AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Mon premier emploi...(Pv Murgen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Auteur Message
Sao Sasaki
Sao Sasaki


Messages : 10
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 26

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue1/1Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (1/1)
~ Don: Invisibilité

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyLun 8 Fév - 7:06

Sao se réveilla tard cette journée là. En effet, on pouvait beaucoup mieux dormir quand sa mère ne criait pas à tous les matins qu'elle devait se réveiller pour aller à l'école. Même si le lit était un petit peu trop petit, elle n'avait jamais aussi bien dormi depuis des lustres. Sao avait un bon présentement, elle était certaine qu'elle allait finir par trouver un bon et amusant travaille. Elle se leva donc et sorti les truc pour se préparé à sortir. La jeune femme pris donc le temps de se laver et de se préparer, elle devait être présentable même si elle allait dans les bas quartiers. Après environ une heure et demi, elle eu fini de tous préparer. La jeune femme ramassa donc sont arme puis se dirigea vers la sorti de l'appartement quand son amie, Akie, lui dit:

'' Où vas tu?''

'' Me chercher un travaille! Répondit Sao joyeusement.''

'' Bonne chance et passe une bonne journée!''

Sao sorti donc de l'appartement et se mis à marcher vers les bas quartiers. La destination était loin, mais la jeune femme avait amplement la temps d'y aller, donc, elle se dirigea, vers les bas cartier à la marche. Marché lui ferait du bien, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas pris le temps de regarder la ville. Les grands immeubles qui reflétaient la lumière du soleil de treize heures étaient magnifiques. Sao pouvait croiser toute sorte de gens sur la rue, tous avait leurs styles différents, ça lui plaisait de pouvoir à quel point certains pouvait être créatif. Chaque fois qu'elle croisait un mendiant, elle combattait son envie de l'aider car si elle devait s'aider avant, elle avait vraiment besoin d'argent si elle ne voulait pas devoir mendier comme ces hommes et femmes un jour. La jeune femme avait tellement pitié d'eux, comment presque tout le monde pouvait ignoré quelqu'un dans le besoin. Avait-elle un trop grand cœur ou bien la population était trop avare? Le monde était vraiment pourrit. Il y avaient tellement de gens qui pouvait donner seulement une petite parti de leurs fortune pour aider des millions de gens mais non tous ceux qui étaient payés des millions et des millions de koganes ne voulait que plus et plus encore, pas question de partager. L'avarice était vraiment un fléau. Sao détestait tous ceux qui ne pensaient qu'aux koganes, ce n'était que des avares près à tous faire même dénigrer les autres pour s'enrichir, c'étaient vraiment les gens de la pire espèce ceux là. Sans vraiment portée à attentions à tous ce qu'elle voyait, elle fini par arrivé à la première rues des quartiers mal famés. Il était maintenant dix-neuf heures, elle avait donc marché pendant quatre heure avant d'enfin arriver dans les quartiers pauvres. Le soleil était déjà couché, dans ces quartier elle devait faire attention en t'en que jeune femme surtout le soir. Soudain, un gros monsieur pas vraiment très jolie l'aborda. Il n'avait presque plus de cheveux sur la tête, il était tout sale et puis son haleine empestait l'alcool. Il lui dit avec un petit sourire malin:

'' Bon shoir jeune fille! Qu'esh-ce qu'un ausshi jolie fille comme toi fait dans un quartier comme chelui chi? Çha te dirais d'aller faire quelque truc, je paye bien! Oh oui, je paye bien!''

Sao lui sourit et parti en courant, elle devait rapidement trouver la taverne. La jeune femme n'avait pas vraiment l'envie de s'éterniser dans un endroit comme celui là. La jeune femme décida que le moment était bien choisis pour utiliser son pouvoir. Sao devint donc invisible. Elle continua donc à chercher la taverne sans se faire voir par personne, au moins comme ça elle ne se ferait pas harceler...

Ce fut environ après quarante-cinq minutes qu'elle trouva une taverne du nom de Osama. L'endroit avait l'air très mouvementé, on pouvait entendre le musique et des cris de dehors. Elle réapparut, puis entra dans la place. En entrant, Sao se demanda si elle avait fait le bon choix de venir ici. Plusieurs filles dansaient partiellement dénudées et quelque bagarre y avait lieux. Beaucoup d'autres étaient ivre mort. Bref l'endroit n'était pas vraiment super pour une fille de la classe moyenne comme elle qui n'avait jamais vraiment vue un endroit comme ça. En regardant quelque personne, elle devinait que plusieurs avaient des problèmes plus que financiers. Elle fit attention de ne pas regarder personne dans les yeux, elle ne voulait surtout pas provoqué quelqu'un était être obligée de se servir de son arme. Gardant une main sur son arme, pour ne pas que quelqu'un lui vole, elle se dirigea vers le tavernier. Elle demanda à gentiment à l'homme:

'' Excuser moi monsieur, je cherche du travail. Es-ce que vous connaitriez quelqu'un qui en aurait pour une mercenaire comme moi?''

Le tavernier l'inspecta du regard puis se mit à rire. Il n'avait pas l'air de la prendre au sérieux avec son allure soigné et sa bonne humeur. Après avoir arrêté de rire il lui répondit:

'' Toi, c'est ton corps que tu devrait vendre, tu ferait beaucoup plus d'argent qu'avec tes bras.''

'' Franchement! Merci, mais non. Je ne suis pas de ce genre là. Sérieusement c'est vraiment important j'ai vraiment besoin d'un travail s'il-vous plait! Lui répondit Sao allant perdu un peut de sa bonne humeur''

'' Bon bon j'arrête, si on peu plus se marrer. Tu vois l'homme là bas, lui dit-il en pointant un jeune homme du doigt, bah je crois qu'il aurait quelque chose pour toi va le voir tu perd rien.''

'' Merci! Répondit-elle en ayant retrouvé toute sa bonne humeur.''

Sao se retourna, puis entendit le tavernier murmurer quelque chose qu'elle ne compris pas, mais ce n'était pas important, elle devait aller à la rencontre de l'homme pour lui demander le travail ou plutôt la mission, bref n'importe quoi qui pouvait s'avérer lucratif à l'exception de tuer un innocents et de vendre son corps. En traversant la salle, elle remarqua plusieurs homme qui la regardait, encore une bande de voyou ou de pervers probablement. La jeune femme s'approcha donc de l'homme que le tavernier lui avait recommandé. Avant de lui adresser la parole, Sao le sonda. Cette homme avait les cheveux brun et les yeux vert, il avait l'air charmant, mais très distant, souvent signe d'un passé difficile. Sans se pressé, elle marcha vers lui d'une démarche calme et assurée, ce qu'elle voulait faire croire qu'elle était même si c'était tous le contraire. Elle ne devait pas montrer de signe de faiblesse, la première impression était très importante pour un entrevue et ça elle le savait, ses parents lui avait t'en répétées surtout quand elle allait à l'école. Enfin arrivé près de sa table, elle lui dit avec un jolie sourire sympathique:

'' Bonjour Monsieur, je me présente, Sao Sasaki. Je peux prendre place? Le tavernier m'as dit que vous auriez du travaille pour une mercenaire. Je suis intéressé par tous ce qui peux se montré lucratif, à part la prostitution et la violence gratuite bien sûr!''

Sao attendit donc la réponse du jeune homme avant de s'assoir, car si le tavernier c'était joué d'elle, elle ne restera pas longtemps au près de ce jeune homme pour ne pas l'importuner longtemps. La jeune femme attendit donc en espérant que la réponse sois positive car si non elle allait devoir trouver un autre employeur et le temps pressait. Elle avait vraiment besoin d'argent...
Revenir en haut Aller en bas
Murgen d'Onyx
Murgen d'Onyx


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 36
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue270/700Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (270/700)
~ Don: sacrifice

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyMer 10 Fév - 11:33

Murgen était rentré dans ce bar pas vraiment par plaisir. Les bagarres étaient monnaie courante, les femmes près à tout pour quelque sous et les trafique en tout genre avaient cours. Mais c’était ici et ici seulement qu’il pourrait commencer à recruter pour ce projet qui lui tenait à cœur. Si Murgen avait choisit de devenir garde du corps c’est que cela payait très bien et qu’il avait besoin d’argent. Non dans le but de croulé sous les billet mais dans celui de pouvoir financer la formation d’une compagnie de mercenaire. Or pour trouver des mercenaires potentiels il fallait être dans ce bar. Il avait déjà fait vaguement par de cette attention au barman en lui commandant un verre de sa meilleur bière (la plus passable en réalité). Il ne passait pas inaperçu. Ses vêtements sobres et propres de surcroît montraient qu’il était d’un milieu social supérieur à bon nombre de personne dans ce bar. Cela biensur attira les regards un temps puis les convoitises. La première personne qui s’assit à sa table était une femme dont les habits avaient la fâcheuse tendance à ne masquer que très partiellement sa féminité.

Alors beau brun, on se fait une viré dans les bas quartiers si tu cherches de quoi pimentés ta vie on pourrait faire un tour dans ma chambre la-haut.

Murgen jeta un regard froid à cette jeune femme. Elle était plus à plaindre qu’à blâmer mais il n’avait pas du tout envie de rentrer dans le jeu de l’apitoiement.

Désolé mais je ne suis pas venu ici pour ce genre d’activité aussi, je vous prierai de me laisser.

Murgen resta courtois mais si il doutais que ici cela avait aucune importance. Enfin si deux minutes plus tard il comprit qu’il aurait du la repousser un peu plus énergiquement car cela avait été pris pour un signe de faiblesse et déjà un loubard du genre crête sur la tête et sourire narquois s’approchait. Murgen décida de lui jouer un tour, il fixa la personne et ce mordit la langue très fortement. Le loubard blémit petit à petit. Il ne devait pas comprendre le pourquoi de cette douleur alors Murgen lui fit un sourire en coin et le fixa dans les yeux avec un air de défit genre « avance un peu pour voir ». Etrangement, l’individu tourna les talons puis s’installa plus loin jetant de temps en temps, un regard effrayé vers Murgen. Bien, sa réputation allait pourvoir circulé et on le laissera tranquille pour un temps.
Il n’avait pas remarqué la jeune femme qui était entré jusqu’à ce qu’elle parle au barman. Murgen l’observa, A moins qu’elle fasse le coup de la petite des classe moyen qui vient s’encanaillé (y en a que sa existe), elle n’était pas du coin. Le barman le montra du doigt et la jeune femme marcha vers lui. Une démarche qui se voulait assurer le seul problème c’était la quelque hésitation qui dénotait un manque d’expérience dans ce milieu. Elle l’aborda avec un sourire qui ne lui rendit pas. Il n’avait aucune envie d’être encore déranger pour des fadaises.

Bonjour Monsieur, je me présente, Sao Sasaki. Je peux prendre place? Le tavernier m'as dit que vous auriez du travaille pour une mercenaire. Je suis intéressé par tous ce qui peux se montré lucratif, à part la prostitution et la violence gratuite bien sûr!

Murgen esquisa un sourire au moins, il n’était pas venu pour rien.

Il se pourrait bien que j’ai effectivement des perspectives de job. Mais qui me dis que tu pourrais m’être utile et que tu fera l’affaire.

Murgen sorti son carnet et commença a noté le nom de la jeune femme.

Assis- toi. Je n’engage pas une personne à la légère ni pour son minois aussi joli qu’il puisse être.

Il regarda un peu plus la jeune femme, et surtout son arme, un gunblade, il fallait un certaine force pour ce servir correctement de cette arme et la jeune femme qu’il avait devant lui ne lui semblait pas plus muscler que sa. Remarque il n’avait pour l’instant pas besoin de gros bras donc cela ne le gênait pas outre mesure. Il avait besoin de personne efficace et discrète car il n’avait jamais aimé les confrontations directes.

Bien commençons. Quel est ton don? Si tu n’en à pas tu peux passé ton chemin. Es-tu familiarisé avec le maniement d’une arme et si oui ton niveau de technique ? Sache que appartis de moment que tu porte une arme sur toi je considère que tu es capable de t’en servir pour te défendr. As-tu déjà effectué un travail similaire et as-tu des obligations au près d’un compagnie de mercenaire ?

Murgen se tenait près à noter toute ces informations qu’il trouvait crucial.
Revenir en haut Aller en bas
Sao Sasaki
Sao Sasaki


Messages : 10
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 26

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue1/1Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (1/1)
~ Don: Invisibilité

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyJeu 11 Fév - 4:19



Quand Sao remarqua le petit sourire en quoi de son employeur, elle fut un peu rassuré, le tavernier n'avait pas rit d'elle et au moins elle n'aurait pas l'air d'une folle, du moins pour l'instant. Elle s'assit donc et puis le laissa parler. En le regardant plus en détail, elle remarqua ses habits plutôt chics, ce qui prouvait qu'il ne devait certainement pas être du coin et s'il venait ici c'était probablement pour trouver de gros dur. Sao savait très bien qu'elle n'avait pas de gros bras et qu'elle n'était pas vraiment musclé, donc elle devait lui prouver qu'elle était capable d'être utile grâce à son agilité, sa précision, sa rapidité, sa vivacité d'esprit et son don d'invisibilité. Sao était très nerveuse, mais elle faisait de son mieux pour le masquer. Son employeur ne devait pas savoir qu'elle était stressée car cela lui enlèverait la minimum de crédibilité qu'elle pouvait avoir. La jeune femme savait très bien qu'elle ressemblait à une jeune fille délicate qui avait passion que pour le ''shopping'', mais elle devait lui prouver que les apparences étaient parfois très trompeuses. La mercenaire essaya de masquer le plus possible sa nervosité puis répondit à sa première question:


'' Et bien, je suis très discrète quand il le faut, donc je sais être une excellente espionne surtout grâce à mon don. Je suis très rapide et vive d'esprit, dans l'action, je prend des décision rapidement. Je suis aussi agile et précise avec mon arme, je peux très bien neutraliser une cible à distance ou au corps à corps.''

Même si la jeune femme n'avait pas apprécié d'avoir parlé de neutraliser des cibles, mais elle savait très bien qu'un jour elle aurait à le faire malgré elle. C'est à ce moment, même ci ceci est totalement faux, qu'elle devra ce dire que celui ou celle qu'elle neutralise n'est pas un humain, mais une cible qui bouge. Elle redoutait ce jour, mais n'y pensa plus pour l'instant et ce concentra sur ce que le jeune homme disait. En le voyant écrire des informations sur dans son carnet, elle se demanda si cela était positif pour ne pas s'énerver d'avantage, elle arrêta d'y penser. Elle devait vraiment ce concentré sur ses réponses et la discussion. Ne répondit rien quand il dit qu'il n'engageait pas n'importe qui n'importe quand, elle se contenta de lui sourire. Quand Sao entendit l'homme lui demander qu'elle était son don elle fut heureuse de pouvoir lui répondre:

'' Grâce à mon don de peux me rendre invisible. Quand je suis invisible je suis indétectable avec n'importe quel technologie, mais quand je touche quelqu'un je vais réapparaitre. Si je me place pour attaquer quelqu'un aussi je vais réapparaitre. Et pour finir si je saigne, mon sang ne devient pas invisible avec moi.''

La jeune femme ne savait pas si elle avait bien fait de lui révéler toute les faiblesses de son pouvoir car il pourrait penser qu'elle se laisse manipulé trop facilement, mais elle se dit qu'elle serait mieux de tout lui révélé sur elle ou presque car comme cela il ne pensera pas qu'elle est quelqu'un qui cache des choses. Pour lui prouver Sao activa son pouvoir et devint invisible. Pour lui prouver qu'elle était honnête et qu'elle ne lui avait rien dit de faux, elle prit son arme puis s'entailla légèrement l'intérieur de l'avant bras pour que le sang coule et qu'il soit visible. Ensuite, elle toucha le bras de l'homme sans être agressive pour lui montrer que quand elle touchait quelqu'un elle réapparaissait. Même si la sensation de la coupure l'agaçait elle fit de son mieux pour ne pas le laisser paraître, lui sourit puis elle lui dit:

'' Comme vous pouvez le voir, je vous ai démontré mon dons avec ses faiblesses et ses forces, je voulast seulement vous prouver que j'étais honnête.''

Lui prouver quel était honnête allait probablement l'aider, mais comment savoir si ses réponse trop franche pouvait l'aider? Chaque question l'angoissait un peu plus, mais elle savait qu'elle devait répondre à plusieurs, c'était comme ça une entrevue. Ensuite il lui posa une question sur son arme, elle prit le temps de penser quoi répondre pendant quelque seconde. Bien sûr qu'elle était doué avec son arme car son père l'avait entrainée souvent avec sa mort et puis elle avait continué son entrainement. Son arme était un peu lourde, mais l'entrainement lui avait permis de compenser son manque de force. Ayant réfléchi à sa réponse quelque seconde elle lui répondit:

'' Je ne suis pas une maitre, mais je sais très bien l'utilité. À distance je suis très précise, mais je manque peut-être un peu d'entrainement, mais comme je suis assez agile, je peux compenser cette faiblesse en esquivant.''

Sao ne savait toujours pas si énoncer ses faiblesses était une bonne chose, mais elle se dit que l'homme aimerait probablement mieux le savoir maintenant que plus tard. L'honnêteté plaisait à beaucoup de monde, c'était une qualité souvent apprécier par les gens de tous les jours, mais es-ce qu'elle l'était trop? Quand son employeur lui demanda si elle avait déjà effectuer un travail de mercenaire avant, elle senti toute ses chances s'écrouler. Si il avait posé la question c'était très probablement parce qu'il cherchait quelqu'un d'expérience. À ce stade elle ne pu cachée totalement sa nervosité, elle lui répondit donc:

'' Non... En fait j'ai eu vingt ans hier, mais bon je suppose que vous n'en avez que faire de ma vie. Je suis venu ici car j'ai absolument besoin d'un travail et que mercenaire est ce qui se rapproche le plus de mes compétences.''

La jeune femme espérait vraiment que cette homme n'est écris sur son calepin que pour la rendre plus nerveuse, car c'était une information assez cruciale. Malheureusement, plusieurs employeurs refusaient de prendre des jeunes qui débutaient dans leurs domaines... Elle continua d'angoisser un peu jusqu’au moment ou il demanda si elle avait des obligations à cause d'autre compagnie. Enfin une réponse qu'elle pouvait répondre vraiment positivement. Sao reprit son sourire quand il lui posa ceci comme question. Les seuls obligations qu'elle avait? Son sens moral lui empêchait de faire des trucs abominables, mais elle n'était lié à aucune organisation et elle sentait que cela allait peut-être l'aider. La seule obligation qu'elle aurait eu en dehors de son sens morale aurait été sa mère, mais depuis qu'elle était majeure, elle l'avait quitté et renié alors elle n'avait plus rien à lui commander. La mercenaire lui répondit finalement d'un air jovial:

'' Je ne fait parti d'aucune organisation, je n'ai donc aucune obligations. Je travail à mon propre compte!''

Sao se calma un peu car elle ne voulait pas l'effrayer avec sa bonne humeur, elle le trouvait un peu fermer, la jeune femme n'appréciait pas vraiment, mais si elle travaillait avec lui elle aurait amplement le temps de l'aider à régler ce problèmes. Encore fallait-il qu'elle soit acceptée car elle sentait que l'avant dernière question ne l'avait vraiment pas aidé... Sao attendit donc que son employeurs lui pose d'autre question en espérant qu'elle pourrait y répondre de manière positive car elle n'avait pas le goût d'essayer de se trouver un autre travaille dans les bas quartiers. De plus, elle avait tellement besoin de Kogane pour le mois prochain qu'elle ne pouvait pas se permettre de laisser passer cette chance...
Revenir en haut Aller en bas
Murgen d'Onyx
Murgen d'Onyx


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 36
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue270/700Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (270/700)
~ Don: sacrifice

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyDim 14 Fév - 23:27

Murgen nota avec attention tous les renseignements que lui fournissait Sao, réagissant plus ou moins. Hum elle n'aimait pas neutraliser des cibles bien, au moins il n'avait pas à faire à une tête brulé, une dingue de la gâchette. Il n'en voulait pas de ceux là. Il hocha la tête positivement. Son don était vraiment intéressant, l'invisibilité pouvait être très utile pour la reconnaissance et la recueille de renseignement. Tout à fait ce qu'il recherchait. Elle lui fit un démonstration tout à fait épatant de son don ainsi que de ses limites. Elle semble être franche et honnête,des qualités appréciables dans ce milieux.


Donc aucune expérience de l'utilisation de votre arme en situation réelle, hum. Gênant mais pas rédhibitoire. Si nous faisons affaire, je pourrais vous indiqués des endroits pour parfaire votre entrainement.


Elle a ajouta qu'elle n'avait en faite aucune expérience du terrain qu'elle avait à peine 20 ans, l'age ne pouvait être une excuse il avait déjà plus d'une vingtaine d'opération à son actifs à ce même âge. Mais tout le monde n'avait pas été enrôlé si jeune dans l'armée. Parcontre gros point positive pour elle. Elle n'avait pas de contacte avec d'autre organisation.

Votre manque d'expérience est certe un point faible mais je ne m'arrête pas à cela. Il faut bien donner à sa chance à ceux qui débute.

Murgen rangea son carnet dans la poste de sa veste puis tendit sa main à Sao.

Pour ma part , votre inexpérience n'est pas un obstacle juste que votre rémunération ne sera pas très élevée au départ.. Si vous prenez cette main je m'engage à vous fournir de l'expérience, de l'argent et a vous transmettre mon savoir-faire, je vous demande en échange que vous ne cherchiez pas à trouver un autre emploie ailleurs.

Murgen attendit que Sao lui serre la main. Pour lui cela équivalait à un contrat sur papier. Il en ferait biensur un mais plus tard.

Je compte crée un compagnie de renseignements et de surveillances, vos qualités pour l'intégrer me semble indéniable. Si vous hésitez encore à prendre votre décision sachez que j'ai déjà un contrat dans lequel vos talents me seront utiles. Que diriez vous de 100000 Koganes plus un prime si votre travail est irréprochable.
Revenir en haut Aller en bas
Sao Sasaki
Sao Sasaki


Messages : 10
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 26

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue1/1Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (1/1)
~ Don: Invisibilité

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyLun 22 Fév - 2:56

Presque chaque question la rendait anxieuse. Le fait que l'homme avait plus ou moins réagit à chacun des ses réponse ne l'aidait pas du tout. Habituellement, la jeune femme était capable de deviner les émotions des autres, mais elle en était vraiment incapable pour cet homme. C'était probablement parce qu'il était un maitre dans l'art de cacher ses émotions et ses vrai intentions. Ce n'était pas un détail très important, mais elle aurait bien aimée savoir si son employeur était favorable ou non, cela l'aurait au moins aidé à ce détendre un peu si il l'était. Au moins en ne sachant pas à quoi il pensait, elle ne pouvait pas savoir si il était déçu ou mécontent, ce qui l'aurait encore plus stressé. Quand il répondit que pour compenser son manque d'entrainement qu'il lui trouverait un endroit pour mieux perfectionner son maniement de sa gunblade, Sao se senti un peu moins angoissé et beaucoup plus excitée car cela était une réponse vraiment plus positive que négative. Cela sous entendait aussi qu'il l'avait probablement déjà accepté. Même si c'était le cas, tous n'était pas encore gagnés donc elle se calma et l'écouta. Sao sourit ensuite quand il lui répondit que son manque d'expérience n'était pas un problème car il comprenait qu'il était important de laissé la chance à un débutant était important. La jeune mercenaire était contente d'avoir peu-être enfin trouvée quelqu'un de beaucoup plus compréhensif. Malheureusement dans ce monde obscure cette qualité était très rare, donc la jeune femme se considérait chanceuse d'être tombée sur une personne qui semblait l'être. Quand elle le vit serrer son carnet, elle fut curieuse de savoir ce qu'il y avait écris. Quand elle l'entendit dire que si elle acceptait le travail, qu'il s'engageait à lui transmettre son savoir, son expérience et de l'argent, elle lui serra la mains sur le champs. Sao ne devait vraiment pas laisser passer une chance comme ça. Ce genre d'opportunité n'était pas fréquente. Bien sûr, elle ne savait pas si elle allait être payer cher, mais quelqu'un lui donnait la chance d'acquérir de l'expérience et ça c'était une offre qui valait de l'or. la jeune femme ne savait pas non plus comment était cette entreprise. Sao se demandait à quoi pouvait bien ressembler un quartier général de mercenaire. Elle imaginait ça un peu comme un édifice avec plein de bureau et des gens qui recevait des appelles pour des contrat à toute les minutes. La mercenaire sortit de sa rêverie quand son employeur s'adressa à elle à nouveau. Elle sourit quand il luit dit qu'il avait besoin de ses qualités pour sa compagnie de surveillance car cela voulait dire qu'elle n'aurait pas à abattre n'importe qui et n'importe quand, seulement quand la situation le demandait vraiment. Quand elle réalisa le salaire que l'homme lui accorderait pour ses contrats, son sourire laissa place à de la stupéfaction. Ce n'était pas un montant énorme, mais c'était beaucoup plus qu'elle aurait espéré d'avoir, surtout pour une une personne comme elle qui n'avait aucune expérience et formation autre que dans la maitrise de son pouvoir. La jeune femme l'aurait serrer très fort dans ses bras si cela n'aurait pas paru aussi déplacé alors, très heureuse il se contenta de lui dire avec un grand sourire:

'' Merci beaucoup! Ce sera un plaisir et un honneur de travailler pour vous monsieur! Puis-je avoir vôtre nom? Et es-ce que je vous suis, ou bien je vous rejoint à une place précise un autre jour? Ne vous inquiété pas je me suis lever tard aujourd'hui je suis donc prête à faire presque n'importe quoi ce soir!''

Même si il commençait à être un peu tard, comme elle l'avait préciser plutôt, elle n'était pas fatiguée donc elle pouvait très bien commencer à apprendre ce soir. De plus, elle avait tout plein de question à lui poser, mais elle préférait attendre pour le laisser répondre dans un endroit plus opportun loin des oreilles indiscrètes qui ne pouvaient que leurs causé du tord. Sao était très curieuse, mais pas stupide elle savait quand même quand attendre, même si l'attendre ne durait généralement pas très longtemps...

La jeune mercenaire se souvint que la veille elle avait vingt ans et qu'elle avait maintenant le droit de boire de l'alcool, même si c'était une taverne de très basse qualité, elle avait tout de même le goût de savoir qu'es-ce que l'alcool goutait. Elle n'avait pas fêter sa fête et elle venait d'être engagée, cela méritait bien au moins une bière. Avant que l'homme puisse lui dire quelque chose, elle s'excusa auprès de son nouveau patron puis se dirigea vers le comptoir pour commander. En arrivant elle demanda la meilleur bière qu'il y avait dans ce bar. Après l'avoir commandée, elle retourna s'asseoir près de son patron. Elle lui dit ensuite:

'' Désolé des cette interruption, j'avais envi de goûter ma première bière, je suis à vous maintenant!''

Sao ne pensait pas que d'avoir quitté comme ça l'avait aidé, mais elle doutait que comme cet homme était assez généreux qu'il l'oublierait assez rapidement ou qu'il n'en avait strictement rien à faire. Elle l'écouta puis pris sa première gorgée de bière à vie. Après avoir bu quelque goûte, elle s'étouffa, ce n'était vraiment pas à quoi elle s'attendait. Elle voyait plein de gens dans ce bar qui semblait apprécier ce goût si amer. Elle avait aussi vue sont père en boire sans rien cracher comment faisait-il? Sao regarda aussi son patron et se demanda comment il faisait pour boire ceci. Pourtant elle avait la même chose que lui, peut-être qu'elle avait un problème ou qu'elle n'était tous simplement pas habituée. La jeune femme savait au moins qu'il existait plusieurs sorte d'alcool peut-être qu'elle n'aimait tous simplement pas cette bière. Baissant un peu la voix et se rapprochant un peu de son patron pour ne pas attiré l'attention elle lui dit:

'' C'est toujours aussi amer? Si oui, je ne crois pas devenir alcoolique un jour!''

La jeune femme se força malgré elle pour finir son verre puis attendit que son patron lui dise de la suivre ou lui donne d'avantage d'information pour son entrainement ou son premier contrat. Sao avait très hâte de recevoir son premier contrat et de commencer son premier travailler, elle allait pouvoir voire à quoi ressemblait ce métier. Elle espérait qu'elle n'allait pas manquer d'action, mais elle n'était pas vraiment inquiète la dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Murgen d'Onyx
Murgen d'Onyx


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 36
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue270/700Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (270/700)
~ Don: sacrifice

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyVen 26 Fév - 17:42

Cette jeune avait vraiment l’air enthousiasmé. Son premier job après tout c’est normal. La motivation était essentielle. Murgen esquissa un sourire, il se rappela la première fois ou on l’avait envoyé en mission et l’excitation que cela avait entré chez lui. Les vieux de son équipe avait du le retenir pour qu’il ne soit pas trop téméraire. Murgen lui aussi était content, cette recrue sera d’une grande utilité. Elle semblait spontané et expressive, se sera lui ferai un bon pendant vu son caractère. En plus, elle était plutôt mignonne c’est un atout indéniable. Dans leur branche, vamper des soldats étaient une manière on ne peut plus efficace d’attirer l’attention et ainsi de permettre à des collègues de s’infiltrer.

Merci beaucoup! Ce sera un plaisir et un honneur de travailler pour vous monsieur! Puis-je avoir vôtre nom? Et es-ce que je vous suis, ou bien je vous rejoint à une place précise un autre jour? Ne vous inquiété pas je me suis lever tard aujourd'hui je suis donc prête à faire presque n'importe quoi ce soir!

Le sourire de Murgen se fit un peu plus franc après tout elle avait accepté, il pouvait bien un peu plus ce détendre.

Mon nom est Murgen d’Onyx et pour le job, sa commence demain. petit rire hum Pour ce soir désolé mais j’ai déjà d’autre projet. Fais attention surtout dans ce genre d’endroit cette phrase peut avoir un sens des plus grivois.

La jeune femme ne sembla pas plus affecté que sa et d’ailleurs elle réfléchir à quelque chose. Elle s’excusa et parti vers le bar pour commander un bière. Elle revint le sourire aux lèvres. La pauvre, elle avait choisit la même que la sienne mais c’était une bière qui ressemblait plus à de la pisse d’âne qu’autre chose et pourtant c’était la plus chère et certainement la meilleur de ce bar. Il n’osait même pas imaginer le goût des autres. Une boisson vaguement alcoolisée avec un goût amer très certainement. Pour sa première bière, elle serait servir. Il l’observa avec attention. Il faillit exploser de rire en voyant le visage se contracté sous le goût du breuvage.

C'est toujours aussi amer? Si oui, je ne crois pas devenir alcoolique un jour!

Non tous les alcools n’ont pas le même goût mais je te conseil dévité ceux qui en ont un trop agréable car tu te retrouvera dans le lit de quelqu’un avant d’avoir compris pourquoi. Pour ce qui est du contrat voici quelque renseignements.

Murgen termina sa bière d’un coup sec.

Voilà nous devons escorter une jeune fille d’un ponte de l’empire lors de son voyage. J’aurai besoin que tu restes en retrait et que tu observes bien tout, tente de ne pas te faire apercevoir par la fille,à mon avis elle voudra joué les filles de l’air .Aussi si j’ai un problème, je ferai appelle à ton aide.

Tandis qu’il parlait une baraque s’approcha de leur table. Il avait l’air pas commode et son sourire était surment pas pour leur souhaite bonjour. Il pausa une des ses mains sur la table et l’autre sur l’épaule de Sao. Puis regarda Murgen d’un air méchant.

Dis ici c’est mon bizness. Qui t’as dis que tu pouvais recruter des filles ici ? Celle-là je me la garde, je l’ai pas encore testé.

Murgen se leva dans un long soupire puis regarda le molosse avec dépit. Encore une montagne de muscle dont le degrés d’intelligence est proche du absolu. Murgen n’aavait que très peu de patience pour ce genre d’homme. Il n’était absolument pas impréssionné et commença pas taper violement du plat de la main sur les phalanges de la main pause sur la table. Celle-ci tangua d’ailleur et faillit de retourner projetant les deux verres au sol. Puis profitant que le molosse pleur les doigts de sa permière mains, Murgen souleva deux des doigts qui était pausé sur l’épaule de Soa les tordant petit à petit. L’individu du se mettre à genou pour ne pas souffrir la martyre.

Bien , d’un je n’ai rien d’un mac’ et de deux tu vas t’excusé au près de cette jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Sao Sasaki
Sao Sasaki


Messages : 10
Date d'inscription : 04/02/2010
Age : 26

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue1/1Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (1/1)
~ Don: Invisibilité

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyDim 7 Mar - 21:28

Sao rougit quand son interlocuteur lui répondit que partir le soir de cet endroit avec quelqu’un était très suspect. Ce n’était vraiment pas son genre, jamais au grand jamais elle n’allait vendre son corps et coucher avec quelqu’un qu’elle n’aimait pas pour n’importe quel raison excepté pour la vie de quelqu’un qui lui est chère. Elle reprit ses esprits et oublia tout ça. La pauvre avait encore le goût dégoutant et amer de la bouche. C’était vraiment la dernière fois quel en prenait, même si son patron lui avait dit que certaine pouvait avoir bon goût, elle ne voulait pas ressentir ça une autre fois. La mercenaire pris ensuite le contrat que son patron lui passa. Elle l’examina un peu, il y avait la photo d’une jolie jeune femme, le terme jeune femme était beaucoup plus juste que jeune fille. Sao la trouvait très jolie, mais elle ne devait rien laisser transparaître pour ne pas le faire savoir et de plus elle ne devait surtout pas tomber amoureuse d’une cliente si non cela pouvait certainement rendre la mission beaucoup plus difficile. Elle retira son regard du document, puis regarda ensuite son employeur qui s’était remit à parler. Il lui expliquait sa mission, elle devait être très attentive si elle voulait pouvoir l’impressionner au max quand elle allait être dans l’action. Quand il lui dit qu’elle devait simplement tout observer et ne pas se faire découvrir elle lui sourit, il lui avait confié ce qu’elle était probablement capables de mieux faire. Elle se demandait pourquoi la jeune fille avait besoin d’être escorté. Pour en avoir le cœur net elle regarda le document du contrat pour avoir un peut plus d’information. Sao découvrit que la jeune femme était une étudiante de la Seiryoku No Gakuen. Cette découverte la fit réfléchir un peu. Cela lui rappela son passer dans cette maudite école qui lui avait fait perdre son temps. Tout ceci à cause de sa mère. À cause de cette garce, sa mère, elle considérait maintenant cette école comme une vraie prison. La mercenaire sorti de sa rêverie quand le propriétaire du bar s’approcha puis s’adressa à son employeur en parlent d’elle comme si elle était une prostituée. Elle n’eu pas vraiment le temps de réagir que son patron l’avait déjà immobilisé. Elle le regarda d’un air mauvais. Elle, une prostituée?! C’était une des choses qu’elle s’était promis de ne jamais faire, elle lui avait répétée plein de fois qu’elle était mercenaire et non une pute. À quoi il pensait celui là?! Sao se leva puis dit à Murgen :

''Merci pour l’avoir corrigé, mais là il à craché sur mes principes je ne le laisserai pas partir comme ça!''

Sao se pencha à sa hauteur puis le regarda l’air très frustrée directe dans les yeux. Même si cet idiot était immobilisé et qu’il risquait d’en sortir aussi blessé qu’humilié il trouvait quand même le culot d’afficher un air supérieur et moqueur. Sao avait fait l’erreur d’être trop près de son visage, ce dernier en profita et tenta de l’embrasser. La jeune femme n’eut le temps de reculer, cet impoli était rapide et il semblait avoir de l’expérience pour sauter sur les femmes contre leurs grés. Rouge de rage, Sao lui versa ce qui lui resta de bière sur la tête, puis le frappa avec un coup de genou là ou les hommes n’avaient vraiment pas envie de se faire frappés. Elle s’essuya la bouche, elle ne pouvait pas croire que cet imbécile lui avait volé sont premier baisés. En plus il était tellement dégoutant il avait une haleine de porc. Trop frustré la jeune femme pris son verre puis lui éclata sur le crâne. La jeune femme entendit un homme rire dans la salle, elle se retourna brusquement vers lui en lui lançant un regard noir, celui-ci arrêta aussitôt. Tentant de reprendre ses esprits, elle se retourna vers son patron puis lui dit :

'' Vraiment désolée, mais je devais le faire! Je crois que je devrait partir avant que quelqu’un d’autre n’est l’envie de se faire massacrer parce que je ne pourrai pas me retenir!''

Sao se calma un peu puis pris un crayon puis écris son numéro de téléphone cellulaire sur un bout de papier. Elle le tendit au mercenaire puis lui dit :

''Voici mon numéro, comme ça vous allez pouvoir me contacté en tout temps je vous laisse, je sens que si je reste ici plus longtemps je vais craquer, au début l’ambiance était pas mal, mais là…''

La jeune mercenaire serra la main de son patron, se retourna pour donner un coup de pied dans les côtés de l’imbécile qui l’avait contrarié, puis parti rapidement de la taverne. En sortant elle se remit invisible aussitôt, pas question que personne d’autre ne la dérange. Elle savait que son sang était visible, mais elle préférait rendre quelque personne stupéfaite qu’encore se faire aborder par un autre idiot assoiffé de sexe… Après des heures et des heures de marche, elle fini par se rendre chez elle. En arrivant, elle alla se coucher immédiatement, il était désormais très tard et demain elle ne savait pas à quel heure elle devait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Murgen d'Onyx
Murgen d'Onyx


Messages : 244
Date d'inscription : 01/11/2009
Age : 36
Localisation : la où me conduit mon job

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue270/700Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (270/700)
~ Don: sacrifice

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyMer 10 Mar - 14:10

Sao avait, elle aussi réagit. Bien très bon point pour elle, de l’honneur et de la fierté, Murgen aimait cela car ces personnes étaient généralement très contentieuse dans leur travail. Bon, le seul problème est son manque d’expérience criard. Elle n’avait pas fait attention à garder ces distances. Résultat un baiser bien déplaisant qu’il n’aurait voulu avoir pour rien au monde. En tout cas la réponse fut rapide et douloureuse au combien. Recevoir un coup dans les partis n’étaient dans les choses les plus agréables du monde. Murgne eu deux secondes de compassion comme la plus part des hommes présents. Un « hooouuu » sorti de tout les bouches masculines et un petit ricanement des celle féminines. En plus, elle y avait mis du cœur et le bruit sourd de l’impacte laissait envisager la force du coup. L’homme se plia littéralement en deux sur le sol. Elle brisa ensuite son verre sur la tête de l’homme à terre Il y avait un certaine hargne dans ce geste et Murgen ne comprit pas bien pourquoi. En tout cas l’homme était belle et bien hors de service maintenant. Sao dit à l’attention de Murgen

Vraiment désolée, mais je devais le faire! Je crois que je devrait partir avant que quelqu’un d’autre n’est l’envie de se faire massacrer parce que je ne pourrai pas me retenir!

Puis elle lui tendit un bout de papier

Voici mon numéro, comme ça vous allez pouvoir me contacté en tout temps je vous laisse, je sens que si je reste ici plus longtemps je vais craquer, au début l’ambiance était pas mal, mais là…

Murgen regarda Sao partir. Sa devait être son numéro de keitai qu’elle lui avait donné bien qu’elle le dénomme autrement. Sa devait être une expression de jeune. Il n’avait jamais été dans le cou pour ce genre de chose et maintenant encore moins vu l’âge qu’il avait. Il regarda autour de lui les visage n’étaient pas tous hostile mais il n’avait aucune envie de rester. Il remit son chapeau et sa veste laissant un billet de 100 koganes comme pourboire
. Il se dirigea lui aussi vers la sortie et personne n’osa lui barrer le chemin. Sa réputation était faite ici on ne l’importunerai plus de sitôt. Il ne croisa aucun regard à par quelque œillades de demoiselle qui n’avait toujours pas comprit qu’il n’était pas en recherche de compagnie. Une fois sorti dans la rue, il se remémora toute ce qui c’était passé. Enfin son projet allait voir le jour, Il pourrait monté sa compagnie.



FIN DU TOPIC
Revenir en haut Aller en bas
Tsubasa Sakurada
Tsubasa Sakurada
H.E.A.R.T.L.E.S.S ~
H.E.A.R.T.L.E.S.S ~

Messages : 731
Date d'inscription : 26/07/2009
Age : 27
Localisation : w o n d e r l a n d.

& Your Virtual Life
► Relationship:
Expérience:
Mon premier emploi...(Pv Murgen) Left_bar_bleue10/500Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty_bar_bleue  (10/500)
~ Don: Un peu tout, un peu rien ~

Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) EmptyMar 16 Mar - 23:16

Topic Terminé
Expérience acquise
Sao Sasaki: 50 points

Murgen d'Onyx: 45 points
________________________________
Mon premier emploi...(Pv Murgen) 6r6lw8
{* I'am the Queen, not the the shadow's King ~
Revenir en haut Aller en bas
https://requiem-no-jiyuu.forumactif.com

Contenu sponsorisé



Mon premier emploi...(Pv Murgen) Vide
MessageSujet: Re: Mon premier emploi...(Pv Murgen) Mon premier emploi...(Pv Murgen) Empty

Revenir en haut Aller en bas

Mon premier emploi...(Pv Murgen)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Requiem No Jiyuu  :: Anthalys ~ Quartier Mal Famé ~ :: Taverne Osama ~ -
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com