver le grand amour que tu drague tout ce qui bouge ? »

    Ce dernier fut surpris par la remarque de Wendy, il n’était pas fâché, juste surpris, car peu de gens avait l’audace de poser cette question ayant peur que Noctys se fâcherait, mais c’était bien le contraire du jeune homme qui se contenta de rire.

    « Je ne drague pas tout ce qui bouge, je ne séduis que les belles demoiselles moins de 50 kg ! »

    Il n’avait pas vraiment répondu à cette question, cependant il l’avait tout de même fait d’un coté. Chose impossible n’est-ce pas ? C’est Noctys. En même temps, qui croit au vrai amour ? Existe-t-il vraiment ? Plus on aime quelqu’un plus on se blessera quand cette personne nous trahira. Et puis à quoi bon d’aimer une seule personne quand on peut en aimer plusieurs ? Comme dirait une citation : « pourquoi abandonner la forêt pour un seul arbre ? »
    Le jeune homme remarqua le petit sourire de Wendy lorsqu’il avait dit qu’elle serait peut être la dernière personne qu’il draguera.


    « La dernière ? Ainsi je serais l’élue de ton cœur ? Non, ce ne serait pas plutôt cette demoiselle que je te vois si souvent embêter ? »

    « Je suis à la fois surpris et flatté. Franchement, je ne savais pas que tu m’aimes à tel point que de m’observais tout le temps. N’est-ce pas la jalousie qui commence à naitre ? Si tu veux, je peux la quitter pour toi. »

    Noctys rigola. Même si la première personne qu’il pensa lorsque Wendy dit sa phrase n’était autre que Tsubasa, (d’ailleurs il se demanda bien pourquoi il avait fait allusion à elle, alors qu’elle l’énerve) Noctys donnait l’impression qu’ils parlaient d’une autre fille. Bien sur, il savait que Wendy allait prendre ce qu’il a dit comme de l’humour ou peut être de la vantardise. D’ailleurs, il serait réellement surpris si elle n’avait pas réagit comme cela.

    « Non ce n’est pas tout à fait cela. Mon pouvoir est de créer des mondes et d’enfermer ainsi que de jouer avec mes ennemis à l’intérieur de ces mondes. Intéressant non ? Toi c’est le feu si je ne me trompe pas ? »

    « Waouh, c’est génial ce pouvoir ! Et est-ce que tu peux créer un monde juste pour t’amuser avec quelqu’un sans que celui-ci ne soit ton ennemis, du genre un monde pour jouer à… cache-cache ? J’ai dit ce jeu parce que j’ai vu qu’il avait des gens qui jouaient à ca tout à l’heure dans le parc. Et c’est toi qui invente les règles ? Mais ce monde est réel ? Enfin c’est-à-dire… par exemple tu peux imaginer un monde rempli de nourriture et tu pourras en manger ? Excuse moi pour toutes ces questions, c’est réellement par curiosité, car je trouve ton pouvoir fascinant et original. »

    Noctys fit un petit sourire avant d’approuver.

    « Oui, je contrôle effectivement le feu. C’est pour ca que j’aime bien être réchauffé par le Soleil x) Ah ! »

    Le jeune homme avait pratiquement oublié que c’était la pause de déjeuner, et il allait oublier de manger. Quand on est en bonne compagnie, on n’oublie tout, oui vous l‘avait deviné, c‘était ce que pensait Noctys. Il chercha dans son sac son repas qui n’était autre que trois onigris qui était contenu dans un boite qui ressemblait un bento noir, bien sur ce petit repas était fait par lui. Bah oui, même Noctys sait faire la cuisine, enfin, il sait juste faire des boulettes de riz, rien de plus facile ! Il ouvrit sa petite boite, prit une boulette de riz et le tendit à Wendy.

    « Tu en veux ? J’en ai préparé un en trop, alors ne soit pas gênée du fait que c‘est mon déjeuner. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Follow The White rabbit
Follow The White rabbit

Messages : 41
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Créer des Mondes

MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Jeu 24 Sep - 18:02

    L’amitié est véritablement quelque chose d’étrange. On aime quelqu’un sans pour autant être attiré par cette personne. Au-delà de se stade c’est de l’attirance ou de l’amour. C’est pour cela qu’en cet instant, Wendy qualifiait Notcys « d’ami ». Elle en avait peut, mais elle tenait sérieusement à eux. Et ce jeune homme ne manquait pas de la faire « sourie » car avant que Wendy ne rie, il allait s’en passer du temps. Une légère brise vint agiter ses cheveux acajou et chatouiller ses épaules nues. En effet, elle était vêtue d’une sorte de corset à épaules découvertes. Elle sentait ses cheveux qui se baladaient sur ses épaules. L’air frais lui faisait du bien. Elle se sentait plus libre et plus en forme qu’au début de la journée. Noctys y était peut-être pour quelque chose, c’est pour cela qu’elle murmura un merci discret, histoire qu’il ne lui pose pas trop de question, elle s’en voudrait de lui avouer que c’était grâce à lui qu’elle allait mieux.

    « Je ne drague pas tout ce qui bouge, je ne séduis que les belles demoiselles de moins de 50 kg ! »

    Wendy poussa un soupir désespéré, avait-il vraiment besoin de préciser qu’il fallait qu’elle fasse moins de cinquante kilogrammes ? Enfin, si cela l’amusait. La demoiselle leva les yeux au ciel mais avec son air amusé sur la face, et elle se mit même à sourire, c’était assez drôle. Elle se retourna pour écouter ce que le garçon disait.

    « Je suis à la fois surpris et flatté. Franchement, je ne savais pas que tu m’aimais à ce point et que tu m’observais tout le temps. N’est-ce pas la jalousie qui commence à naitre ? Si tu veux, je peux la quitter pour toi. »

    Wendy ouvrit des yeux ronds, là il y allait fort. Enfin, elle voyait bien que ce n’étais que de l’humour, au fond, elle se doutait qu’il y avait quelque chose d’inavoué entre Tsubasa et lui, c’est pour cela qu’un sourire malicieux étira ses lèvres lorsqu’elle répondit, en mettant une touche d’humour à sa phrase.

    « La quitter pour moi ? Hum, tu n’y arriverais pas je pense, tu tiens trop à elle. Quant au fait que je t’observe c’est parce que tu trouve toujours le moyen d’en faire trop pour que tout le monde te remarque… Mais quelque part ça à quelque chose de mignon, tu as peur que l’on t’oublie ? »

    Wendy était heureuse en ce moment, plaisanter avec quelqu’un n’était vraiment pas quelque chose qui lui arrivait souvent alors elle en profitait un maximum, ça lui faisait tellement plaisir, elle espérait seulement qu’elle ne ferait pas fuir Noctys en parlant de ce genre de choses. Elle fut un peu effrayée lorsqu’il lui posa une avalanche de question mais elle s’efforça d’y répondre, en tortillant une mèche de cheveux, ce qui lui donna un air candide puisqu’elle avait baissé les yeux pour réfléchir. A cet instant, si quelqu’un passait, on pourrait croire qu’elle demandait à Noctys s’il voulait bien sortir avec elle. Elle répondit en essayant d’être la plus claire possible :

    « Waouh, c’est génial ce pouvoir ! Et est-ce que tu peux créer un monde juste pour t’amuser avec quelqu’un sans que celui-ci ne soit ton ennemis, du genre un monde pour jouer à… cache-cache ? J’ai dit ce jeu parce que j’ai vu qu’il avait des gens qui jouaient à ca tout à l’heure dans le parc. Et c’est toi qui invente les règles ? Mais ce monde est réel ? Enfin c’est-à-dire… par exemple tu peux imaginer un monde rempli de nourriture et tu pourras en manger ? Excuse moi pour toutes ces questions, c’est réellement par curiosité, car je trouve ton pouvoir fascinant et original. »

    « Hem, et bien tu vois…Je n’en sais absolument rien ! A vrai dire je n’ai jamais essayé, j’ai un peu peur de ce pouvoir car si jamais je me retrouve coincé dans un monde je suis…Morte quoi. Mais, je…Si tu veux on essaye, je pense que ça ne devrait pas poser de problème, après je ne sais pas, je n’ai jamais essayé, comme je te l’ai dis, alors je n’ai pas envie que l’un de nous deux soit blessé par mon manque d’expérience…Mais après tout, c’est le même principe que si je créait un monde pour tuer quelqu’un…Ah trop dur de se concentrer, je n’en sais rien… »

    Wendy se prit la tête entre les mains, elle n’avait jamais réfléchis à ça et les doutes l’assaillait, ce n’était vraiment rien, mais elle était du genre à se torturer l’esprit pour rien, elle aimait réussir et ne pas savoir comment faire la froissait grandement. Elle gardait la tête entre ses mains, elle se mettait même à trembler, cette Demoiselle à toujours eu tendance à en faire trop, mais beaucoup trop, souvent elle s’enfonce dans l’exagération…Elle se força quand même à relever la tête à et a sourire en disant pour rassurer Noctys.

    « Je sais que j’en fais trop, mais ne pas savoir, c’est au dessus de mes forces »

    Elle lui fit un petit sourire. Elle se sentait extrêmement idiote. Enfin, elle accepta tout de même un onigri par politesse et mordit dedans, pensive, espérant ne aps avoir froissé Noctys.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Jeu 24 Sep - 21:03

    Noctys venait d’avoir une impression. Celle que Wendy était un peu plus ouverte qu’au début de la discussion. Il s’en rappelait bien, au départ, la jeune demoiselle n’était pas très réjouissante à l’idée de parler à Noctys et là maintenant, elle semblait différente. D’un coté c’était dommage parce que Noctys était venu pour l’embêter mais de l’autre il était content de ce changement.

    « La quitter pour moi ? Hum, tu n’y arriverais pas je pense, tu tiens trop à elle. Quant au fait que je t’observe c’est parce que tu trouve toujours le moyen d’en faire trop pour que tout le monde te remarque… Mais quelque part ça à quelque chose de mignon, tu as peur que l’on t’oublie ? »

    « Qui te dis que je ne le ferais pas ? Il ne faut pas avoir si peu de confiance en toi ! Tu es belle alors ait plus de confiance en toi ! Et puis, cette fille dont on parle n’existe surement pas, ou alors elle existe mais elle serait en fait pratiquement toutes les filles de Seiryoku no Gakuen.
    Moi ? J’en fais toujours trop ? Je ne comprend pas j‘agis toujours de façon très naturel, ce n‘est pas ma faute si les autres en occurrence toi, êtes éblouis par moi. »


    Il fit un sourire tout à fait naturel mais qui ferait tomber pas moins d’une fille pour prouver ce qu’il venait de dire. C’était le premier compliment que Wendy fit à Noctys : « mignon », même si le contexte n’était pas du même avis, et elle plaisanta même avec le jeune homme. La voir ainsi était pour Noctys assez bizarre, cependant il appréciait cela.

    « Hem, et bien tu vois…Je n’en sais absolument rien ! A vrai dire je n’ai jamais essayé, j’ai un peu peur de ce pouvoir car si jamais je me retrouve coincé dans un monde je suis…Morte quoi. Mais, je…Si tu veux on essaye, je pense que ça ne devrait pas poser de problème, après je ne sais pas, je n’ai jamais essayé, comme je te l’ai dis, alors je n’ai pas envie que l’un de nous deux soit blessé par mon manque d’expérience…Mais après tout, c’est le même principe que si je créait un monde pour tuer quelqu’un…Ah trop dur de se concentrer, je n’en sais rien… »

    Il regarda Wendy avec ses yeux magnifiquement violet. Il n’arrivait pas à répondre à la proposition de Wendy qui sembla pas très sur d’elle. Noctys qui adorait le danger voulait bien essayé d’aller dans un monde créer par la jeune demoiselle, cet idée était bien voire excellente ! Il paraissait ahuri à première vue, mais c’était le contraire, c’était juste qu’il ne savait comment exprimer son excitation.
    Il remarqua même que Wendy avait mit sa tête entre ses mains et tremblait un peu, elle semblait nerveuse. Mais Noctys ne put rien faire car elle se releva pour le rassurer.


    « Je sais que j’en fais trop, mais ne pas savoir, c’est au dessus de mes forces »

    « Alors allons découvrir cela ! En fait, cette proposition est excellent, c’était exactement ce qu’il me fallait pour m’exciter d’avantage ! Le danger ça me connait alors n’ait pas peur des conséquences, à moins que tu as peur pour toi, ce qui est bien dommage d‘annuler cela, mais je comprendrais… Après c’est comme tu veux. »

    Après avoir donner la boulette de riz à Wendy, Noctys prit le sien dans sa boite, et commença à le manger. Il attendait la réponse de son interlocutrice. Même si il pensait la connaitre, il n’attendait que la parole de Wendy. De tout façon, si celle-ci donnait une réponse négative, Noctys ferait tout pour qu’elle devienne positive. Quand le jeune homme veut une chose, il l’aura ! Il ne fallait pas lui proposer cette idée car cela à réveiller le jeune rebelle en lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Follow The White rabbit
Follow The White rabbit

Messages : 41
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Créer des Mondes

MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Ven 25 Sep - 14:58

    Wendy mâchait sans enthousiasme l’onigri que lui avait donné Noctys. Elle réfléchissait à comment elle allait pouvoir les faire entrer tous les deux dans un monde non dangereux. Il faudrait qu’elle le souhaite fort pour ne pas y trouver des monstres. Il fallait cependant qu’elle invente des règles…Elle avait bien une idée…Elle n’avait qu’à penser que le jeu soit de manger le plus de choses délicieuse possible. Et celui qui perdrait n’aurais pas à craindre la mort, le gagnant le réveillerais d’une tapette ou autre petit mouvement amical. Limite de temps ? Une heure devrait suffire. Après tout ce n’était qu’une expérience. Elle espérait que tout se passerait bien. Elle écouta d’une oreille distraite ce que lui racontait Noctys.

    « Qui te dis que je ne le ferais pas ? Il ne faut pas avoir si peu de confiance en toi ! Tu es belle alors ait plus de confiance en toi ! Et puis, cette fille dont on parle n’existe surement pas, ou alors elle existe mais elle serait en fait pratiquement toutes les filles de Seiryoku no Gakuen.
    Moi ? J’en fais toujours trop ? Je ne comprends pas j'agis toujours de façon très naturelle, ce n‘est pas ma faute si les autres, en l’occurrence toi, êtes éblouis par moi. »


    Wendy ne réagis pas immédiatement à cette flatterie. Elle pensait surtout qu’il ne voulait pas avouer que Tsubasa l’intriguait grandement. Et puis lorsqu’il lui dit qu’il agissait naturellement, elle laissa échapper un ricanement. Pas méchant, un peu moqueur, mais amical. Ce n’est qu’après qu’elle réalisa qu’il avait aussi dit qu’elle était belle. Elle rougit un peu en levant les yeux au ciel. Elle n’était pas souvent complimentée sur son look un peu bizarre. Mais cela lui fit tout de même plaisir. Elle répondit en souriant.

    « Merci pour cette flatterie, inutile cependant. Hum, je vois ce que u veux dire…Oui, oui cela pourrais être une seule fille comme cela pourrait être toutes. Je ne suis pas éblouie par toi, tu es un garçon comme les autres, ni plus, ni moins beau. Tu es toujours là quand je suis là, c’est tout. Enfin passons. »


    Elle le regarda, une leur amicale dans les yeux, cela lui faisait du bien de converser ainsi avec quelqu’un. C’était étrange, jamais elle ne s’était sentie intéressante et elle s’en fichait d’ailleurs. Elle espérait sincèrement que Noctys ne faisait pas cela par pitié. Elle le regarda prendre sa boulette de riz et mordre dedans.

    « Alors allons découvrir cela ! En fait, cette proposition est excellente, c’était exactement ce qu’il fallait pour m’exciter d’avantage ! Le danger ça me connait alors n’ait pas peur des conséquences, à moins que tu ais peur pour toi, ce qui sera bien dommage mais je comprendrais… Après c’est comme tu veux. »


    Wendy tortilla un instant ses mains en réfléchissant à la réponse, elle savait que si elle disait non, elle risquait de froisser Noctys ou bien de provoquer une réaction ennuyante chez lui.

    « Euh, je pense réussir à nous maintenir en vie sans problèmes, je t’explique juste le principe. Je suis obligée d’inventer une règle de jeu, donc, ma règle serait que dans un mode entièrement comestible, il faudrait manger le plus de chose délicieuse. Mais pour rire un peu, il faudra se méfier de certains aliments qui pourront s’avérer mauvais. Le perdant ne risquera pas de perdre la vie, puisqu’au lieu de le tuer, le gagnant le réveillera en lui tapant sur la tête ou quoi, histoire de le faire revenir. Je ne peut cependant maintenir un monde qu’une heure, après, c’est trop dur pour moi. »

    Wendy consulta l’horloge de la façade principale de l’académie et évalua le temps qu’il leur restait, deux bonnes heures…Oui, cela devrait être suffisant.


    « Pour rentrer je vais devoir m’imaginer ce monde dans ma tête et ensuite, je te prendrais la main et on ira ensemble, ça te va ? Je ne garantie rien quand au résultat, le monde sucré que j’imaginerais pourrai très bien se transformer en une jungle hostile si quoique ce soit me fait penser à une jungle lorsque nous partirons…Enfin voilà, tu sais à peu près tout. »


    Elle le regarda en souriant, elle espérait vraiment que ça allait marcher.

    « Entre dans un monde de rêve, entre dans un monde de folie, allons, allons sourit, tu verras ce sera…Magique ! »

    Ces quelques mots que Wendy formula dans sa tête pour créer un monde, comme elle le faisait à chaque fois, ces paroles étaient un peu comme…Un aterfact…Elle réfléchit à comment elle allait modeler sa création. Une touche de jaune ici, une touche de rouge là, du rose et du bleu un peu partout, des choses comestibles…Hum quel bonheur.
    Elle ouvrit les yeux pour voir ce que cela donnait, Un monde, une vallée verte, des arbres roses, des fleurs sucettes et des nuages de chocolat. Elle fit quelque pas et découvrit en contrebas un ruisseau de couleur framboise avec des petits îlots marron et une crème blanche. De la chantilly ! Wendy sentait son cœur palpiter, elle avait réussi. Maintenant garder en tête ces images, revenir, amener Noctys et jouer. Elle prit un brin d’herbe et la calla entre ses dents, il fondit…C’était du sucre. Wendy se sentit chavirer, comme c’était agréable, une douce chaleur régnait. Elle remarqua d’autres buissons aux couleurs attirantes. Elle pourrait découvrir cela avec Noctys.

    Elle ferma les yeux et se redirigea vers la réalité. Elle ouvrit les yeux en face de Noctys, garda l’image du monde en tête, lui pris la main, sourit, et l’entraîna avec elle dans ce tourbillon de folie. Ils atterrirent tout deux dans l’herbe sucre. Elle se releva, et aida Noctys à se relever. Elle désigna de la main la vallée.

    « Voila notre terrain de jeux, tout est comestible ici, maintenant, à nous de manger le plus de chose délicieuses et d’éviter les aliments mauvais, on ne peut pas les reconnaître, il faut se fier à notre instinct. Es-tu prêt ? Si oui allons-y ! »

    Wendy sourit, fit un pas un avant et cria à un technicien imaginaire.

    « Let’s Play the Game ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Invité
Invité


MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Lun 28 Sep - 21:50

    [Désolé du retard ^^']

    Il savait que Wendy ne pouvait refuser cette proposition.

    « Euh, je pense réussir à nous maintenir en vie sans problèmes, je t’explique juste le principe. Je suis obligée d’inventer une règle de jeu, donc, ma règle serait que dans un mode entièrement comestible, il faudrait manger le plus de chose délicieuse. Mais pour rire un peu, il faudra se méfier de certains aliments qui pourront s’avérer mauvais. Le perdant ne risquera pas de perdre la vie, puisqu’au lieu de le tuer, le gagnant le réveillera en lui tapant sur la tête ou quoi, histoire de le faire revenir. Je ne peut cependant maintenir un monde qu’une heure, après, c’est trop dur pour moi. »

    « Oki, quel jeu original ! De toute façon il faut j’aille en cours dans une heure, alors si je suis en retard c’est de ta faute hein =P Par contre, je te dis que même si mes chances de perdre sont très minimes, je te déconseille de me « réveiller » brusquement, sinon, je ne sais pas si tu vas être bruler ou pas ! »

    Noctys détestait qu’on le réveille de façon brusque, il n’a jamais été matinal, donc il pouvait être dans une horrible humeur quand il se réveille. Il regarda l’heure de son ketai noir et Wendy fit de même avec la grande horloge. Tous deux pensèrent qu’ils auraient le temps de rentrer. Cependant, si ils étaient en retard, le jeune homme pouvait faire en sorte qu’il ne serait pas sanctionner. Après tout dépend de la directrice…

    « Et comment fait on pour entrer dans ton monde ? Dois-je dormir ou te toucher lorsque tu exerces ton pouvoir ? »

    « Pour rentrer je vais devoir m’imaginer ce monde dans ma tête et ensuite, je te prendrais la main et on ira ensemble, ça te va ? Je ne garantie rien quand au résultat, le monde sucré que j’imaginerais pourrai très bien se transformer en une jungle hostile si quoique ce soit me fait penser à une jungle lorsque nous partirons…Enfin voilà, tu sais à peu près tout. »

    « Pas de problème, les jungles feront tout à fait l’affaire aussi. C’est peut être plus excitant même ! Mais ton monde sucré n’est pas mal non plus. »

    Noctys entendit la jeune demoiselle dire une phrase, comme si elle était en train de réciter une formule. D’ailleurs il trouvait cette scène assez rigolant. Heureusement que quand il utilisait son pouvoir il n’était pas obligé de dire le nom de son attaque, sinon il passerait son temps à s’entrainer pour arrêter de faire cela.
    Pendant que Wendy se concentrait à créer leur terrain de jeu, ou c’était pour Noctys un terrain de jeu, il serait heureux si il pouvait s’amuser tout le temps dans un monde de Wendy. Bien sur tout cela dépendait de l’originalité de la demoiselle pour amuser ou pas notre prince. Ce dernier arrêta de manger sa boulette de riz, car il fallait qu’il soit prêt à manger dans le monde de Wendy. D’ailleurs cet histoire de monde rappelait à Noctys un vieux conte : Alice au pays des merveilles.


    Quelques instants après, la demoiselle rouvrit les yeux, et prit la main de Noctys. Qui n’avait jamais rêvé de prendre les belles mains du jeune homme ? Elle avait de la chance, mais pour elle, elle ne le prenait sans doute pas comme cela. Noctys eut l’impression d’être à l’intérieur d’une tourbillon, il regardait autour de lui mais avant de voir quoique soit, il tomba violemment par terre. Heureusement qu’il eut quelques reflexes et surtout qu’il était tombé sur de l’herbe, sinon il serait cassé quelque chose. C’est en inspirant fortement qu’il se rendit compte que l’herbe était un peu plus sucrée qu’à la norme. Wendy aida Noctys à se relever avant de dire :

    « Voila notre terrain de jeux, tout est comestible ici, maintenant, à nous de manger le plus de chose délicieuses et d’éviter les aliments mauvais, on ne peut pas les reconnaître, il faut se fier à notre instinct. Es-tu prêt ? Si oui allons-y ! »

    « Attends, il y a une question qui me tourmente un peu, Est-ce que tous ce que l’on fait ici, ça a des conséquences dans le vrai monde ? Je m’explique, puisque le but est de manger, Est-ce qu’une fois retourner dans notre monde, notre poids augmentera pour ne pas dire qu’on va grossir ? Ah une autre question, mon pouvoir marche dans ton monde ? Même si ça ne va pas m’aider dans ce jeu je voudrais juste savoir. »

    Et oui, Noctys ne voulait pas déformer sa forme quasi parfaite.

    « Let’s Play the Game ! »

    « Okay ! »

    Noctys commença à sentir les « aliments » il regardait un arbre, et les feuilles semblaient être délicieuses. Il se demandait quel gout pouvait avoir cet chose. Il prit une dans sa main et gouta. C’était au citron très acide. Le jeune homme tira une drôle de tête quand sa langue toucha la feuille. Ce n’était pas mauvais, mais pas assez bon pour lui. Noctys vit une petite coccinelle, il n’avait pas voulu la manger, mais il se rappela que tout était comestible dans ce monde créé par Wendy, alors il n’hésita pas un instant de la prendre et la manger. Et il eut raison, car c’était très délicieux. Il voulait en prendre d’autre, mais c’était le dernier, il était unique. Il ne s’occupait plus de Wendy, il voulait juste savoir à quel point ce monde était fascinant. Même si le but du jeu était de manger beaucoup de chose, il était plus concentré de visiter les endroits un peu mystérieux. Il était fasciné, Noctys n’avait jamais vu autant de choses comestibles en une fois dans sa vie, malgré le fait d’avoir vécu son enfance dans un palais. Il mit son doigt dans un ruisseau qui coulait du jus d’orange et gouta. Il aperçut un bel arbre rose qui était un peu différent des autres. Il voulait bien y gouter mais son intuition disait le contraire. Il passa alors son chemin. Noctys ne vit plus le temps passer. Peut être qu’il avait gagné ou bien perdu. Les deux cas lui importèrent peu car il avait passé un bon moment. Et du moment qu'il n'allait pas se réveiller brusquement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Follow The White rabbit
Follow The White rabbit

Messages : 41
Date d'inscription : 04/09/2009
Age : 24

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
0/250  (0/250)
~ Don: Créer des Mondes

MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys] Sam 17 Oct - 17:54

    Un tourbillon d’odeurs, presque familières, frappa les narines de Wendy. Ici tout sentait le sucré, le caramel, le chocolat ou la vanille. L’air était doux et avait une agréable senteur de fleur. Wendy inspira un grand coup, elle se sentait véritablement chez elle ici.
    Un poil déglingué, un peu dératé, simplement dépravé, le tout mélangé et vous obtenez le monde ou elle et Noctys se tenaient. C’était beau en plus, plein de couleur et de chaleur. Elle aida donc Noctys à se relever, elle écouta distraitement sa question :

    « Attends, il y a une question qui me tourmente un peu, Est-ce que tous ce que l’on fait ici, ça a des conséquences dans le vrai monde ? Je m’explique, puisque le but est de manger, Est-ce qu’une fois retourner dans notre monde, notre poids augmentera pour ne pas dire qu’on va grossir ? Ah une autre question, mon pouvoir marche dans ton monde ? Même si ça ne va pas m’aider dans ce jeu je voudrais juste savoir. »

    Wendy réfléchit un instant, il était vrai qu’elle ne s’était jamais posé la question après tout. Elle répondit à Noctys :


    « Non, je ne pense pas qu’il y ai d’effets dans la réalité, a part si tu reçois des coup, tu sera affecté physiquement. Mais au niveau de la nourriture je ne pense pas, et puis au pire, tu bougeras tes fesses pour reperde tous ça ! Et oui, ton pouvoir fonctionne ici.»


    Elle sourit avant de lâcher la main de Noctys et de partir gambader dans l’herbe dont se dégageai une douce odeur mentholée. Elle en prit un brin entre ses dents et partit à la recherche de choses comestibles. En gambadant, elle attrapa un papillon qui avait un goût de framboise. Elle se sentait revivre ici. Elle se mit a courir, avant de trébucher sur une racine sortant du sol et terreuse. En apparence. Et puis ici, ce qu’on n’avait pas envie de manger pouvait s’avérer délicieux. Elle croqua dans la racine et il se trouvait qu’elle avait un agréable goût de nougat.
    Elle sentait le soleil réchauffer son corps, elle avait envie de passer sa vie dans ses mondes, mais ce serai fuir une réalitée pourtant existante. Elle ne voulait pas fuir face à la menace. Ce serait une preuve de lâcheté et Wendy n’était pas lâche, juste imprudente. Elle pouvait se brûler les ailes à vouloir voler trop prêt du soleil, se glacer le sang à vouloir attraper les étoiles. Elle se remit à gambader, s’arrêtant pour sentir, goûter, manger, tout ce qui lui semblait agréable, elle tomba juste une fois sur un aliment (une fleur de couleur arc-en-ciel) qui avait un goût abominable dont elle ne voulait même pas parler. Elle s’arrêta un instant, essoufflée de papillonner ainsi d’aliments en aliments. Elle s’assit un instant, se demandant si son monde, enfin ses mondes, avaient des limites ? Elle les parcourait souvent mais elle ne revoyait jamais deux fois le même endroit. Elle se releva, décidée à voir le plus de chose dans ce monde comestible. Elle s’arrêta prés d’une rivière qui avait un goût de chocolat chaud, elle y but avant de se remettre en route. Elle n’avait pas de montre mais comme elle était la créatrice de ce monde, elle savait que l’heure était presque terminée. Avait-elle gagné ? Avait-elle perdu ? Elle ne le saurait pas avant les dix minutes de jeu restantes.

    Elle repartit en quête de nourriture.
    Le jeu, la vie était-elle un simple jeu ? Y avait-il un enjeu ? Que fallait-il faire ? Tout était si trouble, tout était si noir. Elle ne voulait pas partir, elle voulait combattre le mal qui rongeait le cœur de ce beau continent, mais ce n’était pas elle, aussi téméraire qu’elle était, qui changerait les choses, il fallait un événement de masse pour que tout bascule.
    Une sonnerie annonça la fin du jeu, Wendy ferma les yeux, ne sachant si elle allait les rouvrir sur le monde réel ou bien dans son monde imaginaire. Elle s’en fichait, elle faisait confiance à Noctys pour la réveiller. Confiance ? Elle n’accordait pas sa confiance si facilement d’habitude. Elle espérait simplement qu’il ne lui jouerait pas de mauvais tour. Sinon, elle regretterait à jamais de l’avoir conduit dans son monde, presque dans son « intimité ». Elle sera les poings. Et attendit.


[Dsl du retard, et pis en plus c'est naze i_i]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Balade [Pv Noctys]

Revenir en haut Aller en bas

Balade [Pv Noctys]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Seiryoku No Gakuen ~ :: Parc~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit